Univers Mercedes
Ce forum est fermé depuis Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Ce forum est fermé depuis Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-56%
Le deal à ne pas rater :
Casque PC Sennheiser EPOS – GSP 300 BLUE
34.99 € 79.99 €
Voir le deal

 

 [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Empty
MessageSujet: [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer   [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer EmptyJeu 24 Fév 2011 - 9:11

ALFRED NEUBAUER PILOTE ET DIRECTEUR DE COURSE



Alfred Neubauer est l'une des figures les plus importantes dans l'histoire du sport automobile. Non pas par ces résultats de course, puisque les six courses entre les saisons 1922 et 1924 n'ont pas atteint de résultats remarquables, mais comme un directeur de course hors pair du sport de course service Mercedes-Benz, qui a été menée entre 1926 et 1955,


Alfred Neubauer (alias "Don Alfredo") est né 29e Mars 1891 dans la ville Maehrisch-Ostrau, l'Autriche-Hongrie (aujourd'hui Ostrava, République tchèque).
Il tombe amoureux de l’automobile à l’age de sept ans lorsqu’il voit passé sur la route un véhicule de marque Benz


[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer 21_64_11

Après avoir servi dans l’armée austro-hongroise, durant lequel il essaie de se rapprocher rapprocher de l’industrie automobile. En 1922, il rejoint l’équipe « Austro-Daimler », et se retrouve sous les ordres du Dr PORSCHE.
Son don de l’organisation entre autre séduit ferdinand qui le débauchera pour le suivre chez Mercedes.


[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer 1922_t12

ALFERD NEUBAUER A LA TARGA FLORIO 1922


[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Targaf11
TARGA FLORIO 1924 AVEC FERDINAND PORSCHE


En 1926, Daimler-Benz lui confie la responsabilité de l'équipe de course. À un poste jusque-là négligé et aux contours mal définis, Neubauer affirme ses qualités de meneur d'homme et d'organisateur et révolutionne totalement la fonction de directeur de course
.[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Alfred10
Description : Cette photographie est tout l’inverse de l’image que l’on peut habituellement avoir d’Alfred Neubauer. A savoir, un meneur d’hommes, strict, autoritaire, plus hyper actif que contemplatif.
Et pourtant, celui qui dirigea l’écurie automobile Mercedes-Benz, de 1926 et 1955, est bien pris ici en flagrant délit de sieste… Il trouvait sans doute dans ce moment de repos, souvent décrié, le moyen de se ressourcer rapidement. La scène a été prise dans les années 50, à une époque où il avait à ses côtés les deux pilotes Juan Manuel Fangio et Stirling Moss.

Personnage autoritaire et omnipotent (mais pourtant très apprécié par ses hommes), à la corpulence impressionnante, il confère à l'équipe Mercedes une rigueur quasi-militaire dans laquelle aucun détail, même le plus insignifiant, n'est laissé au hasard.

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Neubau12




Sous la houlette de Neubauer, Mercedes domine le sport automobile de l'entre deux guerres, et reprend son implacable marche en avant à partir de 1952, année du retour de la firme à l'étoile dans les compétitions internationales. Cette domination cuminera en 1954 et 1955, les deux saisons passées par Mercedes en Formule 1, et ponctuées par les deux titres mondiaux de Juan Manuel Fangio.

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Seaman11
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer 69686010

L'un des atouts d'Alfred NEUBAUER fut son sens de l'organisation, mais aussi de l'invention, comme le drapeau pour communiquer avec les pilotes


[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Drapea10



Mais c'est également en 1955 que Neubauer connaît l'heure la plus sombre de sa vie professionnelle, avec la catastrophe des 24 heures du Mans, où plus de 80 spectateurs furent tuées par les éléments de la Mercedes 300 SLR de Pierre Levegh. Au cœur de la nuit mancelle, quelques heures plus tard, Neubauer recevra l'ordre de sa direction de retirer les Mercedes de la course (et notamment celle de l'équipage Fangio/Moss, alors en tête).


[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer 12-jui11

Durement éprouvé par la catastrophe du Mans, mais également conscient de n'avoir plus rien à démontrer en sport automobile, Mercedes décide de se retirer des compétitions internationales sur circuit à la fin de l'année 1955. C'est également le moment que choisit Alfred Neubauer pour prendre sa retraite.




De nombreux ouvrages parlent d'Alfred NEUBAUER, dont certains écrits par lui même
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer 54d10

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer 12089210




SON PALMARES



Sa première victoire, qui peut être considéré comme celle qui le révéla fut la course de la solitude, en 1926.
Le Solituderennen ou Solitudering (en français: circuit de Solitude) est un circuit routier de 11,4 km situé près de Stuttgart et nommé ainsi d'après la proximité du château Solitude.
Des épreuves de sports mécaniques eurent lieu de 1903 à 1965.

Son équipe, encore modeste à l'époque, remporta ensuite ses grands succès lorsqu'ell parcourut le monde avec les modèles à compresseur de la série S et avec Rudolf CARACCIOLA.
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Merced19

Sa liste des victoires comprend des courses aussi célèbres que le GP d'Allemagne, la mile Miglia, la course de l'avus et bien d'autres encore.

en 1934, apparurent les flèches d'argent, et remportèrent des victoires impressionnantes.
elles enlevèrent une douzaine de GP entre 1934 et 1939.
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Fleche10

Après la guerre la célèbre 300SL enleva le mans en 52, et la panaméricana;
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Karl-k10

En 1954 et 1955 champion du monde avec Fangio;
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Fangio10

Nombres de records furent aussi établis, dont un qui existe toujours, par Rudolf Caracciola le 28 janvier 1938 sur l'autoroute Francfot- Darmstadt où il réalisa le kilomètre départ lancé à une moyenne de 432.7 Km/h sur une voie publique.


Sources principales

http://www.mercedes-anciennes.fr/forummb/visualisation.php
https://i.servimg.com/u/f87/11/37/54/76/image073.jpg
http://www.mercedes-anciennes.fr/forummb/viewtopic.php?pid=13390




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Empty
MessageSujet: Re: [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer   [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer EmptyJeu 24 Fév 2011 - 9:32

Bravo Bravo Bravo

Bravo Eric un site Mercedes digne de ce nom se devait de retracer la vie de Rudolf Uhlenhaut et celle d'Alfred Neubauer, grâce à tes recherches voila qui est fait

Hey Hey Hey



1947 A propos du célèbre Directeur de course de Mercedes, un témoignage d'Enzo Ferrari "Mes joies terribles"

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Neubau10
Enzo Ferrari et Don Alfredo
-Je vis pour la première fois Neubauer quand il pilotait une Mercedes à la Targa Florio de 1923 ou 1924. C'était un garçon efflanqué, aux yeux très pâles, à la voix aiguë, avec un nez aquilin et des manières brusques. Il n'est pas très sympathique, et Allemand, me dis-je. Je le perdis de vue et n'imaginais absolument pas que Neubauer suivait pratiquement la même route chez Mercedes que moi avec Alfa-Romeo.
C'est ainsi qu'en 1934, nous nous retrouvâmes. C'était le début de la formule du poids - 750 Kg autorisés par litre de cylindrée. Mercédès et Auto-Union - ou plutôt l'Allemagne - étaient parvenus à la conclusion que l'heure était venue d'attaquer. Et c'était Alfred Neubauer leur nouveau général. Il était devenu si corpulent que se fut à peine si je le reconnus. Et, dans les années suivantes, comme il s'accordait au développement de Mercédès et de l'Allemagne, Neubauer ne cessa de grossir et devint de plus en plus autoritaire et dictatorial. On le voyait dans les stands, jetant des coup d'oeil méprisants à ses rivaux et aboyant des ordres de sa voix d'officier de la Wehrmacht, tandis que ses subordonnés obéissaient comme sur un terrain de maneuvres. Il devint très vite un personnage célèbre dans notre petit monde, peu aimé dans l'ensemble, ce dont il ne se souciait guère, mais très estimé et très craint pour son efficacité.
Je pensai très souvent à Neubauer pendant la guerre: en fait, je ne pouvais m'empêcher de penser à lui chaque fois qu'une colonne motorisée allemande passait devant mes ateliers et qu'un officier descendait de voiture pour commencer à crier des ordres. Mais quand enfin la guerre fut terminée et que Neubauer vint un jour me voir à Modène, j'eus du mal à le reconnaître. C'était un nouveau Neubauer, métamorphosé : il était plus mince, il parlait calmement et il avait un air modeste.
"Neubauer ! m'exclamai-je, vous voilà de retour ! A quoi dois-je l'honneur de cette visite ? "
Il sourit d'un air humble et me dit que les usines Mercédès n'étaient que ruines, mais qu'on l'avait néanmoins envoyé pour voir qui avait réussi à tenir le coup. Il était heureux,me dit-il, de voir que je n'avais pas succombé. Qu'était-il advenu d'Alfa-Romeo, demanda-t-il ? Et de Maserati ? En le regardant je, je songeai : "Fichtre, ce n'est pas un homme qui est battu, mais qui s'apprête à prendre sa revanche ! "

A la fin de la 2eme guerre mondiale, Mercedes -Benz , reprend ses activités de sport automobile, annonçant son retour aux courses.Hermann Lang and Fritz Rieß conduisent une 300 SL à la victoire aux 24 h du Mans, et Karl Kling gagne la Carrera Panamericana Mexico.


[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Neub1610
1953

-Sept ans plus tard, en 1954, Alfred Neubauer revint à Monza à la tête d'une écurie de bolides argentés. Il était plus gros et plus dictatorial que jamais. Année aprés année, je le voyais grossir de plus en plus avec une inquiétude croissante : et lui, et Mercédès, et l'Allemagne semblaient se développer comme si tous les trois ne faisaient qu'un, kilo par kilo, succès par succès, mark par mark. Ce progrès ininterrompu me laissait songeur : si Neubauer ne cesse pas de prendre du poids, c'est qu l'Allemagne s'apprête à une autre guerre.
Mercédès se retira de la compétition en 1955, après avoir remporté deux championnats du monde Ils exploitèrent la nouvelle formule avec une extraordinaire technique, les moyens financiers nécessaires et l'appui de leur énorme potentiel industriel.
En 1961, Neubauer fêta son 70° anniversaire. Je lui envoyai un télégramme de félicitations et il me répondit par une lettre amicale.
Il s'occupait du musée de l'automobile de Stuttgart.
Toute sa vie il a été fidèle à Mercédès, comme on pouvait s'y attendre d'un véritable soldat comme lui.

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Neubau10
1955


La légende des Flèches d'Argent - Silberpfeile - Silver Arrows

Voici l'histoire, la nouvelle W25 se prépare à courir son premier GP. Mercedes-Benz présente deux voitures pour von Brauchitsch et Fagioli au Nürburgring pour le GP de l’Eifel le 3 juin 1934. Lors des vérifications techniques, l’équipe Ferrari (Alfa Romeo) rappela que la pesée « à vide » comprenait le liquide de frein. Qui fut donc rajouté, et là, la balance indiqua 751 kg au lieu des 750 requis ! Plus de solution d’allègement possible à faire rapidement, sauf … la peinture blanche. Poncée jusqu’à l’alu dans la nuit-même, la W25 arriva au poids règlementaire et créa ainsi le nom des Silberpfeile, Flèches d’argent, qui resta dans l’histoire. Von Brauchitsch termina premier !
Sympathique histoire mais probablement fausse ! Le témoignage d’un mécanicien, les livres de von Brauchitsch et de Neubauer, des photos en noir et blanc, et des articles de journaux de l’époque permettent d’affirmer que les Auto-Union fut peintes en gris argent avant ce 3 juin, précisément le 27 mai lors des Avusrennen où les Mercedes-Benz se présentèrent sans courir. Ce serait donc bien les Auto-Union qui furent les premières présentées en couleur argent. Les succès écrasants des monoplaces allemandes et la propagande aidant, ce surnom de Silberpfeile leur fut rapidement donné. A noter que la couleur blanche a toujours été et est toujours aujourd'hui la couleur officielle des voitures de course allemandes.

L'histoire du "grattage" de la peinture en 1934 est une pure invention de Neubauer (il y en a plusieurs dans son livre) destinée à mettre en valeur la réactivité de Mercedes. Brauchitsch l'a reprise dans la 2° ou 3° edition de son livre mais il n'en parle pas dans la première. Une réunion a eu lieu chez Mercedes pour éclaircir ce point. Parmi les membres de cette réunion, les archivistes de Mercedes et des historiens reconnus dont Nye, Ludvigsen, Capps entre autres. Après examen de documents d'époque dont de nombreuses photos issues des archives MB, il a été reconnu que les voitures étaient arrivées au Ring couleur argent, donc pas de grattage. Parmi les historiens, l'Allemand Michael Müller qui avait initié la polémique. La position officielle de MB est désormais que les voitures étaient couleur alu d'origine. Dernier point: l'Eifelrennen était une course de formule libre, donc le poids n'avait aucune importance et on n'en était pas un kilogramme près...

Source : forums.motorlegend.com

Potes Alcool Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Asca





[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Empty
MessageSujet: Re: [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer   [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer EmptyJeu 24 Fév 2011 - 11:23

Super, les gars !! Bravo

Ce n'est pas également le frangin d'Hitchcock ?


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Empty
MessageSujet: Re: [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer   [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer EmptySam 26 Fév 2011 - 10:29

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer 18484010
Alfred Neubauer et Ernst Hemminger

Mercedes du GP de Monza 1924 est le type ... "Monza" 8 cyl. 2 litres, 2 act, mais seulement 3 vitesses, donnait 170 ch qui fut construite pour cette course. C'est la première Mercedes dessinée par Ferdinand Porsche et le premier 8 cylindres automobile de la marque. Elle fut engagée à Monza pour Masetti, Neubauer, Sailer et Zborowski. (Ne pas confondre le Comte Louis avec Elliot Zborowski qui courut au début du siècle et se tua à la course de cote de La Turbie en 1903.)

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer 25024810

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer 1954re10
Alfred Neubauer l'inventeur du "panneautage" utilisé en compétition jusqu'à nos jours...

Source : Hubert motorlegend
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Empty
MessageSujet: Re: [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer   [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer EmptySam 18 Juin 2011 - 6:42

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Neubau10
Don Alfredo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Empty
MessageSujet: Re: [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer   [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer EmptyMar 13 Sep 2011 - 18:11

l'histoire des fleches d'argent à l'origine jusqu'à nos jours est lié entièrement à Alfred Neubauer, c'est pourquoi, je viens de trouver quelques photos sur l'épopée des fleches d'argent que je tiens à poster. vous y reconnaitrez aussi des pilotes prestigieux qui ont partager sa vie, sa passion,

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Team-photo-british-gp-1954
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Rudolf-caracciola
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Monaco-gp-8th-august-1937
monaco 1937
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Nurburgring-gp-23rd-july-1939
nurburgring 23 juillet 1939
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Mercedes-benz-w-125-driven-by-rudolf-caracciola-1938
W125 pilote par rudolf
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Mercedes-benz-w-25-silver-arrow-1934-to-1937
W25 1934
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Juan-manuel-fangio-and-stirling-moss-eifel-race-1955
fangio et moss 1955
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Avus-race-1954
1954
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Eifel-race-in-nurburgring-3rd-june-1934
1934 nurburgring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Empty
MessageSujet: Re: [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer   [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer EmptyMar 13 Sep 2011 - 18:13

Merci pour ces photos d'époque. Potes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Empty
MessageSujet: Re: [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer   [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer EmptyMar 3 Juil 2012 - 15:48

Pour en savoir plus un article complet est consacré à Alfred Neubauer dans Étoiles passion N° 6 (Juillet / août / septembre 2009)

Homme orchestre

C'est lui qui inventa la fonction de "team manager". Et ce dès 1934 ! Alfred Neubauer : une forte personnalité, mais aussi un homme qui traversa tant les joies du succès que les épreuves et les drames, en conservant son sens des responsablités et de l'organisation. Il sut utiliser et mettre en place les hommes et les moyens pour atteindre les buts fixés à hauteur des possibilités - importantes - de Daimler-Benz.


[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer 06_alf10

Le langage des signes... Voir : ICI

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer 06_alf11

...inventé par Neubauer !

[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Ep-ban10
http://www.etoilespassion.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Empty
MessageSujet: Re: [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer   [Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Pilote et directeur d'écurie] Alfred Neubauer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pilote] Stirling Moss
» [Pilote] Bernd Schneider
» [pilote] Mika Häkkinen
» [Pilote] Rudolf Caracciola
» [Pilote] Hermann Lang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: L'Histoire Mercedes-Benz :: Des Femmes, des Hommes et Mercedes-Benz-
Sauter vers: