Univers Mercedes
Le 5 Mai 2013

Bonjour,

Ce forum est fermé. L'aventure Mercedes-Benz s'arrête ici.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur.

Partagez | 
 

 [Débat] E comme Ecologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Débat] E comme Ecologie   Jeu 30 Déc 2010 - 20:46

Bonjour à tous, j'ouvre ce nouveau topic qui pourrait paraitre incongru ici et pourtant, si vous suivez l'évolution des recherches et des modèles commercialisés par Mercedes (entre autres) ces derniers temps.... Hydrogène, hybride, électrique, bionic, biome, blue efficency etc.... que c'est beau tout ça.... sur le papier, mais qu'en est-il exactement ???

On pourrait s'en réjouir si cela recouvrait une vraie prise de conscience, mais il ne s'agit en fait de continuer à faire perdurer un système moribond et condamné d'avance. Nous abordons régulièrement ces questions au détour d'un topic sans jamais aller plus loin et approfondir la question.

Pour ceux qui ne le connaisse pas encore, je vous propose en introduction à ce sujet un interview de Pierre Rabhi



Pierre Rabhi : « C’est la civilisation la plus fragile de l’Histoire »
Publié le : mardi 21 décembre
Source : Rue89

Il teste et vante depuis cinquante ans la « sobriété heureuse ». Pierre Rabhi est un Gandhi à la française, version agricole.

Le grand public a un peu entendu parler de lui lors de sa pré-campagne présidentielle de 2002, ou dans le dernier film de Coline Serreau. Chez les écolos convaincus, il est un des penseurs qui comptent le plus. Lui n’a pas « fait le Larzac », car la communauté ce n’est pas son truc. Il n’a pas été embringué par Europe Ecologie non plus. Il a simplement cultivé son jardin, écrit des livres, et développé ce qu’il a appelé l’« agroécologie », une agriculture plus bio que bio mais sans logo. Il exporte ses techniques dans le monde entier, surtout en Afrique.

Son « mouvement des oasis en tous lieux » a donné naissance à des oasis réelles, dont l’association Terre et humanisme est le principal fer de lance. Ce « pape » des révoltés de la société de consommation nous a reçu chez lui, en Ardèche. En le voyant déambuler dans son jardin et s’émerveiller face à la nature, on comprend mieux le personnage.

Rue89 : Jamais la consommation bio, le développement durable ou le vote vert ne se sont aussi bien portés. Y voyez-vous un bon signe ?

Pierre Rabhi : Tant que l’écologie restera une question subsidiaire qu’on traite par des « Grenelle », tout cela ne sera que diversion et amusement. L’écologie devrait être transversale, la préoccupation de tout être humain, car ça concerne rien de moins que notre survie ou notre disparition.
Les Etats ne sont pas assez honnêtes pour considérer cette question comme absolument essentielle, ils préfèrent perfectionner ce qui sert la mort (comme les armes) que ce qui sert la vie. Servir le lucre et la puissance du lucre, et pour cela piller les mers, détruire les forêts et les sols…

Qu’appelez-vous la « toute puissance du lucre » exactement ?

La planète est devenue le théâtre d’une pièce ambiguë qui repose sur la toute puissance du lucre, la quête du profit. Si vous n’avez plus de ressources, vous n’existez pas. Nous devons changer de paradigme : au lieu de postuler que « la Terre nous appartient », nous devons prendre conscience que « nous appartenons à la Terre ». L’être humain et la nature, donc le respect de la vie, doivent revenir au cœur nos valeurs.

Vous prônez une insurrection des consciences. La prévoyez-vous pour bientôt ?

L’apocalypse est déjà sur la planète, simplement nous sommes peut-être encore du bon côté de la barrière. Le système invente des stratagèmes de tranquillisation généralisée. Les supermarchés sont pleins mais les gens ne savent pas que pour cela nous transportons de l’alimentation du Sud au Nord et de l’Est à l’Ouest, au détriment de notre capacité à la produire là où nous sommes.

Dans le Sud, je vois des gens qui n’ont pas assez pour se nourrir et qui cependant sont joyeux. Certains consomment la vie, d’autres comptent leurs milliards.

Que vous inspire la réforme des retraites ?

Moi je trouve qu’il n’y a rien de plus horrible que de naître pour travailler jusqu’à la fin de ses jours. Dès la maternelle et jusqu’à l’université, l’homme est enfermé dans une espèce de pénitencier, ensuite il y a des casernes, on va dans des boîtes, petites ou grandes, et pour s’amuser on va en boîte, et bien sûr on y va en caisse, et puis ensuite il y a les boîtes où on met les vieux en attendant la dernière boîte !
Il faut ajouter à ça les logements exigus alors que le monde est vaste, l’importance des divertisseurs… On exalte les stars, idoles d’un monde qui s’ennuie. C’est triste, tragique même.
Moi je ne veux pas vivre pour travailler, je veux travailler pour vivre. Ici, le paysage est magnifique, l’air est pur, il est gratuit, je ne veux pas renoncer à ça. Je me sens mieux qu’un milliardaire !

Que dites-vous aux chefs d’entreprise qui vous sollicitent pour des conférences ?

Le Medef m’invitait à réfléchir sur la question de savoir s’il existe une vie après la mort, mais je m’en fiche. Moi, ce qui m’intéresse c’est ce qui existe pendant que je suis vivant, s’il existe une vie AVANT la mort.
Le modèle est en train de se déglinguer, on se rend compte qu’on est dans la civilisation la plus fragile de toute l’histoire de l’humanité. Aujourd’hui vous supprimez le pétrole et l’électricité et tout le système s’effondre. C’est une société inintelligente qui s’est mise elle-même dans une sorte de traquenard dont on a du mal à sortir. Le pétrole sera sans doute l’enjeu d’une déflagration généralisée.

Que diraient des extraterrestres en regardant l’humanité ? Qu’elle est à la fois douée… et stupide. Avec Internet, nous sommes de plus en plus confinés dans un monde qui ne nous laisse plus l’espace de la vie.

Que proposez-vous à ceux qui se sentent en insurrection intérieure mais doivent nourrir leur famille ?

Moi, je travaillais à Paris dans une usine et j’ai dit non. Il a fallu de l’audace pour plonger dans le vide, dans l’inconnu. Je suis devenu crédible parce que je fais ce que je dis, je dis ce que je fais. J’ai rendu la terre féconde.
Aujourd’hui, c’est structurellement plus difficile d’acheter un bout de terrain, mais moi je considère qu’avoir un morceau de terre pour se nourrir est un acte politique et de résistance.

Vous voulez qu’on devienne tous paysans…

Ce n’est pas ce que je préconise. Mais si tous les paysans faisaient grève, on se rendrait compte qu’ils sont importants. Si la SNCF fait grève, on attend. Si les paysans ne veulent plus nous nourrir, on fait quoi ? La chose la plus importante c’est donc la terre qui nous nourrit. Une politique intelligente est une politique qui intègre cette idée du patrimoine nourricier.

Le monde de l’après-crise va-t-il tendre vers la décroissance ?

Aux élections de 2002, j’ai voulu me présenter pour ouvrir un espace de parole sur l’urgence écologique et humaine parce qu’on ne peut pas appliquer un système illimité à une planète limitée. A ce moment-là, j’ai prêché la décroissance de Nicholas Georgescu-Roegen, le seul qui mérite le prix Nobel. Aujourd’hui, ce qu’on appelle « économie » c’est le pillage, l’épuisement du capital vital. On est gonflé d’appeler ça « économie » !

L’Afrique qui a des richesses inouïes est considérée comme pauvre parce qu’on ne mesure que le PNB. Les richesses gratuites comme de s’occuper de sa vieille mère, élever ses enfants, sont des valeurs humaines. Cette mère de famille devrait-elle envoyer sa facture à l’Etat pour avoir fabriqué un petit producteur-consommateur qui paiera des impôts ? C’est absurde.

Le mouvement que vous avez inspiré est important tout en étant confidentiel. Vous semblez presque un demi-Dieu pour ceux qui viennent assister à vos conférences. Seriez-vous finalement une sorte de « gourou » ?

Je suis beaucoup trop respectueux de la personne humaine pour l’amener dans mon propre camp. Rendre les gens dépendants de quelqu’un, c’est l’horreur. Chacun son destin, sa spiritualité, ses croyances… Si certains ont cette sensation c’est soit que je me suis mal expliqué, soit qu’ils n’ont pas très bien compris ce que je suis.


Source : Rue89



Potes Alcool Blanc

Bob
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Jeu 30 Déc 2010 - 20:55

Il a fait une conférence à AfrikaBidon cet été.
http://www.afrikabidon.com/conferences/index.php
On a bien failli s'endormir ... Hein ! Martine Mur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Jeu 30 Déc 2010 - 22:42

Ce qu'il dit est trop vrai pour que ça marche Mur Mur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 31 Déc 2010 - 7:19

J'ai déjà lu des articles et des entretiens de P. RAHBI.
Son langage est très explicite. Sa réflexion est pleine de bon sens même si je ne partage pas toutes ses idées.

J'ai beaucoup apprécié aussi les thèses de R DUMONT.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 31 Déc 2010 - 16:14

Je sens confusément que ce sujet ne fera pas quinze pages... Parler de l'écologie, ça devient forcément technique, et seules les personnes ayant une bonne culture en la matière pourront intervenir de façon constructive. Pour la plupart (dont je fais partie) nous ne connaissons de l'écologie que le discours classique (triez vos déchets, fermez le robinet quand vous vous brossez les dents, ne laissez pas la lumière allumée, etc...). C'est aussi un sujet sur lequel individuellement nous ne pouvons et ne faisons pas grand'chose, il est vrai que c'est rageant de se faire rabâcher le discours culpabililisateur habituel quand on voit le nombre d'avions qui passent chaque jour au dessus de nos têtes et la provenance de ce qu'on peut acheter (alors les enfants, ils ont été gâtés pour noël ?) d'autant plus que c'est devenu une vraie dictature pour nos imposer de consommer, au niveau de l'habitat et de l'automobile, et je sens que ça ne fait que commencer. (Mise au normes des assainissements individuels entre autres)

L'écologie commence malheureusement à être mal vue du grand public. Nos dirigeants ne s'intéressent à l'écologie que lorsque ça peut faire du fric, à piquer de préférence dans la poche des classes moyennes. Je ne dis pas qu'il ne faut pas en faire, mais pas de cette façon.

Ecologiquement, je m'arrange avec l'idée que je me fais de l'écologie, et je ne suis pas le seul...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 31 Déc 2010 - 16:52

rabi est un doux rèveur idéaliste .... l'humain est la chianlie de l'univers et sa planète de merde avec ... que je chie dessus ! ... de toute façon, les pires éfluves cosmiques, c'est la terre qui la produit ! ... de la merde ! ...

l'engrai de l'humain, sa propre merdasse ! ... de victor hugo

« La science, après avoir longtemps tâtonné, sait aujourd'hui que le plus fécondant et le plus efficace des engrais, c'est l'engrais humain. Les Chinois, disons-le à notre honte, le savaient avant nous. Pas un paysan chinois, c'est Eckeberg qui le dit, ne va à la ville sans rapporter, aux deux extrémités de son bambou, deux seaux pleins de ce que nous nommons immondices. Grâce à l'engrais humain, la terre en Chine est encore aussi jeune qu'au temps d'Abraham. Le froment chinois rend jusqu'à cent vingt fois la semence. Il n'est aucun guano comparable en fertilité au détritus d'une capitale. Une grande ville est le plus puissant des stercoraires. Employer la ville à fumer la plaine, ce serait une réussite certaine. Si notre or est fumier, en revanche, notre fumier est or.
Que fait-on de cet or fumier ? On le balaye à l'abîme. »

pourquoi personne ne dit pas que la vie est une erreur !... pour qu'elle soit ce qu'elle est, ce que nous connaissons, il a fallus enlever 5 éléments pour produire le chaos et l'univers cosmique dont nous baignons dedans ... et pourquoi ? ... pour produire l'humain et la vie qui se nourris des autres vie pour exister ! ... c'est un nom sens ! .. le lion mange la gazelle pour vivre et nous on se mange entre nous pour ètre les plus beaux et les plus riche ! ..... et rabi veut changer quoi à cela ? ... personne n'y peut rien et rien attend tout le monde ! ... Mur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 31 Déc 2010 - 17:12

Coucou Salut Mimile


mimile a écrit:
Je sens confusément que ce sujet ne fera pas quinze pages...

Peu importe le nombre de pages et puis ce n'est pas dit, ma petite rubrique éco en fait déjà trente et elle est pas mal lue clin doeil

Citation :
Parler de l'écologie, ça devient forcément technique, et seules les personnes ayant une bonne culture en la matière pourront intervenir de façon constructive.

C'est ce qu'on voudrait nous faire croire, surtout ceux qui se piquent d'être écologistes et que j'appelle les écolos tartuffes genre YAB & Hulot, Pour moi l'écologie est avant tout question de bon sens.
Se dire écologiste et libéral sauce Cohn Bendit n'a aucun sens dans la mesure ou l'économie mondialisée est totalement incompatible avec l'écologie, alors nous culpabiliser à coût de taxes sans vouloir changer de modèle économique est un leurre....

Citation :
Pour la plupart (dont je fais partie) nous ne connaissons de l'écologie que le discours classique (triez vos déchets, fermez le robinet quand vous vous brossez les dents, ne laissez pas la lumière allumée, etc...).

Trier les déchets c'est bien, je composte et je brule tout ce qui peut l'être dans la cheminée ( facile à la campagne), mais ne pas produire de déchets en aval serait beaucoup plus intelligent.... et c'est déjà là que ça merde, car ça implique des changements économiques.... Pour info éco-emballage est une société privée (tenue par les plus gros industriels de l'agro alimentaire et du packaging) avec délégation de service public !!!! Cherchez l'erreur....

Citation :
C'est aussi un sujet sur lequel individuellement nous ne pouvons et ne faisons pas grand'chose,

Là, je ne suis pas d'accord comme consommateurs, nous pouvons faire beaucoup au contraire et puis ensuite, c'est question également de sensibilité, comme tu le sais je jardine pas mal et je suis totalement effaré par les rayons phito-sanitaires des jardineries.... je n'en utilise aucuns par choix... Ma compagne achetait de l'ushuaïa pour la douche.... maintenant c'est savon de Marseille... moins cher, plus d'emballage...

Citation :
Il est vrai que c'est rageant de se faire rabâcher le discours culpabililisateur habituel quand on voit le nombre d'avions qui passent chaque jour au dessus de nos têtes et la provenance de ce qu'on peut acheter (alors les enfants, ils ont été gâtés pour noël ?) d'autant plus que c'est devenu une vraie dictature pour nos imposer de consommer, au niveau de l'habitat et de l'automobile, et je sens que ça ne fait que commencer. (Mise au normes des assainissements individuels entre autres)

L'écologie est hélas devenu au mieux un argument publicitaire, au pire une bonne raison de surfacturer un produit qui bien souvent n'a d'écolo que le nom.

Citation :
L'écologie commence malheureusement à être mal vue du grand public. Nos dirigeants ne s'intéressent à l'écologie que lorsque ça peut faire du fric, à piquer de préférence dans la poche des classes moyennes. Je ne dis pas qu'il ne faut pas en faire, mais pas de cette façon.

Tout à fait et c'est bien cela le drame, prendre un mot et le détourner de son sens jusqu'à ce qu'il n'ait plus le moindre sens. Le grenelle a été une vaste fumisterie

Petit exemple :

Les aides à l’agriculture biologique de plus en plus réduites
20% de surface agricole en bio en 2012 : c’était l’une des promesses de feu le Grenelle, qui ne sera, elle non plus, pas respectée. La Loi de finances 2011 qui vient d’être adoptée par le Parlement stipule en effet que le crédit d’impôts alloué aux agriculteurs qui se convertissent au bio sera divisé par deux (il passe de 4 000 euros à 2 000 euros). Voilà une décision pas du tout en phase avec la société française, qui consomme de plus en plus de produits bios, et qui s’inquiète chaque jour davantage des conséquences sanitaires des pesticides.

http://www.bastamag.net/article1357.html

et le reste est à l'avenant....

Citation :
Ecologiquement, je m'arrange avec l'idée que je me fais de l'écologie, et je ne suis pas le seul...

Nous en sommes tous là, prisonnier du système, de notre mode de vie, de nos moyens etc.... Cependant, dans la mesure où je pense que ce système va se casser la gueule, arrivera un moment où nous retrouverons une certaine latitude de manœuvre. La question sera alors de savoir si on essaye de reconstruire tant bien que mal, le même système, où est-ce qu'on envisage les choses d'une façon diamétralement différente ????

Pour moi l'écologie c'est mettre l'économie au service de l'homme et l'homme en harmonie avec son environnement.... Rien de bien technique, mais plutôt une autre philosophie de la vie... clin doeil

@ space-ritual

Citation :
J'ai beaucoup apprécié aussi les thèses de R DUMONT.

J'ai lu ses bouquins, javais dix ans Rire Rire Nul doute que s'il était encore vivant, il insulterait les verts qui se revendiquent de sa pensée... en attendant, il doit faire des looping dans sa tombe....

En 1974 tout le monde le prenait pour un dingue, n'empêche que ses ouvrages prospectifs annonçaient les grands défis auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui.... Dans les années 70 nous avions encore une grande marge de manœuvre, aujourd'hui, on a plutôt le sentiment que le navire continue sur sa lancée et qu'il n'y a plus personne pour fixer le cap et tenir la barre...

Potes Alcool Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 31 Déc 2010 - 17:50

Déjà le gros problème de la pollution, c'est qu'il n'y a pas de frontière (sauf en France avec le nuage radioactif de Tchernobyl) Rire

Si la France se crève le cul à polluer 5% de moins en utilisant d'autres énergies dont les effets sur l'écologie sont douteux, tandis que dans les autres pays ils polluent toujours plus, l'intérêt sera très limité.
Comment voulez vous que la pollution baisse alors que l'on consomme toujours plus, que nous sommes de plus en plus nombreux (les hommes), et que l'attrait principal reste le fric ???

Et puis on ne peut pas trop obliger les entreprises à limiter la pollution, car ça coute du fric, et nous ne sommes déjà pas compétitif comme cela...

Pourquoi a t-on crée les grenelles ??? Pourquoi favoriser différentes technologies écolo ?
Pour surfer sur la tendance écolo-bobo que les verts emploient avec outrance alors qu'ils ne pigent rien, dans le but de toucher un maximum de Français pour avoir leurs voix lors des prochaines élections.
Une fois encore les politiciens sont au centre du problème.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 31 Déc 2010 - 18:08

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 31 Déc 2010 - 18:29

Coucou Flav

Flav a écrit:
Déjà le gros problème de la pollution, c'est qu'il n'y a pas de frontière (sauf en France avec le nuage radioactif de Tchernobyl) Rire
Si la France se crève le cul à polluer 5% de moins en utilisant d'autres énergies dont les effets sur l'écologie sont douteux, tandis que dans les autres pays ils polluent toujours plus, l'intérêt sera très limité.

Là, je dirais que peu importe si on pollue moins c'est toujours ça de pris, seulement c'est un miroir aux alouettes, certes la France est bien placée question CO2 grâce au nucléaire, mais de là à nous faire passer le nucléaire pour une énergie propre.... il ne faudrait pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes, Prions pour qu'un Tchernobyl ne se produise jamais en France.... mort

Citation :
Comment voulez vous que la pollution baisse alors que l'on consomme toujours plus, que nous sommes de plus en plus nombreux (les hommes), et que l'attrait principal reste le fric ??? Et puis on ne peut pas trop obliger les entreprises à limiter la pollution, car ça coute du fric, et nous ne sommes déjà pas compétitif comme cela...

C'est bien pourquoi une vraie politique écologique implique un changement de système économique, les solutions actuelles ne sont que cautères sur une jambe de bois ou plus exactement vaines tentatives de faire perdurer le système actuel à bout de souffle.

Citation :
Pourquoi a t-on crée les grenelles ??? Pourquoi favoriser différentes technologies écolo ?
Pour surfer sur la tendance écolo-bobo que les verts emploient avec outrance alors qu'ils ne pigent rien, dans le but de toucher un maximum de Français pour avoir leurs voix lors des prochaines élections. Une fois encore les politiciens sont au centre du problème.

Ils ont du mal à faire illusion ce n'est que du green Washing ou Écoblanchiment Rire Rire Rire

Alcool Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 31 Déc 2010 - 18:48

une image de la connerie de l'humain sur la question du climat et de l'environnement

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 31 Déc 2010 - 18:59

qui peut queque chose contre cela ?? ...

Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Jeu 6 Jan 2011 - 23:07

Ah je vois que tu es réveillé aussi Barjounnet ! Potes Trinque

Tiens ... un joli ciel que j'ai filmé en Sarthe à 8h30, un matin, il y a un an et demi, au environ de 7h50 le ciel était bleu et vide ... Officiellement, il parait que c'est normal Rire



Une course à l'épandage de baryum et aluminium ? non, non, le traffic aérien normal ... il parait ... ils sont en formation au coude à coude, y aura-t-il un gagnant ?


Oh ! le jolie quadrillage ! officiellement, c'est de la vapeur d'eau ... des ConTrails, trainées de condensations ... à haute altitude l'air gèle sur les ailes et des cristaux de glace s'envolent ... pour fondre et repasser à l'état d'air et on voit les trainées disparaitre en quelques secondes ... et donc pas de trainées qui restent et qui finissent par faire des voiles, les Chemtrails, pas de bol, je suis chimiste de formation .... donc officieusement leur explication Niqué mais bon officiellement ... 'de la vapeur d'eau ... oui bouana ! Amusé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 6:55

Oula gros sujet !
Et Barjo qui nous cite du Totor !

l'homme est le sommet de la chaîne animal, et comme il faut respecter un équilibre, il lui faut un prédateur sinon il pullulerait comme des lapins. Donc il se cannibalise ! Jusqu'à qu'un martien ou autre entité vienne nous botté le cul, il y pas mieux ! La famine, les guerres, les maladies sont là pour ça. je sais c'est horrible mais faut garder un peu d'équilibre sinon, il y aura bientôt pas de place pour tout le monde.

Maintenant polluer moins, pour éviter l’inévitable. On va peut-être reculer la date de notre mort et encore j'en suis pas sur.

tout ce que fait l'homme impacte directement notre environnement. Je vous écris par le biais d'Internet, c'est je sais pas combien de courant consommer par mon ordi mais aussi par les chaînes de serveurs. Donc je veux bien fonctionner au solaire pour le pc mais quid du reste (Google imagine déménager ces fermes de serveurs sur des îles et se servir de la force marée motrice).

Pour le monsieur, c'est bien beau mais c'est un utopiste. Cultiver ces patates, oui, mais pas dire que c'est bio ! c'est juste mieux pour son budget et pour le bilan carbone de la planète. Si chacun pouvait cultiver 50% de se qu'il consomme ça serait pas si mal. Les manias financier s'en mordrait les doigts mais nos agriculteurs aussi, bon ils se suicideront, ça fera l'équilibre ! ou il alors ils iront à l'usine donc plus de main d’œuvre et plus de production et plus de pollution mais un coût de main d’œuvre moindre (à la chinoise dans l’extrême). Mais produire plus pourquoi ???
Pour surconsommer !

Il faut changer la mentalité profonde de la consommation. Il faut les voir ces cons là se ruer dans les magasins en solde prêt à marcher sur la gueule d'un gosse pour pouvoir se payer sa centième paire de pompe machin chose ! Vu en reportage ! mais là encore c'est l'équilibre, faut des morts pour faire de la place.

Par contre j'aime sa réflexion sur les boîtes ! On naît dans une boîte, on s'éduquent dans des boîtes, on va en boîte pour s’amuser et on fini à la fin dans une boîte (issu de forêt éco diriger).

Pas pessimiste mais je dirais que si chacun se regardait son nombril de façon intelligente, il pourrait peut-être faire quelque chose.
Commencer par moins marcher dans le système au risque de le faire imploser et de perdre beaucoup. mais quoi on aura du temps pour faire un coucou à notre voisin, de se promener avec ces enfants, de regarder une fleur sans devoir se dire c'est la dernière de son espèce, et même si on travail moins car le système aura finis par se nécroser, nos besoins seront moindres. On se contentera de 2 paire de pompe, une pour l'été, et une plus chaude l'hiver. De quelque chemise ou pantalon, qu'on aura acheter à un fabriquant du coin et pas à une multinationale exploitant des gosses d’à peine 10 ans.

mais voilà, on apporte du bonheur par nos créations ! regarder juste un matin la TNT, 4 ou 5 chaîne qui diffuse du téléachat ! La télé j'en parlerais pas ! c'est un formidable moyen d’éducation et d'abrutissement des masses ! Honnêtement ont à besoin de 18 chaînes !

enfin si je continu je vais vous lâcher 4 pages.

Ma pensée pour résumer, marchons moins dans la combine, réduisons notre consommations, et redevons auto suffisant. Ça devrait faire imploser ce système pourris. éduquons nos enfants pour qu'il ne reproduisent pas nos erreurs. Je pense que si on continu comme ça, il y aura de plus en plus de différence entre les pays "riches" et "pauvres", et que pour équilibrer la vie, il faudra de plus en plus de mort. Une dernière et définitive 3éme guerre mondiale ! et tant pis si j'y reste et les miens avec je tiens pas plus à vivre ainsi que ça qu'à leur infliger notre connerie.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 7:38


Impressionnante la course d'avion Rire Rire Rire

Bon ça fait un an et demi que je surveilles ce phénomène, ici, c'est pareil, ciel zébré dans tous les sens puis voile laiteux.....

Mais le plus délirant dans cette affaire, c'est quand j'en parle autour de moi, il suffit de lever la tête pour constater l'évidence et bien personne n'y voit rien à redire.....

C'est de la vapeur d'eau, on me répond Suspect Sauf qu'une trainée de vapeur d'eau de plusieurs dizaines de kilomètres..... et qui persiste des heures.... et puis ils doivent avoir un système Start and Stop sur les moteurs d'avions, parce que par moment la trace s'arrête pendant quelques kilomètres et puis reprend.....

Bref je ne sais pas ce que c'est, j'ai lu des trucs assez délirant sur le web, mais ce qui est incroyable, c'est l'Omerta sur ce sujet, impossible que les météorologues ne constatent pas le phénomène, c'est visible sur les photos satellites !!!

Bref plus c'est évident, plus c'est gros, plus ça passe..... comme pour le 11/09 en somme....

En parlant du 11/09 le super documentaire Zéro est sorti en VF :


Une chose bizarre m'est arrivé en le visionnant, mon ordi s'est arrêté tout seul au bout de 45 minutes, je le relance, idem une nouvelle fois au bout de 45 minutes.... Choqué Choqué Choqué scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 8:51

"Quand on auras vingt ans en l'an 2001" P.Bachelet


Oh Etonné des jolies tours très solides !!!




triste Triste triste Triste Désolé ... terminé ...








Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 10:33

Quelle Blague ce 11/9 ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 11:11

...alors Bonne année 2011 septembre Peur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 11:44

Une info qui viens du journal France 3 de maintenant:

320 stations sur 12000 de station en E85 (éthanol pour ceux qui savent pas !); moins de 1% !!!

écologie quand tu nous rapporte des sous, on s'en fout !!!

merci pour la planète !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 11:47

comme le dit herisson et bien d'entre vous, je ne regarde plus les conneries de la télé ! .. j'en est plus depuis le 19 octobre MDR .... quel soulagement ! ... depuis je tappe un mot clef sur le net et je visionne des vidéos pas piqué des verres ... ou vers ... vères ?? ... la bestiole dans la pomme que adan a donné à ève ! .... Rire ...

savez vous que le point vernal du soleil est en la contellation du poisson ? .... et que celui ci passera dans le versseau ? ... cmalade ... Choqué ... ouais je sais, beaucoup de monde s'en fout ! ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 11:53

Citation :
Je sais, beaucoup de monde s'en fout ! ..
.

Non le passage de l'ère du Poisson à l'ère du verseau est sensé apporter une nouvelle conscience à l'humanité..... nous verrons bien, de toute façon vu l'obscurantisme actuel, ça ne peux guère être pire.... quoique.....

Alcool Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 12:03

Le naïf a écrit:
Citation :
Je sais, beaucoup de monde s'en fout ! ..
.

Non le passage de l'ère du Poisson à l'ère du verseau est sensé apporter une nouvelle conscience à l'humanité..... nous verrons bien, de toute façon vu l'obscurantisme actuel, ça ne peux guère être pire.... quoique.....

Alcool Blanc
bien sur d'un point de vue esotérique ! ... mais quand est il d'un point de vue physique, chimique, climatologique ou de la vie elle même, de la ou les planètes du systhème solaire ?? ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 19:14

Asca et Bob.

J'ai lu avec beaucoup d'attention vos commentaires et regardé les photos d'Asca sur ces traînées blanches dans le ciel soit disant causées par des n'avions.
Mais à votre avis les gars c'est quoi exactement ??? Vous avez une bribe d'explication?? cmalade cmalade cmalade
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 19:51

Écologie oui je suis pour Hey

Mais pour l'instant C'EST DU FOUTAGE DE GUEULE Suspect Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   Ven 7 Jan 2011 - 19:57

Etoile Hey Je vous aimes mes amis Etoile Hey
Vive la vérité huourra Amusé Amusé Amusé Amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Débat] E comme Ecologie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Débat] E comme Ecologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 20Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» UN VFR VTEC PAS COMME LES AUTRES
» une R5 pas comme les autres ...
» Qu'avez vous maté comme film dernièrement ?
» Le Carpeau peut il être utilisé comme vif au Brochet ?
» video un pecheur pas comme les autres !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: Général :: INFOS - NEWS - NOUVELLES-
Sauter vers: