Univers Mercedes
Ce forum est fermé Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Ce forum est fermé Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur. Il est désormais aussi disponible sur http://universmercedes.free.fr NOTEZ CE LIEN, FORUMACTIF RISQUE DE PASSER CE FORUM EN "CLUB" AVEC LES PERTES DE MESSAGES ET DONC D'INFOS AU PASSAGE !!!!
Le Deal du moment : -62%
DODO Oreiller Grand luxe Quallofil Allerban ...
Voir le deal
14.99 €

 

 [Historique] La Mercedes SSKL 1929

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Empty
MessageSujet: [Historique] La Mercedes SSKL 1929    [Historique] La Mercedes SSKL 1929  EmptyDim 31 Oct 2010 - 12:21

La Mercedes SSKL 1929
gatsbyonline.com

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me10
Trois ans après la fin de la Première Guerre mondiale, les courses automobiles ressuscitèrent peu à peu en Allemagne et dans d’autres pays.
Otto Salzer, Max Sailer, Graf Giulio Masetti et de nouveau Christian Lautenschlager, sont les pilotes de l’écurie Mercedes qui réussirent à dominer, en 1921, les nombreux concurrents dans différentes courses de côtes et de routes européennes. Les véhicules de course étaient des Mercedes de type "Grand Prix 1914" améliorées et des Mercedes 28/95 ch. Dans les bureaux d’études de la Daimler Motoren Gesellschaft, le progrès se traduisit au début des années 20 par le moteur à compresseur. Le fils de Gottlieb Daimler, Paul, directeur technique depuis le départ de Wilhelm Maybach de la DMG en 1907... et maintenant également membre du Directoire, ne cessa de promouvoir les inventions de ce dernier. Les expériences avec la suralimentation mécanique étaient largement étendues.

Les moteurs d’avions et de sous-marins disposaient déjà de puissance accrue grâce aux compresseurs. Depuis 1922, il existait une formule de 1,5 litres et une de 2,0 litres de cylindrée. Paul Daimler développa pour l’occasion un tout nouveau quatre cylindres de 1,5 litres avec suralimentation par compresseur, dont les deux arbres à cames en tête entraînés par un arbre vertical commandaient quatre soupapes par cylindre. Pour sa première utilisation en course, il anima le véhicule baptisé 6/40/65 ch lors de la Targa Florio en Sicile. Le pilote d’usine Paul Scheef débuta dans la classe 1,5 litres de série et se classa en troisième position. Avec une autre voiture à compresseur équipée d’un moteur de 140 ch, Max Sailer remporta la toute première victoire d’une voiture à compresseur dans la classe de série dépassant les 4,5 litres de cylindrée. L'énorme potentiel des moteurs Mercedes suralimentés commença à être connu dans les milieux sportifs et conduisit de nombreux autres constructeurs à recourir à cette technologie-moteur très prometteuse.

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me11
La popularité des courses de côtes en Allemagne donna naissance à la SSK. Le K signifiait "kurzen Radstand" (empattement court) ; les routes de montagne étroites et leurs méandres exigeaient en effet des automobiles plus maniables. Le développement trouva son apogée dans la SSKL.
Le L signifiait "Leicht" (léger) ; en pratiquant de nombreux trous dans le châssis du véhicule et dans les traverses, les techniciens étaient parvenus à gagner 125 kilogrammes (sic !)...

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me12
La SSKL pesait alors 1352 kg, ce qui ne représentait pas un poids excessif pour le six cylindres à compresseur de 7.065 cm3. Fort de ses 300 ch, il emmenait cette Mercedes-Benz à une vitesse maximale considérable (pour l'époque) de 235 km/h !!! Rudolf Caracciola remporta à cette époque, une victoire après l’autre, avec la SSK et la SSKL et devint célèbre dans le monde entier.

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me13
Entre 1926 et 1933, les voitures surnommées populairement "éléphants blancs" et équipées d’un moteur six cylindres suralimenté, représentaient ce qui se faisait de mieux sur les routes normales et sur les pistes de courses du monde entier. Les pilotes aisés trouvèrent dans cette automobile l’outil idéal pour les courses automobiles de toute nature, lesquelles étaient socialement plus importantes qu’aujourd’hui.

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me14
Associée dans l'histoire automobile aux champions Rudi Caracciola, Manfred von Brauchitsch et Hans Stuck (père), qui volèrent de victoires en victoires à son volant, la Mercedes SSK fût l'une des voitures les plus impressionnantes de son époque. Construite de 1928 à 1932 comme dérivé sportif de la SS, la SSK (la désignation signifiant Super Sport Kurz) voit son empattement ramené à 2,95 mètres contre 3,40 mètres pour la SS.
Bien qu'il apparaisse sans changement de cylindrée par rapport à cette dernière, le moteur a été développé en trois versions de puissance.
Suralimenté par un compresseur de type Roots, le six cylindres en ligne de sept litres à un arbre à cames en tête et double allumage développe 225 ch (170 ch sans le renfort du compresseur), ou 250 ch (180 ch sans le compresseur) ou 300 ch pour la définition allégée SSKL (240 ch sans le compresseur) construite à quelques exemplaires seulement. Vu son coût très élevé (33.000 Reich Marks de l'époque), la SSK s'adressait à une clientèle extrêmement fortunée. Si ces privilégiés pouvaient immatriculer leur voiture et l'utiliser sur route, une partie non négligeable des SSK produites était destinée à la compétition. Les différents niveaux de puissance disponible étaient adaptés aux types de courses, 225 ch pour les épreuves longues et 250 ch pour les courses de côte. S'imposant dans d'innombrables compétitions de par le monde, le couple Mercedes SSK-Rudi Caracciola se couvrira de gloire, remportant notamment le championnat d'Europe des voitures de sport en 1930.

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me15
L’étude Canadienne RM-Auction organisait une vacation au Battersea Park de Londres, le 31 octobre 2007, pour disperser plus de 50 lots de la collection privée de "Mr Formule 1", Bernard Charles alias "Bernie" Ecclestone. Au fil des années, Ecclestone s’était constitué une collection assez éclectique de machines de course comme de route, dont quelques Mercedes Benz d'avant-guerre, la côte la plus élevée revenant à la 540K Spezial Roadster de 1937, estimée entre 5,5 et 6,5 millions de dollars… D’autre Mercedes-Benz étaient proposées à la vente, dont une SSK de 1928, une SS deux-portes de 1930, une SSKL réplica de 1931 et deux cabriolets ; un 500K Spécial "A" de 1935 ainsi qu’un 540K "A" de 1937. Du côté des Mercedes plus récentes, on trouvait une 300 SL "Gullwing" de 1955 ainsi qu’un roadster 300 SL de 1963. Les Ferrari étaient représentées, entre autres, par une 250 Europa GT MKII de 1954, ainsi que quelques Dino 206. L’intérêt de Bernie Ecclestone pour la chose automobile se portait également sur de modestes autos, telles que deux Fiat 500 ainsi que diverses VW "Coccinelles". La vente a eu lieu au au Battersea Park de Londres, entre 17h00 et 23h00... et les résultats (la totalité de la vente dépasse les 25 millions d'euros !), ont été à la hauteur de la rareté de l'événement. Il faut dire que l'on s'y attendait, car le catalogue était impressionnant... et le mot est faible.

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me16
De façon très logique, le top de la vente, une Mercedes-Benz 540K Spezial Roadster de 1937, a atteint des sommets : près de 4 millions de livres sterling, c'est à dire 5.708.000 euros ! Seules deux autres Mercedes, une réplique de SSKL et une SSK roadster, ont dépassé la barre du million de livres (environ 1,5 millions d'euros) avec des dernières enchères respectivement à 1.527.500 et 1.739.300 euros. Une superbe Ford GT40 est presque arrivée à ce stade, demandant à son acheteur un chèque de 983.000 livres soit 1.414.000 euros ! (quand je pense que certains hésitent à acquérir ma GT-40 Brightwell pour 50.000 euros, cela renforce mon coté désabusé)... Après une telle avalanche de nombres à 7 chiffres, le sens des réalités est vite perdu. En parcourant le catalogue, on oublie que 950.000 euros représentent une somme considérable, même pour une Ferrari 250 GT Spyder.
Un moment d'égarement... et on en vient même à considérer que 292.000 euros pour une Lamborghini Miura P400, ça n'est pas cher payé !
Par contre, même aveuglé par une vente qui pèse au bas mot les 25 millions d'euros, on trouvera que 17.000 euros pour une Fiat 500L, cela reste un rien excessif...!

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me17

Je ne vais pas disserter sur la collection d'automobiles vendue par Bernie Ecclestone (ancien vendeur de voitures d'occasion), mais sur l'une d'elle, la Mercedes 1931 SSKL réplica, qui a été vendue 2.203.762 US$, soit 1.527.500 euros, 1.045.000 £ !!! Cette somme est astronomique pour une réplique..., pourtant, les commentaires de divers spécialistes soulignent que ce résultat est "normal" compte tenu des valeurs atteintes par d'authentiques Mercedes SSKL, soit 8 millions US Dollars ( 6.500.000 euros) ! Et bien..., j'en ai connu une, de Mercedes 1929 SSKL... Pas une authentique, une réplica, tout comme celle de Bernie...!

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me18

Fin 1999..., je découvre, dans un magazine d'automobiles anciennes britanniques, une annonce mettant en vente une Mercedes SSK 1929, reconstruite... Je téléphone, je faxe, j'envoie des courriers... et en retour je reçois toute une série de photos avec une documentation sur cette voiture.
Son constructeur-propriétaire, n'a pas lésiné sur les moyens et la dépense ! Au départ d'un Phaeton Manheim 1929, réquisitionné par l'armée Anglaise en 1945 à titre de dommage de guerre, il a refait une SSK roadster, quasi à l'identique, recevant même, la copie des plans originaux des SSK, provenant du Musée Mercedes... et ce avec une lettre d'encouragement et de félicitation (j'en ai la copie)...

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me19
Tout, absolument tout a été reconstruit "à l'identique" dans une recherche du détail hallucinante. Les freins, par exemple, reprennent les énormes flasques en cuivre renfermant les tambours, le tableau de bord est absolument et exactement le même qu'une SSK d'origine, en ce compris les compteurs dénichés chez un revendeur Allemand de pièces Mercedes d'époque. De plus, tout a été refait "à l'antique", cuir des sièges, bois du tableau et du plancher, peinture, chromes.... et le radiateur utilise un nid d'abeille d'époque, avec ses imperfections, mais renfermant, camouflé, un ventilateur électrique ! Mais..., car il y a un "mais", le moteur est détruit.....

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me20
Il me dit qu'il n'a plus le temps ni l'âge de chercher un moteur à l'identique SSK..., mais qu'il en a un qu'il suffirait de placer dans la voiture, sauf que c'est un 8 cylindres en ligne "Nürburg" et non le mythique 6 cylindres compressé... Je lui dit de faire un dernier effort. Il fait déposer sa voiture dans un garage spécialisé en restauration d'ancêtres "haut-de-gamme" qui reprennent tout le travail, en même temps que placer correctement le 8 cylindres d'époque... et, de modifier le châssis à l'identique d'un SSKL avec les fameux "trous"... Pour me remercier de l'avoir encouragé et de publier un article sur sa voiture, il viendra l'exposer à Bruxelles sur le stand du club "Les Automobiles Extraordinaires" recréant une vieille grange.

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me21

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me22

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me23

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me24

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me25

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  1929me26


gatsbyonline.com


Dernière édition par Le naïf le Dim 2 Jan 2011 - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Empty
MessageSujet: Re: [Historique] La Mercedes SSKL 1929    [Historique] La Mercedes SSKL 1929  EmptyMar 2 Nov 2010 - 2:49

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Mbkssk10
Mercedes-Benz SSK Kompressor 1929 7L 240 KW/300 HP . 235 km/h
[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Mbkssk11
Mercedes Benz Type SSK
[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Mbkssk12
Mercedes Benz Type SSK
[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Mbkssk13
Mercedes Benz Type SSK
[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Mbksso10
Mercedes-Benz SS Tourer
[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Mbksso11
Mercedes-Benz SS Tourer
[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Mbksso12
Mercedes-Benz SS Tourer
[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Mbkss011
Mercedes Benz Type SS Supercharged
[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Mbkss010
Mercedes-Benz SS Tourer

Photos : René Staud
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Empty
MessageSujet: Re: [Historique] La Mercedes SSKL 1929    [Historique] La Mercedes SSKL 1929  EmptyLun 3 Jan 2011 - 10:40

MERCEDES SSK de Carlos Zatuszek
Gilles Bonnafous le 10/02/2003


Associée dans l'histoire automobile aux champions Rudi Caracciola, Manfred von Brauchitsch et Hans Stuck, qui volèrent de victoires en victoires à son volant, la Mercedes SSK est l'une des voitures les plus impressionnantes de son époque. Construite de 1928 à 1932 comme dérivé sportif de la SS. La SSK (la désignation signifiant Super Sport Kurz) voit son empattement ramené à 2,95 mètres contre 3,40 mètres pour la SS. Bien qu'il apparaisse sans changement de cylindrée par rapport à cette dernière, le moteur a été développé en trois versions de puissance. Suralimenté par un compresseur de type Roots, le six cylindres en ligne de sept litres à un arbre à cames en tête et double allumage développe 225 ch (170 ch sans le renfort du compresseur), ou 250 ch (180 ch sans le compresseur) ou 300 ch pour la définition allégée SSKL (240 ch sans le compresseur) construite à quelques exemplaires seulement.

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce413 [Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce414

Vu son coût très élevé (33 000 RM), la SSK s'adresse à une clientèle extrêmement fortunée. Si ces privilégiés peuvent immatriculer leur voiture et l'utiliser sur route, une partie non négligeable des SSK produites est destinée à la compétition. Les différents niveaux de puissance disponible sont adaptés aux types de courses, 225 ch pour les épreuves longues et 250 ch pour les courses de côte. S'imposant dans d'innombrables compétitions de par le monde, le couple Mercedes SSK-Rudi Caracciola se couvrira de gloire, remportant notamment le championnat d'Europe des voitures de sport en 1930.

La SSK du pilote argentin Carlos Zatuszek a été construite en 1928 - numéro de châssis 36246 et numéro de moteur 72308. Livrée sans garde-boue ni phares, la voiture était exclusivement dédiée à la compétition. D'ailleurs, la facture d'achat, qui a été conservée, porte la mention " Rennwagen " (voiture de course). Pièce rarissime par son authenticité, son état et son palmarès, elle est de ce fait difficilement estimable. Le musée Mercedes de Stuttgart a confirmé qu'elle doit être considérée comme la meilleure SSK avec celle qu'il possède - et qui est l'ancienne voiture de Carraciola.

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce415 [Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce416

La voiture fut achetée par Carlos Zatuszek et Julio Bernd, un entrepreneur aisé qui était aussi le beau-frère et le coéquipier du pilote. D'origine polonaise - il avait émigré en 1925 -, Zatuszek devint le coureur sud-américain le plus rapide sur Mercedes. Destinée à prendre le départ de courses longues, sa SSK est une version de 225 ch dotée d'un réservoir de très grande capacité. En effet, les épreuves de la région affichaient souvent 500 miles, courues de plus sur des circuits non asphaltés, aussi caillouteux que dangereux. On ne peut qu'éprouver le plus grand respect pour les pilotes de cette époque, qui, ni sanglés, ni casqués, parvenaient à maîtriser dans de telles conditions la lourde SSK (1700 kilos). Une affaire d'hommes…

En 1929, la voiture remporte le Grand Prix de Cordoba, victoire renouvelée l'année suivante après deux deuxièmes places au Grand Prix des Nations et au Grand Prix de Buenos Aires. Elle s'impose encore au Grand Prix d'Argentine en 1931. Carlos Zatuszek se sépare de la SSK en 1935 et c'est un autre pilote local, Alfredo Olivari, qui en prend le volant jusqu'en 1942. Son histoire postérieure apparaît sans zone d'ombre et ses propriétaires (et pilotes) successifs se nomment S. Sigrand, Luis Brosutti et Eduardo Zampini.

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce417 [Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce418
Participant à des rallyes jusque dans les années soixante, la voiture quitte l'Amérique du Sud en 1967 pour les Etats-Unis, où elle est acquise par Edgar Allan Jurist, propriétaire de la réputée " Vintage Car Store ", et ses amis Bayard Ewing et George Waterman. Elle est alors restaurée une première fois. En 1979, la SSK part au Japon pour rejoindre la célèbre collection de M. H. Hiashi, qui la cède sept ans plus tard à un Américain de Milwaukee, Brian Brunkhorst. Ce dernier la vend en 1988 à J. Gottinger, un Allemand qui la garde onze avant que Rolf Meyer ne le convainque de la lui céder. Après ce tour du monde des grandes collections, la voiture subit une nouvelle et totale restauration réalisée entre 1993 et 1996 par la société Reifen-Wagner, laquelle a déjà à son actif plusieurs chantiers sur des Mercedes à compresseur du musée d'Untertürkheim. Le seul reproche que l'on pourrait faire à ce joyau de l'automobile allemande est précisément sa restauration un peu trop poussée.

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce419 [Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce420

Fleuron de la Collection Rolf Meyer, la SSK de Carlos Zatuszek concourra au Palais des Congrès pour l'enchère la plus élevée de l'année 2003. Le montant espéré se situe aux alentours de 4,5 millions d'euros.

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce421

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce422

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce423

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce424

[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Merce425



source : http://www.motorlegend.com/competition/mercedes-ssk-de-carlos-zatuszek/6,7850.html
Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Empty
MessageSujet: Re: [Historique] La Mercedes SSKL 1929    [Historique] La Mercedes SSKL 1929  EmptyLun 3 Jan 2011 - 15:22

Potes

C'est pas de la caisse à outils de touriste Amoureux

Le naïf a écrit:
[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Mbkssk13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Empty
MessageSujet: Re: [Historique] La Mercedes SSKL 1929    [Historique] La Mercedes SSKL 1929  EmptyLun 3 Jan 2011 - 15:30

Faut dire qu'à l'époque, il valait mieux s'y connaitre en mécanique, les garages ne devaient pas courir les routes... et la fiabilité était assez aléatoire.... sauf pour les Mercedes bien sur Rire Rire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Historique] La Mercedes SSKL 1929  Empty
MessageSujet: Re: [Historique] La Mercedes SSKL 1929    [Historique] La Mercedes SSKL 1929  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Historique] La Mercedes SSKL 1929
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'identité de l'Auvergne : mythe ou réalité historique ?
» Pétition auprès de Mercedes
» Mercedes vs Volvo
» Fiablilité Moteur : Mercedes 1er au Hit Parade !
» Voici nicorette. mercedes 407d

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: L'Histoire Mercedes-Benz :: Le Sport et Mercedes-Benz-
Sauter vers: