Univers Mercedes
Le 5 Mai 2013

Bonjour,

Ce forum est fermé. L'aventure Mercedes-Benz s'arrête ici.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur.

Partagez | 
 

 Emil Jellinek & sa fille Mercedes....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Mar 2 Nov 2010 - 1:43

Emil Jellinek : L'homme qui créa Mercedes
Par Gilles Bonnafous
Source : motorlegend




Il naît le 6 avril 1853 à Leipzig en Allemagne. Fils de parents Austro-hongrois qui s'installèrent plus tard à Vienne en Autriche. En 1870 âgé de 17 ans, Emil Jellinek commence à travailler pour une compagnie ferroviaire. Il part ensuite s'installer en Tunisie, puis dans l'Empire colonial français d'Afrique du Nord. Il fait fortune dans les affaires en travaillant pour une importante société d’assurance française et pour des clients fortunés des hautes sphères de la société d'alors.

Devenu riche, il décide de passer ses étés à Vienne en Autriche et ses hivers à Nice sur la Côte d'Azur ou il est nommé Consul de l’Empire Austro-Hongrois et où vivent les personnes les plus riches du monde. Il se passionne alors pour la grande aventure des pionniers de l'automobile. Sa fille Adrienne Manuela Ramona Jellinek naît le 16 septembre 1889, troisième de sept enfants, elle sera surnommée « Mercédès » (« Grâces » en espagnol). Il perd son épouse en 1893

En 1886 l'inventeur allemand Gottlieb Daimler invente le moteur à explosion avec Nikolaus Otto puis fonde la société Daimler en 1890 avec son ami Wilhelm Maybach au poste d'ingénieur en chef et son fils Paul Daimler qui lui succédera après sa disparition en 1900.

Convaincu de l'avenir de l'automobile, Emil Jellinek visite en 1897 les usines Daimler de Cannstatt près de Stuttgart en Allemagne pour y commander sa première Daimler 2 cylindres, 6 ch pour 24 km/h, rapidement suivie en 1898 par deux Daimler Phoenix de 4 cylindres, 8 ch pour 40 km/h.

En 1898 il ouvre une concession Daimler florissante à Nice dont il vend dix modèles en 1899 et vingt-neuf en 1900. Au début du XXe siècle, toutes les plus grosses fortunes de la planète passent l'hiver sur la Côte d'Azur qui est donc un endroit idéal pour le commerce de voiture.

En 1899 Jellinek gagne des courses automobiles de la Côte d'Azur avec ses voitures Daimler de 25 ch sous le pseudonyme de « Mercedes » (surnom de sa fille, alors âgée de dix ans).

En 1900 Jellinek a 47 ans, tout ce qui est nouveau l'intéresse, tout ce qui peut se convertir en or le passionne...Avec un bon sens remarquable, Jellinek sent que l'automobile doit absolument s'affranchir de sa filiation hippomobile. Rien de ce qu'il connait ne le satisfait. Ayant vendu en deux ans et à titre personnel trente-quatre voitures Daimler à ses amis et relations, il est devenu un client important , le plus important sans doute des ateliers de Cannstadt. Mais c'est un client exigeant et encombrant; d'autant plus exigeant qu'il sait d'expérience que ces Daimler sont trop lourdes, trop hautes, trop peu puissantes. Jellinek ne cesse de demander de multiples modifications. Las de voir ses demandes sans cesse éludées par des dirigeants rétrogrades Emil Jellinek frappe un grand coup. Le 18 avril 1900 Il met le marché dans les mains de ces messieurs du conseil d'administration :" Je vous achète et vous paie comptant trente-six voitures de ma façon. Je les appellerai Mercedes." Il demande à Paul Daimler et Wilhelm Maybach de concevoir un nouveau modèle de moteur spécifique de 4 cylindres, 5,9 litres et 35 chevaux. Il fait développer également le premier châssis d’automobile moderne qui ne soit pas un fiacre motorisé. la commande colossale de 550 000 marks or (équivalent actuel de plus de 5 millions d'euros) ne se refuse pas quand la trésorerie est vascillante et que les ventes ne cessent de baisser.

Le nouveau bolide de course livré le 22 décembre 1900 par Daimler est baptisé Mercedes 35 HP et devient la première Mercedes de l'histoire de l'automobile. Cette voiture domine alors toutes les courses automobiles de la Côte d'Azur et lui offre une publicité exceptionnelle. Le nom de Mercedes se répand rapidement dans tous les pays. Les commandes de Jellinek mobilisent alors toutes les capacités de production de l'usine Daimler de Cannstatt.


Mercedes, est le prénom de sa fille chérie, ce prénom d'origine espagnole a le double avantage de s'écrire et de se prononcer de la même façon dans tous les pays d'Europe. Le 23 juin 1902 Emil Jellinek dépose et protège officiellement et légalement la marque commerciale Mercedes et signe un « contrat d'exclusivité commerciale » pour les automobiles Daimler pour l'Autriche-Hongrie, la France, la Belgique et les États-Unis puis commande des modèles par centaine. Il fait légalement modifier son nom en « Emil Jellinek-Mercedes ». Il fait construire par Paul Daimler et Wilhelm Maybach de Daimler les premières série de voitures de tourisme Mercedes Simplex et entre au conseil d'administration de Daimler. Panhard & Levassor est alors détenteur des licences Daimler pour la France et engage des poursuites judiciaires contre Jellinek qui vend des Daimler sous le nom de Mercedes).Le prénom devient nom et perd ses deux accents. Une étoile est né qui brille encore.


En 1905, âgé de 52 ans, Jellinek devient consul de l’Empire austro-hongrois au Mexique puis à Monaco et se retire du monde des affaires. Il fait cession à Paul Daimler de ses droits de vente exclusifs dans le monde, vend ses actions de la marque puis se retire de son poste du conseil d'administration en 1908.

À la fin de la Première Guerre mondiale, Emil Jellinek-Mercedes doit fuir les accusations d'espionnage en faveur de l'Allemagne et meurt le 21 janvier 1918 à l'âge de 65 ans, peu avant l'Armistice de 1918. Il est enterré à Nice.


Flash-back sur une histoire aussi belle que singulière
Consul de l’Empire austro-hongrois résidant à Nice et homme d’affaires avisé (et riche), Emil Jellinek est un client fidèle de Gottlieb Daimler depuis 1897. A l’affût de toutes les bonnes affaires, il est même le représentant de la firme dans cette région de la Côte d’Azur où ne manquent pas les familles riches. Amoureux de l’automobile et de la vitesse, il participe également à des compétitions locales. Le 30 mars 1900, il est le témoin d’un accident dramatique dans la course de côte Nice-La Turbie : Wilhelm Bauer, au volant d’une Daimler Phoenix, se renverse dans le premier virage de l’épreuve et décède. Quelques jours plus tard, le 2 avril, Emil Jellinek demande à Daimler de construire une voiture plus puissante et dotée d’une meilleure tenue de route. Le cahier des charges prévoit en outre les caractéristiques suivantes : une machine légère, dotée d’un empattement long et d’un centre de gravité abaissé. Il faut dire qu’à l’époque, les automobiles sont pour l’essentiel des calèches motorisées, hautes sur pattes et particulièrement instables.



Emil Jellinek


Mercedes Jellinek

Toutefois, Emil Jellinek met une condition à son " deal " avec Gottlieb Daimler : que les voitures soient baptisées Mercedes, le prénom de sa fille aînée âgée de dix ans. Daimler accepte, d’autant que Jellinek entend participer à la commercialisation du véhicule. Et pour mieux convaincre, le consul met sérieusement la main à la poche : il passe une commande aveugle de 36 voitures pour un montant de 550 000 marks or, une somme considérable équivalant aujourd’hui à 5,5 millions de DM (plus de 19 millions de francs) ! En résumé, un diplomate autrichien donne un prénom espagnol à une marque allemande, le tout sur le sol français : l’Europe était en marche… Et la marque Mercedes était née.

Ingénieur en chef de Daimler, Wilhelm Maybach se met au travail. Il allège la voiture, la surbaisse et l’équipe de voies élargies avec quatre roues de dimensions identiques. En un mot, il donne naissance à la première automobile moderne. L’âme de la Mercedes est un nouveau quatre cylindres de 5,9 litres développant 35 ch, qui entraîne la machine au look révolutionnaire à 90 km/h. De plus, son carter est réalisé en aluminium, les cylindres étant réunis par paires. Maybach conçoit également le premier radiateur en nid d’abeille, à la fois plus léger et plus efficace. Le 22 novembre 1900, la première Mercedes 35 ch sort de l’atelier de Bad Cannstatt. Un mois plus tard, jour pour jour, son destinataire en prend livraison.


Mercedes 35 ch


la première Mercedes en course sur la Côte d’Azur
La voiture ne va pas tarder à affirmer sa supériorité. En mars 1901, Wilhelm Werner, un pilote de l’usine Daimler, gagne la course Nice-Aix-Salon-Nice. Il récidive dans la course de côte Nice-La Turbie, victoire répétée en 1902 et 1903. Ces lauriers, et bien d’autres, vont asseoir la notoriété des voitures de Bad Cannstatt. Déjà naît le slogan : la voiture de course d’aujourd’hui est la voiture de tourisme de demain. La 35 ch Mercedes attire une clientèle de gens riches et célèbres, comme le milliardaire américain Rockefeller. Et devant le succès qu’elle rencontre, les successeurs de Gottlieb Daimler, mort en 1900 avant d’avoir vu la naissance de la marque (déposée en 1902), vont décliner une gamme.


La Mercedes Simplex 40 ch


Jürgen Hubbert au volant de la Simplex 40 ch, entouré de son état-major : à côté, le coupé CL.

En 1902, est lancé un modèle dérivé et baptisé Mercedes-Simplex, par référence à la simplicité de son fonctionnement. Il est motorisé par un quatre cylindres de 6,8 litres. Le 1er mars, Emile Jellinek reçoit la première Simplex 40 ch, tandis que la cinquième est vendue à l’Américain William K. Vanderbilt Jr, qui a fait fortune dans les chemins de fer. Il prend livraison de la voiture et part aussitôt faire la fête à Paris… Sans encombre. Cette Simplex, la plus ancienne Mercedes connue à ce jour et toujours en état de marche, a rejoint le musée Mercedes-Benz à Stuttgart.

Réalisés sous la direction de Wilhelm Maybach, plusieurs modèles de Simplex naîtront dans la foulée, cette appellation recouvrant des voitures très différentes. Un siècle plus tard, 19 millions de voitures portant le nom de Mercedes et de Mercedes-Benz auront été produites…

Andrée Jellinek, marraine du centenaire

Le 12 décembre 1986, DaimlerChrysler n’a pas manqué de célébrer comme il se devait le centenaire de la glorieuse et audacieuse naissance de la marque Mercedes. Avec pour cadre le musée de Stuttgart-Untertürkheim, une brillante manifestation était organisée. Brillante et émouvante, grâce à la présence d’Andrée Jellinek.


Andrée Jellinek et Jürgen Hubbert


J. Hubbert au volant de la Mercedes Simplex 40 ch
Agée aujourd’hui de 94 ans, Andrée Jellinek, la sœur de Mercedes, avait fait le déplacement de Vienne pour prendre part à l’événement. Elle était entourée de l’état-major de DaimlerChrysler, dont Jürgen E. Schrempp, président du directoire, et Jürgen Hubbert, patron de la division voitures particulières. Et pour cette circonstance exceptionnelle, Andrée Jellinek et Jürgen Hubbert ont roulé dans une Simplex de 1902, la plus ancienne Mercedes existant de nos jours.


Andrée Jellinek, la soeur de Mercedes


Source : motorlegend


Dernière édition par Bob le Dim 1 Juil 2012 - 13:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Mer 3 Nov 2010 - 22:52

Le Tombeau d’Emil Jellinek

Une surprise attend ceux qui ont le courage de gravir les escaliers qui mènent au château et au cimetière principal de Nice. Un panorama extraordinaire permet d’embrasser les Alpes, la baie des Anges et la promenade des Anglais. Le cimetière du château reçoit au quotidien un très grand nombre de visiteurs italiens qui viennent se recueillir sur la tombe du héros Niçois : Garibaldi. Même si ce dernier n’y repose plus depuis longtemps. L’épitaphe est incontournable : A la mémoire impérissable du plus illustre Niçois. On y trouve aussi les tombes de Léon Gambetta et de Gaston Leroux, le père de Rouletabille. Celle de Marguerite Matisse, Jouan Nicola, Agathe Sasserno, Anita et Rosa Garibaldi, menica rondelly le barde auteur de nissa la Bella et bien sur des familles Giordano sans qui ce lieu de repos ne serait pas tout à fait Niçois …


Le mausolée le plus insolite reste cependant celui d’Emil Jellinek. Une plaque posée devant le tombeau explique : « il a brillamment contribué au développement de ce nouveau moyen de transport. Son patronyme est intimement lié au nom de Daimler-Benz. En 1901 il a donné le prénom de sa fille Mercedes aux produits de la Daimler Motoren Gessellschaft.


Le 21 Mars 1899 à l’occasion du rallye Nice- Magagnosc (au dessus de Grasse 06), Jellinek mise sur Daimler qui prend pour la première fois le départ avec la marque de Mercedes. Deux ans plus tard, c’est l’ensemble de la gamme Daimler qui adopte cette appellation. En empruntant le prénom de sa fille, il venait de signer sans le savoir l’acte de naissance d’une marque automobile de réputation internationale qui est devenu un peu Niçoise ……….Les légendes continuent !


Source : freerider06.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Mer 3 Nov 2010 - 23:35

Le naïf a écrit:

En Clair

" Pionnier de L’Automobile,
Emil JELLINECK- MERCEDES
a brillamment contitribué au développement
de ce nouveau moyen de Transport
Son patronyme est intimement lié au nom de
DAIMLER-BENZ A.G.
En 1901, il a donné le prénom de sa fille MERCEDES
Aux Produits de la
DAIMLER - MOTOREN GESELLSCHAFT."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Mer 10 Nov 2010 - 12:51

Merci pour ce rappel historique de la marque à l'étoile, vraiment jolie Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Jeu 10 Fév 2011 - 15:59

J'ai ici quelques photos qui peuvent aggrémenter le topic sur Emil
La villa Mercedes En 1881, à Baden , qui était sur Wienerstrasse près de quelques vignobles, Autour de 1909, Jellinek a agrandi la villa pour qu'elle ait 50 pièces(chambres), 8 salles de bains et 23 toilettes.

Pendant la seconde guerre mondiale l'aile du garage était utilisée comme poste à essence. En 1990 l'aile était restaurée et sert, depuis ce temps-là, comme la maison d'habitation.









et gràce à Pierre Sintel, du magazine étoile passion, des photos de la villa MERCEDES, situé au 54 promenade des anglais. Il possédait aussi une deuxième villa MERCEDES au n°57.




J'ai effectué des recherches au conseil régional des alpes maritimes

Je vous donnerai d'autres photos d'époque ainsi que quelques tirades ou boutades d'émil envers Benz et Maybach


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Jeu 10 Fév 2011 - 16:00

Certaines des harangues de Jellinek à Daimler et à Maybach

* « Vous êtes tous ânes »
* « Votre chariot d'engrais a juste été en panne dans les délais »
* « Vos ingénieurs devraient être fermés à clef vers le haut dans un asile aliéné »
* « Vous êtes complètement incompétent »
* « Votre usine de troisième-taux »
* « Vous faites le détritus »
* « Est votre ingénieur principal désuet ? »
* « Votre voiture est un cocon et je veux le papillon »
* Bureau de gestion se sont appelés les « ânes, » des « hypocrites » et des « jésuites ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Jeu 10 Fév 2011 - 16:04

Merci pour ces documents Eric clin doeil

La deuxième villa est celle de Nice, si je ne m'abuse ???

Par contre, l'origine de sa fortune est tout de même, un peu obscure, et visiblement l'homme avait de très, très gros moyens.... Choqué Choqué Choqué

Alcool Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Jeu 10 Fév 2011 - 19:54

Beau ! regal

Merci Eric ! clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Jeu 10 Fév 2011 - 20:28

mercedes54 a écrit:
Certaines des harangues de Jellinek à Daimler et à Maybach

* « Vous êtes tous ânes »
* « Votre chariot d'engrais a juste été en panne dans les délais »
* « Vos ingénieurs devraient être fermés à clef vers le haut dans un asile aliéné »
* « Vous êtes complètement incompétent »
* « Votre usine de troisième-taux »
* « Vous faites le détritus »
* « Est votre ingénieur principal désuet ? »
* « Votre voiture est un cocon et je veux le papillon »
* Bureau de gestion se sont appelés les « ânes, » des « hypocrites » et des « jésuites ».

exellent ... Rire Rire il devrait revenir pour remettre de l'ordre dans le boxon ... Rire Rire ... votre chariot d'engrais a juste été en panne dans les délais ...extra MDR MDR
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Ven 11 Fév 2011 - 15:23

Il possedait 2 villas à Nice, une au 54 et l'autre au 57 promenade des anglais
Sa résidence principale,ou il n'y passait que peu de temps était situé entre toulon et nice et s'appelait chauteau Robert=>(je fais des recherches sur le lieu précis)
Il démarra sa vie comme commis à l'age de 17ans pour une société de chemin de fer.
Ce travail dura deux et il aurait été viré pour avoir organisédes courses de train la nuit.
Il se déplace ensuite en france et rentre au consulat austo-hongrois grace au relation de son père.

Le commerce commence grâce à son beau père qui était négociant ou fabricant de tabac en algérie

Il joint aussi une autre activité dans les assurances et est inspecteur pour la compagnie aigle;
Cet activité paralèlle le rapproche de nouveau à la france

Ces affaires de marchand et d'assurance marchent très bien, et grâce à son poste de diplomate il se mêle à l'aristocratie internationale et locale

Ensuite la passion pour l'automobile le prit, et son sens des affaires fit le reste, avec beaucoup de culot ou plutôt de gros coup de poker

Il faut dire que le prénom de MERCEDES lorsque sa femme mourut, signifia pour lui la chance et non la pitié ou le malheur, commme certaines traductions le disent

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Ven 11 Fév 2011 - 16:47

Mercedes c'était pas le prénom de sa fille ?? scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Ven 11 Fév 2011 - 20:48

je me suis mal exprimé,
rachel était le prénom de sa femme et elle est morte lorsque Mercedes avait 4 ans
L'histoire veut dire que en quelque sorte Mercedes resterait sa joie mais surtout sa force de vivre.
il devait voir à travers sa fille, la première femme qu'ila vraiment aimé.
Mais ça ce n'est que de la supposition et je ne suis pas roman à l'eau de rose
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Ven 11 Fév 2011 - 21:08

mercedes54 a écrit:
je me suis mal exprimé,
rachel était le prénom de sa femme et elle est morte lorsque Mercedes avait 4 ans
L'histoire veut dire que en quelque sorte Mercedes resterait sa joie mais surtout sa force de vivre.
il devait voir à travers sa fille, la première femme qu'ila vraiment aimé.
Mais ça ce n'est que de la supposition et je ne suis pas roman à l'eau de rose

Coucou ... clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Mer 23 Fév 2011 - 22:10

Merci pour ce récit, du début de l'histoire Mercedes D accord .

Mercedes y a pas mieux comme nom d'une marque automobile, ça claque tout de suite, et comme c'est dit ça se prononce pareil pour toutes les langues Amoureux .

On peut voir qu'il était exigeant à l'époque, il insistait beaucoup sur la puissance et la tenue de route. Etoile

En tout cas sa fille ne devait pas beaucoup s'intéresser à l'automobile. Amusé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Mer 23 Fév 2011 - 22:36

Comme quoi ça tient des fois à pas grand chose, Daimler n'aurait peut être jamais rien fait sans lui. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Mer 23 Fév 2011 - 22:42

Boitoto a écrit:
Comme quoi ça tient des fois à pas grand chose, Daimler n'aurait peut être jamais rien fait sans lui. scratch

+1

Et sans doute que Mercedes n'aurait jamais existé, du moins ça serait peut être des voitures au nom de Daimler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Mer 23 Fév 2011 - 23:00

En fait ce qui est marrant, c'est que légalement Mercedes n'existe pas, la Société s'appelle Daimler-Benz (Daimler-Chrysler, jusqu'à il y a peu)
En Europe c'est l'appellation Mercedes qui est la plus courante mais aux Etats Unis on parle plus souvent de Benz grâce à la Blitzen Benz qui avait enflammé les esprits là bas, comme quoi les succès sportifs restent la meilleure pub pour un constructeur clin doeil

Alcool Blanc


Dernière édition par Bob le Jeu 24 Fév 2011 - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Jeu 24 Fév 2011 - 9:04

Merci Bob,grâce à tes informations sur la marque ma fille a eu un 19.5 sur son devoir de techno qui était sur l'histoire de l'automobile,et le mieux c'est que durant l'exposé elle en a même appris à son prof!!!à 12ans,le prof la regardait avec un regard triste voulant dire "mince j'ai du raté des cours" Rire Rire Rire
Celui ci lui soutenait que la première automobile était la "Cugnot" et après qu'il soit allé vérifié il s'est avéré que ma fille avait raison et que le terme automobile avait été crée pour la 1886 Benz Patent Motorwagen!!La honte devant ses élèves et surtout il lui a fait des excuses devant la classe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Jeu 24 Fév 2011 - 9:08

Coucou Salut Tidji

Moi je trouve que son prof à plutôt été humble et honnête intellectuellement en allant vérifier et en admettant son erreur clin doeil
Il n'y a pas de honte à ne pas tout savoir, la honte serait de persister dans l'erreur...

Un gros Bises à ta fille

Potes Alcool Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Jeu 24 Fév 2011 - 9:51

Oui on peut voir ça comme ça mais si ma fille n'avait pas insisté pour qu'il aille vérifier il n'aurait pas démenti de ses idées.
elle te fait aussi pleins de gros Bises Bises Bises Bises Bises Bises
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Jeu 24 Fév 2011 - 13:00

Excellent, ce forum c'est une encyclopédie de la marque à l' Etoile Bravo .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Sam 26 Fév 2011 - 7:40

La "monstreuse" Daimler 28hp avec Emil Jellinek aux commandes... (peut-être Bauer à ses côtés...?). Cette voiture était puissante et nerveuse pour l'époque mais très difficilement manœuvrable...




L'accident mortel de Bauer...

Source : Motorlegend
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Sam 26 Fév 2011 - 10:25

Je vous envoie un lien où vous pourrez retrouvez plus de cent photos concernant Emil,
je n'arrive pas à les mettre en ligne car elles doivent être protégé, lorsque vous les zoomez, elles sont magnifiques.
Avis donc aux pros du PC d'essayer de nous les montrer
http://www.basesdocumentaires-cg06.fr/os-html/foto/home.html

une fois sur le site, vous tapes MERCEDES et c'est parti
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Mar 29 Mar 2011 - 13:12

photos sur la vie d'émil jellinek au début du siècle

source:http://www.basesdocumentaires-cg06.fr/os-html/foto/home.html Provenance : fonds Emil Jellinek-Mercedes.



Mention écrite au crayon, au verso du tirage : "Devant les garages de la Villa Mercédès, à Nice. Au milieu, de face : Philippe de Bourbon-Bragance. Derrière lui, Emile jellinek-Mercédès en conversation avev Ferdinand Porsche. Mars 1912."





Un homme entouré de femmes, assis dans une calèche fleurie pendant une bataille de fleurs. La jeune femme assise à la droite de l'homme est Mercédès, la fille d'Emil Jellinek.





Yacht privé d'Emil Jellinek-Mercédès.





Automobiles dans le garage Gambetta.






La famille Jellinek dans le jardin de la villa "Mercedes", au 54 Promenade des Anglais. Au premier plan, la chienne Sittah avec Emil Jellinek et les trois enfants issus de son second mariage. Au second plan peut-être Madeleine Henriette Engler (Anaise Jellinek) seconde femme d'Emil, et trois hommes devant la limousine rouge Mercedes Simplex 60 hp modèle 1904 avec une carosserie de 1907 du consul Jelline





Emil Jellinek, assis dans sa mercedes Simplex 1902 quatre cylindres 40 chevaux, regarde le passage de cyclistes.





Groupe de personnes devant la berline Mercédès Simplex d'Emil Jellinek, garée au bord du quai Cassini. Emil Jellinek (au centre, portant un stetson) discute avec un officier de son yacht (debout, au premier plan, positionné de dos au bout de la passerelle), sa famille (personnages à gauche du groupe : une femme, un enfant), ses chauffeurs (debout contre la portière avant du véhicule).





Personnages à pied suivant le char "Mercédès II" en provenance de l'avenue de la Gare, et arrivant place Masséna. Ce char est une représentation du yacht "Mercédès II" d'Emil Jellinek. Au second plan, l'ancien casino municipal.






Deux membres de la famille Jellinek (les deux femmes) assis dans la berline Mercédès Simplex avec leur chauffeur, faisant escale quelque part sur la route entre Nice et Utelle.





Une automobile Mercedes Simplex 40 HP de 1902 à l'arrêt sur la route de Villefranche. Cinq hommes se tiennent debout à l'arrière du véhicule dont Emil Jellinek, l'industriel américain William Kissam Vanderbilt, et Braun, Wolf, Ontil (Onkil?).





Les quatre enfants d'Emil et Madeleine Jellinek : Andrée (dite Maya ; la première à droite), Alain Didier, Guy, René. Photographie en couleurs prise dans le jardin de la villa située au 54 Promenade des Anglais.





Mercedes Jellinek (1889-1929), fille issue du premier mariage d'Emil Jellinek et de Rachel Goggmann Cenrobert, devant l'escalier d'honneur de la Villa "Mercédès II" au 54 Promenade des Anglais.


Asuivre...
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   Mar 29 Mar 2011 - 16:09

Superbe ! D accord Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emil Jellinek & sa fille Mercedes....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emil Jellinek & sa fille Mercedes....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il y a un question sur la marque MERCEDES
» ci-git "mercedes"
» elle s appele mercedes
» Agressé pour sa mercedes
» 2014 - [Mercedes-Benz] Classe B Restylée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: L'Histoire Mercedes-Benz :: Des Femmes, des Hommes et Mercedes-Benz-
Sauter vers: