Univers Mercedes
Ce forum est fermé depuis Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Ce forum est fermé depuis Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
WD Green SN350 – Disque SSD interne NVMe M.2 – 2 To
99.99 €
Voir le deal

 

 Les Classiques revisitées

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMer 8 Juin 2011 - 16:03

Coucou

j'ouvre cette page pour pouvoir mettre ce que l'on rencontre de plus en plus, c'est à dire les courses de classiques ou de vétérantes, que l'on voit de plus en plus

je démarre donc par une course qui fete ses 100 ans, la Classique de Paul Pietsch


Cette course se déroulera du 17 au juin De Freiburg à Stuttgart

12 classiques et deux électriques sont déja au programme

Les Classiques revisitées  Mercedes-benz-is-premium-partner-of-the-paul-pietsch-classic-1

Cette course est sponsorisée par MERCEDES



Les Classiques revisitées  Mercedes-benz-is-premium-partner-of-the-paul-pietsch-classic-2


Attendons donc de belles photos. Et si vous ne savez pas quoi faire ce week-end,... alors pourquoi ne pas y aller? Alcool Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMer 8 Juin 2011 - 16:09

Si les véhicules sont aussi beaux que la ville de la photo, le déplacement doit valoir le coup. Incertain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMer 8 Juin 2011 - 17:22

Étonnant que la ville n'ait pas été plus détruite pendant la dernière guerre! Les alliée n'y allait pas de main morte!

Trop loin pour moi, et clairement pas assez de rond pour le déplacement!

Vivement les photos en tout cas!

JB Hey
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMer 8 Juin 2011 - 18:06

jb25 a écrit:
Étonnant que la ville n'ait pas été plus détruite pendant la dernière guerre! Les alliée n'y allait pas de main morte!

Trop loin pour moi, et clairement pas assez de rond pour le déplacement!

Vivement les photos en tout cas!

JB Hey

Coucou

Après la guerre, la reconstruction de l'allemagne s'est refaite rapidement (du coté ouest) et à conserver une structure, disons d'avant guerre, tout n'as pas été rasé,freibourg moins que sttutgart, mais stuttgart a morflé du fait des usines.

je pense que j'ai moins de kilomètre que toi, j'aimerai bien me permettre de belles sorties aussi mais le boulot passe avant triste Arrg

je te dirai, si cela ne se passe pas à moins de 50km de chez moi, je ne sors pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMer 8 Juin 2011 - 18:38

J'avoue ne pas connaitre ce sujet.

Il serait bien que je m'y intéresse, mon grand père à été le directeur des travaux de reconstruction de la région de Landau après la guerre.

JB
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMar 5 Juil 2011 - 14:41

Le Festival Goodwood de Vitesse pour les puriste de la passion de l'automobile a eu lieu entre le 30 juin et 3 juillet .

Voici quelques beaux clichés

Les Classiques revisitées  Mercedes-benz-at-the-goodwood-fos-2011

Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_

Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_

Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_

Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_[img][/img]Les Classiques revisitées  >Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_

Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_

Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_









Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMar 5 Juil 2011 - 14:47

La suite


Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_[img]
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_
Revenir en haut Aller en bas
Asca





Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMar 5 Juil 2011 - 16:56

mercedes54 a écrit:
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_

Très belles photo, j'adore ! Amoureux


Par contre la contre la SLS commence à me gonfler velu, pas un événement sportif sans qu'on la voit, et chez moi ça fait gavage d'oie, et je vomis .. Gerbe De longue, de partout, et de preférence avec LA 300 SL, comme si c'était la digne héritière .... Niqué
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMar 5 Juil 2011 - 17:02

Merci Eric pour ces superbes clichés

C'est qui le pilote âgé ???

Biere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMar 5 Juil 2011 - 18:30

tchao les potes,

C'est vrai la sls commence à gaver, mais le problème c'est qu'elle ne gagne pas , j'ai presque honte non , honte d'afficher les résultats des diff courses qu'il y a eu.

Concernant le pilote, salut bob, je vais chercher, avec toi, il faut toujours rentrer dans la précision, alors je vais le faire. Mais patience Alcool Blanc

Et au fait tu as vu le rajout sur M. Emile Jellineck
Revenir en haut Aller en bas
Asca





Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMar 5 Juil 2011 - 18:54

De mon point de vu, faut d'abord qu'elle fasse ses preuves AVANT de l'affirmer en héritière ... Le neveu de Senna n'est pas Ayrton Senna, alors il se fait son propre nom, ensuite il sera le digne neveu de son tonton; SLS c'est pareil, et pour le moment, avec son V8 et son troupeau de chevaux, elle est la digne héritière de la SLR niveau palmarès Rire Rire Rire no doubt ! Mort de rire Mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 18:27

bon, il n'y avait pas que Etoile .
Donc voici encore quelques photos.
a titre d'infos, ce meeting a rassemblé quelques 150.000 spectateurs.
Je vais vous montrer les plus"belles et insolites"



Les Classiques revisitées  455122dsc6717
Les Classiques revisitées  455148dsc6851
Les Classiques revisitées  454710dsc6486
Les Classiques revisitées  454695dsc6435
Les Classiques revisitées  455089dsc6599
Les Classiques revisitées  454423mje6284


et une petite pour qui vous savez


Les Classiques revisitées  454579mje8234
Les Classiques revisitées  454330mje6120
Les Classiques revisitées  454355mje6150
Les Classiques revisitées  454376mje6209
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 18:39

Merci Éric pour ces superbes photos Hey

Les Classiques revisitées  455122dsc6717

Quelle est cette étrangeté?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 19:05

Coucou
SALUT TIDJI

alors la il faut demander à BOB, mais j'opterai pour une Morgan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 19:18

Affirmatif il s'agit bien d'une Morgan

Les Classiques revisitées  Goodwo10

Potes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 19:24

mercedes54 a écrit:
Concernant le pilote, salut bob, je vais chercher, avec toi, il faut toujours rentrer dans la précision, alors je vais le faire. Mais patience Alcool Blanc

Désolé comme tu as mis sa photo, je me suis dit que c'était un pote à toi Rire Rire Je ne vois vraiment pas qui ça peut être, si ça se trouve c'est un illustre inconnu...

Citation :
Et au fait tu as vu le rajout sur M. Emile Jellineck

Non pas vu, je vais y jeter un œil clin doeil

Potes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyLun 18 Juil 2011 - 19:16

bon, je ne sais toujours pas qui est ce personnage,

mais il y a quelques autres beaux clichés à voir

Les Classiques revisitées  DSC_9817

Les Classiques revisitées  DSC_9622

Les Classiques revisitées  DSC_9477

Les Classiques revisitées  DSC_9438

Les Classiques revisitées  DSC_8833

Les Classiques revisitées  DSC_8496

Les Classiques revisitées  DSC_8786

Les Classiques revisitées  DSC_8814

Les Classiques revisitées  DSC_6730

Les Classiques revisitées  DSC_7059

Les Classiques revisitées  DSC_7366

Les Classiques revisitées  DSC_7840

Les Classiques revisitées  DSC_4901

Les Classiques revisitées  DSC_4960

Les Classiques revisitées  DSC_1831.001

Les Classiques revisitées  DSC_1841.001

Les Classiques revisitées  DSC_0381.001

Les Classiques revisitées  DSC_0362.001



Voila, alors désolé, mais je n'ai pas mis en ligne les "dindes du taulier", elles étaient d'époque avec certains modèles clin doeil

Revenir en haut Aller en bas
Asca





Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyLun 18 Juil 2011 - 19:37

mercedes54 a écrit:


Les Classiques revisitées  DSC_8496

Les Classiques revisitées  DSC_6730

Très bon ! regal regal regal



mercedes54 a écrit:
[center]Voila, alors désolé, mais je n'ai pas mis en ligne les "dindes du taulier", elles étaient d'époque avec certains modèles clin doeil

Suoer ! Amusé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyLun 5 Sep 2011 - 21:47

Bob a écrit:
Merci Eric pour ces superbes clichés

C'est qui le pilote âgé ???

Biere


Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_Goodwood_

Coucou
pour répondre à ta question, j'ai réussi à savoir qui c'était. (un peu tard mais vaut mieux tarde dijon Amusé

Et bien, il s'agit d seul pilote qui remporta les titres de champion du monde de F1 et de moto,

il s'agit de John Surtees

1951-1957 : débuts en moto


C'est en 1951 que John Surtees effectue ses débuts à moto. Il commence par courir sur Norton et marque son premier point, celui de la sixième place en 1952 en 500 cm³ au Grand Prix d'Ulster. Après une saison terne en 1953 où il ne marque aucun point en 350 cm³ comme en 500 cm³, il aborde la saison 1955. Cette année là, il signe ses premiers podiums sur une Norton en 350 cm³ en Allemagne et à Ulster dont il remporte également la manche en 250 cm³ tout en signant le meilleur tour en course pour sa seule apparition au guidon d'une NSU.

En 1956, à seulement 22 ans, il quitte Norton pour MV Agusta ; en 350 cm³ il termine second du Grand Prix des Pays-Bas et remporte le Grand Prix de Belgique terminant l'année avec 14 points et quatrième du championnat. Mieux en 500 cm³, en trois apparitions, il signe trois victoires au Tourist Trophy de l'Île de Man, au Grand Prix des Pays-Bas et au Grand Prix de Belgique tout en signant le meilleur tour en course lors de ces deux premières épreuves. Il remporte ainsi son premier titre mondial dans la catégorie 500 cm³ au guidon d'une MV Agusta.

En 1957 il ne parvient pas à concrétiser. Il termine au pied du podium au Tourist Trophy de l'Île de Man en 350 cm³, mais, se classe second de cette même course en 500 cm³ avant de s'imposer aux Pays-Bas en 500 cm³. Surtees termine tout de même troisième du championnat en 500 cm³ avec 17 points.
1958-1960 : domination en moto

De 1958 à 1960, sa domination est totale. Il ne quitte la première place du podium qu'à trois reprises : au Grand Prix de France 1960 en 350 cm³ où il termine troisième, au Tourist Trophy de l'Île de Man 1960 où il termine second en 350 cm³ et au Grand Prix d'Ulster 1960 en 500 cm³ où il termine second. Au cours de ses 35 participations entre 1958 et 1960, Surtees s'adjuge 32 victoires, 35 podiums (soit 100% de réussite) et 32 meilleurs tours en course. Il remporte donc six autres titres de champion du monde, en 350 cm³ et en 500 cm³.

1960-1962 : lancement en Formule 1

N'ayant plus rien à prouver sur deux roues, John Surtees se laisse tenter par le sport automobile. En 1960, parallèlement à sa dernière saison en moto et après un très bref apprentissage en Formule 2, il effectue ainsi ses débuts en Formule 1, en tant que pilote officiel Lotus. Dès sa deuxième course, sur Lotus 18 au Grand Prix de Grande-Bretagne, il décroche la seconde place derrière Jack Brabham. Puis Surtees ne passe pas loin de l'exploit lors de son troisième Grand Prix, au Portugal, puisqu'il décroche la pole position et domine la course avant de partir à la faute.

Même si sa prestation au Portugal fait de lui l'un des pilotes les plus prometteurs de sa génération, Surtees préfère néanmoins disputer la saison suivante à l'abri de toute pression au volant d'une Cooper T53 de l'écurie privée Yeoman Credit Racing Team. Il se classe à deux reprises cinquième en Championnat du monde (Belgique et Allemagne) mais remporte sa première victoire (hors-championnat) lors du Glover Trophy.

Puis, en 1962, toujours avec Yeoman Credit, il se lance dans le nouveau et ambitieux projet Lola-Climax qui engage la nouvelle Mk4. Si la nouvelle écurie implose au bout d'une seule saison, Surtees a su se mettre en évidence à plus d'une reprise (en décrochant notamment la pole-position aux Pays-Bas lors de la première course de la monoplace puis en terminant cinq fois consécutivement dans les points, dont deux fois sur le podium), ce qui lui ouvre les portes de la Scuderia Ferrari pour la saison 1963.
1963-1966 : champion du monde chez Ferrari

En 1963, chez Ferrari, au volant de la 156, Surtees ne peut dans un premier temps rien faire pour contrer l'invincible Lotus 25 de Jim Clark. Mais il met à profit la première défaillance du futur champion du monde pour s'imposer avec classe lors du Grand Prix d'Allemagne disputé sur le très sélectif tracé du Nürburgring. Surtees manque à deux reprises de récidiver (lors des Grand Prix d'Italie et des États-Unis) mais son moteur rend l'âme alors qu'il est en tête.

En 1964, avec une Ferrari 158 enfin à la hauteur des Lotus et BRM, John Surtees décroche deux pole-positions, deux victoires et six podiums et remporte le championnat du monde. Il devient ainsi le premier pilote, et le seul à ce jour, champion du monde à la fois sur deux et quatre roues.

L'année suivante, au volant de la Ferrari 158 puis de la 1512, Surtees est impuissant pour contrer la nouvelle domination de Clark et Lotus. Il termine à quatre reprises seulement dans les points malgré de très belles qualifications car sa Ferrari était très peu fiable.

En 1966, le changement de réglementation fait à nouveau de lui le favori pour le titre mondial. Loin d'être l'année d'un deuxième sacre, 1966 sera au contraire celle de la rupture entre Surtees et Ferrari. Exaspéré par les pratiques d'Eugenio Dragoni (directeur sportif de la Scuderia) qui ne cache pas sa préférence pour son coéquipier italien Lorenzo Bandini et par les manœuvres dans l'ombre de Mike Parkes qui souhaitait une place de titulaire chez Ferrari, Surtees claque la porte de la Scuderia en pleine saison, malgré la pole-position et la victoire en Belgique sur la 312. Il termine l'année chez Cooper où il décroche deux podiums avant de remporter sa deuxième course de la saison lors du Grand Prix du Mexique sur la T81-Maserati. Surtees termine vice-champion du monde derrière l'impressionnant Brabham qui a remporté quatre courses consécutivement.
1967-1968 : l'aventure Honda

En 1967, Surtees se laisse tenter par le projet Honda. La RA273 est assez lourde et Surtees doit abandonner trois fois à son volant, tout en inscrivant des points à trois autres reprises. La nouvelle RA300, dessinée par Surtees et par Eric Broadley le patron de Lola fait ses débuts en Italie où Surtees remporte la victoire (pour seulement 2/10 de seconde, au terme d'un sprint final resté fameux face à Brabham). Au sein d'une écurie dans laquelle il est bien plus qu'un simple pilote et possède également de lourdes responsabilités techniques, il termine quatrième du championnat du monde, mais plus jamais il ne connaîtra le succès sur Honda, qui quitte la Formule 1 fin 1968.

Lors de cette saison 1968, la RA301 permet toutefois à Surtees de décrocher deux podiums et une pole-position mais casse trop souvent pour espérer le titre.

1969-1973 : passage chez BRM et émancipation


Après un passage sans gloire chez BRM (alias Owen Racing Organisation) en 1969, sur P138 puis P139 (troisième au Grand Prix des États-Unis pour meilleur résultat) en 1969, il décide de monter sa propre écurie de F1. Pour Surtees, qui était très impliqué dans les projet Lola et Honda, il s'agit d'un prolongement logique à sa carrière de pilote (qu'il poursuivra sur ses propres voitures jusqu'en 1972 à Monza). En 1970, après quatre courses remarquées sur une ancienne McLaren MC7, la Surtees TS7 conçue par Surtees et Peter Connew fait ses débuts en course. John Surtees marquera des points en deux seules occasions durant la saison, tout en étant assez rapide. Les résultats de l'écurie Surtees, satisfaisants dans un premier temps, stagneront par la suite faute d'argent, et l'équipe quitte la Formule 1 à l'issue de la saison 1978.


Vie privée

Son fils Henry Surtees qui avait lui aussi commencé une carrière de pilote est décédé le 19 juillet 2009 à l'âge de 18 ans : alors qu'il participait au nouveau championnat de Formule 2 et avait signé son premier podium la veille, il est tué par une roue qui percute son casque en pleine ligne droite à Brands Hatch.

John Surtees est devenu, le 16 novembre 2009, le premier conducteur à traverser le Tunnel sous la Manche en conduisant une voiture de sport dans le cadre d'une opération caritative. Il a traversé le tunnel, en empruntant le tunnel de service exceptionnellement ouvert pour marquer les 15 ans de l'ouvrage, au volant d'une Ginetta G50 EV1.


http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Surtees

je sais, je sais, plein de texte et pas beeaucoup de photos, mais ça va venir clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMar 6 Sep 2011 - 6:37

Merci Eric pour toutes ces précisions (j'avais même oublié ma question Embarassé )

Je me souviens de l'accident de son fils, vraiment pas de chance Désolé

Potes Trinkaf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyMar 6 Sep 2011 - 11:03

De beaux clichés Eric. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyVen 9 Sep 2011 - 5:53

Ce week-end, au Nürburgring, aura lieu le 4eme festival de voitures de courses historiques.
Cette année sera commémoré la victoire de caracciola ainsi que la naissance des flèches d'argent.

Donc, on va chercher et cueillir les photos.


En attendant...


Les Classiques revisitées  Mercedes-benz-classic-celebrates-the-brand_s-motor-racing-history-6

Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_Classic_celebrat
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_Classic_celebrat
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_Classic_celebrat

Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_Classic_celebrat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyVen 9 Sep 2011 - 6:00

Remontons encore le temps avec au mois de novembre la fameuse Londres Brighton, qui attire une foule immense le lo,g du parcours,(l'année dernière pas loin de 600.000 spectateurs.
Et cette année pour célébrer les 125 ans de l'étoile, prendrons part une simplex de 1902 et une autre de 1904.

Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_London_to
Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_London_to
Revenir en haut Aller en bas
Asca





Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyVen 9 Sep 2011 - 10:12

mercedes54 a écrit:

Les Classiques revisitées  Mercedes-Benz_at_the_London_to

Le détail qui tue Dubitatif le maintient en cuir de la manivelle Au dessus et 2 roues de secours regal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  EmptyVen 9 Sep 2011 - 18:05

Sublime... Amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les Classiques revisitées  Empty
MessageSujet: Re: Les Classiques revisitées    Les Classiques revisitées  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Classiques revisitées
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: L'Histoire Mercedes-Benz :: Le Sport et Mercedes-Benz-
Sauter vers: