Univers Mercedes
Ce forum est fermé Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Ce forum est fermé Mai 2013. L'aventure Mercedes-Benz s'est arrêtée ce jour là.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.
Univers Mercedes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur. Il est désormais aussi disponible sur http://universmercedes.free.fr NOTEZ CE LIEN, FORUMACTIF RISQUE DE PASSER CE FORUM EN "CLUB" AVEC LES PERTES DE MESSAGES ET DONC D'INFOS AU PASSAGE !!!!
Le Deal du moment : -60%
GETGO Set 6 boules de pétanque acier ...
Voir le deal
15.99 €

 

 [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyMer 23 Mai 2012 - 4:36

Facebook glisse encore, critiques sur le pilotage de l'entrée en Bourse :



Le titre Facebook poursuivait sa glissade mardi, au troisième jour de sa cotation, poussant plusieurs analystes à critiquer le pilotage de l'entrée en Bourse par les banques.

Le cours du champion des réseaux communautaires a plongé de 8,90% à 31,00 dollars mardi à la clôture dans un marché en léger repli, après avoir touché un plancher à 30,94 dollars en séance. Au total, l'action "FB" a perdu 18,42% de sa valeur depuis son introduction en Bourse vendredi.

Ainsi, en moins de quatre jours, la valorisation du site aux 900 millions d'utilisateurs a baissé de quelque 19 milliards de dollars.


Beaucoup parlent déjà d'échec et mettent en cause les banques qui ont organisé l'opération, principalement Morgan Stanley, mais aussi JPMorgan Chase et Goldman Sachs, qui avaient les premiers rôles parmi onze banques mobilisées.

"Elles se sont complètement plantées", lâche Michael Pachter, analyste chez Wedbush Securities.

"Elles ont mis trop de titres sur le marché et le marché n'était pas prêt à les absorber, c'est tout", dit-il. "Elles auraient probablement dû mettre sur le marché pour 5 à 10 milliards de dollars d'actions, et elles en ont mis 18", en incluant l'option de surallocation de titres, a-t-il ajouté.

Avant les premières cotations le 18 mai, Facebook a d'abord annoncé qu'il relevait la fourchette du prix de ses titres, finalement cédés à 38 dollars, puis que 25% d'actions supplémentaires seraient proposées.

Mardi, une nouvelle polémique est apparue, des médias assurant que les analystes des trois principales banques impliquées avaient revu en baisse leurs attentes pour les résultats du site internet dans les jours précédant l'entrée en Bourse, et en avaient averti certains de leurs clients qui du coup auraient perdu de l'intérêt pour le titre.

Selon une source proche du dossier interrogée par l'AFP, les analystes n'ont fait qu'extrapoler à partir d'une indication fournie par Facebook lui-même dans son dossier d'entrée en Bourse révisé.

Le site aux 900 millions d'utilisateurs avait alors indiqué que son chiffre d'affaires continuait à croître moins vite que le nombre de ses utilisateurs - révélant la poursuite d'une tendance qu'il avait déjà évoquée.

"Je crois qu'en réaction à cela, les analystes (..) ont fourni une mise à jour de leurs notes", a déclaré cette source.

Mais d'autres analystes ont aussi souligné à quel point il est difficile de fixer le niveau de prix d'une entreprise qui comme Facebook suscite un énorme intérêt auprès du grand public.

"La chute du titre est rapide, mais prévoir les mouvements (d'un titre) à court terme, c'est vraiment difficile", fait valoir Rick Summer, du cabinet d'analyste Morningstar.

"Ce que cela montre vraiment, c'est à quel point il est difficile de fixer le prix d'une entrée en Bourse", dit aussi Lou Kerner, fondateur du Social Internet Fund.

"Morgan Stanley et Goldman Sachs voulaient sûrement fixer le prix qu'il fallait pour obtenir un saut de 5 à 10% au premier jour", note-t-il, "mais c'est vraiment difficile de comprendre véritablement la vraie demande des investisseurs pour un titre, parce que les investisseurs ne disent pas aux banques le nombre exact d'actions qu'ils veulent".

Et, selon M. Kerner, les difficultés techniques du marché électronique Nasdaq pour gérer le volume d'ordres au premier jour, vendredi, n'ont fait qu'ajouter aux difficultés inhérentes à ces opérations, tout comme la décision du constructeur General Motors, annoncée le 15 mai, de ne plus faire de publicité sur Facebook.

Pour autant, M. Kerner reste optimiste sur le "potentiel" de Facebook: "si on regarde un horizon de 6 ou 12 mois, les échanges d'aujourd'hui ne seront plus que du bruit de fond".

M. Summer, qui avait jugé que le prix réel des actions était de 32 dollars, est plus prudent: "nous pensons que l'entreprise a des difficultés à court terme. Le ralentissement du chiffre d'affaire et les pressions sur les marges d'exploitation pourraient encore pousser le cours à la baisse", prévient-il.


Que de précautions oratoire pour ne pas lâcher le mot escroquerie.... Kerviel fait perdre soit disant 5Mds€ à la SG.... il y a procès
Facebook fait perdre à ses actionnaires 19 Mds$.... en trois jours.... no problémo
Elle est pas belle la vie ?!?

A noter tout de même qu'en de telles circonstances, généralement la ou les banques chargées de l'introduction en bourses d'une société, sont également chargées de maintenir les cours, en général par rachat de titres.... Là vu les montants, ils en sont bien incapables.... Niqué


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyMer 23 Mai 2012 - 5:16


Salut Bob Coucou Coucou

Vas y cool. Tu commences la journée en trombe là. Rires Rires Rires

Keep cool Bob. clin doeil clin doeil

Biere Biere
Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyJeu 24 Mai 2012 - 9:43

J'ai du mal avec lui d'habitude, mais là il est extrêmement limpide D accord


ITW Jovanovic avril 2012 par ERTV
Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyDim 27 Mai 2012 - 13:44

Les banques se préparent au risque de "Grexit"

http://fr.reuters.com/

Vendredi 25 mai 2012 16h45 par Lionel Laurent et Christian Plumb

[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 S3reutersmedianet

PARIS (Reuters) - Les banques françaises, qui font partie des établissements bancaires étrangers les plus exposés à la Grèce, préparent dans le plus grand secret des plans d'urgence dans l'éventualité d'une sortie de la République hellénique de la zone euro, ont indiqué à Reuters des sources informées de ces préparatifs.

D'après des responsables de la zone euro, le comité de préparation de l'Eurogroupe avait demandé aux gouvernements de la zone d'élaborer chacun de leur côté des plans d'urgence en cas de retour de la drachme en Grèce.

"Chaque banque a désormais une équipe spéciale chargée de regarder les conséquences possibles d'un retour de la drachme", a dit à Reuters un banquier parisien sous couvert d'anonymat.

Si les banques françaises assurent être prêtes à cette éventualité et pouvoir en absorber les pertes qui en découleraient, aucune d'entre elles n'a souhaité en revanche s'exprimer sur les plans d'urgence mis en place, tout comme les pouvoirs publics.

D'après les données de la Banque des règlements internationaux et corrigées du risque réel pris sur l'emprunteur, les banques françaises ont pour 44,4 milliards de dollars d'engagements de crédit en Grèce contre 13,4 milliards pour les banques allemandes.

"Les banques préparent des plans d'urgence en cas de sortie de la Grèce, mais vous pouvez deviner pourquoi elles ne souhaitent pas que cela se sache publiquement", souligne un consultant travaillant pour les banques françaises, qui n'a pas non plus souhaité être nommé.

Selon un banquier d'affaires, toutes les banques françaises ont mis sur pied des plans de crise sur la Grèce au cours des deux dernières semaines à la demande des régulateurs.

SILENCE DE L'ACP

Ni BNP Paribas, ni le Crédit agricole, de loin la banque française la plus exposée à la Grèce, ni la Société générale n'ont souhaité faire de commentaires.

Interrogée vendredi sur l'existence de plans d'urgence pour les banques et compagnies d'assurance françaises, Danièle Nouy, la secrétaire générale de l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP), chargée de contrôler en France les établissements de crédit et les assureurs, a refusé de répondre.

"Cette question n'est pas le sujet de cette conférence de presse, donc je ne vais pas vous répondre sur cette question", a déclaré Danièle Nouy. La conférence de presse en question portait sur le rapport annuel du pôle commun de l'ACP et de l'Autorité des marchés financiers (AMF) sur la banque, l'assurance et l'épargne.

L'ACP et son président Christian Noyer, qui est aussi gouverneur de la Banque de France, avaient indiqué mi-mai n'avoir donné aucune instruction particulière aux banques concernant la Grèce mais qu'il appartenait à leurs équipes des risques de travailler sur tous les scénarios.

Le nouveau président François Hollande refuse de son côté d'envisager un tel scénario de sortie de la Grèce ("Grexit").

"Ils failliraient à leurs obligations fiduciaires s'ils ne le demandaient pas", a réagi un banquier d'affaires parisien à propos de l'éventualité d'instructions de l'ACP aux banques.

Pour le vice-Premier ministre belge, Didier Reynders, ce serait d'ailleurs une "grave erreur professionnelle" de la part des entreprises et des banques centrales de ne pas préparer de tels plans d'urgence.

FACTURE SALÉE MAIS "ABSORBABLE"

"Je trouve qu'il y a un degré de préparation à Londres plus élevé qu'à Paris. Les banques françaises, pour des raisons politiques, se sont montrées plus réticentes", commente Hubert de Vauplane, associé au cabinet d'avocats Kramer Levin à Paris.

Devant les actionnaires de la banque, réunis mardi en assemblée générale, le directeur général du Crédit agricole SA, Jean-Paul Chifflet a déclaré qu'il travaillait "tous les jours" sur le dossier grec. La banque a aussi resserré son équipe chargée de plancher sur la Grèce.

Depuis les élections législatives du 6 mai dernier, la Grèce est plongée dans une impasse politique qui bloque la mise en oeuvre des réformes exigées en contre-partie du versement d'une nouvelle tranche d'aide de l'Union européenne et du Fonds monétaire international.

Les investisseurs redoutent du coup que le pays ne soit contraint d'abandonner la monnaie unique, au risque d'entraîner de lourdes pertes dans le secteur bancaire.

Pour Alex Koagne, analyste chez Natixis, la facture s'élèverait à 5,2 milliards d'euros pour le Crédit agricole, 2,9 milliards pour BNP Paribas et 400 millions d'euros pour la Société générale.

"Si c'est juste la Grèce, oui, ce serait absorbable pour les banques françaises. Cela ne les mettrait pas en péril", estime Alain Branchey, directeur senior chez Fitch ratings, responsable pour les banques françaises. "Même le groupe Crédit agricole pourrait l'absorber. Ce serait déstabilisant mais absorbable par les résultats du groupe."

Il tient aussi à rappeler qu'"une sortie de la Grèce de la zone euro n'est pas inéluctable" et considère qu'il est difficile de prévoir toutes les conséquences d'un tel événement.

Avec Matthieu Protard, édité par Gilles Guillaume

©️ Thomson Reuters 2012 Tous droits réservés.



Tout va pour le meuhh Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyDim 27 Mai 2012 - 13:59

Dans ce même topic, j'avais souvenir d'avoir lu que c'était les banques Allemandes qui perdrait le plus, devant les Françaises?

JB
Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyDim 27 Mai 2012 - 14:04

Les Allemands sont les plus gros contributeurs pour prêter de la thune, mais ce serait les Français qui auraient acheté le plus de dette Grecque, si j'ai tout suivi, MDR MDR MDR
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyLun 28 Mai 2012 - 7:38

jb25 a écrit:
Dans ce même topic, j'avais souvenir d'avoir lu que c'était les banques Allemandes qui perdrait le plus, devant les Françaises?

JB

Coucou Salut JB

C'est en fait très difficile à savoir, car les Etats et les banques ne communiquent pas sur ces questions.... il s'agit d'estimation à la louche Discret

Le tableau ci-dessous donne un ordre d'idée des enjeux..... ça ne veut pas dire que les chiffres sont justes pour autant clin doeil

[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Plans-10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyMar 29 Mai 2012 - 16:26

Là on ne rigole plus du tout... même chez BFM



Chocolat du mardi, mais chocolat amer..... Discret
Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyMar 29 Mai 2012 - 16:41

J'aime bien, Olivier Delamarche ne bouge pas d'un iota, Cédric Decoeur constate et admet, et Guillaume Sommerer continue à y croire à mort MDR MDR MDR MDR

Pour les non-initiés clin doeil

Nicolas Doze
[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Doze_cv

Olivier Delamarche
[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Olivier-delamarche-2-150x150

Cédric Decoeur
[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Decoeur_cv

Guillaume Sommerer
[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Sommerer_cv

Pierre Jovanovic
[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Jojo-150x150

Etienne Chouard
[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Echouard-150x150


Dernière édition par Asca le Mar 29 Mai 2012 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyMar 29 Mai 2012 - 17:06

Citation :
Guillaume Sommerer continue à y croire à mort

Le doute s’insinue tout de même chez le jeune con.... scratch
Comme on dit par ici : " Cui-là, l'a pas été croisé avec un lièvre "

MDR MDR MDR

Jovanovic est lui totalement hystérique sur la situation.... à tord ou à raison ?!?

Au fait Flav, tu ne devais pas nous prévenir au moment opportun
Chez chaud bouillant en ce moment.... Siffle

Potes Alcool Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyMar 29 Mai 2012 - 17:58

Salut Bob,

Ce n'est pas encore le moment. Mais ça commence à chauffer (quand on reçoit un mail du Directeur Général pour se faire rassurer avec des chiffres complètement faux, ça sent mauvais).
Attendez encore un peu.

Potes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyMar 29 Mai 2012 - 18:22

Coucou Salut Flav

Là tous les clignotants sont rouges fluos... Choqué mais la situation est déjà si désespérée depuis plus de deux ans, qu'une petite prolongation par tous les moyens........ reste possible scratch

Cependant ce jeux de poker menteur va bien devoir cesser un jour... et lorsque chacun va devoir mettre carte sur table Choqué Dubitatif Suspect Triste Pendu

Tout le jeu est de savoir quand cela va se produire scratch

J'avais dis 2011... je me suis planté (ils sont très fort en face dommage ) mais 2013 où 2014 ce sera Amha vraiment le pont trop loin....

Chers Membres restez vigilant sur cette rubrique, ça va farter au mois de juin Siffle

Vous avez aimé la Grèce, vous allez adorer l'Espagne Au dessus

Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyMar 29 Mai 2012 - 18:45

Flav a écrit:
quand on reçoit un mail du Directeur Général pour se faire rassurer avec des chiffres complètement faux, ça sent mauvais

Oh j'aime Rire Rire Rire MDR MDR MDR MDR

Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyMer 30 Mai 2012 - 11:33

Exit le Dollar, le yuan et le yen vont s’échanger sans intermédiaire….

http://tempsreel.nouvelobs.com/
via
http://realinfos.wordpress.com/

[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Images?q=tbn:ANd9GcRLNFovvb5k7HBhmMRgM-8Mmn5IzSxOOIh7IuyGcRiiL3ylFvDd_w

Le 29 Mai 2012.

Le Japon et la Chine commenceront à échanger directement leurs devises à Tokyo et Shanghai à partir du 1er juin, une initiative qui vise à renforcer les liens commerciaux et financiers entre les deux plus grandes économies d’Asie et qui représente une petite avancée vers l’internationalisation du yuan.

Cette décision, qui élimine l’utilisation du dollar comme intermédiaire pour fixer les taux de change entre les deux devises, fait suite à un accord signé en décembre dernier qui prévoit également l’achat par le Japon de dette souveraine chinoise, ainsi que la volonté de préparer un pacte commercial entre la Chine, le Japon et la Corée du Sud.

Elle s’inscrit dans une stratégie plus globale de la Chine qui vise à limiter la dépendance vis-à-vis du dollar. Le yen a été choisi en raison de l’importance des échanges commerciaux entre les deux pays,” précise Dariusz Kowalczyk, économiste chez Crédit Agricole CIB à Hong Kong.

Jusqu’à présent, les taux de changes entre les deux devises étaient calculés sur la base de leurs taux respectifs par rapport au dollar.

Le ministre des Finances japonais, Jun Azumi, qui a annoncé la décision à Tokyo, a notamment mis en avant les économies des coûts qui devraient résulter de cet échange direct.

“La possibilité de réaliser des transactions sans passer par une troisième devise débouchera sur une baisse des coûts de transactions et des risques de changes,” a-t-il dit à la presse.

Le China Foreign Exchange Trade System a annoncé qu’il fournirait un système de trading direct yuan-yen.

Pour le Japon, qui s’est engagé en mars à acheter environ dix milliards de dollars de dette chinoise, cela devrait encore renforcer les liens avec son premier partenaire commercial.

Les traders sur le marché des changes à Shanghai estiment eux aussi que l’impact à court terme de cette ouverture sera probablement une hausse des volumes et une baisse des coûts.

Mais certains d’entre eux en minimisent la portée.

“D’après ce que je comprends, il n’est pas prévu d’ouverture du compte de capital. Cela va simplement permettre un échange direct, sans accroître les flux en provenance de Chine”, dit Dominic Bunning (HSBC).

“C’est davantage une question d’ordre technique qu’une avancée majeure”, ajoute-t-il.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’ambition de Pékin de donner au yuan un statut de devise internationale, une démarche qui a principalement consisté jusqu’à présent à promouvoir la devise chinoise dans les échanges bilatéraux.

La Chine a déjà signé des accords avec plusieurs pays – de la Malaisie à la Biélorussie et l’Argentine – ce qui a entraîné une montée en puissance de l’usage du yuan. En 2011, 9% du commerce chinois s’est fait en yuan, contre seulement 0,7% en 2010.

Certains estiment que la devise chinoise deviendra un jour une monnaie de réserve, étant données les anticipations de la Banque mondiale qui voit la Chine ravir aux Etats-Unis avant 2030 la place de première puissance économique. Mais pour cela, il faudrait que le yuan deviennent totalement convertible et Pékin n’a pas encore donné de calendrier allant dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyJeu 31 Mai 2012 - 11:54

Retraits massifs d’argent en Suède ?

http://www.24hgold.com/

Publié le 29 mai 2012

[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 20120528els220

Il n’y a pas que dans les pays du sud de l’Europe où la situation monétaire inquiète la population.

Il n’y a bien évidemment aucune logique pour un grec, lorsque la presse annonce la sortie prochaine de l’euro de sa monnaie et la dévaluation d’au moins 50% de ses avoirs, de garder lesdits avoirs dans le système bancaire.

C’est la raison pour laquelle les retraits des banques se font croissants chaque semaine en Grèce, mais aussi en Espagne.

Mais le phénomène ne semble pas se limiter aux pays du sud de l’Europe. Des files d’attente ont été vues en Suède la semaine dernière devant les distributeurs de billets, comme devant celui-ci, de la plus grosse banque suèdoise.

Evènement isolé, ou début d’une panique bancaire qui s’étendra prochainement à toute l’Europe ?

L’avenir le dira, mais le fait est qu’il deviendra de plus en plus difficile de continuer à garder la tête dans le sable devant la dégradation rapide de la situation monétaire en Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyJeu 31 Mai 2012 - 16:55

Si un bankrun massif et rapide avait eu lieu en 2008-2009, le système financier mais aussi politique aurait été mis a genou très rapidement...
Au lieu de quoi on a chargé la mule en socialisant les pertes et en émettant de la monnaie de singe dans des proportions hallucinantes...

Encore aurait-il fallut que les peuples prennent la mesure de la gravité de la situation... et que leur véritable pouvoir ne réside pas dans leur carte d'électeur mais dans leur carte bleue.... bah
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyJeu 31 Mai 2012 - 17:36

En France cette semaine pas de Bankrun à signaler, les opérations se font normalement pas de panique de la part des clients.
La trop forte masse d'informations, les causes et risques de cette crise mal expliqués par la presse font que la population ne réagit presque plus. Potes Alcool Brun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyJeu 31 Mai 2012 - 18:12

Coucou Salut Flav

Surtout beaucoup trop de mensonges et de propagande de la part des politiques & des médias.... ceci dit, il y a belle lurette que j'ai renoncé à essayer d'expliquer quoique ce soit à quiconque... fatigué de passer pour un dingue pessimiste et aigri. Beaucoup savent que ça merde grave, mais ne veulent surtout pas voir.... Contre le déni, il n'y a pas grand chose à faire.... bah

Advienne que pourra, de toute façon , je m'en moque royalement, mon compte est à 0 ou presque clin doeil

Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyJeu 31 Mai 2012 - 18:53

Salut Bob,

Moi ça m'inquiète un peu plus car j'ai quand même du fric en banque.
Je crois que je vais acheter une ferme à la campagne loin des grandes villes.

Potes Alcool Brun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyJeu 31 Mai 2012 - 19:07

Tu aurais du le faire depuis un bon bout de temps.... clin doeil

Potes Alcool Brun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptySam 2 Juin 2012 - 6:07

Pour ceux qui ont raté les épisodes précédents, séance de rattrapage Rires


Quelques points sur les I, quelques barres sur les T.... Un bon résumé de la situation passée et a venir....

Bref du grand Delamarche, sans le petit teigneux de BFM....



Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptySam 2 Juin 2012 - 9:52

J'ai commencé à regarder avnat-hier, mais j'ai arrêté en route, car effectivement c'est utile pour ceux qui n'ont pas suivi, et nous.. on A suivi Amusé

Trinkaf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptySam 2 Juin 2012 - 11:00

Je ne sais pas ce qui va se passer la semaine prochaine, mais hier tous les marchés ont glissés assez brutalement... La réalité économique commence à s'imposer irrémédiablement..... et dans les chapeaux entre guillemets des magiciens entre guillemets .... Escrocs, financiers et politiques, ils ne reste plus beaucoup d'astuces et de trucs pour la masquer Discret

Amha... ne reste plus que la possibilité d'un conflit ou d'un attentat genre 9/11 pour masquer la gigantesque escroquerie et lui imputer l'effondrement économique qui arrive aux yeux des masses qui n'ont pas tout suivi... Niqué

Pour info.... FACEBOOK MDR Valorisation actuelle : 59 267.58 M$... il y a 10 jours, ça valait parait-il 100 000.00 M$ Siffle

Cours d'émission : 38.00$
Cours hier soir : 27.72$

Tous les détails : ICI

Concernant JP Mogan.... quel est le montant des pertes.... mystère

Potes Biere

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyDim 3 Juin 2012 - 19:22

Bob a écrit:
Concernant JP Mogan.... quel est le montant des pertes.... mystère

Une pièce du puzzle capitale pour comprendre ce qui se passe...

Un article de Liesi paru ce Dimanche (ce qui est rarissime..... le dimanche est le jour du seigneur en général, il n'y a pas d'articles..... clin doeil )

Mais celui-ci est une vraie bombe et explique très bien pourquoi JP Morgan est dans la merde jusqu'au cou


Nano, l’Or et les Majors
Par Menthalo Source : Liesi
Le 03 juin 2012


Début de l'histoire...

Sergueï Aleynikov gagnait bien sa vie. Analyste-programmeur russe, il avait émigré aux Etats-Unis en 1990, où ses talents avaient été rapidement reconnus. Recruté par Goldman Sachs, pour 400.000$ par an, il avait mis deux ans à écrire le programme confidentiel qui allait permettre à la Banque d’acheter et de vendre en nanotrading. Un système extrêmement vicieux !
Quand un client donnait un ordre d’achat, la banque achetait quelques fractions de secondes avant et revendait le titre au client, en ayant pris une nano-commission en plus de la commission officielle. Idem à la vente.


Le système demandait évidemment des calculateurs puissants mais surtout une connectique de première qualité pour que les ordres de la Banque arrivent sur le marché de Wall Street avant ceux de la concurrence. C’est pour cela que de nombreuses sociétés de trading s’étaient concentrées dans l’environnement immédiat des ordinateurs de la bourse de WS, pour gagner quelques millionièmes de secondes. Le logiciel de Sergueï était un modèle du genre, qui allait donner quelques mois ou quelques années d’avance à Goldman Sachs par rapport à ses concurrents.

En juin 2009

, Sergueï quitte Goldman Sachs pour une start-up de Chicago, Teza Technologies, qui triple son salaire du jour au lendemain. Sergueï quitte Goldman Sachs en gardant une copie des sources du logiciel de nanotrading qu’il a créé. Il va même en télécharger une copie sur un serveur allemand, fait reconnu et qui va lui valoir une accusation d’espionnage industriel. Certains commentateurs du marché ont même avancé à l’époque, que Sergueï avait vendu (ou donné) ce logiciel à l’Allemagne et à la Russie, leur permettant de contrer Goldman Sachs sur son propre terrain. Goldman Sachs va faire arrêter Sergueï et lui faire un procès que GS gagne en première instance et perd en appel. Niqué

Sergueï a donc été libéré et pourrait donc revenir au pays avec les honneurs de la Mère Patrie, s’il le désirait.

Pour compliquer cette histoire, Teza Technologies, qui s’est évidemment spécialisé en nanotrading, va recruter un nouvel analyste programmeur en mai 2010. Ce nouveau venu s’appelle Yihao “Ben” Pu. Il est aussi chinois que Sergueï est russe. Evidemment, Yihao a fait une copie sauvage des sources du logiciel qu’il télécharge sur un serveur chinois. Arrêté à son tour, Yihao avoue qu’il voulait monter un hedge fund en Chine.

Evidemment, cette histoire de Hedge Fund en Asie est du pipeau. En Chine, on dirait plutôt du “dizi”, du “Xiao” ou du “Suona”, le nom des instruments de musique ci-dessous.

Yihao a bien mérité de l’Empire du Milieu, offrant à la Chine un outil pour contrer les banquiers occidentaux sur leur propre terrain.

Suite de l'histoire...

HSBC, née à Hong-Kong, a été longtemps le passage obligé des transactions entre la Chine et l’Occident. Ces dernières années, rachetant des réseaux de banques, elle est devenue la première banque d’Europe. Sur le marché des métaux précieux, HSBC joue un rôle capital depuis plusieurs années. A la création des ETF GLD puis SLV, JPM et HSBC ont monopolisé les rôles comme gardien des stocks de métaux précieux, tout en étant en première ligne pour maîtriser les cours par des ventes massives sur les marchés.

Mais en 2009, pour imposer ses vues monétaires, la Chine met en œuvre une stratégie qui va déstabiliser la parfaite entente de l’oligarchie…

Sans développer plus avant les détails de cette stratégie et le jeu des chinois que j’expose dans “l’or, l’argent et la réforme monétaire” (que vous pouvez acheter sur mon site), je rappellerai que le vice-président responsable des produits dérivés est débarqué brutalement de JPMorgan, quelques mois plus tard, et monte une société avec les Rothschild…

Les revers successifs de JPMorgan sur le marché des métaux précieux va générer une méfiance des Américains, persuadés que HSBC a changé de camp et joue désormais le jeu de la Chine.

En septembre 2010

Le Président, le Directeur Général et le Directeur Financier sont brutalement remplacés à la tête de HSBC. Les Américains pensent avoir repris la main pour maîtriser le Dollar et le baromètre de sa confiance, le prix des métaux précieux. Mais non ! Les cours continuent à s’envoler jusqu’en avril 2011.

A cette date, une série de coups fourrés successifs, vont forcer les marchés à la baisse, sans pour autant améliorer la position de JPM, du CME et de la Fed, qui cherchent à gagner du temps.

20.000 tonnes d’or.....

Ces derniers mois, les grandes banques complices de JPMorgan, qu’on appelle les Majors, ne comprennent pas ce qui se passe sur les cours de l’or. Pourtant la technique est rodée depuis des années. La Banque A vend 100 tonnes à la Banque B, faisant baisser les cours. La Banque B revend plus bas à la Banque C, qui revend plus bas à la Banque A.

Au final, la Banque A possède toujours ses 100 tonnes d’or mais les Majors ont réussi à faire baisser les cours de l’or sensiblement en quelques minutes. De plus, ces baisses brutales vont déclencher les ordres de ventes-stop des spéculateurs du marché, qui involontairement vont amplifier le mouvement.

Mais, ces derniers mois – le phénomène est récent – le système ne marche plus. Quand la Banque A met 100 tonnes sur le marché, la Banque B ne réussit pas à acheter, une main plus rapide va saisir les 100 tonnes et en demander livraison. Depuis le début de l’année, d’après JW, les Majors se sont fait souffler ainsi 20.000 tonnes d’or. Faites le calcul, 20.000 tonnes font 705 Moz à 1550$ l’once, cela fait 1.092. Milliards de $. 1 Trillion de Dollars !


Le problème, c’est que les Majors ont joué de l’or qui leur a été confié par des clients ou emprunté aux Bullions Banks. Êtes-vous certains de vouloir laisser votre or chez ces gens-là ?

Maintenant… reliez ces différentes histoires entre elles et vous comprendrez comment la Chine, la Russie et leurs alliés sont en train de ratiboiser les Banksters occidentaux, qu’ils soient à New York, à Londres, à Zurich ou ailleurs. Le logiciel de nanotrading de GS, probablement amélioré, prennent les banquiers à leur propre piège.

Ceci expliquant cela, quand les “initiés” au sein même des Majors ne comprennent plus rien au cours de l’or, qui semblent refuser les schémas attendus, le parcours obligé que l’oligarchie est supposé avoir dicté à tous ses petits soldats-traders… comment un analyste indépendant, armé de son “carré de neuf” et de la table de Gann peut il espérer anticiper les cours ?

Gann a publié sa méthode en 1949, alors qu’il avait travaillé 45 ans à la bourse de Wall Street. Il est certain que ceux qui jouent contre l’oligarchie se servent de cette table pour contrer les mouvements attendus par leurs adversaires. Ceci explique les difficultés actuelles des spécialistes de Gann d’anticiper correctement les mouvements du marché.

Quoiqu’il en soit, la hausse de vendredi 1er juin a été impressionnante, d’autant plus que les marchés poussaient au même moment en sens inverse, testant les plus bas.

“Pourvu que ça dure” comme dirait Laetitia Bonaparte, entendant le récit des succès de son fils.

Pour mémoire, le marché de Londres sera fermé lundi et mardi pour le Jubilé de la Reine Elisabeth. Les banksters du Comex vont-ils pouvoir jouer leur jeu librement ?

Le début de cette semaine devrait être haute en couleurs.


Source : Liesi

Voici surement pourquoi on ne parle plus en ce moment du montant des pertes de JP Morgan et consort.... cmalade Discret .....
Revenir en haut Aller en bas
Asca




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 EmptyDim 3 Juin 2012 - 23:14

Les loups de mangent entre eux, perso pas de placement et à découvert tous les mois Amusé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob - Page 39 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob
Revenir en haut 
Page 39 sur 41Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de cette petite Puck qui m'attend!!!
» Petite rocaille en cours de réalisation
» Oxalide petite oseille
» petite construction en briques
» collant pour auto petite famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: Général :: INFOS - NEWS - NOUVELLES-
Sauter vers: