Univers Mercedes
Le 5 Mai 2013

Bonjour,

Ce forum est fermé. L'aventure Mercedes-Benz s'arrête ici.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur.

Partagez | 
 

 [Info] La Syrie ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Mar 15 Mai 2012 - 9:15

Interview Audio le 05 Mai 2012

Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Jeu 24 Mai 2012 - 9:34

Rohhhh ça avance pas assez vite, ça piétine, BHL a disparu ou presque, l'OTAN et l'ONU sont injustement bloqués par la Russie et la Chine ...

Hop pop pop voilà qu'arrive ...


Quenelle Quenelle Quenelle

Citation :
Il apparaît clairement et de manière impérieuse que la situation en Syrie doit être déférée à la Cour pénale internationale afin qu’elle ouvre une enquête pour crimes contre l’humanité. La détermination de certains membres du Conseil de sécurité à protéger la Syrie à tout prix permet à celle-ci de ne pas rendre de comptes pour ces crimes. C’est une trahison du peuple syrien.
Salil Shetty.

la suite de ce tas de m....anuscrits ?

http://www.amnesty.fr/Informez-vous/Les-actus/Rapport-annuel-2012-5447

Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Mer 30 Mai 2012 - 11:38

Faisant suite au massacre à Houla


Irib 2012.05.28 Th.Meyssan par Hieronymus20
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Mer 30 Mai 2012 - 11:57

La Russie et la Chine sifflent (déjà) la fin de la récréation à François Hollande – et à d’autres…

http://www.infosyrie.fr/

Par Louis Denghien, le 30 mai 2012


Guennadi Gatilov : le vice-ministre russe des Affaires étrangères
a laissé François Hollande faire le Mitterrand quelques dizaines de minutes

Eh bien, François Hollande va devoir trouver un nouveau sujet de conversation avec Vladimir Poutine, vendredi. Le nouveau président de gauche (formatée atlantiste) n’avait pas exclu, voici 24 heures, de faire participer la France à une intervention militaire contre la Syrie, « comme en Libye », pourvu que celle-ci soit autorisée par l’ONU.

Mais le président français et BHL n’auront pas attendu longtemps la mise au point du meneur de jeu russe. Mardi soir, quelques dizaines de minutes après l’intervention de Hollande, comme pour calmer les excités occidentaux croyant leur heure revenue à la faveur du drame – toujours pas éclairci – de Houla, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov a averti que la Russie ne laisserait pas le Conseil de sécurité autoriser une telle intervention : Moscou « est catégoriquement opposée à toute intervention extérieure dans le conflit syrien qui ne ferait qu’aggraver la situation avec des conséquences incalculables pour la Syrie et le reste de la région« .
Décidément, dans le monde où nos vivons, seul le bon sens est révolutionnaire ! La mise au point de Gatilov intervient trois jours avant la visite à Paris de Vladimir Poutine, que Hollande comptait bien convaincre de baisser la garde sur la Syrie et de troquer, en quelque sorte, Bachar al-Assad contre des promesses de garanties quant aux intérêts locaux russes.

Un bonheur n’arrivant jamais seul, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Liu Weimin, a annoncé quasi-simultanément que Pékin s’opposerait, elle aussi, à toute intervention militaire , et que pour le reste, la Chine « ne soutient aucun changement forcé de régime« . Et Liu Weimin a donné une illustration concrète de cette position en indiquant qu’il n’était évidemment pas question pour le autorités de son pays d’expulser l’ambassadeur syrien à Pékin.

Nous sommes contents, mais pas vraiment surpris

Tout ceci à vrai dire n’est surprenant que pour les présentateurs illettrés et formatés des journaux d’ »information » français : nous avons écrit ici que la Russie et Chine n’avaient pas, depuis des mois, pris les positions que l’on sait sur la crise syrienne pour en changer subitement à cause d’une nouvelle offensive diplomatico-médiatique d’ampleur des bellicistes de l’Ouest. Sur la Syrie, Poutine joue une partie de la nouvelle crédibilité internationale russe, et la sienne propre. Il était donc totalement exclu qu’il « bouge » sur le sujet.

Du reste les interrogations formulées à haute voix par Sergueï Lavrov et d’autres pontes de la diplomatie russe sur les circonstances et les responsabilités des tueries de Houla constituaient déjà une indication que Moscou avait flairé sinon un montage, du moins une manipulation de grande ampleur de l’opinion internationale à des fins déstabilisatrices et bellicistes. Certes, après Houla, la Russie, avec la Chine, avait accepté de signer une déclaration du Conseil de sécurité incriminant l’usage par le gouvernement syrien d’armes lourdes. Mais Guennadi Gatilov l’a bien précisé : il s’agissait juste d’envoyer au gouvernement syrien un « signal assez fort » pour qu’il modère autant que possible ses réactions militaires aux attaques des groupes armés. Cette déclaration votée à l’unanimité des 15 membres du Conseil « représente une réaction suffisante » pour reprendre les mots du haut-responsable russe.

François Hollande prend là sa première leçon de realpolitik. Comme son mentor Obama, il va devoir en rabattre. Bien sûr, le président français va essayer, avant Obama mais comme lui, de convaincre le président russe d’au moins lâcher Bachar, quitte à trouver une formule de gouvernement de transition assurant une représentation minimum de l’ancienne équipe dirigeante. Mais; et là encore au risque de nous répéter, il est plus que douteux que Poutine se laisse convaincre : le départ forcé de Bachar signerait évidemment le début d’un processus de décomposition du pouvoir syrien, accéléré par tout ce que le pays compte de bandes armées islamistes. Ce serait la fin, dans un chaos sanglant, de la Syrie souveraine, peut-être très vite la prise du pouvoir par des factions qui considèrent la Russie comme une ennemie et vendraient le pays à la Turquie ou à l’OTAN.

C’est bien pourquoi tout ce qu’on a entendu depuis Houla ressort à l’intimidation verbale, aux manoeuvres obliques, mais ne peut se transformer en action diplomatique et militaire effective. François Hollande, comme Barack Obama, n’aura pas « sa » Libye – ni son Irak, lui qui a érigé François Mitterrand en modèle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Mer 30 Mai 2012 - 16:29

Moi je suis impatient de voir le prochain entre guillemets film entre guillemets de BHL : Le Serment de Houla Discret

Humour noir....
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Mer 30 Mai 2012 - 16:46

Bob a écrit:
Moi je suis impatient de voir le prochain entre guillemets film entre guillemets de BHL : Le Serment de Houla Discret

Humour noir....

Moi, j'attends

Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Jeu 31 Mai 2012 - 22:04

À la veille de sa visite, Poutine envoie un nouveau message à Hollande

http://www.infosyrie.fr/

Par Guy Delorme, le 31 mai 2012


Juste après les représentants les plus autorisés de sa diplomatie, c’est Vladimir Poutine lui-même, par la voix de son porte-parole, qui a signifié à ses « partenaires » occidentaux, et en premier lieu à François Hollande, que la Russie ne modifierait pas sa position sur la Syrie et qu’en conséquence toute tentative d’exercer des pressions sur Moscou était inopportune. Une grosse pierre officielle dans le jardin de l’Élysée, visité demain par Poutine, après les déclarations télévisées du nouveau président français sur la possibilité d’une intervention militaire franco-otanesque en Syrie. Il faut noter que Hollande reprenait presqu’au vol une suggestion-injonction de Bernard Henri Lévy.

La Syrie a offert à Hollande ses premiers faux-pas

Implicitement, le président de la République s’est fait reprendre aussi par ses partenaires allemands : le ministère des Affaires étrangères allemand a déclaré, dès mercredi soir, qu’il n’y avait aucune raison de « spéculer sur des options militaires au sujet de la situation militaire en Syrie ». Peut-être Bonn a-t-elle voulu « toiser » la nouvelle administration française, d’une couleur politique en principe différente (pas sur la politique étrangère en tous cas) de celle de l’équipe Merkel…

Bref, la crise syrienne vaut à François Hollande son premier vrai faux-pas. Le Président a sûrement voulu, comme nous l’avons écrit – et comme l’a dit aussi le 30 mai le spécialiste Fabrice Ballanche dans le journal 20 Minutes – prendre une « posture » politico-morale sans risque. Mais il n’avait pas prévu visiblement les réactions aussi rapides et négatives que celles de la Russie et de l’Allemagne. Le ton va-t-en guerre de Hollande lui a même valu quelques critiques de la part de sa nouvelle oppositioon de droite.

Bref Hollande va vraiment devoir en rabattre face à Poutine vendredi à Paris. On peut prévoir que côté français, on se fendra de déclarations regrettant l’intransigeance russe – et encore pas trop fort, histoire de ne pas compromettre l’avenir. On peut d’ailleurs ajouter au petit passif diplomatique syrien de Hollande la vraie-fausse expulsion de l’ambassadeur Lamia Chakkour, qui peut rester à Paris du fait de ses fonctions diplomatiques à l’UNESCO – ce que vient de confirmer, avec sans doute mauvaise grâce, l’inamovible porte-parole du Quai d’Orsay Bernard Valéro. Mais Hollande et la France n’ont pas le monopole de ces petits cafouillages : la Belgique a elle aussi voulu « sortir » l’ambassadeur de Damas à Bruxelles, qui va pouvoir y rester néanmoins en tant que représentant syrien auprès de l’Union européenne : car, figurez-vous, les 27 ne sont pas tous d’accord pour ce nettoyage diplomatique par le vide.

On a appris que le Japon s’était joint au choeur des expulseurs, marquant ainsi son ancrage au navire-amiral américain. Mais aussi que le gouvernement syrien avait de son côté déclaré persona non grata la chargée d’affaires des Pays-Bas. Il semble que l’intéressée ait « devancé l’appel » en quittant le pays. Elle suivait ainsi, avec presque quatre mois de décalage, l’ambassadeur néerlandais rappelé à Amsterdam pour cause d’indignation vertueuse du gouvernement hollandais, point si sensible au moment du pilonnage de Gaza.


Lamia Chakkour devra peut-être faire suivre son courrier à une autre adresse que la rue Vaneau, mais elle demeure notre concitoyenne honoraire...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Ven 1 Juin 2012 - 5:59

Rire Rire Rire

Je ne suis pas bien intelligent, mais je crois que j'avais bien compris la position russe au sujet de la Syrie... moi bah
D'autant plus qu'elle n'a pas bougé d'un iota depuis l'année dernière....
D'ailleurs quand bien même la position Russe évoluerait qu'il faudrait ensuite convaincre les chinois qui sont sur la même ligne

Comment Hollande a t-il pu commettre une telle bourde, surtout à deux jour d'un tête à tête avec Poutine.... ???
Pour ceux qui pensent que le changement c'est maintenant... je dirais que c'est le changement dans la continuité Discret


Quenelle

Un remake de l'affaire libyenne parait bien compromis pour l'Otan... Que va faire BHL ????
Quel suspens Siffle

Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Ven 1 Juin 2012 - 9:19

Bob a écrit:
Comment Hollande a t-il pu commettre une telle bourde, surtout à deux jour d'un tête à tête avec Poutine.... ???
Un vendu reste un vendu ...

Bob a écrit:
Pour ceux qui pensent que le changement c'est maintenant... je dirais que c'est le changement dans la continuité Discret
C'est peut-être un double-sens, le changement de régime, on passe d'une fausse démocratie vers un vrai gouvernement mondiale Au dessus au dessus c'est satan, il y a personne d'autre ...

Bob a écrit:
Un remake de l'affaire libyenne parait bien compromis pour l'Otan... Que va faire BHL ????
Ils vont bien trouver, un attentat nucléaire au JO de Londres, au hasard, revendiqué par un "Al Syrianas " ou " Irananas" et on est parti ...pour la 3 eme GM ...

Je reste persuadé que dans leur logique de psychopathes soumis, ils iront au bout de leur folie, cela dit depuis 3 ou 4 ans, je constate que l'agenda est respecté, mais le calendrier lui est très élastique, ne soyons pas pressé, ça va venir .. bah
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Lun 11 Juin 2012 - 9:52

L’OTAN prépare une vaste opération d’intoxication
Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 10 juin 2012
Par Thierry Meyssan


Des États membres de l’OTAN et du CCG préparent un coup d’État et un génocide sectaire en Syrie.


Dans quelques jours, peut-être dès vendredi 15 juin à midi, les Syriens qui voudront regarder les chaînes nationales verront celles-ci remplacées sur leurs écrans par des télévisions créées par la CIA. Des images réalisées en studio montreront des massacres imputés au gouvernement, des manifestations populaires, des ministres et des généraux donnant leur démission, le président el-Assad prenant la fuite, les rebelles se rassemblant au cœur des grandes villes, et un nouveau gouvernement s’installant au palais présidentiel.

Cette opération, directement pilotée depuis Washington par Ben Rhodes, conseiller adjoint de sécurité nationale des États-Unis, vise à démoraliser les Syriens et à permettre un coup d’État. L’OTAN, qui se heurte au double veto de la Russie et de la Chine, parviendrait ainsi à conquérir la Syrie sans avoir à l’attaquer illégalement. Quel que soit le jugement que l’on porte sur les événements actuels en Syrie, un coup d’État mettrait fin à tout espoir de démocratisation.

Très officiellement, la Ligue arabe a demandé aux opérateurs satellitaires Arabsat et Nilesat de cesser la retransmission des médias syriens, publics et privés (Syria TV, Al-Ekbariya, Ad-Dounia, Cham TV etc.). Il existe un précédent, puisque la Ligue avait déjà œuvré à la censure de la télévision libyenne pour empêcher les dirigeants de la Jamahiriya de communiquer avec leur peuple. Il n’y a pas de réseau hertzien en Syrie où les télévisions sont exclusivement captées par satellite. Mais cette coupure ne laissera pas les écrans noirs.

En effet, cette décision publique n’est que la partie émergée de l’iceberg. Selon nos informations plusieurs réunions internationales ont été organisées cette semaine pour coordonner l’opération d’intoxication. Les deux premières, d’ordre technique, se sont tenues à Doha (Qatar), la troisième, politique, s’est tenue à Riyad (Arabie saoudite).

Une première réunion a rassemblé les officiers de guerre psychologique « embedded » dans quelques chaînes satellitaires, dont Al-Arabiya, Al-Jazeera, BBC, CNN, Fox, France 24, Future TV, MTV — On sait que depuis 1998 des officiers de l’United States Army’s Psychological Operations Unit (PSYOP) ont été incorporés dans la rédaction de CNN ; depuis, cette pratique a été étendue par l’OTAN à d’autres stations stratégiques—. Ils ont rédigé à l’avance de fausses informations, selon un « storytelling » élaboré par l’équipe de Ben Rhodes à la Maison-Blanche. Une procédure de validation réciproque a été mise au point, chaque média devant citer les mensonges des autres pour les rendre crédibles aux yeux des téléspectateurs. Les participants ont également décidé de ne pas uniquement réquisitionner les chaînes de la CIA pour la Syrie et le Liban (Barada, Future TV, MTV, Orient News, Syria Chaab, Syria Alghad), mais aussi une quarantaine de chaînes religieuses wahhabites qui appelleront au massacre confessionnel au cri de « Les chrétiens à Beyrouth, les alaouites au tombeau ! »

Le second meeting réunissait des ingénieurs et des réalisateurs pour planifier la fabrication d’images de fiction, mêlant une partie en studio à ciel ouvert et une partie d’images de synthèse. Des studios ont été aménagés durant les dernières semaines en Arabie saoudite pour reconstituer les deux palais présidentiels syriens et les principales places de Damas, Alep et Homs. Il existait déjà des studios de ce type à Doha, mais ils étaient insuffisants.

La troisième réunion regroupait le général James B. Smith, ambassadeur des États-Unis, un représentant du Royaume-Uni, et le prince Bandar Bin Sultan (que le président George Bush père désignait comme son fils adoptif, au point que la presse états-unienne l’a surnommé « Bandar Bush »). Il s’agissait de coordonner l’action des médias et celle de « l’Armée syrienne libre » dont les mercenaires du prince Bandar forment le gros des effectifs.

L’opération qui était en gestation depuis des mois a été précipitée par le Conseil de sécurité nationale des États-Unis après que le président Poutine ait notifié à la Maison-Blanche que la Russie s’opposerait par la force à toute intervention militaire illégale de l’OTAN en Syrie.

Cette opération comprend deux volets simultanés : d’une part déverser de fausses informations et d’autre part censurer toute possibilité d’y répondre.

Le fait d’interdire des TV satellitaires pour conduire une guerre n’est pas nouveau. Ainsi, sous la pression d’Israël, les États-Unis et l’Union européenne ont successivement interdit des chaînes libanaise, palestiniennes, irakiennes, libyennes, et iraniennes. Aucune censure n’a été effectuée envers des chaînes satellitaires provenant d’autres régions du monde.

La diffusion de fausses nouvelles, n’est pas non plus une première. Cependant, quatre pas significatifs ont été franchis dans l’art de la propagande au cours de la dernière décennie.
• En 1994, une station de musique pop, la Radio libre des Mille Collines (RTML) a donné le signal du génocide rwandais en appelant à « Tuer les cafards ! ».
• En 2001, l’OTAN a utilisé des médias pour imposer une interprétation des attentats du 11-Septembre et justifier les attaques de l’Afghanistan et de l’Irak. À l’époque déjà, c’est Ben Rhodes qui avait été chargé par l’administration Bush de rédiger le rapport de la Commission Kean/Hamilton sur les attentats.
• En 2002, la CIA a utilisé cinq chaînes, Televen, Globovision, Meridiano, ValeTV et CMT, pour faire accroire que des manifestations monstres avaient contraint le président élu du Venezuela, Hugo Chavez, à démissionner, alors qu’il venait d’être victime d’un coup d’État militaire.
• En 2011, France 24 faisait de facto office de ministère de l’Information du Conseil national libyen, avec qui il était lié par contrat. Lors de la bataille de Tripoli, l’OTAN a fait réaliser en studio et diffuser par Al-Jazeera et Al-Arabiya des images des rebelles libyens entrant sur la place centrale de la capitale, alors qu’ils étaient encore loin de la ville, de sorte que les habitants, persuadés que la guerre était perdue, cessèrent toute résistance.

Désormais, des médias ne se contentent plus de soutenir la guerre, ils la font.

Ce dispositif viole des principes de base du droit international, à commencer par l’article 19 de la Déclaration universelle des Droits de l’homme relatif au fait « de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ». Surtout, il viole les résolutions de l’Assemblée générale des Nations-Unies, adoptées au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour prévenir les guerres. Les résolutions 110, 381 et 819 interdisent « les obstacles au libre-échange des informations et des idées » (en l’occurrence la coupures des chaînes syriennes) et « la propagande de nature à provoquer ou encourager toute menace à la paix, rupture de la paix, ou tout acte d’agression ». En droit, la propagande de guerre est un crime contre la paix, le plus grave des crimes, puisqu’il rend possible les crimes de guerre et les génocides.

Thierry Meyssan

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Lun 11 Juin 2012 - 10:10

ATTENTION !!!

Ne vous connectez pas sur le lien du réseau Voltaire apparemment il fait l'objet d'une attaque virale

mon ordi vient de planter grave suite à la consultation de ce site

Méfiance....
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Des États membres de l’OTAN et du CCG préparent un coup d’État et un génocide sectaire en Syrie    Lun 11 Juin 2012 - 12:09

Ca rame chez Voltaire, mais chez moi ça ne plante pas scratch

A surveiller ...

Des États membres de l’OTAN et du CCG préparent un coup d’État et un génocide sectaire en Syrie

11 juin 2012

http://www.voltairenet.org/L-OTAN-prepare-une-vaste-operation


Dans quelques jours, peut-être dès vendredi 15 juin à midi, les Syriens qui voudront regarder les chaînes nationales verront celles-ci remplacées sur leurs écrans par des télévisions créées par la CIA. Des images réalisées en studio montreront des massacres imputés au gouvernement, des manifestations populaires, des ministres et des généraux donnant leur démission, le président el-Assad prenant la fuite, les rebelles se rassemblant au cœur des grandes villes, et un nouveau gouvernement s’installant au palais présidentiel.

Cette opération, directement pilotée depuis Washington par Ben Rhodes, conseiller adjoint de sécurité nationale des États-Unis, vise à démoraliser les Syriens et à permettre un coup d’État. L’OTAN, qui se heurte au double veto de la Russie et de la Chine, parviendrait ainsi à conquérir la Syrie sans avoir à l’attaquer illégalement. Quel que soit le jugement que l’on porte sur les événements actuels en Syrie, un coup d’État mettrait fin à tout espoir de démocratisation.

Très officiellement, la Ligue arabe a demandé aux opérateurs satellitaires Arabsat et Nilesat de cesser la retransmission des médias syriens, publics et privés (Syria TV, Al-Ekbariya, Ad-Dounia, Cham TV etc.). Il existe un précédent, puisque la Ligue avait déjà œuvré à la censure de la télévision libyenne pour empêcher les dirigeants de la Jamahiriya de communiquer avec leur peuple. Il n’y a pas de réseau hertzien en Syrie où les télévisions sont exclusivement captées par satellite. Mais cette coupure ne laissera pas les écrans noirs.

En effet, cette décision publique n’est que la partie émergée de l’iceberg. Selon nos informations plusieurs réunions internationales ont été organisées cette semaine pour coordonner l’opération d’intoxication. Les deux premières, d’ordre technique, se sont tenues à Doha (Qatar), la troisième, politique, s’est tenue à Riyad (Arabie saoudite).

Une première réunion a rassemblé les officiers de guerre psychologique « embedded » dans quelques chaînes satellitaires, dont Al-Arabiya, Al-Jazeera, BBC, CNN, Fox, France 24, Future TV, MTV — On sait que depuis 1998 des officiers de l’United States Army’s Psychological Operations Unit (PSYOP) ont été incorporés dans la rédaction de CNN ; depuis, cette pratique a été étendue par l’OTAN à d’autres stations stratégiques—. Ils ont rédigé à l’avance de fausses informations, selon un « storytelling » élaboré par l’équipe de Ben Rhodes à la Maison-Blanche. Une procédure de validation réciproque a été mise au point, chaque média devant citer les mensonges des autres pour les rendre crédibles aux yeux des téléspectateurs. Les participants ont également décidé de ne pas uniquement réquisitionner les chaînes de la CIA pour la Syrie et le Liban (Barada, Future TV, MTV, Orient News, Syria Chaab, Syria Alghad), mais aussi une quarantaine de chaînes religieuses wahhabites qui appelleront au massacre confessionnel au cri de « Les chrétiens à Beyrouth, les alaouites au tombeau ! »

Le second meeting réunissait des ingénieurs et des réalisateurs pour planifier la fabrication d’images de fiction, mêlant une partie en studio à ciel ouvert et une partie d’images de synthèse. Des studios ont été aménagés durant les dernières semaines en Arabie saoudite pour reconstituer les deux palais présidentiels syriens et les principales places de Damas, Alep et Homs. Il existait déjà des studios de ce type à Doha, mais ils étaient insuffisants.

La troisième réunion regroupait le général James B. Smith, ambassadeur des États-Unis, un représentant du Royaume-Uni, et le prince Bandar Bin Sultan (que le président George Bush père désignait comme son fils adoptif, au point que la presse états-unienne l’a surnommé « Bandar Bush »). Il s’agissait de coordonner l’action des médias et celle de « l’Armée syrienne libre » dont les mercenaires du prince Bandar forment le gros des effectifs.

L’opération qui était en gestation depuis des mois a été précipitée par le Conseil de sécurité nationale des États-Unis après que le président Poutine ait notifié à la Maison-Blanche que la Russie s’opposerait par la force à toute intervention militaire illégale de l’OTAN en Syrie.

Cette opération comprend deux volets simultanés : d’une part déverser de fausses informations et d’autre part censurer toute possibilité d’y répondre.

Le fait d’interdire des TV satellitaires pour conduire une guerre n’est pas nouveau. Ainsi, sous la pression d’Israël, les États-Unis et l’Union européenne ont successivement interdit des chaînes libanaise, palestiniennes, irakiennes, libyennes, et iraniennes. Aucune censure n’a été effectuée envers des chaînes satellitaires provenant d’autres régions du monde.

La diffusion de fausses nouvelles, n’est pas non plus une première. Cependant, quatre pas significatifs ont été franchis dans l’art de la propagande au cours de la dernière décennie.
• En 1994, une station de musique pop, la Radio libre des Mille Collines (RTML) a donné le signal du génocide rwandais en appelant à « Tuer les cafards ! ».
En 2001, l’OTAN a utilisé des médias pour imposer une interprétation des attentats du 11-Septembre et justifier les attaques de l’Afghanistan et de l’Irak. À l’époque déjà, c’est Ben Rhodes qui avait été chargé par l’administration Bush de rédiger le rapport de la Commission Kean/Hamilton sur les attentats.
• En 2002, la CIA a utilisé cinq chaînes, Televen, Globovision, Meridiano, ValeTV et CMT, pour faire accroire que des manifestations monstres avaient contraint le président élu du Venezuela, Hugo Chavez, à démissionner, alors qu’il venait d’être victime d’un coup d’État militaire.
• En 2011, France 24 faisait de facto office de ministère de l’Information du Conseil national libyen, avec qui il était lié par contrat. Lors de la bataille de Tripoli, l’OTAN a fait réaliser en studio et diffuser par Al-Jazeera et Al-Arabiya des images des rebelles libyens entrant sur la place centrale de la capitale, alors qu’ils étaient encore loin de la ville, de sorte que les habitants, persuadés que la guerre était perdue, cessèrent toute résistance.

Désormais, des médias ne se contentent plus de soutenir la guerre, ils la font.

Ce dispositif viole des principes de base du droit international, à commencer par l’article 19 de la Déclaration universelle des Droits de l’homme relatif au fait « de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ». Surtout, il viole les résolutions de l’Assemblée générale des Nations-Unies, adoptées au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour prévenir les guerres. Les résolutions 110, 381 et 819 interdisent « les obstacles au libre-échange des informations et des idées » (en l’occurrence la coupures des chaînes syriennes) et « la propagande de nature à provoquer ou encourager toute menace à la paix, rupture de la paix, ou tout acte d’agression ». En droit, la propagande de guerre est un crime contre la paix, le plus grave des crimes, puisqu’il rend possible les crimes de guerre et les génocides.

Thierry Meyssan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Lun 11 Juin 2012 - 14:14

Asca regarde le dernier message de la page précédente Rires

Pour le site voltaire, ça a ramé grave et puis tout a planté, peut-être une coïncidence... bah

Russie/Chine VS USA/OTAN c'est l'escalade et pas que verbale dommage

Vont finir par déclencher l'irréparable ces cons là Mur
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Lun 11 Juin 2012 - 19:20

Bob a écrit:
Asca regarde le dernier message de la page précédente Rires

Ah merde MDR MDR MDR j"ai zappé Amusé clin doeil


Bob a écrit:
Vont finir par déclencher l'irréparable ces cons là Mur

Mais oui mon cher Bob, ils y vont, puisque c'est prévu Au dessus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Mar 12 Juin 2012 - 10:45

Tien puisqu on en parle Etonné

Reuters - il y a 25 minutesLes Nations unies dénoncent le gouvernement syrien comme l'un des pires sur sa liste annuelle "de la honte".

Des soldats syriens ont torturé et exécuté sommairement des enfants, et se sont servi de certains d'entre eux âgés d'à peine huit ans comme de "boucliers humains" au cours de leurs opérations contre les rebelles, a accusé un rapport de l'ONU publié mardi. Les Nations unies y dénoncent le gouvernement syrien comme l'un des pires sur sa liste annuelle "de la honte" où figurent les protagonistes des pays en conflit où les enfants sont tués, torturés et forcés à combattre.

"J'ai rarement vu autant de brutalités contre les enfants qu'en Syrie, où les filles et les garçons sont emprisonnés, torturés, exécutés et utilisés comme boucliers humains", a déclaré à l'AFP Radhika Coomaraswamy, représentante spéciale de l'ONU pour les enfants dans les conflits armés, avant la sortie du rapport.

Le rapport sur "les enfants dans les conflits armés" publié mardi cite à l'appui les circonstances d'une opération de quatre jours déclenchée le 9 mars par les forces loyalistes - armée, services de renseignement et milice Shabiha - contre le village d'Ayn l'Arouz (province d'Idlib). Les troupes gouvernementales ont raflé des dizaines de garçons âgés de huit à treize ans avant d'attaquer le village, selon le rapport.

Ces enfants ont été ensuite "utilisés par des soldats et des miliciens comme boucliers humains, placés devant les vitres des autocars transportant les militaires pour pénétrer dans le village lors de l'assaut". Parmi les 11 morts du premier jour de combats ont figuré trois garçons de 15 à 17 ans. Trente-quatre autres personnes, dont deux garçons de 14 et 16 ans et une fillette de neuf ans, ont été capturés. "Le village fut finalement incendié et quatre des 34 prisonniers ont été abattus par balles et brûlés, notamment les deux (...) Lire la suite sur LePoint.fr
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Mar 12 Juin 2012 - 11:28

Rire Rire Rire Rire Quel ramassis de conneries, oh ils vont bien montrer des cadavres d'enfants mutilés en accusant le gouvernement Assad, et sans aucune preuve l'incriminant, mais ils en fourniront plus tard, peut-être ... et il y aura des témoins, en gros plan, bien serré le plan, pour ne pas montrer qu'ils sont 50 et surment pas Syriens ... oh tiens, si, payé à 2000 Eu par tête par l'ONU ou l'OTAN ou Israel (le pays auquel Hollande fait ouvertement allégeance .. comme Coppé etc ... ) , au choix .... faut persuader les gens qu'il faut raser libérer la Syrie, comme en Libye, et bientôt le reste du monde, tuer, tuer, voler, mentir, pour une poignée de Dollars, MAIS en bienpensance, en écrivant l'histoire toute mimi de la libération de la planète de sa ... liberté ?

Ca semble un peu s'accélérer, l'été arrive, plus qu'une semaine pour être belle en maillot Sexy
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Jeu 14 Juin 2012 - 12:49

Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Ven 15 Juin 2012 - 12:28

Moscou exige l’arrêt immédiat de la guerre médiatique contre la Syrie

http://www.voltairenet.org/

Réseau Voltaire | 13 juin 2012


Le ministère russe des Affaires étrangères a envoyé aux chancelleries concernées des invitations à participer à la première réunion du Groupe de contact pour la Syrie, le 20 juin 2012, à Moscou.

Moscou avait avancé cette proposition depuis plusieurs semaines, mais elle ne rencontrait pas d’écho positif des États membres de l’OTAN ou du CCG. Ces derniers, qui accusent l’Iran de soutenir le régime syrien, refusaient de discuter avec Téhéran, en dehors du Groupe ad hoc sur le nucléaire iranien. En effet, l’OTAN et le CCG cherchent à utiliser la question nucléaire pour écarter l’Iran de la scène internationale et ne veulent donc pas le voir revenir à une table de négociation, fût-ce à propos de la Syrie.

Cependant, après le double tir de missiles balistiques intercontinentaux russes, l’OTAN et le CCG ont souhaité manifester leur bonne volonté pour calmer le jeu.


La surprise est que l’ordre du jour rédigé par Sergey Lavrov porte en question prioritaire —avant l’arrêt des violences et de l’approvisionnement en armes— l’arrêt immédiat de la guerre médiatique contre la Syrie, c’est-à-dire l’abandon du projet de changement de régime par un coup d’État médiatique ..




Qui a sa crème solaire ... Siffle

Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Ven 15 Juin 2012 - 23:43

Vous pensiez que la France calmerait le jeu ? cmalade

Ben ...



Jugez ...Le sang contaminé n'a pas suffit pour ce crevard


Paris envisage de fournir des moyens de communication aux rebelles syriens

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/syrie-laurent-fabius-evoque-une-conference-a-geneve-15-06-2012-2050154.php

Publié le 15.06.2012, 08h44


La France envisage de fournir aux rebelles syriens des moyens de communication qui les aideraient à prendre le dessus sur les forces du régime de Bachar al-Assad, a déclaré vendredi le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius

La France envisage de fournir aux rebelles syriens des moyens de communication qui les aideraient à prendre le dessus sur les forces du régime de Bachar al-Assad, a déclaré vendredi le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.
Outre les efforts diplomatiques, une autre issue au conflit serait "une victoire claire et nette de l'opposition", a-t-il dit sur France Inter.
"C'est pourquoi, il y a à la fois la démarche de Kofi Annan (le médiateur international) et il est envisagé -les Américains l'ont fait, peut-être nous le ferons- de donner non pas des armes mais des moyens de communication supplémentaires" aux rebelles, a-t-il ajouté.

C'est la première fois qu'un responsable français envisage publiquement une aide matérielle à la rébellion armée contre le régime de Damas.
Le ministre français estime que cette rébellion gagne des soutiens dans la population syrienne. "Les indications que nous avons montrent que des groupes entiers très importants de la population qui, au départ, n'étaient pas nécessairement hostiles à Bachar, le deviennent maintenant", a-t-il dit.

AFP.



Asca a écrit:
Un encart de mon pronostique

Cette guerre se fera, l'Armée Française ira, et se prendra une branlée et sera rappelé au bercail, car ça pètera en France en même temps, par des conflits sociaux, politiques, ethniques et religieux, on va se retrouver avec les Atlanto-Sionistes au pouvoir et dans les merdias d'un coté et les Christo-Musulmans du peuple de l'autre, et ça sera pas un simple match de tennis ...

Ceux qui pensent que les guerres sont du passé et ne se feront plus en France risquent de changer d'avis, dans les mois qui suivent.

Repensez à vos vies, et au monde d'il y a 3 ou 4 ans et voyez aujourd'hui .....

Bref; je pose mon idée, je verrai bien si je me goure Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Lun 18 Juin 2012 - 12:12

Moscou envoie 2 navires de guerre vers sa base militaire en Syrie

http://realinfos.wordpress.com/

Le 15 Juin 2012

La Russie se prépare à envoyer deux navires de guerre amphibies vers le port de Tartous en Syrie, seule base navale russe en Méditerranée, a indiqué lundi une source au sein de l’état-major de la marine russe, citée par l’agence Interfax.

Deux grands navires de débarquement, le Nikolaï Filtchenkov et le César Kounikov, se préparent à partir vers le port syrien de Tartous, a déclaré un officier de l’état-major. Les deux navires vont transporter un important groupe de marins, selon Interfax.

Dautre part,le gouvernement américain a fait appel à la Grande-Bretagne pour arrêter un navire soupçonné de transporter des hélicoptères d’attaque russes et des missiles à la Syrie.

Le Alaed MV, un cargo russe, serait dans la mer du Nord et apporterait un lot munitions et d’hélicoptères MI25, connus sous le nom de “chars volants”, en provenance du port russe de la Baltique de Kaliningrad.

Washington, qui a condamné la semaine dernière Moscou pour continuer à armer le régime syrien, a demandé aux fonctionnaires britanniques de stopper la cargaison présumée par des sanctions qui pourraient obliger le retour de la marchandise dans son pays d’origine.

Hillary Clinton a averti que le convoi, expédition d’armes à la Syrie, pourrait créer une escalade dramatique du conflit.



Source :http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/9336170/US-enlists-Britains-help-to-stop-ship-carrying-Russian-attack-helicopters-to-Syria.html




Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Lun 18 Juin 2012 - 12:17

J'ai vu ça mais je n'arrive pas à recouper l'info bah

Concernant le site du réseau Voltaire, je confirme.... encore planté mon ordi en allant dessus ce matin dommage

Méfiance.... Loupe

Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Lun 18 Juin 2012 - 15:10

Il y a des sources différentes mais en Anglais dommage

Et puis si ça se trouve ils sont déjà en train de se tirer dessus, mais le saura plus tard Discret
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Lun 18 Juin 2012 - 15:15

Citation :
Et puis si ça se trouve ils sont déjà en train de se tirer dessus, mais le saura plus tard Discret
Ça va dépendre de ce qu'ils tirent Siffle

bah
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Sam 23 Juin 2012 - 22:04

Une source de prétextes .. clin doeil

22/06/12

Syrie : zones d'ombre autour de la chute d'un avion turc

Alors qu'une partie de la presse turque voit une attaque syrienne, une réunion de crise a été convoquée par le premier ministre Erdogan à Ankara. Un incident qui pourrait avoir de graves répercussions dans le contexte de la crise syrienne.

Source:
http://www.lefigaro.fr/international/2012/06/22/01003-20120622ARTFIG00750-syrie-zones-d-ombre-autour-de-la-chute-d-un-avion-turc.php

La Syrie a reconnu avoir abattu vendredi un avion de chasse F-4 turc au large de ses côtes

«Nous avons confirmé que la cible (du tir syrien) était un avion militaire turc qui a été touché par un coup direct après être entré dans l'espace aérien syrien. Il s'est écrasé en mer dans les eaux territoriales syriennes à environ 10 km des côtes de la province de Lattaquié (bien: Lattaquié)», a déclaré dans la soirée à l'AFP un porte-parole de l'armée syrienne, qui a requis l'anonymat. A Ankara, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a convoqué une réunion de crise avec le chef de l'état-major des armées et plusieurs ministres à Ankara. Les recherches se poursuivent pour retrouver les deux pilotes de l'appareil, un avion d'attaque au sol F-4, selon des sources officielles turques citées par l'agence de presse Anatolie. «La Turquie fera connaître son attitude définitive et prendra avec détermination les mesures qui s'imposent quand toute la lumière sera faite sur cet incident», a indiqué un communiqué des services du Premier ministre turc.

Source:
http://www.20minutes.fr/monde/syrie/958933-syrie-96-morts-violences

Avion turc abattu : Ankara réfléchit à sa riposte face à la Syrie

* Il est permis de croire que cet évènement a été créé pour marquer quelques points sur le tableau de l'OTAN! Les Forces armées turques sont réputées être parmi l'armée la plus puissante et la mieux entraînée au monde...

L'incident pourrait encore fortement accentuer la tension entre les deux pays, autrefois alliés.

La Turquie étudiait, samedi, sa riposte à la Syrie, qui a reconnu avoir abattu la veille un avion de combat turc, un grave incident qui attise encore les tensions entre Ankara et Damas et menace de lourdes conséquences internationales, au-delà des deux pays. Ankara a attendu près de douze heures vendredi pour confirmer que l'un de ses F-4 Phantom, qui avait décollé de sa base de Malatya (sud-est), avait été abattu par la DCA syrienne, excluant la thèse d'un accident.

Des recherches étaient en cours samedi en Méditerranée, au large de la province turque de Hatay (sud), pour tenter de retrouver les deux pilotes de l'appareil, des opérations auxquelles participe également la Syrie, a indiqué le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, qui a tenu une réunion de crise à Ankara à son retour de Rio du sommet de l'ONU sur le développement durable. De premières informations attribuées vendredi soir à Recep Tayyip Erdogan par la presse turque avaient indiqué que les deux pilotes étaient vivants.
"Après évaluation des données (...), on comprend que notre avion a été abattu par la Syrie", a annoncé dans la soirée un communiqué de ses services de presse. "La Turquie fera connaître son attitude définitive et prendra avec détermination les mesures qui s'imposent quand toute la lumière sera faite sur cet incident", indiquait le communiqué. Le communiqué ne donne pas de détails sur la mission qu'effectuait le F-4 - un avion généralement affecté par l'armée de l'air turque à des missions de reconnaissance - à proximité de la Syrie.

Zones d'ombre
À Damas, un porte-parole de l'armée syrienne a confirmé que l'appareil turc avait bel et bien été abattu."Nous avons confirmé que la cible (du tir syrien) était un avion militaire turc qui a été touché par un coup direct après être entré dans l'espace aérien syrien. Il s'est écrasé en mer dans les eaux territoriales syriennes à environ 10 kilomètres des côtes de la province de Lattaquié", a déclaré en soirée cette source. Le porte-parole a ajouté que les radars syriens avaient détecté une "cible non identifiée" ayant pénétré dans l'espace aérien syrien à grande vitesse et à basse altitude.

De nombreuses zones d'ombre persistent cependant sur ce grave incident : pourquoi l'avion n'a-t-il pas reçu ou répondu aux avertissements radio d'usage avant l'utilisation de la force ? Et que faisait-il dans l'espace aérien syrien, comme l'affirme Damas ? Ankara a opté dans un premier temps pour la retenue et a annoncé attendre les conclusions d'une enquête complète avant de définir sa réponse, afin, selon les observateurs, d'éviter d'être entraîné dans une confrontation militaire avec son voisin syrien. Et ce, alors que la Syrie est au bord de la guerre civile, avec des combats quotidiens entre armée régulière et différents groupes rebelles, après plus d'un an de manifestations antigouvernementales.

"Il faut d'abord établir si l'avion turc a violé ou non l'espace syrien. Même en cas de violation, la procédure habituelle est de chasser un intrus ou de le forcer à atterrir", explique le professeur en relations internationales Ilter Turan, de l'université stambouliote de Bilgi. Son collègue de l'université Yeditepe d'Istanbul, Mesut Casin, évoque une "attitude hostile" de la Syrie, qui devrait songer à s'excuser auprès de la Turquie et lui payer des réparations, pour que les Turcs décident de classer l'affaire.

Risque d'escalade

Depuis la répression sanglante par le régime syrien du mouvement de contestation, les bons rapports économiques et politiques entre les administrations turque et syrienne n'ont cessé de se dégrader. La Turquie réclame le départ du régime syrien, abrite sur son sol quelque 32 000 réfugiés syriens ainsi que des soldats rebelles qui ont fui le conflit. Elle accueille aussi le Conseil national syrien (CNS), principal rassemblement de l'opposition politique syrienne.

Autant de raisons de redouter que le grave incident de l'avion de chasse turc ne provoque une dangereuse escalade entre les deux pays, voire au-delà, l'un allié de l'Otan et des États-Unis, l'autre allié de l'Iran et soutenu par la Russie. La Turquie a prévenu récemment qu'elle pourrait invoquer l'article 5 du traité de l'Otan, qui prévoit une action de tous les membres de l'Alliance atlantique, pour protéger sa frontière avec la Syrie, après des tirs des forces syriennes vers le territoire turc. L'Otan a annoncé qu'elle n'envisageait pas d'intervenir en Syrie.

Cet incident intervient au lendemain de la publication par le New York Times d'informations sur la présence de la CIA en territoire turc pour superviser des livraisons d'armes aux rebelles syriens, armes fournies par la Turquie et des pays arabes. La Turquie, qui partage avec la Syrie une frontière de plus de 900 kilomètres, a démenti cette information et toute livraison d'armes.

Source:
http://www.lepoint.fr/monde/avion-turc-abattu-ankara-reflechit-a-sa-riposte-face-a-la-syrie-23-06-2012-1476784_24.php



C'est posté brouillon, mais les sources restent vrai et vérifiables
. clin doeil ..
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    Lun 2 Juil 2012 - 12:56

Etonné Etonné

Thierry Meyssan à propos de la destruction de la télévision Al-Ikhbariya


Publiée le 30 juin 2012 par VoltairenetTV

Mercredi 27 juin au matin, des hommes armés ont lancé un raid contre le siège de la chaîne de télévision syrienne Al-Ikhbariy, tuant sept employés, en enlevant d'autres et démolissant les locaux.

Quelques heures après l'attaque, la chaîne continuait à diffuser ses programmes, à partir de studios improvisés.

Le Réseau Voltaire a pu se rendre sur place pour rencontrer le personnel de Al-Ikhbariya et observer les dégâts.

Depuis le début de la tentative de déstabilisation de la Syrie il y a 15 mois, plusieurs journalistes syriens ont été pris à partie, kidnappés ou tués par l'ASL.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Info] La Syrie ...    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Info] La Syrie ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Info sur montesa 315 de 2002
» [Info]Dimensions pneus
» lipo info Zippy
» Roue de secour, info ?
» opération contrôles nocturne sur l'a4 info journal le 20 minutes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: Général :: INFOS - NEWS - NOUVELLES-
Sauter vers: