Univers Mercedes
Ce forum est fermé depuis Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Ce forum est fermé depuis Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Lorcana : où acheter le Trésor des Illumineurs Les Terres ...
Voir le deal

 

 [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Empty
MessageSujet: [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)    [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   EmptyMer 12 Jan 2011 - 14:23

Mercedes SL 500
Julien Caupeil le 02.2006

Source : www.321auto.com



[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Ml-17011

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0023

Mercedes Classe SL 500 Sport et Légende
A l'origine (en 1952), la 300 SL est une voiture de course qui se distingue aux Mille Miglia, au Grand Prix de Suisse, aux 24 heures du Mans et dans la Carrera Panamericana. Ce n'est que grâce à la ténacité de l'importateur Mercedes américain "Hoffman" que la 300 SL devient une voiture de série en 1954. Plus de cinquante ans plus tard le mythe est toujours en route. A l'occasion du restylage de la SL, nous avons pu essayer la toute première et la toute dernière version de ce modèle de légende.

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0024

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0025

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0026

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0027

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0028
Once in a life time
Au panthéon des voitures intouchables, la 300 SL de 1954 tient une place de choix. D'abord parce que c'est une auto innovante grâce à son châssis tubulaire extrêmement léger (82 kg) qui justifie l'appellation SL pour Sport Leicht (Sport léger). Ensuite, ce coupé, produit seulement à 1400 exemplaires, offre des performances exceptionnelles pour l'époque, notamment une vitesse de pointe de 260 km/h !
Enfin, sa ligne a été rendue inoubliable par les portes "Papillon" qui valent à cette voiture d'être plus souvent photographiée portes ouvertes que portes fermées !

Il est intéressant de noter que l'adoption du format "gullwing" (littéralement "Ailes de mouette") n'est pas le fruit d'un choix stylistique, mais la conséquence d'une contrainte technique. En effet, pour assurer la rigidité de la voiture, le châssis tubulaire devait monter très haut sur les côtés, ce qui a obligé les ingénieurs à inventer des portes articulées sur le toit !

Autant dire qu'en voyant une poignée de 300 SL trôner sur le parking de l'aéroport de Palma de Majorque je n'ai pas pensé une seule seconde que je pourrais conduire une de ces pièces de musée !
Et pourtant, quelques minutes plus tard, je suis au volant d'une 300 SL de 1955 dans sa version Rallye ornée du numéro 417 et dépourvue de pare-chocs.
Bonne nouvelle : la boîte de vitesse est synchronisée. Mauvaise nouvelle : la voiture vaut entre 200 et 300 000 euros et je n'ai pas le droit de la casser.

Voyage dans le temps
Après une glissade méticuleuse entre le tout petit siège et l'énorme volant, il faut quelques minutes pour se familiariser avec la machine : le comodo des clignotants est à droite, le rétroviseur est posé sur le tableau de bord, le frein à main est sur la gauche, la commande de boîte à quatre rapports demande un certain doigté et l'utilisation du starter s'avère indispensable. Le premier sentiment est l'humilité, le premier objectif : ne pas caler.

Contact, la sonorité du moteur est incroyablement virile, toute la voiture vibre au rythme du six cylindres en ligne à injection développant 215 chevaux. La puissance maximale est atteinte à un 5800 tr/mn et il faut avoir le coeur bien accroché pour atteindre ce régime dans cette voiture à la direction très approximative et au freinage quasi inexistant. Ce sentiment d'insécurité est-il lié à l'âge de la voiture ou à la comparaison avec les véhicules modernes ? Je ne le saurai jamais. Une chose est sûr c'est que le pilote Karl Kling devait avoir une sacrée paire de glaouis pour tenir une moyenne de 218.5 km/h lors de la dernière étape (358 km) de la Carrera Panamerica 1952 au volant de sa 300 SL.

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0110

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0111

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0112
Retour vers le futur
Une fois passée l'émotion liée à la conduite de la plus légendaire des Mercedes, je m'approche de celle qui a la lourde tâche de prolonger le mythe : la "Classe SL". J'ai trouvé trois points communs entre les deux véhicules : la sportivité, les "branchies" et le tarif exclusif. Le modèle que nous allons essayer existe déjà depuis quatre ans et bénéficie aujourd'hui d'un restylage léger afin d'accompagner l'arrivée de nouveaux moteurs.

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0510
Esthétiquement le roadster SL a très bien vieilli, les retouches sont donc symboliques : cerclage chromé sur les anti-brouillards, nouvelle grille de calandre à 3 lamelles (au lieu de 4), nouveau design pour les feux arrière : pas de quoi décider un ancien propriétaire de SL à changer sa monture ! Dans l'habitacle, Mercedes fignole également, en proposant une sellerie plus douce, de nouvelles ambiances de couleur et en peaufinant les détails de finition qui pouvaient l'être. L'équipement de série est également plus riche de manière à ne pas fatiguer le pauvre client avec des cases à cocher. Une nouvelle option apparaît sur toutes les versions : la fermeture à distance du couvercle du coffre : presque indispensable ! Côté technique les modifications sont plus importantes et nous les évoquerons dans les chapitres suivants.

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0210

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0211

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0212

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0213

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0214

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0215

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0216

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0217

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0312

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0313

Une sportive de poids
Le credo de la 300 SL de 1954 était la lutte contre le poids, la première version de série ne pesait que 1295 kg. Cinquante deux ans et 600 kg plus tard, la bedonnante SL compense son embonpoint en sortant la cavalerie. La SL 350 d'entrée de gamme développe désormais 272 chevaux et le (très) haut de gamme SL 65 AMG affiche sans vergogne 612 canassons !

Quant à moi, je vais me concentrer sur le "coeur de gamme" : la SL 500 qui reçoit un tout nouveau V8. La cylindrée passe de 5.0 litres à 5.5 litres, et trompera ceux qui se fient encore au nom des Mercedes pour en déduire la cylindrée, dans le même esprit on peut noter que la SL 600 est également équipée d'un 5.5 litres. La puissance passe de 306 à 388 chevaux, un bond spectaculaire qui se traduit dans les chiffres avec 8 dixièmes de gagnés sur l'exercice du 0 à 100 et les dixièmes sont précieux lorsqu'on se rapproche de la barre des 5 secondes !
Un gain de performance de 26 % qui ne se paie pas à la pompe, puisque la consommation est équivalente à celle de l'ancienne version, toutefois la puissance administrative augmente significativement, de 22 à 30 CV.

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0310

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0311
Maintenant que les données sont posées, voyons les sensations. Conformément à l'objectif, la puissance parvient aisément à gommer le poids de l'engin, la voiture offre une agilité surprenante associée à une puissance de missile. La boîte 7G-Tronic égrène imperceptiblement les rapports dans un noble feulement. D'ailleurs c'est le seul point que nous ayons regretté : le V8 est presque trop discret, même lorsque le toit est escamoté. Pour remédier à ce petit "défaut" Mercedes a inventé la version SL 55 AMG et le hurlement de son échappement débridé : autre voiture, autre clientèle.

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0410

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0314

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0218

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0221 [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0222 [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0223

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0224 [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0225 [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0226

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0315 [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0316 [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0317

Un avion de chasse posé sur des rails
Lorsque l'on prend le volant d'une Mercedes on s'attend à ce que cela soit puissant, confortable et luxueux et on n'est pas déçu avec la SL 500. La vraie surprise vient de la tenue de route.

L'ABC (Active Body Control) livré de série sur les versions 500 et 600 est une véritable merveille ! Ce système, qui a été notoirement perfectionné à l'occasion de ce restylage, adapte constamment la suspension aux conditions de conduite. La caisse baisse lorsque la vitesse augmente, la dureté des amortisseurs est une fonction du style de pilotage et même le niveau de charge de la voiture est pris en compte pour calculer le niveau de réaction de la suspension active. Vous me direz que tout cela n'est pas bien nouveau puisque la suspension hydraulique de Citroën agit sur ce principe depuis des décennies ! A cela je répondrai que Citroën a montré la voie sans jamais parvenir à une polyvalence parfaite entre confort et sportivité : par exemple la Xantia Activa pouvait se targuer de virer à plat, mais cela se faisait au détriment du confort.
Aujourd'hui Mercedes est arrivé à un tel niveau de maîtrise de la technologie que la SL peut se comporter aussi bien comme une limousine, comme une grosse GT ou encore, et ce n'est pas le moins étonnant, comme une barquette sportive et dynamique.

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0411

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0412 [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0413 [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0414

Conclusion
J'ai entamé cet essai avec une certaine dose de scepticisme, pensant que la conduite d'une SL 500 serait valorisante, mais pas excitante. L'association d'un moteur brillant et d'un châssis extraordinairement polyvalent m'a prouvé que le plaisir est une notion encore bien ancrée dans l'esprit des concepteurs de la marque à l'étoile.

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0415

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0416

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0417

Fiche technique : Mercedes Classe SL 500
Prix : 114 000 €

* Vitesse max 250 km/h
* 0 à 100 km/h 5.4 sec.
* Conso autoroute 8.8 litres / 100 km
* Conso mixte 12.2 litres / 100 km
* Conso ville 18.2 litres / 100 km
* Poids 1910 kg
* Moteur 8 cylindres en V
* Cylindrée 5461 cm3
* Carburant Essence
* Puissance 388 ch à 6000 tr/mn
* Couple 530 Nm dès 2800 tr/mn
* Puissance fiscale 30 CV
* Boîte de vitesses 7G-Tronic
* Transmission Propulsion
* Dimensions (L/l/H) 4.53 / 1.83 / 1.30 m
* Réservoir 80 litres
* Capacité coffre 339 dm3


On aime +
* Sièges massants
* V8 parfaitement adapté au véhicule
* Tenue de route (système ABC)
* Polyvalence exceptionnelle
* Châssis joueur


On regrette -
* Restylage symbolique
* Nombre de boutons dans l'habitacle


[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0318

[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Img_0113

Source : www.321auto.com


Dernière édition par Bob le Sam 8 Sep 2012 - 12:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asca





[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   Empty
MessageSujet: Re: [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)    [Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)   EmptyJeu 10 Fév 2011 - 22:20

C'est étrange comme visuellement je préfère le R129, même si le R230 apporte le hardtop intégré Sourire et le lien avec le SL 300 Gullwing .... me rappelle le coup de pub actuelle entre les SL 300 GW et la SLS AMG ... le lien commun survit grâce au sigle Etoile ... clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
 
[Essai & Vidéo] La Mercedes SL 500 (R230 phase I)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Essai] La Mercedes SL 350 (R230 phase II) 2008-
» [Essai] La Mercedes SL55 AMG (R230 phase I)
» [Essai] & [Vidéos] La Mercedes SL65 AMG Black Séries (R230 phase II) 2008-2009
» [Essai & Vidéo] Mercedes Classe R 350 (W251) Phase I
» [Essai & Vidéo] Mercedes SLK 350

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: Classe SL & SLC :: R230-
Sauter vers: