Univers Mercedes
Le 5 Mai 2013

Bonjour,

Ce forum est fermé. L'aventure Mercedes-Benz s'arrête ici.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur.

Partagez | 
 

 Mercedes aux 24 heures du Mans

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mercedes aux 24 heures du Mans   Lun 21 Nov 2011 - 12:26

Mercedes aux 24 heures du Mans
Source : Les 24 Heures du Mans 1989 C. Moity J.M. Teissedre Editions ACLA


Acte I les SSK 1930-1931-1932

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Lun 21 Nov 2011 - 12:26

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Lun 21 Nov 2011 - 12:27

Acte III 1955 Les 300 SLR Le pire : La tragédie







Sur les circonstances de ce drame, voir le sujet spécifique qui lui est consacré :
Pierre Levegh & la tragédie des 24 Heures du Mans 1955 Voir : ICI



Suite à cette tragédie, Mercedes se retirera de toutes compétitions pendant de très longue années. Quelques Mercedes tenteront leur chance au Mans à l'initiative d'écuries privées comme AMG & Sauber. Le retour officiel de la marque à l'étoile se fera lors des 24 Heures du Mans 1988


Dernière édition par Bob le Mar 22 Nov 2011 - 7:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Lun 21 Nov 2011 - 12:28

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Lun 21 Nov 2011 - 12:28

Acte V 1985-1987 Retour officieux avec Sauber







Acte VI 1988 Encore un rendez-vous manqué...







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Lun 21 Nov 2011 - 12:29

Acte VII 1989 le retour triomphant des flèches d'argent









Copyright Les 24 Heures du Mans 1989 C. Moity J.M. Teissedre Editions ACLA



Acte VIII 1990-1991 Retrait sans gloire....

L'équipe suisse-allemande fait l'impasse sur les 24 Heures du Mans 1990 pour se concentrer sur la défense du titre en Championnat du Monde. La dernière course de la saison sera remportée par Jochen Mass et le jeune Michael Schumacher Voir : ICI.

Pour les 24 Heures du Mans 1991, l’état-major de Mercedes décide de ne pas présenter la C291, mais de faire confiance au bon vieux V8 turbo de la C11. Schumacher et Wendlinger sont rejoints par Fritz Kreuzpointner, pilotes du Junior Team Mercedes en DTM. Après un bon début de course, Wendlinger abime légèrement la voiture en sortant à la chicane Dunlop. C’est cette perte de temps qui incite Michael à attaquer, et à réaliser le meilleur tour en course en 3:35.564. Ses efforts seront vains, au milieu de la nuit, un problème de transmission retarde irrémédiablement l’équipage qui terminera 5eme, à sept tours de la Mazda (à moteur rotatif) victorieuse. Quelques semaines plus tard, Schumacher débutera en Formule 1 à Spa Francorchamps.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Lun 21 Nov 2011 - 12:30

Acte IX 1997-1998 Histoire d'un Fiasco....

Je n'insisterai pas, ayant traité ce sujet en détail ICI : La Mercedes CLK-GTR 1997-1999 & Là : La Mercedes CLR

Dans le but de remporter les 24 heures du Mans 1999, Mercedes va profondément remanier la CLK-LM, qui deviendra CLR 99


CLK-LM 98 & CLR-99

Malgré sa domination sur le Championnat FIA GT pour la deuxième année consécutive, l'équipe AMG Mercedes-Benz ne pouvait se targuer d'une saison 1998 parfaite. La tache importantes sur leur dossier étant l'échec complet de la CLK-LM aux 24 Heures du Mans; de loin la plus importante course de l'année. Les deux Mercedes avaient été forcés de se retirer moins de quatre heures après le départ. En 1999, le constructeur allemand revient au Mans avec une CLR construite spécialement pour cette course. Elle fera les gros titres, mais malheureusement pour de mauvaises raisons. La suite ICI

Merci Mr Haug Discret


Dernière édition par Bob le Mar 22 Nov 2011 - 16:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Lun 21 Nov 2011 - 12:55

Décidemment, norbert te reste en travers de la gorge



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Lun 21 Nov 2011 - 13:03

mercedes54 a écrit:
Décidemment, norbert te reste en travers de la gorge

Coucou Salut Eric

Oui autant j'ai de l'admiration pour Alfred Neubauer ou Rudolf Uhenlaut, voir pour Ron Dennis (n'en déplaise à François) Autant j'ai le plus grand mépris pour Norbert Haug, qui au regard des moyens à sa disposition, n'affiche pas un palmarès éblouissant.... quand à ses choix de management, no comment, je deviendrai désobligeant Discret

Potes Biere


Dernière édition par Bob le Lun 6 Fév 2012 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Jeu 2 Fév 2012 - 15:37

Rétromobile 2012 : Mercedes fête la 300 SL et les 24h du Mans.
Par Christian Conde le 2 février 2012
Source : leblogauto.com






Pour l’occasion, le constructeur a dépêché une 300 SL toute d’aluminium vêtue. 1952, c’est l’année du doublé Mercedes au Mans, ou les équipages victorieux Hermann Lang et Fritz Riess sont suivis de Theo Helfrich et Helmut Niedermayr.


Deux autres véhicules accompagnent cette » portes papillons ». La première est la Mercedes SSK seconde aux 24 Heures du Mans 1931.

La seconde, est la Sauber-Mercedes C9 victorieuse en 1989 aux mains de Jochen Mass, Manuel Reuter et Stanley Dickens. Une deuxième Sauber-Mercedes C9 arrivera à la seconde place aux mains de Mauro Baldi, Kenny Acheson et Gianfranco Brancatelli.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Lun 5 Mar 2012 - 8:05















Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Jeu 14 Juin 2012 - 7:47

Retour sur la victoire Mercedes-Benz de 1952.

http://www.endurance-info.com/

Par Claude Foubert, le 12 Juin 2012


2012 est l'année de la 80ème édition des 24 Heures du Mans, disputées pour la première fois en 1923, mais c'est aussi le 60ème anniversaire de la première victoire au Mans de Mercedes-Benz, la firme allemande réussissant même le doublé en cette année 1952, avec la victoire de Herrmann Lang et Fritz Riess devant Theo Helfrich et Helmut Niedermayr, ces deux équipages étant au volant de Mercedes 300 SL (W194), possédant un moteur 3 litres.

Le constructeur allemand est revenu aujourd'hui sur cette victoire historique. Alors que les Mercedes-Benz s'étaient imposées un peu partout à travers le monde, les 24 Heures du Mans manquaient à leur palmarès.

Les Mercedes 300 SL (Série W 194) avaient été présentées le 12 mars 1952, dix exemplaires de ce modèle étant construits pour la saison.


La préparation de l'épreuve mancelle avait en fait débuté un an auparavant. Pour faciliter le freinage au bout de la ligne droite des Hunaudières, Mercedes-Benz avait un temps songé à utiliser un aileron rétractable en aluminium, mais abandonna finalement cette idée pour 1952. L'idée sera reprise pour l'édition 1955, année de sinistre mémoire pour Mercedes et pour Le Mans, avec un important volet sur l'arrière, servant d'aérofrein.

Cette année 1952 est également l'année des fameuses portes papillons (ailes de mouette -gullwing- pour les britanniques). Mr Acat, le Commissaire Sportif de l'ACO de l'époque avait estimé insuffisante l'accessibilité des Mercedes 300 SL. Afin de couper court à toute réclamation éventuelle, Mercedes-Benz modifia l'ouverture des portes, ce qui donna naissance à ces portes papillons.

Trois 300 SL étaient engagées, avec une robe gris métallisé habituelle des « flèches d'argent », mais avec des bandes de couleur autour du radiateur pour les différencier :

- Rouge pour la 300 SL n°20 (châssis 0009) de Helfrich/Niedermayr
- Bleue pour la 300 SL n°21 (châssis 0007) de Lang/Riess
- Verte pour la 300 SL n°22 (châssis 0008) de Karl Kling/Hans Klenk


Au départ de la course en juin, alors que les Mercedes restaient en retrait, les premières places étaient occupées par la Ferrari 250S Berlinetta de la Scuderia Ferrari pilotée par Alberto Ascari et la Ferrari 340 America engagée par Luigi Chinetti pilotée par André Simon, les Jaguar C n'étant pas très loin des Ferrari. La Ferrari de Ascari abandonnait après deux heures de course, embrayage hors d'usage, les Jaguar C officielles de Stirling Moss/Peter Walker et de Peter Whitehead/Ian Stewart, ayant elles aussi abandonné.

André Simon restait donc au commandement, devant la Gordini T15S 2,3 litres de Jean Behra/Robert Manzon. Les deux français plaçaient la Gordini en tête en début de soirée. Une des Mercedes était retardée, celle de Kling, pour un dysfonctionnement de l'alternateur et elle perdait dix minutes au stand. La Mercedes n°22 allait devoir s'arrêter une nouvelle fois pendant plus d'un quart d'heure avant que Hans Klenk n'abandonne peu après minuit.

La Gordini de Behra/Manzon était toujours leader, mais allait bientôt connaître des soucis à son tour. Pierre Levegh, à bord de la Talbot T26 4,5 litres passait en première position, suivi à près de cinq tours par la Mercedes-Benz n°20 de Helfrich/Niedrmayr.


A midi, alors que 19 concurrents seulement sur les 57 partants étaient encore en course, Pierre Levegh était toujours en tête et n'avait pas encore cédé le volant à son coéquipier René Marchand depuis le départ !! Il précédait les deux Mercedes-Benz restantes. Levegh persistait à ne pas vouloir se faire relayer par Marchand et alors qu'on entrevoyait l'exploit pour le pilote français, un boulon de vilebrequin cassait sur la Talbot qui devait abandonner entre Arnage et Maison Blanche. On sait que Pierre Levegh se tua lors de l'édition 1955 au volant d'une Mercedes-Benz 300 SLR officielle après que sa voiture ait heurté l'Austin-Healey de Lance Macklin en perdition et se soit écrasée sur le muret séparant la piste des spectateurs. Les débris de la Mercedes projetés dans la foule causèrent la mort de 84 spectateurs.

Dès lors la voie était libre pour les 300 SL. En début de matinée, c'est la n°20 de Helfrich qui était devant la voiture sœur, mais une faute de pilotage de Helfrich permit à Herrmann Lang de passer devant avec la n°21. Herrmann/Riess l'emportaient finalement avec un tour d'avance sur la 300 SL de Helfrich/Niedermayr.

A noter que deux Mercedes-Benz 300 SL 1955 sont engagées cette année dans le plateau 2 de Le Mans Classic.

D'après le communiqué de Mercedes-Benz,

Claude Foubert
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Jeu 14 Juin 2012 - 8:21

De la Mercedes de 1952 à celle de 1955

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Sam 16 Juin 2012 - 15:01

CETTE ANNEE, MERCEDES........POUR LA PARADE et l'avant course







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Dim 17 Juin 2012 - 13:02



Coucou Salut Eric



Celle-ci, je dirais que c'est une Excalibur Voir : ICI

Les deux autres sont des Sauber-Mercedes Voir : ICI dont la C9 victorieuse au Mans en 1989 clin doeil

Potes Biere

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   Dim 17 Juin 2012 - 14:01

Coucou bob,

oui la C9 est revenu courir au mans hier, mais en ouverture pour le groupeC, avec à ses cotés, une C11

pour la parade, cette année, c'est MATRA qui était à l'honneur mais de belles anciennes se pavanaient dans les rues
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mercedes aux 24 heures du Mans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mercedes aux 24 heures du Mans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 24 heures du Mans
» LES 24 HEURES DU MANS
» 24 heures du Mans vélo
» 24 heures du mans
» un éclairage ad hoc pour participer aux 24 heures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: L'Histoire Mercedes-Benz :: Le Sport et Mercedes-Benz-
Sauter vers: