Univers Mercedes
Le 5 Mai 2013

Bonjour,

Ce forum est fermé. L'aventure Mercedes-Benz s'arrête ici.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur.

Partagez | 
 

 La petite rubrique économique de Bob

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Jeu 2 Aoû 2012 - 18:37

L'argentine a en effet subi un grand crash entre la fin des années 90 et le début des années 2000.
Mais EUX ont su prendre une bonne décision : Un défaut de paiement suivi d'une proposition aux créanciers d'un air cut de 75% de la dette sinon : Aucun versement. Ils pouvaient se le permettre la dette n'était pas énorme.

Par ailleurs il s'agit d'un pays en voie de développement, avec une "réserve de croissance" assez énorme. Dans un pays développé sans réelle industrie et avec des salariés surpayés et une pression fiscale énorme : Aucune possibilité de développement et donc de croissance.

En Grèce la baisse des salaires est salutaire si l'inflation reste mesurée. Si on peut faire bosser les salariés pour trois copecs les industries s'installeront de nouveau là bas.

Mais pour cela il faut un grand crash économique. Chez nous le soucis vient de l'Euro, et c'est donc la zone et Euro qui devra s'effondrer en entrainant tous les autres pays du monde avec.

Comment accepter de continuer à financer des remboursements de Dettes en faisant de nouveaux Crédits ?
Financeriez vous quelqu'un qui perd plus d'argent tous les ans (Plus de charges que de recettes) ?
En gros on prête à un surendetté toujours plus de pognon en sachant qu'il va emprunter pour nous rembourser....


La seule et unique solution pour résorber cette dette impossible à rembourser ça serait en effet une inflation galopante et pour faire cela il faudrait un grand crash économique ou une guerre (ce qui est toujours historiquement arrivé à chaque grande crise : 1929 .... 39-45).


Le But de cette crise est de récolter toujours plus de pognon pour les quelques grands banquiers qui tirent les ficelles. Ça fonctionne plutôt très bien. Si un jour ils souhaitent prendre le pouvoir de façon massive ils n'auront qu'à refermer les robinets de pognon qui alimentent les dettes.

La réduction du déficit reste possible, voire même un remboursement de la dette, mais uniquement si la croissance est relancée. Or en taxant le peu d'entreprises qui nous restent et avec la hausse du chômage, expliquez moi comment.

Regardez en Espagne, 25% de la population active (sans doute bien plus) est sans emploi. Si l'on retire les enfants, les retraités, les invalides et ceux qui ont des boulots ridicules (quelques heures par semaine) il reste quoi ???
1/3 de la population totale Espagnole qui doit bosser pour les 2/3 des autres ??? Comment voulez vous que ça fonctionne ???
Et si l'on retire encore les fonctionnaires qui sont des charges pour l’État on en arrive à quoi ??? 1/4 -> 3/4 ???
Ridicule ! Ça ne peut pas fonctionner.

Potes Alcool Brun

Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Jeu 2 Aoû 2012 - 19:21

Flav a écrit:
Par ailleurs il s'agit d'un pays en voie de développement, avec une "réserve de croissance" assez énorme. Dans un pays développé sans réelle industrie et avec des salariés surpayés et une pression fiscale énorme : Aucune possibilité de développement et donc de croissance.

C'est quel pays ? Rire Rire Rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Ven 3 Aoû 2012 - 6:28

Bob a écrit:
Coucou Salut Sam

samMercedes a écrit:
Une idée, surement idiote de quelqu'un qui n'a aucune compétence dans le domaine, mais pourquoi, dans l'ensemble de l'Union Européenne, ne pas faire fonctionner la planche à billet pour creer une inflation identique à celle qu'on connaissait dans les années 80, genre 15% par an?
Associé à une certaine rigueur budgetaire imposant de ne presenter que des budgets à l'équilibre, voire très légerement excedentaires, la dette peu à peu s'eteindrait d'elle meme, "rongée par l'inflation", et en plus cela nuirait en priorité aux spéculateurs qui ont prété, puisqu'ils ont prété entre 0 et 10 par exemple, et ils se retrouvent avec une inflation à 15...

La seule mission de la BCE était justement de juguler l'inflation, faire ce que tu préconise consiste à ruiner les rentiers.... c'est à dire les plus riches ou du moins ceux qui peuvent épargner... Tu imagines bien que cette solution n'est pas envisageable, pour ceux qui nous gouvernent et encore moins pour les "marchés". Reste que cette inflation existe (compare les prix depuis le passage à l'€ ) mais de façon cachée ( non comptabilisée par l'INSEE) et surtout, les salaires ne sont plus indexés dessus... ce qui permet aux plus riches de s'enrichir et aux autres de s'appauvrir... tout en affichant une inflation à moins de 2%....

Citation :
Autre remarque: la rigueur budgétaire, avec des budgets à l'équilibre ou excédentaires, ce n'est pas obligatoirement la "misère des pauvres gens" annoncée.

Nous sommes d'accord, cependant, on ne parle pas de rigueur budgétaire mais d'austérité budgétaire... ce qui n'est pas la même chose clin doeil Tu peux pratiquer la rigueur budgétaire lorsque les rentrées fiscales sont bonnes... dès qu'elles se dégrade, il faut faire de plus en plus de coupe dans les budgets, d'abord dans le superflu, puis dans l'essentiel.... Là en général, ce sont tout de même les pauvres et surtout les classes moyennes qui payent la note. Notre système ne repose que sur la consommation, quand les gens n'ont plus les moyens de consommer, le système se casse la gueule...

Toi qui est quenottier, le jour où tu n'as plus que des clients à la CMU et que la Sécu ne te rembourse pas... pour cause de budget d'austérité, tu fini par te retrouver dans la même situation que tes clients.... bah

Potes Trinkaf

je suis bien d'accord qu'il faut une rigueur et non austérité budgétaire, mais je me demande comment il a pu être possible, toutes ces années, que nos dirigeant dépensent chaque année plus qu'ils ne rentrent de recette fiscale.
A partir du moment où l'on dépense ce que l'on gagne, on ne se retrouve pas dans la situation actuelle.... Oui, quand les rentrées fiscales se dégradent, il faut des coupes mais...je suis très surpris que jusqu'à présent, c'est dans l'essentiel que les coupes se font, et non dans le superflu.
Combien de festivités, de faste, d'apparat, de cérémonies...rien ne change de ce coté là, en tout cas je ne le vois pas.

Tu parlais de mon activité: ben, elle s'est bien réduite en moyen financiers mon activité, depuis quelques mois. Pas en temps de travail, bien au contraire, mais en travail rémunérateur oui. Travailler plus pour gagner bien moins!!!
Alors, dois-je emprunter pour maintenir mon train de vie??? n'importe quel financier me dirait que je vais dans le mur. Alors, je serre les boulons, réduis la voilure, si cela continue je vendrais une ou des autos, voire ma maison en extrême limite mais je ne vais pas emprunter pour me payer le voyage de noces aux Seychelles que j'aurais pu offrir à ma chérie si l'on s'était marié il y a 3 ans!!!
Si ça repart on verra, mais en tout cas on ne gaspillera pas..;comme nos gouvernants qui, il y a quelques années annonçaient à corps et à cri des rentrées fiscales plus importantes que prévu et qui ne savaient quoi imaginer pour claquer au plus vite ce pognon, au lieu de réduire l'endettement!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Ven 3 Aoû 2012 - 6:36

Flav a écrit:

Regardez en Espagne, 25% de la population active (sans doute bien plus) est sans emploi. Si l'on retire les enfants, les retraités, les invalides et ceux qui ont des boulots ridicules (quelques heures par semaine) il reste quoi ???
1/3 de la population totale Espagnole qui doit bosser pour les 2/3 des autres ??? Comment voulez vous que ça fonctionne ???
Et si l'on retire encore les fonctionnaires qui sont des charges pour l’État on en arrive à quoi ??? 1/4 -> 3/4 ???
Ridicule ! Ça ne peut pas fonctionner.

Potes Alcool Brun


Ben pourtant, cela fonctionnait très bien du temps de nos grands-parents, voire de nos parents.
A l'époque, souvent un seul salaire suffisait à faire vivre décemment, pas dans l'opulence certes, un foyer de 5 à 6 personnes, comprenant les parents, 3-4 enfants, voire parfois même les grands-parents à charge.
Comment en est-on arrivé à une société qui impose à avoir deux salaires dans un foyer pour espérer s'en sortir, et encore tout juste, et encore avec peu ou pas d'enfants...
On marche sur la tête... Ma femme, quand elle vivait avec son ex-mari, travaillait dans la restauration pour un salaire de 1200€ par mois, avec des heures pas possibles, et payait une nounou 800 euros par mois pour garder son bébé... Si on rajoute les frais de transport... Pourtant, il leur fallait ces quelques centaines d'euros supplémentaires pour s'en sortir...au détriment de voir son fils grandir, de l'éduquer, de profiter de sa petite enfance!!!
Epoque de merde!!! Mur Cassé Mur Cassé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Ven 3 Aoû 2012 - 6:57

Coucou Fabrice

Citation :
L'Argentine a vécu un "crash" économique terrible il y a quelques années.

La crise à l'époque n'a touché que l'Argentine, là on parle d'une crise systémique qui balayera tous les pays. La crise de 1929, n'avait touché que les USA et l'Europe, mondialisation aidant, c'est toute l'économie mondiale qui est touchée aujourd'hui... C'est pourquoi il n'y a pas de solutions... En 2008, il y avait une opportunité de reprendre le pouvoir sur la finance, les solutions adoptées par les "politiques" n'ont eu pour but que de renforcer le pouvoir et la richesse d'une poignée au détriment des masses.... suffit d'en tirer les conclusions qui s'imposent.... cmalade

Souviens toi du Non au referendum de 2005 des Hollandais, Irlandais & Français... regarde comment ça s'est terminé.... Niqué

Citation :
La situation de l'Europe ne va pas en s'améliorant, je suis d'accord avec vous 2, mais tu vois je ne crois pas au cataclysme annoncé.

Comme l'a dit Mimile, les choses se détériorent petit à petit... mais rapidement et surement...

Coucou Salut Flav

Pas du tout d'accord avec toi, sur ce coup là, ta position et tes solutions me semblent incohérentes..

Flav a écrit:
L'argentine a en effet subi un grand crash entre la fin des années 90 et le début des années 2000.
Mais EUX ont su prendre une bonne décision : Un défaut de paiement suivi d'une proposition aux créanciers d'un air cut de 75% de la dette sinon : Aucun versement. Ils pouvaient se le permettre la dette n'était pas énorme.

L'equateur à lui choisi une autre solution : L'audit de la dette et la dénonciation des dettes odieuses... et ça a très bien marché....

Citation :
Par ailleurs il s'agit d'un pays en voie de développement, avec une "réserve de croissance" assez énorme. Dans un pays développé sans réelle industrie et avec des salariés surpayés et une pression fiscale énorme : Aucune possibilité de développement et donc de croissance.

Déjà cette course à la croissance est une véritable aberration... mais passons, des " réserves de croissance " même dans nos pays riches, il y en a, ne serait-ce que pour réorienter notre économie dans sa globalité vers des solutions durables dans les transports, le bâtiment, l'énergie, l'agriculture etc...
Les USA en 1940 on réussi à transformer en très peu de temps leur économie pour la production de guerre, ce sont avant tout des choix politiques...

Citation :
En Grèce la baisse des salaires est salutaire si l'inflation reste mesurée. Si on peut faire bosser les salariés pour trois copecs les industries s'installeront de nouveau là bas.

Flav si on te baisse ton salaire de 25 à 30 % tout en augmentant tes impôts, le tout pour payer une dette que tu n'as pas contracté... va tu trouver ça salutaire ?!?

Citation :
Mais pour cela il faut un grand crash économique. Chez nous le soucis vient de l'Euro, et c'est donc la zone et Euro qui devra s'effondrer en entrainant tous les autres pays du monde avec.

On est d'accord, cette crise est totalement Fabriquée et va servir les intérêts d'une toute petite minorité, l'Euro n'est pas la solution mais le problème

Citation :
Comment accepter de continuer à financer des remboursements de Dettes en faisant de nouveaux Crédits ?
Financeriez vous quelqu'un qui perd plus d'argent tous les ans (Plus de charges que de recettes) ?
En gros on prête à un surendetté toujours plus de pognon en sachant qu'il va emprunter pour nous rembourser....

La seule et unique solution pour résorber cette dette impossible à rembourser ça serait en effet une inflation galopante et pour faire cela il faudrait un grand crash économique ou une guerre (ce qui est toujours historiquement arrivé à chaque grande crise : 1929 .... 39-45).

Il ne faut pas la payer cette dette, elle est factice, c'est juste un immense schéma de Ponzi planétaire. Accepter de rembourser et intégrer qu'in fine une guerre est necessaire pour s'en sortir, c'est permettre que l'histoire se répète indéfiniment.... Faire la chasse à la poignée de salopards qui tirent les ficelles serait plus judicieux... enfin on peut toujours rêver bah

Citation :
Le But de cette crise est de récolter toujours plus de pognon pour les quelques grands banquiers qui tirent les ficelles. Ça fonctionne plutôt très bien. Si un jour ils souhaitent prendre le pouvoir de façon massive ils n'auront qu'à refermer les robinets de pognon qui alimentent les dettes.

La réduction du déficit reste possible, voire même un remboursement de la dette, mais uniquement si la croissance est relancée. Or en taxant le peu d'entreprises qui nous restent et avec la hausse du chômage, expliquez moi comment.

C'est là que je ne comprend pas ta position, si tu admets que quelques Banksters et autres tirent les marrons du feu, pourquoi leur payer un tribu ?!?
Il y a des solutions plus radicales et expéditives... Discret

Citation :
Regardez en Espagne, 25% de la population active (sans doute bien plus) est sans emploi. Si l'on retire les enfants, les retraités, les invalides et ceux qui ont des boulots ridicules (quelques heures par semaine) il reste quoi ???
1/3 de la population totale Espagnole qui doit bosser pour les 2/3 des autres ??? Comment voulez vous que ça fonctionne ???
Et si l'on retire encore les fonctionnaires qui sont des charges pour l’État on en arrive à quoi ??? 1/4 -> 3/4 ???
Ridicule ! Ça ne peut pas fonctionner.

Ce constat tu peux le faire pour la plupart des pays.... Un truc marrant quand on parle d'abandonner le nucléaire, tout le monde parle du retour à l'age de pierre, mais quand il s'agit de faire plaisir aux marchés, je n'entend personne dénoncer cet état de fait et parler d'un retour au moyen âge.... C'est pourtant ce qui nous attend si on continue dans cette voie, une poignée de "Seigneurs Hyper riches" et un immense troupeau de Serfs...

Potes Trinkaf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Ven 3 Aoû 2012 - 7:00

Coucou Salut Sam

Rien à ajouter, je suis entièrement d'accord avec toi, on peut également ajouter que l'ascenseur social fonctionnait, aujourd'hui il n'y a même plus d'escalier....

Potes Trinkaf
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Ven 3 Aoû 2012 - 9:22

Bob a écrit:
Coucou Salut Sam

Rien à ajouter, je suis entièrement d'accord avec toi, on peut également ajouter que l'ascenseur social fonctionnait, aujourd'hui il n'y a même plus d'escalier....

Potes Trinkaf

Reste le parapente clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Ven 3 Aoû 2012 - 18:35

Un seul salaire suffirait encore si on ne consommait pas à outrance dans des trucs inutiles....

Et je persiste et signe : Plusieurs solutions :
- Le choix de la baisse des salaires ou/et des charges sociales :
Si on ne baisse pas les salaires et les charges sociales on n'aura plus d'emploi industriel en France. On ne peut pas vivre qu'avec du tertiaire.
Les Grecques ont fait le choix de baisser les salaires, mais d'augmenter les charges à cause de l'Europe... Une connerie mais qui porte quand même ses fruits (mais là encore en demi teinte).

- Le choix du retour des barrières douanière avec des taxes sur les produits importés
Solution efficace pour rendre inintéressant l'importation de beaucoup de cochonnerie : Industrialisation de la France

- Le choix de la forte inflation (et donc de la sortie de l'Euro) avec également une dévaluation de la monnaie
Très efficace pour rembourser à moindre coût la dette, et favoriser l'export

Pour rembourser cette dette, et tout sera fait pour qu'on le fasse, j'élimine donc pour le moment le défaut Français (cela explique mes positions).

- Le choix de taxer à mort les Français qui sont assez cons pour payer.
Aujourd'hui LA solution idéale pour sauvegarder le bordel ambiant et les intérêts de quelques-uns.

Vous voyez bien qu'à part sortir de l'Europe et de l'Euro, nous n'avons pas de réelles et efficaces solutions pour terminer la mascarade.

Potes Alcool Brun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Ven 3 Aoû 2012 - 22:33

Sauf que nous ne sortirons pas de l'Europe et de l'Euro. Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Totalement d'accord avec ta première phrase.
Je suis loin d'être un consommateur. D'ailleurs, régulièrement je propose à ma dulcinée de supprimer
des choses qui me semblent inutile ( abonnement canalsat, abonnement téléphone) j'ai seulement une mobi-carte largement suffisant et même suppression de l'internet ( eh oui).
Je suis prêt à tout bazarder du jour au lendemain mais madame ne veut pas. desaccord desaccord desaccord
J'en tenté de vendre "en vain" ma CLK et j'ai vendu toutes mes mobylettes.
Si quelqu'un est intéressé par ma bagnole qu'il me fasse signe. Elle est nickel et par cher. Hey Hey




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Sam 4 Aoû 2012 - 5:41

Flav a écrit:


- Le choix de la forte inflation (et donc de la sortie de l'Euro) avec également une dévaluation de la monnaie
Très efficace pour rembourser à moindre coût la dette, et favoriser l'export

:

Pourquoi ce choix de la forte inflation n'est pas envisageable pour l'ensemble de la zone euro, aves dévaluation de l'euro par rapport au yuan, au dollar etc...?
Cela ne produirait pas les memes effets, mais amplifié par la taille, plutot qu'au simple petit niveau de chaque pays indépendant?
Les Etats Unis auraient-ils autant de puissance aujourd’hui s'ils étaient composés de 51 pays indépendants, et non d'un état fédéral? Idem pour la Chine si elle était fractionnée en "X" pays correspondant à chaque province?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Sam 4 Aoû 2012 - 11:33

samMercedes a écrit:


Pourquoi ce choix de la forte inflation n'est pas envisageable pour l'ensemble de la zone euro, aves dévaluation de l'euro par rapport au yuan, au dollar etc...?
Cela ne produirait pas les memes effets, mais amplifié par la taille, plutot qu'au simple petit niveau de chaque pays indépendant?
Les Etats Unis auraient-ils autant de puissance aujourd’hui s'ils étaient composés de 51 pays indépendants, et non d'un état fédéral? Idem pour la Chine si elle était fractionnée en "X" pays correspondant à chaque province?

Ce choix impliquerait la fin des grandes banques Américaines et Anglaises, or se sont elles qui détiennent le pouvoir.... Idem pour tous les états qui détiennent de la dettes Européennes, les fonds de pension etc...
Imaginez : Obligations d'état Françaises un rendement de 3% sur 100 milliards d'€ : 3 milliards d'euros d'intérêts à l'année soit 3.7 milliards d' USD.
Perte de la valeur de notre monnaie, qui voit sa valeur divisée par 10 =>
Rendement annuel : 0.37 Milliards d'USD = Gros manque à gagner.
Le pire viendra lors du remboursement de ces obligations : 100 milliards d'€ = 10 milliards d'USD...
Ils ne pourront pas s'en remettre.
Par ailleurs ce choix provoquerait un soucis de taille : La forte hausse des matières premières (achetées en $ surtout), et comme nous n'en n'avons pas beaucoup en Europe... Arrg
L'autre grand risque serait de se faire racheter par les Américains ou les chinois. Une entreprise qui vaut 10 milliards d'€ couterait 1 milliards d'USD à l'achat ! Choqué

Bref on se tire une balle dans le pied quand même. On a choix entre se tirer une balle dans le pied ou dans la tête me direz-vous...

Potes Alcool Brun

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Sam 4 Aoû 2012 - 12:11

Salut Flav!
oui, c'est clair, je comprends tout à fait le mécanisme et les problèmes qu'il engendre.
Mais dans ce cas, en quoi serait-ce différent si nous sortons de l'euro et si nous revenons à nos monnaies nationales?
Au moins concernant la fin de ton analyse, à savoir la hausse des matières premières et le risque de rachat des entreprises...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Sam 4 Aoû 2012 - 12:28

Ce qui est marrant Flav, c'est que tu essayes de tenir des raisonnements logiques avec un système totalement absurde.... Choqué

Tu tiens absolument à rembourser une dette qui ne te concerne pas et qui de toute façon n'est pas remboursable vu les montants en jeu...

La seule solution raisonnable est de tout foutre par terre, remettre les choses à plat et de choisir l'intérêt général au détriment de la poignée de salopards qui se goinfre sur notre dos.... reste le problème que les salopards en question sont soit au pouvoir, soit sont les marionnettistes.... bah

Quand tu vois que GDF peut émettre des factures rétroactives... Dubitatif et que tout le monde semble trouver ça normal... alors que l'actionnaire majoritaire reste l'Etat..... Mur que veux-tu faire ?!?

Si j'avais imaginé que la comptabilité pouvait être aussi créative, j'aurai surement persisté dans cette voie Discret Ça confine au grand Art... d'enfumer tout le monde... enfin un jour ou l'autre le principe de réalité finira par s'imposer, la croissance éternelle est un leurre, les arbres ne montent pas au ciel....

PS : Les américains et les autres... ne se gênent pas pour racheter ce qui les intéresse simplement en faisant marcher la planche à billet.... (même sans la faire marcher, le dollar est une monnaie de singe qui vaut à peine le prix du papier sur lequel elle est imprimée.... ) la valorisation actuelle d'une entreprise comme Air France est largement inférieure à la valeur de ses actifs tangibles (avions, bâtiments etc......) Les nouveaux Tapie ont de beaux jours devant eux... rachat à l'€ symbolique avec de belles promesses et revente du tout à la découpe... Quenelle

Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Dim 5 Aoû 2012 - 16:09

Il faut bien tenir un raisonnement logique car ce système a encore de beaux jours devant lui, et tout absolument TOUT sera fait pour qu'il soit conservé en l'état, même si il est absurde.
Certes tu as raison en disant qu'il faut tout remettre à plat, mais cela ne se fera qu'en cas d’extrême crise mondiale, et nous en sommes pas si loin.

Concernant la valeur d'une entreprise, il ne faut pas prendre en compte uniquement les actifs tangibles, mais aussi le passif...
Je peux avoir de très gros avions tout neufs mais être criblé de dettes.

Pour répondre à Sam (question très pertinente)

Si nous revenons à nos monnaies nationales nous aurons en effet le même risque qu'avec un Euro dévalué mais nous aurions les mains bien plus libres pour gérer le pays.
En effet la valeur de la monnaie a toujours été un mécanisme utile pour tenter de répondre au triangle keynésien. Il va de soit (et c'est la grosse erreur de l'Euro) que les besoins ne sont pas les mêmes suivant les pays... L'Allemagne a besoin d'un Euro fort et l'Espagne d'un Euro faible pour pouvoir exporter.

Concernant le prix des matières premières notre salut viendrait d'un effondrement de la demande suite à une crise grave et globale. Mais elles seront de toutes façons amenées à prendre de la valeur, le stock de notre planète n'est pas extensible.
L'autre (mini) solution serait d'acheter du pétrole directement auprès des pays producteurs en échanges d'autres choses : Nucléaire, TGV, produits agricoles...

Par rapport aux rachats d'entreprise par des capitaux étrangers, une taxe dissuasive pourrait être mise en place, ou bien un système à la Chinoise : obligation de faire des joint venture avec majorité FR.

Potes Alcool Brun


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Dim 5 Aoû 2012 - 18:44

Coucou Salut Flav

Flav a écrit:
Il faut bien tenir un raisonnement logique car ce système a encore de beaux jours devant lui, et tout absolument TOUT sera fait pour qu'il soit conservé en l'état, même si il est absurde.

desaccord Tout défie la moindre logique depuis quatre ans.... Raisonner logiquement n'a pas de sens bah
Que tout soit fait pour préserver le système, j'en suis totalement persuadé.. la comptabilité est devenue un Art majeur !!! c'en est même fascinant Choqué

Citation :
Certes tu as raison en disant qu'il faut tout remettre à plat, mais cela ne se fera qu'en cas d’extrême crise mondiale, et nous en sommes pas si loin.

Moi je suis épaté que ça tienne encore... scratch

Citation :
Concernant la valeur d'une entreprise, il ne faut pas prendre en compte uniquement les actifs tangibles, mais aussi le passif...
Je peux avoir de très gros avions tout neufs mais être criblé de dettes.

Ou vendre du vent comme Face de Bouc et être valorisé à..... au pif MDR MDR MDR

Citation :
Pour répondre à Sam (question très pertinente)

Si nous revenons à nos monnaies nationales nous aurons en effet le même risque qu'avec un Euro dévalué mais nous aurions les mains bien plus libres pour gérer le pays.
En effet la valeur de la monnaie a toujours été un mécanisme utile pour tenter de répondre au triangle keynésien. Il va de soit (et c'est la grosse erreur de l'Euro) que les besoins ne sont pas les mêmes suivant les pays... L'Allemagne a besoin d'un Euro fort et l'Espagne d'un Euro faible pour pouvoir exporter.

Là, il s'agit avant tout d'un choix politique majeur, soit nous recouvrons notre souveraineté nationale et les leviers de commande qui vont avec, soit nous acceptons d'être dirigé par de purs technocrates issues de Goldman Sachs, JP Morgan, ou Bildenberg... liste non exhaustive....

Citation :
Concernant le prix des matières premières notre salut viendrait d'un effondrement de la demande suite à une crise grave et globale. Mais elles seront de toutes façons amenées à prendre de la valeur, le stock de notre planète n'est pas extensible.
L'autre (mini) solution serait d'acheter du pétrole directement auprès des pays producteurs en échanges d'autres choses : Nucléaire, TGV, produits agricoles...

Là je suis d'accord avec toi, mais tu oublie l'OMC..... et autre embargo US.... essaye de commercer avec Cuba, l'Iran, le Venezuela.... Avec la Birmanie ou l'Arabie Saoudite, on peut MDR MDR MDR

Citation :
Par rapport aux rachats d'entreprise par des capitaux étrangers, une taxe dissuasive pourrait être mise en place, ou bien un système à la Chinoise : obligation de faire des joint venture avec majorité FR.

Là aussi d'accord avec toi, mais est-ce ce que nous faisons... ?!? quand je vois le Qatar (un non-pays) racheter à tour de bras tout et n'importe quoi....

Ma position est claire, Merde à l'Europe, Merde à l'Otan, au FMI, à l'OMC etc... recouvrons notre souveraineté et passons des accords gagnant/gagnant pays par pays... Si le rafale (exemple au hasard) ne se vend pas, c'est avant tout parce que nous sommes alignés sur les positions US.... c'est pas une question de prix ou de performance.... la politique de De Gaulle était justement une position non alignée cmalade

Potes Biere


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Mar 7 Aoû 2012 - 18:10

Guillaume, le retour... mais il est vachement calme Choqué et il se laisse pousser la barbe... surement pour passer incognito dans la rue... Siffle Peur

Quand à Olivier, je m'inquiète pour lui, il va finir par nous faire une crise d'apoplexie dans le studio.... zen zen zen



Bonnes vacances Olivier clin doeil

Potes Cocktail
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Mar 7 Aoû 2012 - 18:44

Il y a changement de ton Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Mer 8 Aoû 2012 - 9:14

Amusé Amusé

C'est sous-titrée en FR clin doeil



C'est Tom Jones qui est passé à coté d'un hit ! MDR
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Jeu 9 Aoû 2012 - 18:28

Géniale cette vidéo !!! Rire

Regardez la hausse du chômage en Grèce, pour ceux qui pensent que ça va mieux là bas. +32.7% sur un an Rires
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Lun 20 Aoû 2012 - 17:02

Hier j'ai vu Margin Call (2011)



Voir : ICI

24 heures de la vie des membres d’une banque d’investissements au début de la crise financière.

Si tout ce dont nous parlons dans cette rubrique depuis bientôt deux ans vous intéresse... ce film va vous passionner, loin du caricatural Wall Street d'Oliver Stone, un huis clos dans les bureaux feutrés d'une grande banque... enfin pas si feutré que ça Discret

Pour ceux qui n'ont pas tout suivi et pas envie de se retaper 2 Topics de 60 pages, une bonne séance de rattrapage

MDR MDR MDR


Flav ça devrait te plaire clin doeil

Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Mer 22 Aoû 2012 - 13:57

Vu hier Potes

C'est exactement comme ça que je les vois Quenelle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Mer 22 Aoû 2012 - 14:57

Coucou Salut Asca

C'est exactement comme cela qu'ils sont clin doeil

Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Jeu 23 Aoû 2012 - 9:02

Kesaco la Dette ?

MDR MDR MDR



Trinkaf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Jeu 23 Aoû 2012 - 9:42

Rire Rire Rire

Marrant je croyais l'avoir posté celle-ci clin doeil

J'étais plié de rire

MDR MDR MDR

Ce qui est dingue c'est que de plus en plus de gens sont conscient de l'arnaque, mais pendant ce temps les Banksters ne désarment pas et continuent allègrement à nous glisser des Quenelle de 400 épaulées dans le Fi silent bah

Biere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    Ven 24 Aoû 2012 - 16:52

Sympa Amusé !

Sinon à chaque fois que je clique play j'ai de la pub.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La petite rubrique économique de Bob    

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite rubrique économique de Bob
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite recherche
» Le pan de la petite maison au fond du jardin...
» Petite aile de baston
» [ANG] La chute du modèle économique des clubs anglais ?
» conseil pour un choix" petite barque ou float tube

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: Général :: INFOS - NEWS - NOUVELLES-
Sauter vers: