Univers Mercedes
Le 5 Mai 2013

Bonjour,

Ce forum est fermé. L'aventure Mercedes-Benz s'arrête ici.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur.

Partagez | 
 

 Gottlieb Daimler

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mer 7 Sep 2011 - 17:26

Superbe ces images!

Bob a écrit:
Marrant à l'époque avec 18 HP tu pouvais emmener 24 passagers, aujourd'hui pour en emmener 2 dans un SL il faut plus de 300 CV...

Rire Rire Rire

ça c'est bien vrai. Amusé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Jeu 8 Sep 2011 - 11:27

Allez une petite polémique pour faire du Buzz Rire Rire Rire

La « première » voiture visible à Paris
Par Fabien Volari le 13 novembre 2010
Source : Le Blogauto



Les Allemands sont convaincus que Daimler est l’inventeur de l’automobile. En France, on se plait à citer Joseph Cugnot.

Une « copie » de son invention est exposée (et testée) sur le parvis du musée des Arts et Métiers jusqu’au 21 novembre. Joseph Cugnot met au point un engin roulant propulsé par un moteur dès 1770. Il monte un fardier – chariot utilisé par l’armée pour transporter de lourdes charges – avec une chaudière. Cette « voiture » roule à 4 km/h. En 1770, la démonstration de Vanves se termine… contre un mur faute d’avoir réussi à freiner la machine. Réparé et à nouveau testé, le Fardier est aujourd’hui visible au Musée des Arts et Métiers.

Battez-vous

MDR MDR MDR

Peur

Potes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Jeu 8 Sep 2011 - 16:38

4km/h et ne pas freiner ne suffit pas pour être une voiture.. Discret
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Jeu 8 Sep 2011 - 20:55

Eh oui l'éternelle bataille,
Coucou
alors pour moi, c'est ni l'un ni l'autre, et l'invention de la voiture sans chevaux revient à un ingénieur franco-belge Etienne Lenoir., en 1863, avec le premier véhicule doté d'un moteur à pétrole



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Ven 9 Sep 2011 - 17:00

mercedes54 a écrit:
Spoiler:
 


C'est à méditer tout ça. Loupe
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Ven 9 Sep 2011 - 17:06

Malachite78 a écrit:
C'est à méditer tout ça. Loupe

Voir en Gungan "C'est à médouter ti ça ! " MDR MDR MDR
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mar 11 Oct 2011 - 19:49

mercedes54 a écrit:
Eh oui l'éternelle bataille,
Coucou
alors pour moi, c'est ni l'un ni l'autre, et l'invention de la voiture sans chevaux revient à un ingénieur franco-belge Etienne Lenoir., en 1863, avec le premier véhicule doté d'un moteur à pétrole

Bon pour alimenter la polémique qui fait rage depuis des mois dans nos colonne.... Discret

3.4 millions d’euros pour la plus vieille voiture au monde
Par Audrey Favin le 11 octobre 2011
Sport prestige





L’ancêtre De Dion Bouton et Trépardoux Dos-à-Dos Steam Runabout vient d’être vendue aux enchères par RM pour 3.4 millions d’euros aux États-Unis.

Parée du titre honorifique de « plus vieille voiture au monde encore capable de mettre une roue devant l’autre », la De Dion Bouton et Trépardoux Dos-à-Dos Steam Runabout s’est présentée sous le marteau de la maison RM le 7 octobre dernier.
Vidéo automobile :
De Dion Bouton et Trépardoux Dos-à-Dos Steam Runabout

La vieille dame de 127 ans s’est payée le luxe de doubler les prévisions pour atteindre la coquette somme de 3.4 millions d’euros (4.2 millions de dollars). Joli score pour un tricyle à vapeur d’une autonomie de 32 km pour une vitesse de pointe à peine supérieure à 50 km/h. Principal fait d’armes de cette De Dion, sa participation à la première course automobile de l’histoire organisée en 1887, trois ans après sa sortie. L’identité du nouveau propriétaire n’est pas connue, il sera seulement le 5e à accueillir l’ancienne dans son garage.

Ceci dit, Daimler-Benz existe encore alors que De Dion Bouton et Trépardoux mort

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mer 12 Oct 2011 - 8:54

attention, c'est la plus vieille encore en état de rouler, mais ce n'est pas la première automobile au monde;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mer 12 Oct 2011 - 15:04

Si l'on enlève la voiture à vapeur(ou la france est pionnière), et que l'on part du moteur à explosion, je maintiendrai que c'est lenoir, mais lorsque l'on regarde les brevets quis se déposaient à l'époque on y perd son latin.



À Paris, en 1673, le physicien hollandais Christian Huygens et son jeune assistant Denis Papin mettent au point un dispositif constitué d'un cylindre métallique équipé d'un piston, considéré comme l'origine du moteur à combustion interne. En partant du principe développé par Huygens, l'allemand Otto von Guericke a l'idée d'utiliser, pour faire le vide, non pas une pompe à air, mais une combustion interne produite par le chauffage de poudre à canon. La pression atmosphérique engendre le retour du piston dans sa position initiale, générant ainsi une force

Le suisse François Isaac de Rivaz, vers 1775, entrevoit le développement de l’automobile. Alors que ses multiples voitures à vapeur n’ont guère de succès du fait de leur manque de souplesse, il s'inspire du fonctionnement du « pistolet de Volta » pour construire ce qui ressemble à un moteur à explosion dont il obtient le brevet le 30 janvier 1807

En 1859, l'ingénieur belge Étienne Lenoir dépose son brevet d'un « moteur à gaz et à air dilaté », un moteur à combustion interne à deux temps et c'est en 1860 qu'il met au point la première ébauche d'un moteur à explosion25, à allumage électrique et refroidissement à eau. Ce moteur inédit est, dans un premier temps, alimenté au gaz d'éclairage. Quelque temps plus tard, Lenoir invente un carburateur permettant de remplacer le gaz par du pétrole. Souhaitant expérimenter au plus vite son moteur, il l'installe sur une voiture rudimentaire, et, partant de Paris, parvient à rejoindre Joinville-le-Pont.


Dernière édition par mercedes54 le Mer 12 Oct 2011 - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mer 12 Oct 2011 - 15:05




Malheureusement, faute de moyens matériels et financiers, et en raison d'un rendement moteur insuffisant, Lenoir se voit dans l'obligation d'abandonner ses recherches et vend son moteur à différents industriels. Bien que le premier puits de pétrole américain soit foré en 1850, il faut ainsi attendre l’américain George Brayton en 1872, pour imaginer un carburateur efficace utilisant le pétrole, donnant ainsi naissance à la première machine à combustion interne à huile lourde.

Par la suite, Beau de Rochas améliore l'invention de Lenoir, qui souffre cruellement d'un mauvais rendement en raison de l'absence de compression des gaz. Beau de Rochas résout ce problème en mettant au point un cycle thermodynamique 4 temps (admission/échappement - compression - explosion - détente). Étant davantage théoricien que praticien, Beau de Rochas ne sait pas mettre en applications ses théories. Il dépose le brevet en 1862, mais en raison de difficultés financières, il ne peut s'acquitter des redevances de protection de son invention si bien que c'est uniquement en 1876 que l'on voit apparaître les premiers moteurs quatre temps L’invention théorique du cycle à quatre temps par Beau de Rochas permet enfin d'exploiter véritablement le moteur à explosion24. L'allemand Nikolaus Otto devient en 1872 le premier ingénieur à appliquer les principe de Beau de Rochas, selon un cycle désormais connu sous le nom de « cycle Otto ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mer 12 Oct 2011 - 15:08



En 1876, l'ingénieur allemand Gottlieb Daimler développe, pour le compte de la firme Deutz, le premier moteur fixe à gaz fonctionnant sur le principe présenté par Beau de Rochas Néanmoins, les moteurs Daimler ne sont pas encore installés sur des châssis qui en feront des automobiles à part entière. Il faudra attendre 1889 pour que René Panhard et Émile Levassor installent le premier moteur à quatre temps - celui de Daimler - sur une voiture à quatre places
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mer 12 Oct 2011 - 15:14

C'est en 1883 que Édouard Delamare-Deboutteville fait circuler sa voiture dont le moteur est alimenté au gaz, mais la durit d'alimentation en gaz ayant éclaté au cours de ce premier essai, il remplace le gaz par du carbure de pétrole. Pour utiliser ce produit, il invente un carburateur à mèches. Ce véhicule circule pour la première fois dans les premiers jours de février 1884 et le brevet est déposé le 12 février 1884 sous le numéro 160267. L'antériorité d'Édouard Delamare-Deboutteville sur Karl Benz est donc, semble-t-il, incontestable. Cependant, cette paternité pour l'automobile est très contestée et il semble que les véhicules développés par Delamare-Deboutteville soient loin de fonctionner correctement, certains explosant lors de leur brève utilisation

En effet, bien qu'il soit difficile de définir avec certitude la première voiture de l'histoire, il est généralement admis qu'il s'agit de la Benz Patent Motorwagen, produite par Karl Benz, même si le « British Royal Automobile Club » et l'Automobile Club de France s'accordent à dire qu'il s'agit du fardier de Cugnot. En janvier 1891, Panhard et Levassor font déjà rouler dans les rues de Paris les premiers modèles français équipés du moteur Benz. Ce sont les premières voitures à moteur à explosion commercialisées. M. Vurpillod devient ainsi la même année le premier acquéreur d'une automobile Peugeot sous licence Panhard & Levassor, « sans chevaux ». L'histoire semble néanmoins oublier l'inventeur allemand Siegfried Marcus qui, dès 1877, met au point une automobile équipée du moteur 4 temps d'une puissance de 1 cheval, dénommée « machine à carboniser l'air atmosphérique ».


Sachez qu'à l'époque on parlait de carbure de pétrole et non d'essence


Le mot aumobile lui-même n'est forgé qu'en 1875 lorsque l'Académie française se prononce sur son genre, masculin en l'occurrence. Néanmoins, en 1901, elle entérine l'usage du féminin. Le terme « automobile » n'est que rarement employé dans le langage courant, et s'est vu remplacé par le terme « véhicule » ou « voiture ». Paradoxalement, les véhicules désignent initialement les engins mobiles mus par une force extérieure, en particulier par les chevaux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mer 12 Oct 2011 - 15:15

Et si on s'en tient à l'étymologie du mot automobile, « qui se meut par soi-même », ce serait le petit véhicule à vapeur fabriqué par Ferdinand Verbiest dans le palais de l'empereur de Chine à Pékin vers 1668, qui, le premier, remplit cette condition4. Ce véhicule, considéré davantage comme un jouet, est constitué d'une bouilloire fixée sur un petit four et équipé d’une roue à aubes, d’engrenages et de petites roues


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mer 12 Oct 2011 - 15:18

Alors en fin de compte, qui a raison?


moi je dirai que l'automobile est...




...une invention..........










............franco-allemande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mer 12 Oct 2011 - 19:11

Bravo Bravo Bravo Bravo

Bravo Eric pour toutes ces recherches très pointues

Bon on retiendra finalement que Daimler Benz est la marque automobile le plus ancienne, pour être sur de ne pas se tromper





Rire Rire Rire

Potes Biere


Dernière édition par Bob le Jeu 21 Juin 2012 - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mer 4 Jan 2012 - 9:29



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Mer 4 Jan 2012 - 18:56

Cool ces nouvelles photos! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Jeu 21 Juin 2012 - 16:07



Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Ven 22 Juin 2012 - 7:51

Bob a écrit:
Spoiler:
 

On dirait des statues de cire Dubitatif c'est peut-être une peinture scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Ven 6 Juil 2012 - 10:19
















Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Ven 6 Juil 2012 - 10:32

Wooh Excellent ! Hey

Une Machine à écrire Daimler, ça c'est La Classe Au dessus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Ven 6 Juil 2012 - 10:51

J'avais déjà trouvé une machine à écrire Mercedes



J'avais des doutes sur l'authenticité.... là on est sur, il y a bien eu des machines à écrire Mercedes clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Ven 6 Juil 2012 - 15:54

Belle découverte!!! Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   Ven 6 Juil 2012 - 18:09

Bob a écrit:
là on est sur, il y a bien eu des machines à écrire Mercedes clin doeil

J'ai un moulin à café .... Peugeot MDR MDR MDR MDR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gottlieb Daimler   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gottlieb Daimler
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: L'Histoire Mercedes-Benz :: Des Femmes, des Hommes et Mercedes-Benz-
Sauter vers: