Univers Mercedes
Le 5 Mai 2013

Bonjour,

Ce forum est fermé. L'aventure Mercedes-Benz s'arrête ici.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur.

Partagez | 
 

 [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 22 ... 41  Suivant
AuteurMessage
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Ven 22 Juil 2011 - 10:28

Bob a écrit:
Apéro Time au bar du Titanic Potes Alcool Blanc

Ca me fait penser que je serais bien monté en même temps que Will & Kitty clin doeil Alcool Blanc

Potes




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Ven 22 Juil 2011 - 10:33

Tu viens quand tu peux clin doeil

Alcool Brun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Ven 22 Juil 2011 - 10:44

vous cherchez pas un capitaine pour votre titanic ? dommage
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 5:06

L'aide à la Grèce coûtera 15 milliards d'euros à la France
Source : lefigaro.fr Le 22/07/2011



Le nouveau plan de sauvetage de la Grèce aura comme «conséquence indirecte» pour la France une augmentation de son endettement d'environ 15 milliards d'euros d'ici 2014, selon François Fillon.

L'endettement français sera accru d'environ 15 milliards d'euros d'ici à 2014 en raison de la mise en oeuvre du plan d'aide à la Grèce conclu jeudi soir, a déclaré vendredi François Fillon. Ces décisions n'ont pas de coût direct pour nos finances publiques», a assuré le premier ministre, à l'issue d'une réunion à Matignon avec les principaux responsables du Parlement sur les suites du sommet de la zone euro tenu jeudi à Bruxelles. Et d'ajouter : «Elles ont un coût indirect puisque nous allons participer à travers des garanties apportées sur les prêts qui seront consentis par le fonds de stabilité européen à la Grèce».

Le premier ministre a qualifié en outre l'accord des dirigeants européens sur un plan de sauvetage de la Grèce d'étape absolument décisive pour la zone euro.

Cet accroissement de l'endettement pourrait mettre à mal l'objectif du gouvernement de commencer à faire baisser le ratio de dette publique de la France à partir de 2013. La dette publique de la France s'élevait à la fin du premier trimestre (dernier chiffre disponible) à 1646,1 milliards d'euros, soit 84,5% du Produit intérieur brut (PIB).

L'accord de Bruxelles, qui doit beaucoup aux efforts du couple franco-allemand, pemettra d'éviter une faillite de certains pays de la zone euro, a déclaré le premier ministre après avoir expliqué les décisions prises jeudi aux parlementaires français à Matignon.

La «règle d'or» qui inscrirait la nécessité de réduire les déficits dans la Constitution française est plus que jamais d'actualité, a encore dit le chef du gouvernement. L'objectif de la France de ramener son déficit public en dessous de 3% du Produit intérieur brut (PIB) en 2013 «doit être atteint», a également indiqué le premier ministre. «Les engagements que nous avons pris doivent être respectés», a-t-il ajouté.

AFP et Reuters)

Encore un méga mensonge !!!!, regardons la carte de la zone euro



Grèce, Irlande, Potugal, Espagne, Italie.... sont déjà hors course. Qui reste t-il pour payer la Facture qui je le rappelle est de 158 milliards pour ce deuxième plan de sauvetage uniquement pour la Grèce ???? Vous croyez vraiment que la facture ne sera que de 15 Milliards ???
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 8:34

Pas de ma poche ... Rire

Tu te fais du mal, attendons Septembre-Octobre, on devrait avoir un été indien ... Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 8:42

L'été passera comme une fleur, il restera encore cet hiver le Portugal à sauver, puis l'Espagne... Rire

Je trouve que les marchés ont (trop) bien réagis. On s'attendait à une chute des marchés (CAC autour des 3500 pts), hé bien non c'est l'inverse. Visiblement ils attendaient l’accalmie pour reprendre des positions jusqu'au prochain défaut du Portugal. Rire
La hausse des places boursières sera de courte durée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 9:12

Citation :
Tu te fais du mal, attendons Septembre-Octobre, on devrait avoir un été indien ...

Ce qui m'exaspère au plus au point, c'est qu'un connard annonce un chiffre bidon et tout le monde le reprend sans réfléchir 30 secondes.
Personne ne s'insurge, putain si on te présentait la note du mec qui vient de bouffer dans un super restau alors que tu viens de te taper un jambon beurre, tu règlerais la note sans moufeter ??? C'est exactement la situation dans laquelle nous sommes et tout le monde semble trouver ça normal..... Mur Mur Mur Le patron de l'Europe aujourd'hui c'est JC Junker il peut faire ce qu'il veut en toute impunité et personne ne s'en émeut..... mais tu as raison, je me fais du mal bah

Potes Biere




Dernière édition par Bob le Sam 23 Juil 2011 - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 16:53

Hey Hey Hey Bank run en AllemagneHey Hey Hey
Source : Bild

Ça y est c'est dans Bild, le journal de la populasse: L'euro est mort.

Les économies et les retraites sont en danger.

Les gens retirent leur argent en masse, les banques sont à court de gros billets, les marchands de métal engagent du personnel de sécurité. Les gens achètent ce qui reste.
On ne trouve plus du tout de Krügerrands ni de barres de 100gr, l'or devient rare.
.../



Ça c'était pas prévu dans le scénario

Mort de rire Mort de rire Mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 18:00

moi je vais acheter des graines chez kokopeli cmalade
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 18:21

Bob a écrit:
Hey Hey Hey Bank run en AllemagneHey Hey Hey
Source : Bild

Ça y est c'est dans Bild, le journal de la populasse: L'euro est mort.

Les économies et les retraites sont en danger.

Les gens retirent leur argent en masse, les banques sont à court de gros billets, les marchands de métal engagent du personnel de sécurité. Les gens achètent ce qui reste.
On ne trouve plus du tout de Krügerrands ni de barres de 100gr, l'or devient rare.
.../



Ça c'était pas prévu dans le scénario

Mort de rire Mort de rire Mort de rire


Heuuuu Non.

D'après ce que je comprends il risque seulement d'y avoir une pénurie d'Or et d'argent (les banques disent le contraire), mais en aucun cas de billets de banque.

Bref pas plus de bank run que de poules avec de dents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 18:31

Flav a écrit:
Heuuuu Non.

D'après ce que je comprends il risque seulement d'y avoir une pénurie d'Or et d'argent (les banques disent le contraire), mais en aucun cas de billets de banque.

Bref pas plus de bank run que de poules avec de dents.

C'est pas ce que j'ai compris avec le traducteur Google, de toute façon, on sera vite fixé, si cette info est vraie ou pas, les allemands ne sont pas cons, ils savent qu'in fine ce seront eux qui payeront la facture pour tout le monde.... à suivre donc Loupe

Mais si cela se produit réellement.... c'est Game Over

De toute façon, si cette semaine, une agence de notation dégrade l'Espagne ou l'Italie ce sera reparti pour un tour, sauf que là ce ne sont plus les mêmes sommes en jeu... Siffle

Wait and See

@ BdB

+1 Pour les graines D accord

Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 19:19

Moi aussi je suis dans les graines Rire Rire Rire La dernière fut semée dans le ventre de Céline Rire Rire Rire Amusé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 19:34

Bon, je vais faire le béotien de service, d'ailleurs je n'ai aucun mal, je suis doué pour ça :

De l'argent, il s'en crée tous les jours, chaque fois qu'une banque consent un nouveau crédit. Cet argent, il finit bien dans les poches de quelqu'un, qui faute d'en avoir besoin, doit sans le foutre à la banque. Je suppose qu'une fois créé, il n'est pas détruit.

L'endettement des pays et des économies nationales semble être le fonds de commerce des banques, qui, comme expliqué par Bob, font en sorte que celui-ci perdure... En ce moment, il me semble comprendre qu'elles sont bien servies...

Autrement dit, les banques devraient être plutôt satisfaites, alors je ne vois pas pourquoi on nous parle de faillite de ces dernières, et pourquoi on devrait mettre son pactole sous matelas, ou le transformer en or...

J'ai loupé un épisode ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 20:33

mimile a écrit:
De l'argent, il s'en crée tous les jours, chaque fois qu'une banque consent un nouveau crédit. Cet argent, il finit bien dans les poches de quelqu'un, qui faute d'en avoir besoin, doit sans le foutre à la banque. Je suppose qu'une fois créé, il n'est pas détruit.

Il n'est pas détruit, il est placé sur les marchés, plus ou moins risqué et plus ou moins rémunérateur, en gros, soit il jouent gentiment aux machines à sous (le risque de perte maximal est limité) soit ils jouent à la roulette (notamment les marchés dérivés à fort effet de levier, les gains peuvent être énormes... les pertes également) Sachant que dans le meilleur des cas les banques n'ont que 5% de fonds propres. Si elles perdent plus que ces 5%... elles vont au tapis bah

Citation :
L'endettement des pays et des économies nationales semble être le fonds de commerce des banques, qui, comme expliqué par Bob, font en sorte que celui-ci perdure... En ce moment, il me semble comprendre qu'elles sont bien servies... Autrement dit, les banques devraient être plutôt satisfaites, alors je ne vois pas pourquoi on nous parle de faillite de ces dernières, et pourquoi on devrait mettre son pactole sous matelas, ou le transformer en or...

Si tu prêtes 100 € à la Grèce, cette valeur est inscrite au Bilan de la banque, imagine que la Grèce ne rembourse que 50 €, c'est une perte sèche pour la banque, là encore si les pertes excèdent le capital de la banque, c'est le tapis. C'est ce qui s'est passé en 2008 et les Etats ont essuyé les pertes.... Saufs que là les Etats n'ont plus les moyens de faire un nouveau sauvetage, la solution qu'ils ont bricolé, n'est qu'un immense schéma de Ponzi, c'est de la cavalerie pour essayer de gagner du temps, rien de plus. Dans cette situation les banques peuvent faire défaut à n'importe quel moment, ce que tu as sur ton compte devient inaccessible, encore plus con si tu avais de l'or dans un coffre à la banque Rire Rire Rire

Sarkozy a provoqué les marchés en disant que ce plan ne serait valable que pour la Grèce à l'exclusion de tout autre pays.. Discret
Que se passera t-il lorsque les agences de notation vont dégrader la note de l'Espagne.....??? Ce sera exactement le même problème que la Grèce, mais puissance 6 Siffle Peur Et là plus personne ne peut ni ne veut payer bah GAME OVER

Bon faut pas être obnubilé non plus part les dettes européennes aux USA c'est pire Rire Rire Rire donc si ça pète pas ici ça pètera là-bas Hey mais ça pètera


Pourquoi changer du papier en or.... parce que l'or garde sa valeur, pas le papier.... Si tu trouve une pièce d'or Romaine, à défaut de valeur historique, elle a toujours court au poids du métal, essaye de changer un billet de dix francs.... clin doeil


Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 21:02

mimile a écrit:

De l'argent, il s'en crée tous les jours, chaque fois qu'une banque consent un nouveau crédit. Cet argent, il finit bien dans les poches de quelqu'un, qui faute d'en avoir besoin, doit sans le foutre à la banque. Je suppose qu'une fois créé, il n'est pas détruit.

L'endettement des pays et des économies nationales semble être le fonds de commerce des banques, qui, comme expliqué par Bob, font en sorte que celui-ci perdure... En ce moment, il me semble comprendre qu'elles sont bien servies...

Autrement dit, les banques devraient être plutôt satisfaites, alors je ne vois pas pourquoi on nous parle de faillite de ces dernières, et pourquoi on devrait mettre son pactole sous matelas, ou le transformer en or...

J'ai loupé un épisode ?

l'argent crée par l'état n'est pas aux banques ... cette argent est aux porteur, c'est à dire à toit et à moi ou un autre ...

tu a 10€ en poche que tu met en banque ... croix tu que la banque crédite son compte avec 10€ ? pas du tout, cette argent n'est pas à elle mais à toit ... donc ton compte est créditeur et le compte de la banque débiteur ... de 10 € ... la subtilité c'est qu'elle à une force, c'est à dire 10€ dans ces caisses ... en moins ... mais 10€ quand même ...

je dépose 11€ dans la même banque, donc la banque à en caisse 21€ qui n'est pas à elle (-) ... mais, elle à déjà 10€ de ton compte qui n'est pas à elle et 11€ de mien (encore (-)... elle prend en référence le dépôt de 10€ en valeur et s’octroie 1€ en crédit sur son compte ... la valeur des 10€ venant de toi est pris en compte de référence parce que tu a fait le dépôt avant moi (donc (+) ... comme-ci toit et moi avons un compte en commun (+) ... c'est la même banque, donc le même compte pour la banque ( en (-) !! ... elle à 10€ en valeur débit et 1€ en valeur crédit (++-=-)... ce qui fait qu'elles prête les autres 10€ en débit de son compte et donne une caution de 1€ (+) ...

Donc la valeur de départ est et sera toujours en moins (-) ... pour mettre en plus(+), elle change contre une autre valeur étalon, donc l'or, elle est encore en (-) ... met un client autre que nous, a une valeur en (+) en or que la banque lui octroie ... donc (++-=-) ctte valeur dépasse les 21 € de départ, car son client a en valeur en or, à crédit virtuel, le double ou le triple ... l'argent en trop virtuellement, donc en plus (+) est rétrocédé à l'état en argent papier qui détruit les billets ... le mic-mac algébrique est parfait ... mais pas éternel ... exemple : -999 + -999 = - 1998 + 1€ = -1997 toujours (-) ... c'est un peut simpliste comme explication, mais bien en phase avec se qui arrive en se moment et se qui a été toujours pratiqué dans tout les empires mondialisée des valeurs de la monnaie et des banques ... Discret

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 21:08

Oui mais l'argent, il est toujours quelque part... quand une banque perd de l'argent, une autre en gagne... Je veux dire par là qu'il y a toujours plus d'argent en circulation ou au repos quelque part...

Quand je vais acheter ma baguette, mon boulanger achète autre chose avec mon argent et celui de ses autres clients, et ainsi de suite... Avec autant d'argent, je ne comprend pas que tout le monde puisse faire faillite en même temps... Puisque l'argent, à partir du moment où il a été créé, il existe bel et bien, même si ce n'est que dans des comptes...

J'ai du mal à m'expliquer, mais dans ma petite tête il y a quelque chose qui cloche...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 21:23

Choqué Choqué Choqué Tu as une façon "d'expliquer" les choses BdB Mur Cassé Mur Cassé Mur Cassé

Si tu ne l'as pas encore vu, je te conseille l'argent dette Mimile, tu va tout comprendre clin doeil

La création monétaire est fictive, déjà avec des billets, on arrivait à en imprimer plus qu'il n'y avait de marchandises à acheter... (Weimar par exemple ou les fameux assignats) alors avec l'argent électronique..... Quand il y a vraiment beaucoup trop d'argent, le système se casse la gueule, même si l'argent est là physiquement en grande quantité, il ne vaut plus rien car plus personne n'a confiance.




Dernière édition par Bob le Sam 23 Juil 2011 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 21:40

mimile a écrit:
Oui mais l'argent, il est toujours quelque part... quand une banque perd de l'argent, une autre en gagne...
virtuellement ... les échanges se font par le biais des porteurs, c'est à dire de ton boulangé qui est ou pas dans une autre banque ... l'une et l'autre se réclame les valeur d'échanges ...
Citation :
Je veux dire par là qu'il y a toujours plus d'argent en circulation ou au repos quelque part...
ben non! il est détruis

Citation :
Puisque l'argent, à partir du moment où il a été créé, il existe bel et bien,

la création de l'argent est fait celons le nombre de personnes activent qui réside dans le pays le recensement sert à cela aussi ... quand il y en a de trop, c'est détruis ... remplacé par une valeur plus forte, l'or ... l'or devient la monnaie d’échange qui remplace l'argent ... le trop d'argent donc le (+) ne peut être sur le compte de la banque car virtuel ... pour avoir du (+) elle doit emprunter en contre partie de la valeur en or à une autre banque ... donc encore en moins (-) sur son compte ... se petit jeux de (+) et de (-) ne peut durer dans le temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 23 Juil 2011 - 22:16

mimile a écrit:
Oui mais l'argent, il est toujours quelque part... quand une banque perd de l'argent, une autre en gagne... Je veux dire par là qu'il y a toujours plus d'argent en circulation ou au repos quelque part...

Quand je vais acheter ma baguette, mon boulanger achète autre chose avec mon argent et celui de ses autres clients, et ainsi de suite... Avec autant d'argent, je ne comprend pas que tout le monde puisse faire faillite en même temps... Puisque l'argent, à partir du moment où il a été créé, il existe bel et bien, même si ce n'est que dans des comptes...

J'ai du mal à m'expliquer, mais dans ma petite tête il y a quelque chose qui cloche...

Je ne retrouve pas le sujet du lien ici , mais

Regarde ça, ça a l'air d'un dessin animé pour mioche, mais c'est simple et limpide, ça parle des USA mais aussi du reste du monde qui tourne de la même manière. Röt Shield vs Rock Feller, comme dans "Un fauteuil pour deux" . Je t'assure, tu ne perdras pas ton temps clin doeil




Potes Alcool Brun


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Dim 24 Juil 2011 - 8:30

Un superbe documentaire pour comprendre la crise de la dette et la notion de dette odieuse

"Debtocracy" : La gouvernance par la dette !





Ce projet a attiré l’attention de plus d’un million de personnes en Grèce, et a popularisé une campagne nationale demandant une commission d’audit de la dette publique du pays. OWNI s’est entretenu avec l’homme derrière ce subversif documentaire qui secoue l’opinion grecque, dans une période très difficile pour le pays.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Dim 24 Juil 2011 - 11:12

http://www.moneyweek.fr/20110758360/conseils/economies/france-nous-meritons-de-faire-faillite-et-cela-pourrait-arriver-plus-vite-que-prevu/

"Nous méritons de faire faillite. Oui, nous, l’Union européenne, la zone euro, la France. Nous le méritons, même si franchement je n’ai aucune envie de voir une telle chose se produire.

Mais nous le méritons. Nous avons des dirigeants absurdes. Des menteurs. Regardez les résultats des derniers stress tests bancaires."

"Mensonge 1 : les banques européennes sont en bonne santé
Nous savions déjà que la méthode était discutable – ne pas prendre en compte les conséquences de la faillite d’un Etat sur la solidité des banques européennes alors que c’est justement le problème n°1 auquel nous sommes confrontés en ce moment.

20 banques devaient être recalées – sur 99 testées. Mais ce ne sont que 9 malheureuses petites banques qui échouent à cette mascarade de stress tests : 1 banque autrichienne, 1 allemande, 2 grecques et 5 espagnoles. Et encore, elles n’auraient besoin « que » de 2,5 milliards d’euros supplémentaires pour être hors de danger.

C’est un mensonge, tout simplement. Un mensonge parfaitement organisé et pensé par les autorités européennes. Les banques européennes ont dans leurs coffres pour environ 100 milliards d’euros de dettes grecques, portugaises et espagnoles.

Qu’avons-nous à gagner à une telle forfaiture ? Absolument rien, car personne n’est dupe.

Ce que les dirigeants de la zone euro veulent à tout prix cacher, c’est que la situation financière des banques européennes est telle qu’elles sont en fait maintenues en vie par la BCE.

La BCE joue le rôle de grand salvateur dans cette affaire. Elle soutient les banques grecques, espagnoles, irlandaises. Elle empêche le Portugal, l’Italie, l’Irlande, la Grèce et l’Espagne de faire défaut.

Au final comme nous vous l’expliquions lundi dans la Quotidienne, la BCE danse sur un volcan en éruption. Ses réserves et fonds propres ne représentent que 4,3% de ses actifs. Or ces actifs ne font pas rêver : de la dette des PIIGS, des créances pourries d’à peu près toutes les banques de la zone euro. Il suffirait que la valeur de ces actifs chute de 4,3% pour que la BCE soit en situation de faillite.

Combien faudra-t-il à votre avis pour que les dettes souveraines des pays périphériques de la zone euro perdent 4,3%, ou que les créances douteuses que les banques européennes ont confiées à la BCE s’effondrent ? Il y a de grandes chances pour que la BCE soit déjà en faillite.

Mensonge 2 : le problème grec pourra être résolu – et la zone euro sera maintenue
Si vous écoutiez l’interview de François Baroin ce matin sur France Info (écoutable ici), vous aviez l’impression qu’en fait tout allait bien. Alors certes, il y avait encore quelques – toutes petites – discussions entre les différents Etats européens sur les modalités d’aide à la Grèce, mais des broutilles.

Pour résumer l’intervention de notre ministre des Finances :
– la Grèce ne fera pas défaut
– les pays européens sont en grande partie d’accord sur ce qu’il faut faire pour aider la Grèce
– les banques seront volontaires pour participer à ce second plan d’aide à la Grèce
– la stabilité de l’euro sera maintenue

Et quant à savoir si les contribuables – en particulier français – allaient devoir payer pour la Grèce, notre ministre des Finances n’a tout simplement pas répondu.

Si c’était la résolution de la crise grecque était si simple, nous ne serions pas en train d’en discuter plus d’un an après. Ce qu’oublie de dire Monsieur Baroin, c’est que le problème ne se cantonne évidemment pas à la Grèce.

Imaginons que nous payons effectivement la facture grecque, aurons-nous les moyens – ne parlons pas de l’envie, elle n’est déjà pas très forte pour la Grèce – de sauver les autres pays en détresse financière ?

Les Européens peuvent s’agiter autant qu’ils veulent, se plaindre de l’excessive sévérité ou de l’injustice des agences de notation, la réalité est la suivante : la crise souveraine est contagieuse. Espagne, Portugal, Irlande, Italie… et bientôt, la France ?

Mensonge 3 : la France ne peut pas perdre son AAA
Car de plus en plus d’observateurs anglo-saxons soulignent la fragilité de la situation française.

C’est ce qu’explique mon collègue Matthew Lynn dans le dernier numéro de la version britannique de MoneyWeek. L’euro, qui devait favoriser les exportations tricolores, n’a en fait pas eu l’effet escompté sur notre économie.

La preuve, notre balance commerciale déficitaire. Comme le rappelle Le Monde, notre déficit commercial atteint des records : « Le déficit commercial de la France s’est encore creusé en mai, battant un nouveau record pour la troisième fois depuis le début de l’année, à 7,42 milliards d’euros contre 7,17 milliards en avril, en données corrigées des variations saisonnières, ont annoncé les Douanes jeudi 7 juillet ».

Le déficit de la France atteint 90% du PIB et devrait augmenter à 95% en 2012. Ce qui signifie que contrairement aux Italiens par exemple, au lieu de réduire notre endettement, nous l’augmentons.

Selon la Banque des règlements internationaux, la France est d’ailleurs le quatrième plus gros émetteur de dettes au monde (après les Etats-Unis, le Japon et l’Italie). Inquiétude supplémentaire, une grande partie de notre dette (37%) est détenue à l’étranger – ce qui est bien plus que pour l’Italie (24%), les Etats-Unis (19%) ou le Japon (1%).

Ces détenteurs étrangers – des fonds essentiellement – risquent d’être les premiers à paniquer en cas de menace sur la notation française et ainsi faire exploser le rendement des obligations françaises : c’est l’engrenage fatal que nous connaissons bien maintenant en Europe.

La conclusion de Matthew Lynn ? La France pourrait être le prochain domino européen à tomber, et le prochain pays à perdre son AAA. Le vacillement de la France a de grandes chances d’être fatal à la monnaie unique dont nous sommes pourtant les créateurs.

Protégez-vous !
Constituez-vous une protection anti-crise."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Dim 24 Juil 2011 - 11:32

Coucou Salut Flav

J'ai lu cet article, ce qui m'énerve, c'est que personne ne remet en cause la nature même de cette dette, ni les économistes, ni les journalistes et surtout pas les politiques et pourtant, il n'y a pas à tortiller, il faut faire un Audit comme cela a été fait dans les vidéos que j'ai posté ce matin et refuser de payer ces sommes indues.

Les pays doivent faire défaut (et non faillite, dans l'histoire quasiment tous les pays ont fait défaut, France USA etc... en tête et ces pays existent toujours clin doeil ) Les créanciers prendront le bouillon une bonne fois pour toute, de toute façon ça finira ainsi... personne n'est en mesure de payer ces dettes virtuelles.. Nous pourrons peut-être alors repartir sur des bases saines...

PS, il semble que l'épreuve de force entre Républicains et Démocrates aux USA n'est toujours pas résolu.... cette semaine va être sportive Discret

Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Dim 24 Juil 2011 - 22:18

Etonné cmalade

http://panier-de-crabes.over-blog.com/


Avec pincette

Dimanche 24 juillet 2011
URGENT : Qu'est-ce qui se trame ?

Je ne sais ce que vaut cette info (vue dans un commentaire sur le site de LIESI),si c' est confirmé, préparons nous ! :

LaVéritéLibère

23 juillet 2011 at 16 04 25 07257

Information spéciale : Ma mère travaille à l’imprimerie de billets de la Banque de France à Chamalières.

Ils viennent de fermer il y a 2-3semaines l’une des machines les plus importantes. Ils n’ont pas licencié les personnes qui y travaillaient mais les mettent dans des stages qui ne servent à rien.

Normalement, ils prévoient prochainement la création de nouveaux billets, appelés « euro 2″, mais ca traine, c’est reporté. Les salariés ne savent pas ce qui se trame.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Lun 25 Juil 2011 - 6:28

J'ai lu également que l'Allemagne avait commandé des presses à imprimer... sans plus de précisions Loupe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Lun 25 Juil 2011 - 9:44

je pense que la remise à zéro du système est en place et se prépare pour 2012 ... cette année est dite année climatérique :

Année climatérique, du grec klimactêr, degré, et au figuré crise. - Ce mot signifie donc véritablement année critique, et c'est bien là la signification que tous les auteurs anciens, à l'instar de Censorinus, par exemple, lui ont donnée.

La doctrine des années climatériques, qui paraît très ancienne, a longtemps régné dans les écoles. Suivant les uns, c'étaient toutes les années de la vie qui étaient des multiples de 7; d'autres ont admis comme telles celles qui étaient le produit de la multiplication de 7 par un nombre impair. Un grand nombre ont séparé les années climatériques par un intervalle de neuf ans, et d'après cela la soixante-troisième année, qui est à la fois un multiple de 7 et de 9, a été considérée comme la grande climatérique; elle inspirait une telle frayeur, qu'on lui donnait les noms les plus singuliers; ainsi c'était la pernicieuse, la fatale, etc.

Parmi celles de la période par 9, on regardait comme dangereuse la quatre-vingt-unième; puis une des plus redoutées était la quarante-neuvième, etc. On pensait dans les écoles que ces périodes qui séparaient les années climatériques étaient nécessaires pour le renouvellement de toutes les parties du corps et qu'il ne restait plus rien de celles dont il était formé auparavant.

Nous n'avons pas besoin de dire qu'il ne reste plus rien de cette doctrine, quoique cependant certaines habitudes de langage aient fait conservé le nom de critiques (ou de climatériques) à certaines époques de la vie; ainsi, la puberté, l'âge critique des femmes, etc.
source :
http://www.cosmovisions.com/$Anneeclimaterique.htm

je vais me répéter, mais cela peut avoir une relation non négligeable, le système prend sa base sur le calendrier qui lui même prend sa base sur la course du soleil donc de la course de la terre ... vue se qui se passe au niveau des saisons qui se décale légèrement, mais non négligeable pour la base du corps de métier qui nourris les hommes et la planète, je veut dire, l'agriculture en premier lieu, il va falloir réformer le calendrier par rapport au nombre de jours et donc des saisons qui n'est plus en phases avec les dates ...

ce phénomène va mettre à mal toute la gestion civile et économique ... c'est le propre phénomène de crise ...

imaginez que dans quelques temps, on nous déclare que nous avons deux mois de trop sur les saisons ? ... quel serait les conséquences aux niveau mondial ? ... catastrophique ! ... donc pour emmener cette inéluctable phénomène naturel en douceur, il faut y mettre le chaos mental au fur et à mesure que le temps passe ... par la suite, un nouvel ordre mondial prendre fait et cause à grand coup de bible et autre écrits à la mord moi le nœud, pour justifier ces actes de mise en place d'une nouvelle mentalité par la force et la guerre ...

Si nous prenons la phrase du texte sur l'année climatérique plus haut, il est écrit que : "Un grand nombre ont séparé les années climatériques par un intervalle de neuf ans, et d'après cela la soixante-troisième année, qui est à la fois un multiple de 7 et de 9, a été considérée comme la grande climatérique; elle inspirait une telle frayeur, qu'on lui donnait les noms les plus singuliers; ainsi c'était la pernicieuse, la fatale, etc.

Donc, 63 ans avant 2011 c'est l'année 1948 ... l'année des accord du GATT, le prémisses de l'organisation mondial du commerce ...
Si l'on résonne par élimination des faits de la crise dans tout les domaines aussi bien qu’économique que phénomène naturels ou écrit mythologique, nous sommes en plein dedans ...

Donc pour moi il est clair que somme aux portes d'un chaos mondial qui va épargner aucun pays et personnes ... Pour info, en Suisse en se moment, des rumeurs court que la crise les ont rattrapée ... la je crois que c'est le point "G" de la planète qui bascule, car la Suisse est LE pays ou tout les dirigeants sur terre, ont leur valeurs ... en particulier l'or ...

je ne vais pas remettre toute une histoire de chiffres et de nombres que personne ne capte l'essence secret, mais quand ont regarde de plus prêt et que l'on met en évidence que les chiffres qui sont la base de tout calculs, donc de tout le système, sont aussi la base d'un cryptage secret pour assoir le système et assoir le pouvoir, avec de simple formules algébrique ont retrouve le début et la fin d'un cycle ou d'une boucle mathématique ...

juste pour vous montrer et démontrer le phénomène algébrique du temps et du secret des chiffres, l'année de base des logiciels qui gère les dates sur nos ordinateurs, donc en numérique, cette date et année commence en 1900 ... le samedi 1 janvier ...
le temps numérique entre l'année 2011 et l'année 1900 est de 111 ans ... c'est à dire que les 3 "1" font une boucle contradictoire dans le logiciel une boucle trigonométrique ... car "0" vaut oui et "1" vaut non la dualité ... donc un "1" de plus dans les dates fait "oui et non non " en boucle ... cette boucle est représenté par un nombre qui est le "999" soit (111 x 9)... donc une fin de cycle ...

La comptabilité calendaire est fausse à la base depuis 1582 et bien avant sous les empires Sumériens, Babylonien, Maya, Parthe, Égyptien et de nos jours Julien et Grégorien ... mais les nombres et chiffres qui donne les périodes de saisons et donc calendaire, ont toujours existé avec les mathématiques sans changement fondamentale ...
si certains historiens disent que les mathématiques sont nés avec le siècle des lumières, c'est le fait qu'ils congratules les grenouilles de bénitier ...

Que les pays de l’Europe veulent faire évolué le système économique est une affaire prévue de longues date ... la crise est voulue pour remettre les compteurs du système à zéro, ou plus véritablement, à "1" et "0" ... donc chaque info qui est dès plus remarquable est le bien venue grâce à vous ...

Il ne reste plus qu'a ceux qui comprennent la lecture hautement fastidieuse de mes textes et de faire la part des choses dans les infos, de faire en sorte de sauver ses miches ... pour ma part, je retire tout mon pognons en banque pour acheter des graines et autres survie d'urgence, car même si la crise est déclaré par le chaos, l'homme auras toujours besoin d'une référence à court terme pour partager un minimum vitale ...

Par la suite, vaille que vaille, cela sera une autre pair de manche ... nous n'allons pas en réchapper des années à partir de 2011 à 2088 ... le tout est d'espérer que cela n'aille pas trop mal Incertain

Potes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob
Revenir en haut 
Page 3 sur 41Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 22 ... 41  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: Général :: INFOS - NEWS - NOUVELLES-
Sauter vers: