Univers Mercedes
Ce forum est fermé depuis Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Ce forum est fermé depuis Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces Temporelles : où ...
Voir le deal

 

 La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Empty
MessageSujet: La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai    La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   EmptyMar 16 Nov 2010 - 15:15

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006
Texte: Gabriel LESSARD
automobile-sportive



La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce878

Désormais, tous les passionnés d'autos sportives et d'exception savent qu'il faudra compter avec les réalisations d'AMG, tant les performances sont élevées et à la portée de presque tous les conducteurs chevronnés. Avec le majestueux coupé Mercedes CL, AMG a décidé que le 55 AMG Kompressor ne suffisait plus avec ses " petits " 500 ch, et il faut désormais compter avec le dernier né : le CL 65 AMG de 612 ch !

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce879

Il y a encore une vingtaine d'année, la firme Mercedes ne passait pas réellement pour une marque sportive. Elle laissait alors ce rôle au rival BMW qui s'en tirait avec les honneurs sur ses modèles frappés du "M" de Motorsport sur la calandre. Certes, de temps à autre, une petite lueur d'esprit canaille s'emparait des ingénieurs de Stuttgart, comme lorsqu'ils montèrent un gros V8 de 6,3 litres dans la classe S donnant naissance à la fantastique 300 SEL 6.3 VOIR : ICI. Sensations garanties ! Et puis depuis le temps est passé et les mentalités ont évolué. BMW lorgne depuis sérieusement sur le marché américain et asiatique, et force est de reconnaître que le sport est devenue une notion galvaudée à Munich. Certes, la BMW M3 E46 est toujours une pure merveille, mais la série 7 a perdu de son charme, le futur coupé série 6 qui s'annonce semble en totale rupture avec l'ancienne série 6 des années 70-80 et le Z4 peine à charmer les anciens adeptes du Z3 moins aseptisé et avare en sensations.

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce880

Mercedes suit une évolution totalement inverse. En effet, Mercedes est revenu avec les succès que l'on connaît à la compétition et après un retour réussi avec la mythique 500E W124, AMG VOIR : ICI s'est chargé de développer une gamme complète de modèles sportifs tous aussi excitants et performants les uns que les autres. Même la classe S ou le 4x4 Classe G ont droit à un passage chez AMG. Le prestigieux coupé CL qui fait référence dans son segment possédait déjà sa variante AMG doté du V8 compressé de 5,5 litres développant entre 476 et 500 ch suivant les autos. Elle demeure toujours une auto démoniaque dotée d'un compromis performances/comportement routier exceptionnel. Mais, voilà, dans le segment des GT prestigieuses à plus de 140 000 euros, ce sont plus les nouveautés produits qui stimulent la demande que la demande qui crée l'offre. Alors AMG et Mercedes ont préféré prendre les devants et anticiper sur la concurrence à venir (nouvelle Ferrari 612 Scaglietti, Aston AM V8…) et ont profité du nouveau V12 biturbo monté dans les Maybach et S, SL et CL 600 pour passer à la vitesse supérieure…

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce881

DISCRETE ET ELEGANTE.
Il faut bien le reconnaître, les coupés Mercedes CL possèdent dans la gamme Mercedes une place et une classe à part. Basé sur les Classe S (c'est la même plate-forme de départ), le coupé CL partage l'essentiel de ses mécaniques et de sa technologie et équipements. Toutefois, sur le plan du style, nous sommes très éloignés d'une Classe S à deux portes. Bien que doté de proportions conséquentes, le coupé CL affiche une élégance et une ligne indémodable. Rien à voir avec l'ancienne génération de coupé CL massive de ligne. Le profil très altier du coupé CL annonce ses prestations dynamiques. Avec la version CL65 AMG, le CL poursuit son obsession de discrétion, tout en disséminant ça et là des touches de sport. En effet, AMG a installé de nouveaux bas de caisse, des boucliers avant et arrière spécifiques accueillant notamment à l'arrière les deux doubles sorties d'échappement chromées. Enfin les très belles jantes alu de 19 pouces siglées AMG complètent à merveille la panoplie des modèles ensorcelés par ce spécialiste sportif d'Affalterbach.

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce882

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce883

INTERIEUR MERCEDES…
Avec AMG, pas d'exubérance dans l'extérieur, mais c'est également le cas à l'intérieur de ce coupé CL65 AMG. Peu de différences en fait que sur un CL600 par exemple, même si l'équipement de série est plus complet (heureusement à ce prix !). Seules quelques touches AMG comme les seuils de portes ou les sièges en cuir Nappa siglés AMG font la différence. L'ambiance très cosy des coupés CL est toujours de mise et énumérer la liste complète des équipements prendrait plusieurs pages. Retenons dans les plus intéressants le système de radar Distronic qui permet de réguler automatiquement la vitesse de l'auto en fonction du trafic, le GPS Comand du dernier cri, les sièges ventilés, chauffants, massant et à mémoire (!)… Tout y est, et seul un client particulièrement exigeant serait déçu, mais heureusement que la liste des options permet de combler les caprices de chacun.

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce884

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce885
MOTEUR
Voilà la partie la plus intéressante de ce CL65 AMG. Comparé au V12 biturbo installé sous le capot du CL600, ce moteur est très largement retravaillé. Pour commencer, les ingénieurs motoristes ont réalésé le moteur de 5,5 à 6 litres en y ajoutant un vilebrequin longue course. Les pistons forgés ont été renforcés, leurs axes redimensionnés et leur refroidissement par projection d'huile amélioré. Paliers de bielles, culasses optimisées, arbres à cames favorisant les durées d'admission, pompe à huile, soupapes et également turbos sont nouveaux. Face à une telle débauche de contraintes thermiques, l'échangeur frontal gagne 70% en surface, l'alimentation pilotée gagne 3,8 bars et l'électronique est largement revue, pilotage de wastegate en tête. Enfin, l'échappement se termine par des silencieux spécifiques à doubles sorties séparées. Ces moteurs sont assemblés chez AMG par un seul technicien qui appose une plaque avec sa signature. Les performances de ce V12 biturbo appartiennent à une autre planète. A tel point qu'elles ont dû être revues à la baisse car aucune transmission ne le supporterait aujourd'hui. Les 123 mkg de couple potentiels ont été ramenés volontairement à 102 mkg pour que la boîte auto à 5 rapports puisse espérer survivre quelques temps. C'est toute la chaîne cinématique qui a été renforcée pour permettre la longévité des différents organes face aux contraintes imposées par ce V12 démoniaque.

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce886

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce887
SUR LA ROUTE
Maintenant que la clé est dans ma poche (puisque c'est le principe du Keyless Go, avec la clé dans la poche l'auto démarre et s'ouvre), un seul chiffre martèle mon cerveau : 612 ch, 612 ch, 612 ch… Ce n'est que 10 de moins que le SLR. Certes, l'auto affiche sur la bascule 2,2 tonnes, mais les quelques caractéristiques énumérées par le service presse de Mercedes (3,52 kg/ch, 102 mkg de couple…) en disent long sur le potentiel de l'auto. Rapide coup d'œil sur la ligne toujours aussi élégante de ce coupé étoilé, et je m'installe dans les sièges recouverts de cuir Nappa. Sous mes yeux, c'est l'univers du très grand luxe qui s'étale, sans faute de goût. C'est juste ce qu'il faut. Et si vous trouvez le bois déplacé dans une GT aussi bestiale, rien ne vous empêche d'opter pour des parements en carbone, en alu, ou même en pierre ! Avec mon pouce droit, je presse le bouton de démarrage situé sur le sélecteur de la boîte auto, et soudain un grondement envahit le CL65 AMG. Le V12 " glougloute " à souhait, et annonce haut et fort ses 612 ch. Pied sur le frein, levier sur Drive et je laisse glisser le CL seul sur quelques mètres, puis je prends la mesure. Surprise, la cavalerie est facilement maîtrisable. A allure raisonnable, le CL65 AMG se conduit comme n'importe quelle auto. Le couple gargantuesque est évidemment très présent et contribue pour beaucoup au confort de conduite. Sur le compteur, siglé AMG, la graduation grimpe jusqu'à 360 km/h ! Pourtant, le CL65 AMG est bridé électroniquement à 250 km/h. Toutefois, les passionnés pourront en option lever la bride en demande spéciale à l'usine AMG. A la première longue ligne droite venue, il est tentant d'écraser la pédale d'accélérateur sans retenue… ouch ! Quelle poussée ! Je suis littéralement collé dans le siège, et je peine à retenir ma tête qui me semble peser des tonnes à cet instant. La poussée est très forte et semble ne jamais pouvoir s'essouffler. Et pendant que mon corps subit la violence du V12 biturbo, mes tympans profitent de la sonorité de ce dernier, même si l'isolation phonique du CL65 AMG est trop poussée et feutre les cris issus du compartiment moteur. Très agréable également les commandes au volant de la boîte qui feraient presque penser à une boîte séquentielle. Le châssis bardé d'électronique et d'assistance à la conduite est une pure merveille. Il réussit l'impossible, puisque les 2,2 tonnes semblent oubliées et autorise une belle vivacité. Certes, sur les courbes serrées, lorsque l'on remet brutalement les gaz, l'ESP se déclenche pour assister le conducteur imprudent, mais globalement c'est le sans faute. Même les freins sont puissants et endurants, bien qu'un essai intensif prolongé sur circuit, permettrait de mieux s'en rendre compte. Revenant à allure normale, je m'autorise le luxe d'une dernière accélération dantesque pour effacer quelques autos sur la route qui n'ont certainement pas du me voir passer…

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce888

CONCLUSION
Voilà la nouvelle arme de Mercedes pour faire face à la concurrence actuelle et future. Terriblement efficace, performant et luxueux, le CL65 AMG est certainement ce qui se fait de mieux à l'heur actuel dans le monde des GT de luxe très hautes performances. Le SL65 AMG, également au programme, n'est pas commercialisé tout de suite, certainement pour ne pas faire trop d'ombre au SLR. C'est dire si ce V12 biturbo de 612 ch est performant et séduisant. Un collector avant l'heure à posséder pour ceux qui peuvent…

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce889

CE QU'ILS EN ONT PENSE
"Sur tracé libre, c'est un autre monde. Totalement isolés de l'extérieur, les occupants entrent dans la quatrième dimension. Une pression sur l'accélérateur arrache le bitume. Si d'aventures vous osez le rétrogradage, vos cervicales en prennent pour leur grade. La pression est sensible, physique, ininterrompue. A moins de souder la pédale au plancher, le V12 de daigne même pas flirter avec la zone rouge, en coupant paisiblement avant 5 000 tr/mn. Un exemple concret : en sortie de péage, dans une sportive, les autres usagers semblent soudainement arrêtés. Dans le CL 65 AMG, ils reculent et s'effacent rapidement dans le rétro central. A ce jeu, la sonorité mue en un râle puissant plus efficace à l'extérieur que dans l'habitacle aseptisé."
OPTION AUTO - Octobre/novembre 2003.

"De félin, la CL se mue en cobra. Sa détente, fulgurante, laisse sans réaction quatre pauvres conducteurs incrédules après le passage éclair de ce missile argent. Tout juste garderont-ils en mémoire le souvenir de son rugissement inoubliable, subtil mélange entre un V8 de hors-bord et celui des barquettes Panoz des 24 Heures du Mans. L'obstacle effacé disparaît instantanément dans les rétroviseurs, tandis que le compteur affiche déjà plus de 200 km/h après moins de 10 secondes d'accélération. Sidérant ! Le pied à peine relevé de l'accélérateur, la CL retrouve sa quiétude de GT, comme si rien ne s'était passé. Le calme avant une nouvelle tempête…"
L'AUTOMOBILE MAGAZINE - Octobre 2003.

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce890

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MERCEDES-BENZ CL65 AMG (W215)
218 000 EUROS ENV. 43 CV FISCAUX
Moteur: V12, 36 s, 2 turbos, longitudinal AV
Cylindrée en cm3: 5 980
Puissance ch DIN à tr/mn: 612 à 4 800
Puissance/litre (en ch DIN) : 102,34
Couple maxi en mkg à tr/mn: 102 de 2 000 à 4 000
Transmission: AR, BA 6 rapports
Poids (Données constructeur en kg): 2 155
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN: 3,52
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 250
1 000 m DA en secondes: 22
400 m DA en secondes : ND
0 à 100 km/h en secondes: 4,4
moteur puissance couple 0–100 km/h vitesse maxi
CL500 5.0 L V8 225 kW 306 ch DIN 460 N·m (339 ft·lbf) 6.3 seconds 250 km/h (155 mph)
CL600 5.5 L V12 turbo 368 kW 500 ch DIN 800 N·m (590 ft·lbf) 4.8 seconds 250 km/h (155 mph)
CL55 AMG 5.5 L V8 compresseur 368 kW 500 ch DIN 700 N·m (516 ft·lbf) 4.8 seconds 250 km/h (155 mph)
CL63 AMG 6.3 L V12 326 kW 444 kW 605 ch DIN 620 N·m (457 ft·lbf) 5.5 seconds 250 km/h (155 mph)
CL65 AMG 6.0 L V12 double turbo 450 kW 612 ch DIN 1000 N·m (737 ft·lbf) 4.4 seconds 250 km/h (155 mph)

BIEN +
Châssis
Performances
Facilité de conduite
V12 biturbo démoniaque
Finition
Image


PAS BIEN -
Trop lourd
Tarif élevé


La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Merce891
automobile-sportive
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Empty
MessageSujet: Re: La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai    La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   EmptyMar 16 Nov 2010 - 16:57

tiens là ils en parlent de la finition pierre clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Empty
MessageSujet: Re: La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai    La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   EmptyDim 28 Nov 2010 - 9:41

Mercedes CL 65 AMG ( W215 ) : Guide d’achat occasion
Publié par Antoine Arnoux le 29 août 2008

Source : sport-prestige

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Cl65_510

Un peu juste, la CL 55 AMG et ses 361 ch ? On pourrait le penser, avec les 2 tonnes de ce gros coupé… Et la puissance portée à 500 ch en 2003 ne change rien au problème. Difficile de rivaliser avec des GT plus affûtées, ce qui pousse Mercedes a proposer son arme ultime la même année : la CL 65 AMG et son V12 suralimenté de 612 ch… Quelle allure, cette CL cru 2001… Les connaisseurs l’appelleront W215. Aucun lien avec la génération précédente, cubique au possible, dont la ligne a bien vieilli depuis. Il s’agit pourtant de la devancière de l’actuelle génération… Exit les lignes massives, la Mercedes CL seconde génération arbore un regard affiné, des lignes tendues et un pavillon savamment galbé. Trop de rondeurs, selon les fidèles de la marque. C’est vrai qu’à l’époque, le style Mercedes tâtonnait un tantinet… Mais cette CL affiche une élégance presque insolente. Très réussis également, les montants C façon arc-boutants de cathédrale. Car il y a quelque chose de sacré dans cette CL 65 AMG apparue en 2003, à commencer par sa motorisation.

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Cl65_610

Motorisation
Vous vous souvenez de la 300 E AMG, dite « Hammer » ou « marteau » VOIR : ICI pour les intimes? Eh bien, en voici une digne héritière : le V12 6.0 l issu de la CL 600, gavé par deux turbos en colère, a été entièrement retravaillé par les grands prêtres d’AMG. Toutes les pièces mobiles ont été renforcées : pistons, bielles, vilebrequin… Sans oublier les deux turbines généreusement redimensionnées. Pour permettre le bon refroidissement de cette artillerie démoniaque, l’intercooler a subi le même sort. Il en résulte une des mécaniques de série les plus ahurissantes qui soient : 612 ch délivrés à 4800 trs/mn emmènent les 2,2 tonnes du CL à 100 km/h en 4,4s… C’est presque le chrono d’une Ferrari F 575 M ou d’une Porsche 996 Turbo, ses concurrentes d’alors. Qui abdiqueront au kilomètres D.A… Le couple colossal de 102 mkg !!! à été limité afin de préserver les organes de transmission.

Effectivement, les 1250 Nm de couple potentiel ne sont plus très loin des valeurs affichées par un Mercedes… Actros. Ce qui permet au gros coupé Mercedes d’infliger une correction définitive aux deux rigolotes précitées. Rageur, le V12 fait preuve d’une rare violence dans les tours et laisse pleinement exprimer sa bonne santé via la ligne d’échappement spécifique : la sonorité est caverneuse et semble franchement hostile à l’égard de la moindre Porsche égarée… Mais le tour de force, c’est l’incroyable polyvalence de cette super-GT : le CL 65 AMG accepte sans rechigner d’évoluer sur un filet de gaz, à très bas régimes. Il faut dire que dès le régime de ralenti, les 12 cylindres offrent déjà 570 Nm, soit plus de la moitié du couple maximal! Pour mémoire, ce V12 a remporté le titre de Moteur le plus performant de l’année en 2004.

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Cl65_310

Pourtant, le poids aura tôt fait de réfréner les plus téméraires. Malgré les traditionnels assistances électroniques… L’ESP se déclenchera au moindre excès d’optimisme. Cette Mercedes est hallucinante en performances pures, mais la physique a ses raisons : pas de miracles, 5 mètres et 2 tonnes ne sont pas les meilleurs alliés du CL 65. Une 911 Turbo, de 600 kg plus légère, reprendra le dessus en conduite sportive et avancera l’argument d’un meilleur freinage. Enfin, la généralisation du « drive by wire » ( commande électrique du freinage et de l’accélérateur ) enlève une part de naturel au pilotage.


Vie à bord, la CL 65 AMG au quotidien
Le CL a toujours été envisagé comme une déclinaison coupé de la somptuaire Classe S. A ce titre, il en reprend le même raffinement intérieur : boiseries, cuirs épais et qualité d’assemblage d’un excellent niveau. Par contre, la réduction des coûts est légèrement sensible à bord du CL. Comme sur les autres Mercedes du début des années 2000, certains plastiques, discrets certes, n’ont pas leur place à bord d’un porte-drapeau de l’ Etoile : certaines commandes sont partagées avec une « vulgaire » Classe C… La finition reste tout de même excellente et les passagers sont choyés. L’équipement pléthorique intègre le radar intégré au régulateur de vitesse Distronic, les sièges ventilés et massants, le GPS et autres « babioles »… De prime abord, le confort de roulement et d’isolation phonique masque totalement le potentiel de l’auto : encore un de ces salons roulants, tout juste bon à parader vers Deauville… Rien à voir avec l’ouragan dantesque qui sommeille au pieds du conducteur : les occupants ravaleront vite leurs a priori.

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Cl65_210

Fiabilité et coût d’usage
Extrêmement chère en neuf, la décote importante permet aujourd’hui de s’offrir un CL 65 AMG a des tarifs plus accessibles : à partir de 75 000 € pour un modèle de 2004 avec 60 000 km, contre près de 210 000 € en 2003! Attention, n’entrez pas dans une démarche attentiste : ces autos sont rares et la cote a atteint son prix plancher.

L’usage quotidien demandera un budget élyséen : même en conduite modérée, les 2 tonnes passées et le couple énorme mettent à mal pneumatiques et freins. La très rare option freins céramique résout partiellement le problème, mais les traditionnels systèmes acier seront onéreux : 20 000 km auront raison des plaquettes ( attention : étriers 8 pistons à l’avant ). Les disques se montrent relativement endurants, tant que l’on reste à l’écart des circuits. Une paire de disques est facturée environ 1200 € hors pose. Cette CL est aussi gourmande en gommes : chaussée en 245/40 ZR 19 et 275/35 ZR 19 ( respectivement 350 € et 400 € hors pose, Bridgestone Potenza ), les pneus partiront en fumée en 20 000 km, dans le meilleur des cas.

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Cl65_110
Suivre scrupuleusement les programmes d’entretien est impératif : on ne badine pas avec une telle mécanique de pointe. Une révision intermédiaire est facturée environ 900 €, et une révision complète de 1500 à 3000 € selon les interventions. Des tarifs en rapport avec le standing de l’engin, tout comme la consommation pharaonienne : en conduite sportive, on franchira allègrement la barre des 20 l/100 km. En conduite normale, n’espérez pas descendre en dessous des 15 l/100km.

Niveau fiabilité, le fonctionnement du V12 est sans nuage. Les troubles viennent plutôt de la suspension pilotée ABC : la plupart des Mercedes qui en sont équipées ont souffert de fuites sur le circuit, mais ont en principe été rectifiées en après-vente. A vérifier, car un bras de suspension détérioré demandera environ 2000 €.

La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Cl65_410

Source : sport-prestige
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Empty
MessageSujet: Re: La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai    La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai   Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La Mercedes CL 65 AMG (C215) 2003 - 2006 Essai
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Mercedes CL 500 / 600 (C215) 1998 - 2006 Essai
» [Essai] La Mercedes C32 AMG (W203) 2001-2003
» [Essai] La Mercedes C55 AMG (W203) 2003-2007
» [Essai] La Mercedes CL 63 AMG (C216) 2006 -
» [Essai] La Mercedes CL 500 (C216) 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: Classe S & CL :: W220 C215-
Sauter vers: