Univers Mercedes
Ce forum est fermé Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Ce forum est fermé Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur. Il est désormais aussi disponible sur http://universmercedes.free.fr NOTEZ CE LIEN, FORUMACTIF RISQUE DE PASSER CE FORUM EN "CLUB" AVEC LES PERTES DE MESSAGES ET DONC D'INFOS AU PASSAGE !!!!
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh – 100Go à 14,99€ & 40Go à 11,99€ même après un ...
14.99 €
Voir le deal

 

 [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 26 ... 41  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyDim 21 Aoû 2011 - 6:50

L’impromptu de Berlin ..
Source : lesmoutonsenrages.fr



Nicolas, Angela, l’Europe ça rime à quoi?
La scène se passe dans les jardins du Château Bellevue, à Berlin. Angela von Mecklemburg et Nicolas de Neuilly se sont discrètement éclipsés de la réception offerte par le roi de Prusse. On entend, au loin, les accents du quatuor de Joseph Haydn.


Nicolas :
Madame, l’heure est grave : alors que Berlin danse
Athènes est en émoi et Lisbonne est en transes.
Voyez la verte Erin, voyez l’Estrémadoure
Entendez les Romains : ils appellent au secours !
Ils scrutent l’horizon, et implorent les Dieux.
Tous les coffres sont vides, et les peuples anxieux
Attendent de vous, madame, le geste généreux !
De leur accablement ils m’ont fait l’interprète :
Leur destin est scellé, à moins qu’on ne leur prête
Cet argent des Allemands sur lesquels vous régnez.
Cette cause est bien rude, mais laissez moi plaider…

Angela :
Taisez-vous Nicolas ! Je crois qu’il y a méprise
Folle étais-je de croire à une douce surprise
En vous suivant ici seule et sans équipage
Je m’attendais, c’est sûr, à bien d’autres hommages !
Mais je dois déchanter, et comme c’est humiliant
De n’être courtisée que pour son seul argent !

Nicolas :
Madame, les temps sont durs, et votre cœur est grand
Vos attraits sont troublants, mais il n’est point décent
D’entrer en badinage quand notre maison brûle !
Le monde nous regarde, craignons le ridicule !
Notre Europe est malade, et vous seule pouvez
La soigner, la guérir et, qui sait ? La sauver !
Nous sommes aujourd’hui tout au bord de l’abîme
Vous n’y êtes pour rien, mais soyez magnanime !
Les Grecs ont trop triché ? Alors la belle affaire !
Qu’on les châtie un peu, mais votre main de fer
Est cruelle aux Hellènes, et nous frappe d’effroi !

Angela :
J’entends partout gronder, en Saxe, Bade ou Bavière
L’ouvrier mécontent, le patron en colère.
Ma richesse est la leur, ils ont bien travaillé.
L’or du Rhin, c’est leur sueur et leur habileté.
Et vous me demandez, avec fougue et passion
De jeter cette fortune au pied du Parthénon ?
Ce serait trop facile et ma réponse est non !

Nicolas :
On ne se grandit pas en affamant la Grèce
En oubliant Platon, Sophocle et Périclès !
Nos anciens nous regardent, et nous font le grief
D’être des épiciers et non pas de vrais chefs !
Helmut Kohl est furieux et Giscard désespère.
Un seul geste suffit, et demain à Bruxelles
Desserrez, je vous prie, le nœud de l’escarcelle !

Angela :
Brisons là, je vous prie, la nuit est encore belle
Votre éloquence est grande et mon âme chancelle…
Mais si je disais oui à toutes vos demandes
Je comblerais la femme, et trahirais l’Allemande !

(Ils s’éloignent, chacun de son côté)

source lecauseur.fr paru dans le journal lemonde.fr le 21 juillet 2011

Mort de rire Mort de rire Mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyDim 21 Aoû 2011 - 7:19

MDR Pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMar 23 Aoû 2011 - 7:08

La Société Générale demande à Rothschild de soutenir son cours en Bourse :
Source : La Tribune



La Société Générale a demandé à la banque Rothschild de mettre en place un contrat de liquidité d'une enveloppe de 170 millions d'euros afin de soutenir son action qui a perdu plus de 40% de sa valeur en un mois.

La SocGen précise dans un communiqué d'information réglementée publié sur son site internet qu'"à partir 22 août 2011 et pour une durée dun an renouvelable par tacite reconduction", elle a confié à la banque Rothschild "la mise en oeuvre dun contrat de liquidité sur laction Société Générale".

Il est assez rare qu'une entreprise du CAC 40 ait recours au contrat de liquidité, qui permet d'éviter les trop fortes variations des cours d'une action et concerne généralement des entreprises de taille moyenne dont seule une petite partie du capital est coté et peut donc être soumis à une forte volatilité.

L'action de la Société Générale a été sérieusement perturbée au cours des dernières semaines, perdant 14% le 10 août dernier après avoir chuté de plus de 20% en cours de séance sur des rumeurs de faillite et d'abaissement de la note de la France par l'agence de notation Fitch.

Son titre avait été brièvement suspendu le lendemain par l'Autorité des marchés financiers (AMF) qui a ouvert une enquête sur ces rumeurs.

Il a été de nouveau sérieusement chahuté jeudi dernier, ainsi que l'ensemble des valeurs bancaires de la place parisienne, sur des craintes de manque de liquidités des banques européennes.

Réagissant à ces attaques en Bourse, le patron de la SocGen, Frédéric Oudéa, a prédit que "la nervosité autour des valeurs bancaires" pourrait durer encore quelques semaines, jusqu'à la publication des résultats financiers des entreprises pour le troisième trimestre, soit fin octobre, début novembre.

Il a également tenté de rassurer en indiquant que sa banque pourra alors "communiquer au marché (qu'elle) n'a pas de problèmes de liquidités (et) que son activité est saine", dans le journal du dimanche.


Copyright AFP © 2011
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMar 23 Aoû 2011 - 17:41

Résultat du groupe CASA Jeudi. Ça va bouger !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMer 24 Aoû 2011 - 6:29

Moody's dégrade la note du Japon et celles de ses banques
Source : La Tribune
Copyright Reuters Copyright Reuters Le 24/08/2011, 07:16


L'agence de notation financière a annoncé ce mercredi qu'elle baissait d'un cran à Aa3 la note de la dette à long terme du Japon à cause de l'endettement massif du pays, aggravé par le séisme du 11 mars dans le nord-est. Moody's a également dégradé la plusieurs établissements bancaires nippons.

La catastrophe naturelle du Japon continue d'impacter l'Archipel. Après l'abaissement par Fitch de la perspective de la note du Japon en mai dernier, Moody's a dégradé ce mercredi d'un cran à Aa3 la note de la dette à long terme du Japon à cause de l'endettement massif du pays, aggravé par le séisme du 11 mars dans le nord-est. Le Japon est notamment endetté à hauteur d'environ deux fois son produit intérieur brut (PIB). De plus, le fardeau grossit chaque année via l'émission de bons du Trésor pour combler des rentrées très inférieures aux dépenses, notamment depuis la crise financière et économique internationale de 2008-2009.

Plusieurs banques japonaises ont également subi le même sort. L'agence de notation financière Moody's a annoncé mercredi qu'elle baissait d'un cran en moyenne la note de la dette à long terme de la plupart des établissements bancaires japonais, après avoir dégradé un peu plus tôt la note du Japon surendetté.

Moody's a notamment revu négativement son appréciation sur Mizuho Bank, Mizuho Corporate Bank, Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ et Sumitomo Mitsui Banking, du fait de l'abaissement de la note du Japon et de craintes subséquentes que le pays ait à l'avenir moins de capacité à aider le secteur bancaire en cas de nouvelle crise financière.

"Plus précisément, les décisions de notation reflètent notre préoccupation que, malgré la volonté du gouvernement de continuer à soutenir le système bancaire, il y a un risque croissant de diminution de son aptitude à fournir ce soutien", a précisé l'agence. "Dans des conditions de tension extrême, les autorités seront en outre de plus en plus sélectives dans leur distribution d'aide", a-t-elle ajouté.

La note de la dette à long terme de Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ et Sumitomo Mitsui Banking a été abaissée d'un cran de Aa2 à Aa3 et celle de Mizuho Bank et Mizuho Corporate Bank de Aa3 à A1. Par ailleurs, presque tous les autres établissements bancaires ont également été rétrogradés d'un cran en moyenne.

Les investisseurs à la Bourse de Tokyo ont immédiatement pris en compte ces nouvelles appréciations négatives auxquelles ils s'attendaient cependant. Les titres des groupes bancaires Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG) perdaient 1,75% à 336 yens à la mi-journée et celui de Sumitomo Mitsui Financial Group 0,72%.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMer 24 Aoû 2011 - 6:34

HUGO CHAVEZ A TIRE LE TAPIS SOUS LES PIEDS DES BANQUES ET A DOPE L'OR
Source : Pierre Jovanovic

Hugo Chavez a fait un coup de génie: nationaliser ses mines d'or, et demander à la JP Morgan, à la Barclays, à la Standard Chartered, à Nova Scotia et la Bank of England de lui rendre l'or du Vénézuela entreposé dans leurs coffres... Vous imaginez la réaction paniquée de ces établissements qui, pour la plupart, ont dû les prêter comme d'habitude... Bref, ce fut le coup de feu, un vrai trou d'air, et en ce moment c'est la folie, ils sont en train de s'agiter dans tous les sens pour reconstituer le stock, soit 211 tonnes d'or. Bonne chance donc. Mais quelque chose me dit que l'or va monter encore et encore, parce que ce jeu de prêts n'est ni plus ni moins qu'un jeu de chaises musicales... A un moment, il y aura un autre trou d'air, par exemple, un autre gouvernement qui va réclamer son or... Bloomberg, WSJ et ZH se sont demandé comment la JP Morgan allait faire

LA POULE AUX OEUFS D'OR DE LA JP MORGAN A DES MAUX DE TETE
Source : Pierre Jovanovic


Depuis que Hugo Chavez a demandé à récupérer son or dans les divers coffres des banques occidentales, l'or est reparti de plus belle à la verticale car, comme vous le savez depuis longtemps, il a été vendu entre 45 et 80 fois plus d'or en papier que d'or physique disponible. L'or des banques a été "prêté" comme on dit pudiquement... Bref, c'est la panique partout, raison pour laquelle votre télé vous dit toutes les 10 minutes de lui vendre votre or. Notre lecteur Pierre a eu la gentillesse de traduire un article de Oro y Finansaz: "L´avocate et chercheuse, Eva Golinger, a affirmé ce dimanche dans le programme "Construire l´utopie", transmis par Sistema Radio Mundial, que la banque américaine JP Morgan ne possède pas l'or du Vénézuéla, ce qui laisse entrevoir une crise financière dans laquelle on ne doit écarter le rachat de l'or de la part de l´entité financière pour pouvoir remplir ses engagements vis-à-vis du gouvernement vénézuélien. Golinger a signalé qu'il y a beaucoup d'inquiétudes dans les banques américaines, et plus spécifiquement à la JP Morgan, suite à la décision du président Hugo Chavez de rapatrier l'or vénézuélien. La chercheuse a expliqué que JP Morgan possède "presque 900 millions de dolars d´or vénézuélien, mais ne possède réellement que 10,6 tonnes d´or. Ils affirment pouvoir compter sur beaucoup plus, mais ils ne le possèdent pas physiquement car ils l´ont déplacé dans d'autres lieux en pensant que personne n´irait le retirer.". Commentaire de Pierre: "(10 600 + 60673 = 643 133 800) Il manque donc un peu plus de 250 000 000 de dollars en or pour pouvoir atteindre les 900 millions de dollars d´or". Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMer 24 Aoû 2011 - 6:41

Rapatriement des réserves d’or du Venezuela : une tâche difficile pour les banques ?
Par Michael J. Kosares - USAGold Publié le 23 août 2011
Source : www.24hgold.com



Je ne peux m’empêcher de soupçonner les dernières informations concernant le Venezuela d’avoir quelque chose à voir avec la récente envolée du prix de l’or. Selon moi, elles ont été un facteur déterminant de la flambée du prix du métal jaune non pas uniquement ces quelques derniers jours, mais ces quelques dernières semaines.

Lors de l’annonce par le Venezuela de son intention de rapatrier ses réserves d’or, de multiples communiqués de presses déclaraient la banque d’Angleterre comme détentrice de 211 tonnes de cet or. Quelques jours plus tard, ce chiffre tombait à 99 tonnes, le reste des réserves apparaissant comme étant dispatché entre JP Morgan Chase, Barclays, Standard Chartered et Bank of Nova Scotia – chacune d’elles étant une banque de lingots.

La nomination de ces banques de lingots dans les rapports a contribué à lancer un signal d’alarme sur le marché de l’or. Nous n’entendions plus parler d’or déposé dans les coffres de la banque d’Angleterre, mais d’importantes quantités de métal utilisées pour des opérations de prêt des plus variées. Cela suppose donc une position à découvert imminente sur l’or, position à découvert qui aurait bientôt besoin de se voir couverte. Le Financial Times décrivait ce retrait du Venezuela comme étant le ‘plus important transfert de métal précieux de l’histoire moderne’. Juste après que cette déclaration ait été rendue publique, le prix de l’or s’est à nouveau envolé – s’affichant à hauteur de 1875 dollars l’once dans la nuit de jeudi à vendredi dernier. De plus, les efforts du Venezuela à récupérer son or pourrait également être l’une des raisons pour lesquelles le prix de l’or a grimpé au cours ces quelques dernières semaines. En d’autres termes, l’éclatement des réserves d’or du Venezuela entre différentes banques de lingots a certainement débuté bien avant que la décision du pays ne soit rendue publique.

Pour faire simple, disons qu’il est très peu probable que l’or du Venezuela soit toujours à cette heure placé dans les coffres des susdites banques, attendant de se voir chargé à bord d’un charter direction Caracas. D’autres avions ont probablement décollé il y a bien longtemps, emportant cet or vers un nombre de plus en plus important de banques, jusqu’à ce que la réserve d’origine soit entièrement fragmentée, atomisée… En clair, il s’avèrera extrêmement complexe pour les banques de rassembler l’ensemble des quantités d’or qui leur ont été prêtées par le Venezuela.

Au cas où les banques manqueraient à parvenir à la matérialisation des quantités requises de métal physique, d’autres nations ou fonds privés pourraient se voir tentés de formuler la même requête. Le tourbillon de panique qui s’en suivrait pourrait bien s’étendre à l’ensemble du secteur bancaire ayant quelque rapport avec l’or. Il est intéressant de noter que ce fut lors de circonstances similaires qu’il y a 40 ans les Etats-Unis fermaient leur guichet de l’or.

Dans le meilleur des scénarios, nous assisterons d’ici peu à un retrait de masse par les investisseurs de leur or du système bancaire. En d’autres termes, une demande bien plus importante que ce que nous pourrions imaginer semble bouillonner sous la surface du marché de l’or.

Michael J. Kosares USAGold - Centennial Precious Metals, Inc.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMer 24 Aoû 2011 - 6:51

La bataille pour la Libye, son pétrole et ses 144 tonnes d’or se termine
Source : www.24hgold.com
Publié le 22 août 2011


Il n’aura fallu que quelques jours pour que soudain les forces rebelles prennent l’avantage et s’emparent de Tripoli, et ce après six mois de guerre de tranchées.

Un esprit curieux pourrait s’étonner de ce brutal dénouement. Peut-être a-t-il un rapport avec les 143.80 tonnes d’or qui se trouvent dans les coffres de la Banque Centrale de Libye.

Bien évidemment, cela est loin d’être suffisant pour combler les 366 tonnes dont le Venezuela a exigé la restitution, restitution qui semblerait délicate et peut être à l’origine de la forte hausse du prix de l’or ces dernières semaines.

Ce déblocage rapide de la situation sur le terrain aurait- il un rapport avec cette question ? Il sera passionnant de suivre l’évolution de l’or de la Banque de Libye dans les mois à venir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMer 24 Aoû 2011 - 7:48

Si vous suivez cette rubrique, vous le saviez déjà, mais maintenant c'est officiel.....

Le Scandale du Réseau mafieux des Banques Centrales éclate – Le FED LOAN DISCLOSURE
Sacha Pouget le 22 août 2011 Source : www.objectifeco.com


Un scandale vient d'èclater à Wall Street. Vous êtes les premiers à en bénèficier sur ObjectifEco. Aucun média francophone n'en parle pour l'heure. Après le Foreclosure gate rèvèlé en avant première par mon confrère Vincent Benard, un autre scandale de la Banksteraucratie vient d'èclater : le FED LOAN DISCLOSURE.

Le 8 Août 2011, Olivier Delamarche (Gèrant chez Platinum Gestion) nous fournissait un billet dont il a seul le secret. Il écrivait que "ces marchés ne sont finalement portés que par l'ivresse que leur procure l'abus « criminel » de liquidités fournies par le réseau mafieux des banques centrales".

Tiens, tiens. Un gérant qui se lâche. Quand on connaît la personnalité du personnage, qui a tendance à s'emporter, on aurait matière à penser qu'il n'y soit pas allé de main morte histoire de se faire remarquer. Pourtant, ce Gérant est extra lucide. Il a vu avant tout le monde ou le Déficit des états allait nous mener. Lorsqu' Olivier Delamarche parle de "réseau mafieux des banques centrales" je pense que ce n'est ni plus ni moins que la stricte réalité. Il s'agit même d'un euphémisme, aux vues de ce qui est actuellement divulgué aux US sur les pratiques de la Banque Fédérale américaine qui a favorisé à coups de Milliards de Dollars la Planète Finance... pendant que les victimes des Subprimes en étaient laissées pour leur sort.

Le FED LOAN DISCLOSURE : des dizaines de banques ont pu utiliser des programmes d'emprunts de la Fed entre Août 2007 et Avril 2010 portant sur des Milliers de milliard de dollars afin de se renflouer à bon compte. En clair, il s'agissait de faire payer aux contribuables les erreurs des Banques, et leur permettre de recommencer. En prenant des risques inconsidérés...

La Fed a ainsi prêté aux banques internationales (vous verrez que la SG en a bénèficié à hauteur de 12,5 Milliards d'Euros en Mai 2008 alors qu'elle disait que tout allait bien ; BNP a reçu aussi des fonds, de même que Dexia) des milliers de dollars (jusqu'à 1200 milliards de dollars lors de la journée du 5 Dècembre 2008). Plusieurs programmes ont alors été mis en place : les Asset-Backed Commercial Paper, les Money Market Mutual Fund Liquidity Facility, les Commercial Paper Funding Facility, les "Discount window", les PDCF, les TAF, les Term Securities Lending Facility et autres "Single-tranche Open Market Operations". Sans la moindre transparence.

L'objectif initial des fonds de sauvetage mis en place par la Fed et le Trésor américain était de garantir une liquidité sur le marché et poursuivre l'obtention des Prêts. Maisen réalité, les grandes banques ont en fin de compte bénéficié de faveurs. En utilisant ces fonds, qui étaient la source de financement la moins chère avec des taux cadeaux à 1% et dans n'importe quelle condition, de nombreux abus ont été constatés (spéculation, renflouement…) laissant courir un risque énorme, sans le moindre contrôle démocratique.

Un secret bien gardé
Les efforts sans précédent du président de la Fed, Ben Bernanke, pour maintenir l'économie à flot et éviter de plonger dans la dépression ont mené à des prêts s'élevant jusqu'à 1200 Milliards $ d'argent public en simultané, soit le montant équivalent aux prêts des 6,5 millions d'américains empêtrés dans des crédits hypothécaires faisant l'objet de saisies (pour qui l'Etat ne fait rien, et encore moins leurs banques). Ces données ont été obtenues grâce au "Freedom of Information Act", après des mois de contentieux et une loi au Congrès. Jusqu'au bout, les Banques ont fait pression pour interdire ces publications. En vain. Le 22 Mars 2011, une dècision est rendue : c'est la fin des arrangements entre amis.

Les Responsables de la Fed ont même plaidé pour attendre deux ans avant que les données sur les programmes de sauvetage sous forme de prêts ne soient divulguées. La Fed réclamait que l'identité des emprunteurs et les modalités de leurs prêts ne soient pas connus au motif que cela stigmatiserait les banques, ayant un effet dévastateur sur leur cours de bourse.
Un groupe de plusieurs grandes banques US a donc demandé l'année dernière à la Cour suprême américaine de garder la liste des emprunts de la Fed secrète. En Mars, la Haute Court a refusé cet appel, avec une injonction à la banque centrale de publier les données. Fin de la partie.

29346 pages rendues publiques
Pour tout vous dire, je m'attendais à ce que ce soit Wikileaks qui balance les News (on parlait des tuyaux sur Bank of America il n'y a pas si longtemps , mais tout a eté court-circuité). Mais ce fut en rèalité Bloomberg ce dimanche 21 Août. Ils sont entrain de digèrer la tonne de documents. On devrait avoir des petits biscuits au compte goutte. Mais ce qui sort au fur et à mesure est de plus en plus gros. Les bloggers amèricains viennent ce lundi de commencer à publier quelques extraits (comme Barry Ritholtz).

Ces données totalisent 29346 pages de documents obtenus en vertu du "Freedom of Information Act" tirées des bases de données de la Fed laissant apparaître plus de 21000 transactions et montrant clairement pour la première fois à quel point les plus grandes banques du monde dépendaient de la banque centrale américaine pour conjurer leurs manques de trésorerie.

Alors même que les grandes banques occidentales affirmaient dans des communiqués ou lors de la présentation de leurs résultats financiers qu'elles disposaient de liquidités suffisantes et abondantes, elle recevaient en réalité des fonds de la Fed dans le secret, en évitant soigneusement de montrer leur faiblesse. Mais tous les grands ont du se passer le mot : surtout ne rien dire !

Des filiales pour manger à tous les rateliers
Afin de maximiser leurs emprunts, des filiales de grandes banques ont été utilisées pour exploiter les programmes de la Fed. En Mars 2009, la filiale de Bank of America basée en Caroline du Nord a ainsi reçu quelques 78 milliards de dollars à travers deux filiales bancaires et 11,8 milliards de plus à partir de deux autres programmes via Bank of America Securities LLC.
Des banques ont également jonglé entre les programmes de la Fed. Beaucoup ont préféré le TAF parce qu'il était mieux perçu que le "Discount window", souvent considéré comme le dernier recours pour les prêteurs en situation de détresse, selon les économistes de la Fed de New York.

Les grandes banques internationales partagent le banquet
La finance américaine n'était pas la seule bénéficiaire. Presque la moitié des 30 premiers emprunteurs ont été des entreprises européennes.
Les bénèficiaires comprenaient la Royal Bank of Scotland, qui a reçu 84,5 milliards de dollars, et UBS qui a obtenu 77,2 milliards de dollars. Hypo Real Estate a emprunté 28,7 milliards de dollars - soit une moyenne de 21 millions de dollars pour chacun de ses 1366 employés.
Le pic de 1200 Milliards de dollars de prêts a été atteint le 5 décembre 2008 – cette somme comprend le total cumulé des sept programmes de sauvetage compilés par Bloomberg – ce qui représente presque trois fois la taille du déficit du budget fédéral américain cette année et davantage que les bénéfices de toutes les banques US sur la période 2000-2010.

Des européens ont été soigneusement arrosés par l'hèlicoptère de Bernanke. Dexia, BNP... et même notre fierté nationale la SG qui cumulait à elle seule en Mai 2008, tenez vous bien, 17,4 Milliards de dollars (12 Milliards d' euros) de prêts d'urgence de la Fed alors même que son Pdg Daniel Bouton déclarait que la SocGen allait "très bien" (celui-ci n'a bien entendu jamais parlé de ce programme).

Dans la plupart des cas, la Fed a exigé des garanties pour ses prêts - des bons du Trésor ou des obligations de sociétés et des obligations hypothécaires qui pourraient être saisis et vendus, si l'argent ne pouvait pas être remboursé. Le principal problème était que les garanties déposées auprès de la banque centrale pouvaient très bien avoir une valeur nulle.

Des prêts sans garantie
Alors que la crise s'aggravait, la Fed a assoupli ses critères de garanties. En temps normal, la banque centrale accepte uniquement des Obligations avec une très bonne note de crédit, tels que les bons du Trésor américain. Fin 2008, le fait est qu'elle a été accepté des obligations de type "junk bonds", cotées avec une qualité inférieure. La Fed a même accepté des titres cotés en bourse.

Par exemple, on a appris que Morgan Stanley a bénéficié d'un programme d'emprunt de 61,3 milliards de dollars en Septembre 2008. De plus, la Fed a même promis un total de 66,5 milliards de dollars de garanties. Cela comportait 21,5 milliards de dollars de titres cotés en bourse, 6,68 milliards de dollars d'obligations ayant une notation de "junk bonds" et 19,5 milliards de dollars d'actifs avec une note "inconnue" !

A suivre.....

Sacha Pouget



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMer 24 Aoû 2011 - 9:49

Dette grecque: Or contre argent
Valery Marx pour news 26 Mardi, 23 Août 2011
Source : news-26.com


Les garanties exigées par la Finlande en contrepartie des prêts pour la Grèce dans le cadre du plan d'aide donnent des idées à d'autres. La ministre allemande von der Leyen propose de garantir les aides par les reserves d'or des pays concernés. La zone euro est en pleine discorde. Or contre argent semble être la nouvelle devise.

Les garanties exigées par la Finlande pour venir en aide à la Grèce créent la controverse au sein de la zone euro et fragilisent la mise en œuvre du second plan d'aide à Athènes, qu'Helsinki a menacé mardi de ne pas soutenir.

Dans le cadre du second plan d'aide à la Grèce, vital pour éviter une banqueroute du pays et plus largement une propagation de la crise de la dette à l'Union monétaire, Helsinki a obtenu l'obtention de garanties financières, dont les modalités sont en discussion.

Cette disposition était écrite noir sur blanc dans les conclusions du dernier sommet de la zone euro le 21 juillet. Mais depuis, plusieurs autres pays de la zone euro ont laissé entendre qu'ils souhaitaient le même traitement de faveur.

Face à la tempête provoquée, le Premier ministre finlandais Jyrki Katainen a menacé de se retirer du processus d'aide à la Grèce si la zone euro rejetait un accord bilatéral négocié avec Athènes.

L'Autriche, les Pays-Bas, la Slovaquie et la Slovénie réclament peu ou prou un traitement similaire. S'il y a des garanties pour un pays, alors tous les autres doivent être traités de la même façon, a déclaré mardi la ministre autrichienne des Finances Maria Fekter avant une réunion du conseil des ministres.

L'accord entre Athènes et Helsinki prévoit dans le détail que la Grèce dépose dans les caisses de l'Etat finlandais une somme qui, ajoutée aux intérêts qu'elle produira, couvrira au bout du compte le montant du prêt garanti par la Finlande.

La ministre du Travail allemande, Ursula von der Leyen, a soutenu mardi l'idée de conditionner à l'avenir l'octroi des fonds de sauvetage européens à des garanties financières. "Plusieurs Etats font de gros efforts pour honorer le service de leur dette. Ceci doit être salué. Mais pour maintenir ces efforts sur le long terme, il faut du collatéral", a jugé la ministre sur la chaîne de télévision publique ARD.

La ministre, également vice-présidente du Parti chrétien démocrate de la chancelière Angela Merkel, a suggéré que ces collatéraux prennent la forme de réserves d'or ou de participations dans des entreprises industrielles publiques.

Discret
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMer 24 Aoû 2011 - 9:52

BCE: les obligations européennes s'entassent
Source : news-26.com
Lundi, 22 Août 2011 ©️ Reuters




La BCE a racheté pour plus de 14 milliards d'euros d'obligations la semaine passée afin de soutenir l'Italie et l'Espagne, en grande difficulté. La semaine précédente, la BCE avait acheté des obligations européennes pour 22 milliards, un record.

La Banque centrale européenne annonce lundi avoir acheté pour 14,27 milliards d'euros d'obligations d'états la semaine dernière dans le cadre de son 'Securities Market Program'. La semaine précédente, la BCE avait acheté pour 22 milliards d'euros d'obligations, un record.
L'institution européenne a réactivé le 4 août son programme de rachat d'obligations, en sommeil depuis mars, afin de faire baisser les rendements des pays les plus en difficulté comme l'Espagne ou l'Italie.

Ces derniers achats, qui s'étendent sur la période du 11 au 17 août, portent le total du programme à 110,5 milliards d'euros.

La BCE ne détaille par cette opération mais les traders affirment que les achats ont porté en grande partie sur des obligations italiennes et que la banque centrale continuait d'acheter.
Analystes et traders estiment pareillement que la BCE détient autour de 45 milliards d'euros de dette grecque.
L'institut d'émission a réactivé son programme de rachats d'obligations ce mois-ci, après une alerte chaude sur l'Italie et l'Espagne, qui ont été vivement attaquées sur les marchés.
Ce programme de rachat avait été mis en sommeil 19 semaines durant et il a été remis en vigueur en dépit de l'opposition de quatre des membres du Comité de politique monétaire emmenés par les Allemands Jens Weidmann et Jürgen Stark.
Ces derniers estiment qu'en agissant de la sorte, la BCE s'ingère dans le domaine de la politique budgétaire, outrepassant ainsi son mandat et menaçant sa propre indépendance.

Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyJeu 25 Aoû 2011 - 17:30

Grosse ENORME manipulation sur les cours de l'or et de l'argent hier et aujourd'hui !!! Ceux qui étaient à découvert (JP Morgan entre autres) ont pu se rhabiller à pas cher... sinon ils finissaient à poil !!!

Idem sur les Bancaires.... Bref on savait depuis longtemps que les marchés étaient manipulés, mais à ce point, ça dépasse l'entendement !!!

En clair le croupier commande la roulette, il sort le numéro et la couleur qui va bien et au pire si ça foire, il change le règlement en cours de parti...
Les jeux sont faits... rien ne va plus Discret

Combien de temps ce petit jeu va t-il pouvoir continuer ainsi ?!? difficile à dire, mais là les ficelles, les cordes, les cables sont vraiment trop gros....

Demain Ben Bernanke doit parler Au dessus QE 3 or not QE 3 That is the question

Dès la semaine prochaine, ça devrait commencer à swinguer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyJeu 25 Aoû 2011 - 20:00

Tout ça n'est qu'un jeu. bah
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyVen 26 Aoû 2011 - 5:58

Malachite78 a écrit:
Tout ça n'est qu'un jeu. bah

Oui et non... Si on peut comparer la bourse au Casino à maints égards, il y a tout de même deux différences notables

- Les joueurs ne jouent pas avec leur argent, mais avec le notre, pile ils gagnent, face, nous perdons....
- Les sommes perdues ont des répercutions bien réelles sur l'économie...

Trinkaf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyVen 26 Aoû 2011 - 6:08

LE DEBUT DE L'APOCALYPSE FINANCIERE SELON SAINT-PIERRE ?
du 25 au 28 août 2011 Source : Pierre Jovanovic



Je vous avais prévenu, la Bank of America est en danger, et, en bon chevalier servant de la Fed, Warren Buffet a annoncé qu'il achetait 5 milliards d'actions de la Bank of America, une remontée pénible au crick donc pour amener le cours à 8 dollars. Dans le même temps les cotations à Francfort ont été suspendues et, comme tous les problèmes n'arrivent jamais seuls, Jobs a démissionné d'Apple semant la panique dans les hedge funds. Ajoutez à cela le Bon du Trésor grec qui arrive presque à 50% !!!! et vous avez tous les ingrédients pour faire sauter la marmite en septembre ou octobre.

En même temps, la Fed a lancé une attaque massive avec des billets Monopoly pour faire baisser le cours de l'or ("as the vicious sell off seen on Tuesday and particularly yesterday continued in Asia overnight and in Europe"), la 30e depuis 4 ans, ouvrant un boulevard à Weimar 2.0. Au point que Zero Hedge a qualifié la manoeuvre de "vicieuse". C'est de la pure manipulation, oui: la Fed achète de l'or papier avec des dollars sortant tout droit de ses photocopieuses, vous imaginez ? De toute manière, la Fed ne pourra pas contenir les épargnants, sans transformer les Etats-Unis en Zimbabwe. C'est une situation explosive. Vous assistez à une vraie guerre, métaux (or et argent) contre papier velin de Keynes.

Question: vous battre avec une épée en carton, ça vous dit contre un adversaire disposant d'une épée en acier, or ou argent? Ou bien, comme dit Mark Faber, offrir une bague en or-papier à votre fiancée, ou en cuivre, ça vous dit aussi? Même l'apôtre Pierre rejoint Karl Marx quand celui-ci dit "La monnaie est par nature l'or et l'argent". En effet, saint Pierre est toujours représenté avec 2 clés croisées. Mais ce que peu savent c'est que sa première clé est la terrestre, et elle est en argent, et la seconde, la céleste, est en or. Si même saint Pierre est partisan d'un système bi-métallique...

Ce qui est sûr c'est qu'en ce moment, l'or physique commence à disparaître lentement mais sûrement... Et vous ne pouvez plus acheter en anonyme pour 3000 euros, c'est fini, tous les lecteurs me l'ont dit, en France comme au Canada! Croyez-vous que ce soit un hasard ?

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2011

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyVen 26 Aoû 2011 - 12:02

Bob a écrit:
Croyez-vous que ce soit un hasard ?
tu a dit "hasard" Bob?? tu sait très bien que ce n'est pas un hasard, tout est calculé d'avance pour faire d'une cause un effet ... la cause : ce qui se passe en se moment.
l'effet : le nouvelle ordre mondial avenir car l'or va disparaitre et qu'il va falloir en exploiter encore plus ...

si tout est calculé d'avance il y a forcément un phénomène calendaire et numérique par un calcul mathématique ... c'est évident ... ce qui arrive n'est pas l'effet donc du hasard ... je ne vois que cette explication ... sinon cela prend la base sur quoi et pourquoi d'après toi ?

st pierre est la clef même de ce que je dit depuis bien longtemps... l'image d'une clef en argent est le symbole de l’économie qui est basé sur le mot "argent" qui est la base de l’économie et non pas le métal... l'or pour les cieux, est le fait que l'or que nous, enfin les hommes qui ont été crée pour cela c'est à dire exploiter la terre, nous extirpons de la terre pour que cette or aille au "dieux" des cieux ... cette or qui disparait, ne disparait pas en compte numérique mais bien physiquement dans les cieux avec des dieux qui ne sont enfin de compte que des extraterrestres qui transporte l'or sur une autres dimension , car cette or serait leur nourriture...
donc cette affaire ce fait sur une période donné qui est en lien avec les périodes de tout les phénomènes physique que subit le système solaire, donc que subit la terre... qui dit période dit ...??? ... calendrier ... qui dit calendrier dit ??? ...calcule du temps .... dit dit calcule du temps dit : prendre pour base les nombres et chiffres ... pour en avoir le secret de cette affaire, il suffit d'avoir découvert la substance des nombres et des chiffres ...

si toute cette affaire n'est pas un calcule maîtrisé et fait d'avance, alors tout est le fruit du hasard ...

enfin, c'est mon analyse ... est elle si farfelue que cela ??

si elle ne l'est pas, alors nous allons vers des problèmes beaucoup plus graves.
première hypothèse : si cette or n'est donné en quantité demandé aux hommes de pouvoir, alors les dieux vont se mettre en colères, du genre, foutre le bordel pour éliminer les mécréants qui n'ont pas bien travaillé. foutre le bordel naturel pour avoir des pensée nouvelles qui seront bien dans le rang pour exploiter l'or. donc des grenouilles de bénitiers qui serons toujours les yeux tournés vers le ciel pour attendre un hypothétique dieux.

deuxième hypothèse : les hommes de pouvoir veulent avoir encore plus de pouvoir car il sont initié et en contacte avec les "dieux", extraterrestres, mais qu'ils ne donne pas la quantité d'or suffisante car il l'on gaspillé dans des technologie abstraites et inutiles pour leur propre plaisir.
ou ils en non pas asser pour donner, et les dieux savent que la période de renouveaux naturel par des cataclysmes arrive à son point de part, donc arrive en bout de compte calendaire que les dieux ont initiés, qui a pour objet de faire en sorte que la terre se renouvelle sur un temps donné pour faire apparaitre l'or et l'exploiter plus facilement... donc une nouvelle ère d'exploitation de la terre, une nouvelle génération d’être humain matricé pour cela, qui prendrons encore quelques année, soit 2088 ans pour cela ...

mais tu me dira que 2088 ans est du à quoi ? ... au fait que les secret des nombres, de la compréhension des nombres est comme suit : 2088 se lis 2 et 88 car le "0" entre les deux entité numériques, dit dualité n'est qu'un lien numérique binaire, que 2x88 = 176 qui marque un triangle sur le pavé numérique, le triangle pris en symbole par la franc maçonnerie, donc le fameux Pierre sur cette Pierre tu bâtira mon empire etc ... que 176 x 9 =1584, soit 2 ans après la réforme du calendrier grégorien qui nous régis tous en ce moment, que 15+84 = 99 qui est un nombre de fin de cycle, cycle pris sur un compte sexagésimale du fait que 15 = 6 et 84 = 12 que 2x9 = 18 ans du cycle de Méton... que 18 n'est que 2x9 de la table de 9 qui est remarquable , que 1584 - 2011 = 427 qui n'est que 4+7+2 = 13 qui est un nombre maudit par la légende du vendredi 13 que la période entre l'année de Rome de 753 - 1584 = 831 ans ou -831, que 831 forme un triangle debout sur le pavé numérique en forme de pyramide en 2D, que nous allons subir 77 ans de malheur, de terreur et de catastrophe naturel, qui est la période entre 2011 et 2088 .. que cette période sera bien de 77 ans mais qu'il va falloir 110 ans pour remettre l’économie mondialisé en place, soit 110 n'est que le nombre 2011 sans le "2" qui marque "2" période, 77 + 33, la dualité, tout comme jésus qui est mort à 33 ans, quel connerie car en fin de compte il n'a jamais existé .etc ... etc ...

est ce farfelue ou est ce un secret donné aux hommes pour savoir lire le temps crypté dans les nombres , temps qui est impartis pour exploiter la terre ?

au fait, 2088 = aussi 20 +88 = 108 x 9 = 972 qui est l'exact contraire en triangle sur le pavé numérique du nombre 813 nommé en dessus... que 108/9 = 12 comme 12 mois de l'année, 12 zodiaques ou 12 constellations... qui sont la base du calendrier etc ... que 108/par 9, n'est que 108 amalgamé avec 9 qui fait le nombre 1089 qui est remarquable par le fait qu'il produit son miroir soit 9801 dans l’opération 1089x9 = 9801 ... 1089 est considéré par beaucoup comme un nombre "magique" ... magique mon cul oui ! ...

désolé, je me suis lâché ... Discret
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyVen 26 Aoû 2011 - 12:13

barjodubocal a écrit:
Bob a écrit:
Croyez-vous que ce soit un hasard ?
tu a dit "hasard" Bob?? tu sait très bien que ce n'est pas un hasard, tout est calculé d'avance pour faire d'une cause un effet ... la cause : ce qui se passe en se moment.

Coucou Salut Pascal

desaccord desaccord desaccord Ce n'est pas moi qui parle, mais Pierre Jovanovic clin doeil

Citation :
désolé, je me suis lâché ... Discret

On voit ça en effet Rire Rire Rire

La vidéo d'Olivier Delamarche de retour de vacances, à ne pas rater, ça vaut son pesant de cacahouètes !!!

Là, il est super énervé notre Olivier !!!

Rire Rire Rire




nota: pas d'image bah mais le son suffit amplement Au dessus
Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMar 30 Aoû 2011 - 6:53

Très bon, comme toujours ! Enfin on se demande pourquoi il vient ... bah
Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMar 30 Aoû 2011 - 6:56

Syrie: Fini les transactions en dollars

http://www.lematin.ma/

le : 26.08.2011 | 17h40

La Syrie a cessé depuis mardi toutes ses transactions en dollars en raison des sanctions imposées par les Etats-Unis et s'est tournée complètement vers l'euro, a indiqué jeudi à l'AFP le gouverneur de la Banque centrale Adib Mayaleh.

«Depuis deux jours nous ne pouvons plus faire de transactions en dollars et nous nous sommes donc tournés vers l'euro. Depuis 2005, nous avions encouragé tous les secteurs économiques à faire des transactions en euros mais malheureusement ils continuaient dans leur très grande majorité à la faire en dollars», a-t-il dit.
«Maintenant c'est complètement arrêté. C'est la première fois dans l'histoire du pays», a-t-il ajouté.

Barack Obama qui a exigé la démission du président syrien Bachar al-Assad a également annoncé tout récemment avoir pris de nouvelles sanctions très dures contre le régime de Damas. Le président américain a signé un décret interdisant l'importation de pétrole et de produits pétroliers de Syrie aux Etats-Unis et gelant tous les avoirs que l'Etat syrien pourrait avoir sous juridiction américaine. M. Mayaleh a indiqué que les réserves du pays se montaient actuellement à 17,4 milliards de dollars, soit 800 millions de dollars de moins par rapport à la mi-mars, au début du mouvement de contestation contre le régime de Bachar al-Assad.

La suite de l'article ... http://www.lematin.ma/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMar 30 Aoû 2011 - 7:10

Asca a écrit:
Très bon, comme toujours ! Enfin on se demande pourquoi il vient ... bah

Il tente d'alerter et d'informer à son modeste niveau, et ça marche plutôt pas mal ses vidéos sont reprises un peu partout abondamment commentées et suivies... Une sorte de Jean Le Baptiste clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMar 30 Aoû 2011 - 7:10

Discret
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMar 30 Aoû 2011 - 18:26

Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMar 30 Aoû 2011 - 19:05

Mort de rire Mort de rire Mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMer 31 Aoû 2011 - 17:08

Hey Hey + 3.07 % à la bourse de Paris Hey Hey

Faites péter le Champomi et les cahouètes !!!

On voit que Flav ne bossait pas aujourd'hui

Mort de rire Mort de rire Mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 EmptyMer 31 Aoû 2011 - 17:33

Yes j'ai pris des congés pour le reste de la semaine. Rire

On verra ce que ça va donner début de semaine prochaine la bourse. Rire

MDR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob
Revenir en haut 
Page 12 sur 41Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 26 ... 41  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de cette petite Puck qui m'attend!!!
» Petite rocaille en cours de réalisation
» Oxalide petite oseille
» petite construction en briques
» collant pour auto petite famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: Général :: INFOS - NEWS - NOUVELLES-
Sauter vers: