Univers Mercedes
Ce forum est fermé depuis Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Ce forum est fermé depuis Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Captive : où acheter le Tome Captive 1.5 en édition Collector ?
26.90 €
Voir le deal

 

 [pilote] Mika Häkkinen

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




[pilote] Mika Häkkinen  Empty
MessageSujet: [pilote] Mika Häkkinen    [pilote] Mika Häkkinen  EmptyLun 10 Oct 2011 - 14:38

[pilote] Mika Häkkinen  593px-Mika4


Mika Pauli Häkkinen (né le 28 septembre 1968 à Vantaa en Finlande) est un pilote automobile finlandais qui a remporté le titre de champion du monde de Formule 1 en 1998 et 1999. Le 4 novembre 2007 Mika Hakkinen a annoncé la fin de sa carrière, à 39 ans, après trois saisons en DTM. En 2008, il a été nommé membre du Laureus World Sports Academy.


Les débuts

Après avoir accumulé dès son plus jeune âge de multiples titres en karting, Mika Häkkinen effectue ses débuts en sport automobile en Formule Opel, discipline dans laquelle il remporte le titre européen. En 1990, il domine le relevé championnat britannique de Formule 3, ce qui lui permet de nouer de premiers contacts avec la Formule 1.

Cette année là, il effectue notamment ses premiers tours de roue au volant d'une Benetton. À la fin de l'année, alors qu'il est passé proche d'une victoire au prestigieux GP de Macao de Formule 3 (vainqueur de la première manche, il est accroché par Michael Schumacher dans la deuxième manche), il signe un contrat avec l'écurie de Formule 1 Lotus.

Malgré le danger qui consiste à passer directement de la Formule 3 à la Formule 1 (à cette époque, il était d'usage de transiter par la Formule 3000), Mika Häkkinen réalise dès sa première saison de solides prestations, même si la faiblesse de son matériel ne lui permet guère d'espérer mieux que de se battre au fond du peloton.

En 1992, l'arrivée d'une nouvelle voiture chez Lotus lui offre l'occasion de se mettre plus souvent en évidence. Bien que malmené en vitesse pure par son coéquipier et ami Johnny Herbert, il réalise à nouveau de belles courses qui lui permettent de terminer à la 8e place du championnat.

[pilote] Mika Häkkinen  800px-Lotus_102B

Formule 1 avec McLaren


À l'issue de cette deuxième saison en F1 et à seulement 24 ans, Häkkinen devient un pilote très convoité sur le marché des transferts. Son nom est évoqué chez Williams-Renault pour épauler Alain Prost, des rumeurs insistantes l'envoient chez Ligier-Renault, mais c'est finalement chez McLaren-Ford que le finlandais signe. L'annonce surprend car McLaren a déjà engagé pour 1993 l'américain Michael Andretti et tente également de conserver dans ses rangs la star brésilienne Ayrton Senna. C'est donc en qualité de pilote essayeur que Häkkinen débute la saison 1993.
Mika Häkkinen en novembre 2006.

Frustrante, sa position n'en est pas moins idéale pour parfaire son apprentissage de la F1 à l'abri de toute pression. Afin de ne pas lui faire perdre les automatismes de la compétition, Ron Dennis offre à son protégé deux courses de Coupe Porsche (épreuve se déroulant en lever de rideau des GP de F1 et opposant de véritables spécialistes) que le finlandais remporte haut-la-main. Au mois de septembre, McLaren se sépare avant le terme de la saison du décevant Andretti, ce qui permet à Häkkinen de renouer avec les GP. Dès sa première apparition à Estoril, dans le cadre du Grand Prix du Portugal, Häkkinen fait sensation en se qualifiant devant son équipier Ayrton Senna (en troisième position juste derrière les Williams). Sa course sera plus délicate (violente sortie de piste), mais il se reprend en signant à Suzuka sous la pluie son tout premier podium.

Promu leader de McLaren à partir de 1994 suite au départ de Senna, Häkkinen confirme qu'il est l'une des valeurs sûres du plateau. Mais au sein d'une équipe alors au creux de la vague et instable techniquement (multiples changements de motoriste avec le passage de Ford à Peugeot pour 1994 puis à Mercedes pour 1995) il ne se bat que pour les places d'honneur. Fin 1995, sa carrière semble même devoir s'arrêter prématurément suite à une violente sortie de piste aux essais du Grand Prix d'Australie à Adélaïde. Sa McLaren déséquilibrée par une crevaison, Häkkinen heurte à haute vitesse un muret de béton. Évacué inconscient, il restera plusieurs jours dans le coma avant de devoir observer une longue convalescence. Le finlandais n'effectue son retour au volant que peu de temps avant le début de la saison 1996. Pour lui, le crash d'Adelaïde est une sorte de tournant dans sa vie, puisqu'il déclarera « Je vivais une adolescence prolongée, comme beaucoup de pilotes. D'un seul coup, j'ai basculé dans l'âge adulte »

[pilote] Mika Häkkinen  1995-hakkinen-adelaide-crash

[youtube]