Univers Mercedes
Le 5 Mai 2013

Bonjour,

Ce forum est fermé. L'aventure Mercedes-Benz s'arrête ici.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur.

Partagez | 
 

 [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 21 ... 41  Suivant
AuteurMessage
Asca




MessageSujet: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Mar 12 Juil 2011 - 21:43

Perso je suis de longue à découvert, je risque pas qu'on me pique mon pognon Rire Rire
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Mer 13 Juil 2011 - 11:07

Avec lui au pouvoir ou en ministre des finances, le mur arrivera encore plus vite Suspect

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Mer 13 Juil 2011 - 18:29

Mais bien sûr, avec une triple buse du genre on finira dans la mur encore plus vite qu'actuellement.

Vous allez voir, une fois que les élections seront passées le gros coup de vis que l'on va avoir pour essayer de résorber la dette abyssale.
=> Plan de rigueur, avec hausse des impôts et taxes (TVA y compris), départ à la retraire encore plus tardif, gel des salaires etc...

La stabilité actuelle des marchés n'est due qu'à une injection de capitaux colossale dans les circuits financiers de la part de la BCE et de la FED pour éviter une panique dévastatrice. Il suffit de voir comment la BCE a injecté hier une fortune pour racheter toutes les obligations Espagnoles, Portugaises et Italiennes qui étaient en vente pour limiter la hausse des taux.... Et donc la panique.

L'Europe n'est qu'une vaste mascarade, soit on en sort au plus vite, soit on vire tous les pays en difficulté, c'est à dire à peu près tous sauf quelques pays Nordique et l'Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Mer 13 Juil 2011 - 19:04

Flav a écrit:
Mais bien sûr, avec une triple buse du genre on finira dans la mur encore plus vite qu'actuellement.

Si tu en trouve un valable dans le lot des prétendant au trône... fais-nous signe Rire Quand on lit le discour d'investiture de Lagarde au FMI....

Citation :
Vous allez voir, une fois que les élections seront passées le gros coup de vis que l'on va avoir pour essayer de résorber la dette abyssale.

Cette dette de toute façon passera par pertes et profits, personne ne peux la payer, les richesses du monde n'y suffirai pas

Citation :
Plan de rigueur, avec hausse des impôts et taxes (TVA y compris), départ à la retraire encore plus tardif, gel des salaires etc...

Une fois que la consommation sera totalement par terre, car les gens n'auront plus un rond, il deviendra extrêmement difficile de leur piquer quoi que ce soit de plus et quand l'économie réelle sera définitivement par terre elle aussi faute de débouchés... la finance se cassera la gueule malgré tout.... alors autant la saborder immédiatement et abréger les souffrances de tout le monde.

Citation :
La stabilité actuelle des marchés très relative !!! n'est due qu'à une injection de capitaux colossale dans les circuits financiers de la part de la BCE et de la FED pour éviter une panique dévastatrice. Il suffit de voir comment la BCE a injecté hier une fortune pour racheter toutes les obligations Espagnoles, Portugaises et Italiennes qui étaient en vente pour limiter la hausse des taux.... Et donc la panique.

Problème la BCE est devenue une Bad Banque en violation de tous les traités européens !!!! C'est comme si on laissait un interdit bancaire émettre des chèques sans provisions.... Trichet est dans ses petits souliers. En cas de défaut d'un pays c'est la BCE qui sautera en premier et tout le système avec !!!

Citation :
L'Europe n'est qu'une vaste mascarade, soit on en sort au plus vite, soit on vire tous les pays en difficulté, c'est à dire à peu près tous sauf quelques pays Nordique et l'Allemagne.

Quand tous les pays d'Europe auront été essoré, l'Allemagne le sera aussi.... Le système est dans le même état que la centrale de Fukushima, la réaction en chaine est enclenchée, personne ne peux plus l'arrêter... la seule incertitude n'est pas de savoir si ça va péter, mais quand ça va péter....

Biere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Mer 13 Juil 2011 - 21:43

Grèce: Fitch dégrade de trois crans la note de dette du pays!
Publié par realinfos


Paris (awp/afp) – L’agence de notation financière Fitch a annoncé mercredi avoir dégradé de trois crans la note souveraine de la Grèce, à CCC, contre B+ auparavant, en l’absence d’un nouveau plan d’aide « crédible et financé » de l’UE et du FMI à ce pays en proie à de graves difficultés.

L’agence relègue ainsi la Grèce à trois crans de la note DDD, réservée aux émetteurs de dette en défaut de paiement, c’est-à-dire qui ne sont pas en mesure de rembourser leur dette.

A l’appui de sa décision mercredi, l’agence souligne « l’absence d’un nouveau plan d’aide, intégralement financé et crédible » de l’Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI). A cela s’ajoutent de « fortes incertitudes entourant le rôle des créanciers privés » dans le plan et les perspectives macroéconomiques du pays.

Fitch fait valoir que la Grèce a besoin d’argent pour éviter de se retrouver en faillite en 2012 et que cette urgence aurait justifié que l’UE et le FMI, ainsi que les créanciers privés, se mettent d’accord sur un nouveau plan au début du mois de juillet.

Fitch avait déjà abaissé la note de dette de la Grèce de trois crans le 20 avril, une sanction qu’Athènes avait rejetée comme ne prenant pas en compte ses engagements à intensifier les efforts de redressement économique du pays.

Paris (awp/afp)
Publié par realinfos


Quenelle Quenelle Quenelle
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Mer 13 Juil 2011 - 21:54

Ca pro Grèce bien Au dessus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Mer 13 Juil 2011 - 22:34

C'est ce qu'on appelle un tir de barrage, chaque jour une agence de notation différente annonce une dégradation des notations depuis la semaine dernière : Portugal, Italie, Irlande et Grèce pour la énième fois.... enfin pour cette dernière il ne pourront plus trop continuer à moins de créer un échelle ouverte négative Rire Rire Rire

Concernant la dette US abyssale.... tout va bien, c'est toujours du AAA..... Ah tiens oui les agences de notation sont toutes américaines.... pur hasard Discret

et pourtant....

Obama déclare qu’il ne peut pas garantir les chèques de la sécurité sociale pour les retraités le 3 août prochain: Apocalypse économique à l’horizon!
Publié par realinfos

CBCNews, 12 juillet 2011


Le président Obama a déclaré, le 12 juillet 2011, qu’il ne peut pas garantir que les retraités vont recevoir leur chèque de la sécurité sociale le 3 août si les Démocrates et les Républicains ne parviennent pas à un accord sur la réduction du déficit dans les prochaines semaines.

« Je ne peux pas garantir que les chèques seront délivrés le 3 août si nous n’avons pas résolu le problème », a dit le président Obama. Il a ajouté, lors de cette entrevue sur les ondes de CBS, que le gouvernement n’a tout simplement pas l’argent dans ses coffres!

De nombreux économistes, ainsi que l’administration Obama, ont averti qu’une catastrophe économique allait frapper le pays si le plafond d’emprunt légalement autorisé n’était pas augmenté d’ici le 2 août.

Source: http://www.cbsnews.com/8301-503544_162-20078789-503544.html
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Jeu 14 Juil 2011 - 6:29

L'Iran inaugure sa bourse du pétrole

http://www.alterinfo.net/

Le 13 Juillet 2011

L'Iran lance en mode de test sa propre bourse du pétrole, a fait savoir le chef du département étranger de la Compagnie nationale iranienne du pétrole (NIOC), Mohsen Ghamsari.
"La bourse ne s'avérera probablement pas très avantageuse au début, mais il ne s'agit que d'un premier lancement, et puis il existe certaines restrictions concernant les ressources financières des acteurs", a déclaré M.Ghamsari cité par l'agence iranienne Fars.
Selon M.Ghamsari, la NIOC n'impose "aucune restriction" à la liste des acheteurs potentiels. Pourtant, toutes les transactions impliquant les entreprises israéliennes seront interdites, au même titre que toutes les transactions susceptibles d'apporter des bénéfices à l'Etat hébreu.
L'Iran est le quatrième producteur mondial de pétrole et le deuxième exportateur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).


On est dans de la Quenelle de 300, non ? Rire Rire Rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Jeu 14 Juil 2011 - 6:57

Rire Rire Rire Il cherche les Américains notre ami Mamhoud..... Au pentagone et la Maison Blanche, doivent monter au rideau, d'autant plus que le Venezuela est à peu près sur la même ligne Discret
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Ven 15 Juil 2011 - 20:08

Aujourd'hui j'ai mangé dans un bon restaurant avec le directeur d'une banque très connue ....
Son avis sur la situation économique actuelle : On va droit dans le mur.
Si l'on tient encore 6 mois ça sera merveilleux Arrg
Visiblement ça ne le dérange pas plus que ça "Si ça tourne mal on ira vivre comme des ermites à élever des poules et des montons". Choqué

Un conseiller spécialisé dans le patrimoine et les marchés (40 ans de Banque) "Je donne à l'économie mondiale encore 6 à 12 mois avant une forte crise économique".

Un ex-gestionnaire d'actifs aujourd'hui multimillionnaire et qui a arrêté de bosser (20 ans à la Défense) (Ses voitures : Ferrari 599 GTO, F430, Lamborghini etc...) => "La situation est dramatique, on ne comprend même pas comment ils peuvent faire tenir ça debout".

Je ne vous donne pas les détails des analystes d'un gros groupe d'asset management (des centaines de milliards gérés) qui diffusent en interne des notes sur les marchés.

Bref dans les hautes sphères on sait que ça va se casser la gueule, on sait à peu près quand, mais on ne sait pas encore l'ampleur qui semble être catastrophique.
Bien sûr la vie continue, et les affaires aussi....
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Ven 15 Juil 2011 - 20:40

Rire Rire Rire Rire

Des mecs, dans la place, te confirmes ce que Bob et moi gueulont et raportont depuis ..... 6-8 mois ?! et là tu prends ça au sérieux !

La bourse est une escroquerie par essence, par le procédé du "fruit de l'usure", ça fait des mois que Bob et moi on te le crie, et que tu balayes avec des théories que seul, tu suivais.

C'est pas fini, puisque l'Euro doit aussi tomber, pour une nouvelle monnaie du "Nouvel Ordre Mondial", avec la nouvelle monnaie, l' "Amero"

En tout cas c'est le plan, mais comme des centaines de connards dans mon style, transmettent l'info, c'est pas gagné pour leur tronche de cons.


Welcome to the real world ... Quenelle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 16 Juil 2011 - 6:32

Flav a écrit:
Bref dans les hautes sphères on sait que ça va se casser la gueule, on sait à peu près quand, mais on ne sait pas encore l'ampleur qui semble être catastrophique.
Bien sûr la vie continue, et les affaires aussi....

Quoi d'étonnant vu que cette crise a été sciemment provoquée.... par les financiers eux-même...... comme en 1929....

Ils ont une sacrée chance qu'il n'y ait pas plus de gens qui s’intéressent à leurs agissements sinon il y a belle lurette que la plupart d'entre eux auraient été passé par les armes. Au lieu de quoi ils organisent le pillage systématique et leur immunité

Je reposte ici cet article a lire attentivement
et à diffuser largement


Le FESF, l’UE et la « BANQUE-MES » : le coup final de l´esclavage des peuples, par l’endettement
Source : AGORAVOX


« Ils » – (en l’occurrence, TOUS les politiques) - veulent à tout prix finaliser, mettre en œuvre, et ceci sans retour possible, ce projet scélérat dans les prochains jours et semaines, sous prétexte d’urgence, et avant que la résistance des peuples enfin informés ne devienne trop importante.

Vous trouverez ci-dessous des explications, dans les grandes lignes, rédigés de manière synthétique, et des conclusions de personnalités, référentes en la matière, dans les documents joints, dont TOUS les politiques nationaux, – quel que soit leur parti – ainsi que ceux de l’UE, disposent depuis au moins MAI 2011…, et auxquels ils ont déjà donné leur accord !

Pour le lecteur « pressé »…. – veuillez au moins lire la dernière partie de ce long article : Contrat et Banque-MES

Étapes des « coups d’État » expliqués ci-dessous

-1 Le 07/06/2010 : Installation du FESF (Fonds Européen de Stabilité Financière)

-2 Le 25/03/2011 : Les États membres de la zone euro mettent en place le Mécanisme Européen de Stabilité (MES) après signature de l’accord modifiant l’article 136 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, afin de contourner, sans avoir notamment à passer par un referendum, l´article 125 du traité UE, interdisant explicitement l´aide financière d´un pays à l´autre ( clause de « non-renflouement »)

- 3 Le 24/06/2011 : signature de l’accord « Contrat BANQUE-MES » sur la création et installation d’une Institution que nous appellerons ici, n’ ayant pas accès à une version française du contrat , et pour éviter la confusion avec des termes déjà existants, la « BANQUE-MES ».

Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF) [1]

Comme la « BANQUE-MES » est un élargissement du FESF (Fonds Européen de Stabilité Financière), et que le FESF doit être intégré en 2013 dans la « BANQUE-MES » , nous devons tout d’abord présenter le FESF dans ses grandes lignes :

Supposez, pour mieux comprendre ce qui suit, que votre pays, A, est comme une maison, dont vous, le peuple, assurez l’entretien et sur la valeur de laquelle une banque peut accorder un crédit, par inscription d’hypothèque (la valeur de la maison est donc la garante d’une dette ).
Surtout ne pas confondre montant d’un crédit, et montant garanti : la banque accorde/met à disposition par exemple 100 € de crédit, mais elle exigera, d´après ses propres estimations de la valeur de votre maison, l´inscription d´une hypothèque = garantie, qui régulièrement dépasse le montant du crédit accordé en contrepartie, ici par exemple 500 € de garantie, pour le crédit de 100 €.

En juin 2010

-1 Les pays A (le vôtre…), B, C , D, (etc) créent une Société Anonyme (SA) luxembourgeoise : Le Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF, une Société Privée, qui possède la personnalité juridique d’après le droit luxembourgeois), et s’engagent par contrat envers elle. Chaque pays devient par ce contrat un actionnaire, en fournissant à la SA des engagements de garantie inconditionnelle et irrévocable (une inscription d’hypothèque sur votre maison), à hauteur du taux de participation à la SA qu’ils ont acceptée.

-2 La mission du FESF (en tant qu´intermédiaire / fournisseur de crédit entre pays et banques), est limitée dans le temps, et prend fin à l’échéance au 30/06/2013. Jusqu'à cette date, le FESF doit veiller à ce qu’à tout moment un volume de disponibilités financières (contractuellement, des crédits jusqu'au plafond de 440 milliards d’euros (montant maximal global plafonné) puisse être mobilisé, au cas où votre pays A, ou le pays B, C , D, soi(en)t diagnostiqué(s) comme "en difficultés économiques" par les marchés financiers privés (banques, agences de notation etc) : dans ce cas, le FESF organise un "Plan d’Austérité" pour ce pays, et lui accorde ensuite, après son acceptation de ce Plan d’Austérité, un crédit "très avantageux", obtenu avec l’ "aide" et auprès d’organismes de capitaux privés ( Banques, Assurances, Industrie, Fonds divers, etc (nommés ci-après génériquement "Banques").

-3 Or, ce sont précisément ces Banques qui décident AUSSI à quelle hauteur doit se situer la garantie (l´inscription d’hypothèque sur votre maison) à laquelle s’engagent, inconditionnellement et irrévocablement, les pays ABCD,

a) pour sécuriser le crédit accordé au pays en « difficulté »

b) ainsi que pour le restant des disponibilités mobilisables du FESF (soit 440 milliards d’euros, moins la somme de(s) credit(s) déjà accordé(s) au(x) pays en difficulté). En conséquence, le montant de l’hypothèque grevant les « maisons » ABCD croît (théoriquement jusqu´à un montant illimité) en permanence, sans pour autant que le plafond de crédit, limité à 440 milliards d’euros, s’élève. (pensez ici aux fameuses mises en scène, et lancements d'alertes des banques, agences de notation, etc - toujours au « bon moment » - et vérifiez les diverses interventions, et augmentations des garanties, depuis juin 2010). Par suite, les propres notations « de fiabilité économique » (la valeur de la maison) des pays ABCD sont, en tout état de cause, affaiblies, ce qui fait donc aussi évoluer à la hausse le coût de leurs propres crédits ( dettes publiques ) déjà existants.

-4 Garantir de manière inconditionnelle et irrévocablement :

a) Inconditionnellement signifie que les pays ABCD, en cas d’insolvabilité d’un pays débiteur, devront payer (selon leurs taux de participation au FEFS) la dette de celui-ci auprès des Banques, sans pouvoir à aucun moment s’en défendre juridiquement.

b) Irrévocablement : Les pays ABCD doivent supporter cette charge des garanties d’emprunts, jusqu’à l’apurement total de la dette du pays débiteur (Lequel apurement n´est bien sûr pas du tout souhaité par les banques , bien au contraire. Donc, au bas mot, ce sont nos hypothèques éternelles…)

Ce sont donc toujours les banques, qui établissent le "Diagnostic" de faiblesse économique , et qui fournissent les "Remèdes", dont ils sont les seuls profiteurs ! Les Nations et les Peuples concernés sont ainsi, avec l’aide active de leurs dirigeants et représentants, dépossédés de tout pouvoir de décision et de gestion pour leur propre pays.

Le peuple Grec l´a bien compris en disant : " Nous ne voulons pas de votre argent !"

Et, puisque ce premier coup bas fonctionne comme prévu, et qu’entre temps les peuples s’occupent, comme voulu, à s’entre-déchirer, la prochaine étape du plan devrait passer relativement inaperçue :

Le FESF, à DURÉE LIMITEE d’existence de par son contrat fondateur, à relative visibilité de fonctionnement, et avec un MONTANT de dette « relativement » LIMITÉ

Sera remplacé par


Par la création et installation PERMANENTE d´une organisation supranationale, dont le capital et les garanties, inconditionnels et irrévocables, supportés par les peuples , seront à HAUTEUR ILLIMITEE La "BANQUE-MES"



Cela ne marche pas, selon vous ? C’est anticonstitutionnel ?..... Eh bien, voilà longtemps que les dirigeants et représentants des peuples A,B,C,D etc... quelle que soit leur couleur politique, et avec participation active de chacun, ont abdiqué la souveraineté de ceux-ci, petit à petit, au profit d’une entité nommée Union Européenne. Aujourd'hui, plus de 80 % des lois et règlements qui s’imposent à nous, dans tous les domaines, (social dont retraite !, énergie, affaires étrangères, sécurité, santé, alimentation, éducation, etc etc), sont décidés au niveau de l’Union Européenne (UE), et sachez que

Le Droit de l’UE s’impose au Droit National !


L´organigramme de L'UE n'est rien d'autre que celui d'une Multinationale, et votre pays n'est qu'une filiale. Nos "représentants" élus ne sont TOUS que des chefs de division, des exécutants d’ordres venus d’ailleurs, ils n’ont aucun pouvoir réel de décision. Pensez donc une seconde à la Belgique qui perdure sans gouvernement ! – prenant ses ordres de l’UE directement, et finit même, sans autorité supérieure propre……par "décider" d’entrer en guerre….

Le 25/03/2010, l’UE a communiqué aux représentations gouvernementales des pays membres les projets de contrat et statuts de création de la "BANQUE-MES" et des modifications du contrat FESF, avec pour instructions d’en bricoler des textes susceptibles d’être signés avant fin juin 2011 (fin du « semestre européen ») , ce qui s’est effectivement produit le 24/06/2011 !

Toujours le 25/03/2011, les traîtres aux peuples des pays de la zone euro se sont engagés à l’inscription d´un "frein à l´endettement" (réduction des déficits, et interdiction de toutes dettes supplémentaires destinées à subventionner des besoins sociaux) dans chacune des Constitutions Nationales actuelles,tous processus à exécuter à une vitesse record, et, dans la mesure du possible, sans que les Peuples s’en aperçoivent. [3a+3b]

Et nous en arrivons là au Contrat de création de la « BANQUE-MES », - signé le 24/06/2011 conformément aux instructions de l’UE et auquel nous, les peuples, n’avons officiellement à ce jour toujours pas accès.


Le « Contrat BANQUE-MES » et la « BANQUE-MES » [4]

Les développements qui suivent reposent sur un document au périmètre très large, que nous nommerons « Contrat BANQUE-MES », document disponible uniquement en langues allemande et anglaise, qui a été publié sur internet depuis quelques semaines seulement.

Nous n’évoquerons ici afin que cette note reste lisible, mais également afin que vous puissiez réagir que quelques points non-exhaustifs des processus : « ENTRÉE EN VIGUEUR » , « ESCLAVAGE POUR DETTE » et « FORME INSTITUTIONNELLE ».

ENTRÉE EN VIGUEUR

L´entrée en vigueur de ce contrat ne dépend PAS du nombre de pays qui ratifient OU approuvent OU intègrent celui-ci .
Il suffit théoriquement qu´un seul partenaire contractant signataire ait souscrit au 31/12/2012, pour rendre possible l`installation de la "BANQUE MES"
Un seul sur les 27 pays de l'UE !!!!

La diabolique construction du texte ouvre non seulement une mise en œuvre anticipée (et non pas tributaire de la date-butoir du 31/12/2012 ainsi que l’apparence en est donnée) mais PREVOIT la possibilite d´un RÉAJUSTEMENT des critères et seuils de participation, afin que l’entrée en vigueur du texte se fasse bien dans l’espace-temps qu’ils ont prévu [notamment voir Art.42+43]

Ne restez par conséquent pas sans réagir, dans l’espoir de blocage du processus, du fait qu´un ou quelques Etats refuse(nt) de l’intégrer, ou que des dirigeants traîtres à leur Nation ne parviennent pas à l’imposer – c´est ainsi que nous avons perdu notre souveraineté au profit de l’UE ! Chaque nation doit faire acte de résistance – tant que nous sommes encore des nations différenciées !

L´ESCLAVAGE POUR DETTE

-1 La "BANQUE-MES" est créée sous clause de DUREE ILLIMITEE – et un Etat signataire n’a aucune possibilité de sortir du processus ! – votre "maison" appartient à jamais aux Banques, les peuples sont à jamais, inconditionnellement et irrévocablement, les garants et cautions des dettes auprès des banques, lesquelles ont un intérêt majeur à ce que cet endettement ne prenne jamais fin.

-2 La "BANQUE-MES" est explicitement destinée à augmenter en permanence et de manière illimitée sa capacité de prêt, fixée prévisionnellement à 500 milliards d’euros !

-3 Le montant de départ des garanties exigées des pays membres est à hauteur de 700 milliards d’euros (voir ci-dessus les explications sur les garanties, qui en théorie peuvent croître de manière illimitée).

-4 La "BANQUE-MES" annonce qu’elle a pour mission de "garantir la stabilité financière de l’ensemble de l’Eurozone" ET que son but est "d’ obtenir et de maintenir la plus haute notation des Agences, pour les principaux organismes bancaires". Le besoin en capitaux sera donc énoncé….par les banques !

-5 Les Etats doivent ensemble verser (et devront donc pour ce faire contracter des dettes supplémentaires envers les banques) à cette « Architecture Financière », à partir de 2013, un montant de départ de liquidités de 80 milliards d’euros - qui devra être en permanence réabondé en cas d’utilisation. La "BANQUE-MES" doit explicitement engager ces fonds sur les marchés financiers, afin de faire croître "avec discernement" notre argent ainsi risqué….

- 6 La "BANQUE-MES" a tout pouvoir pour réquisitionner AUTOMATIQUEMENT et selon sa propre appréciation, auprès de chacun des Etats membres, le montant des capitaux qu’elle décrètera nécessaires pour éviter qu´un accident de paiement ( catégorie à laquelle appartiennent aussi les échéances de versement d’intérêts d’emprunts ! ) ne porte préjudice…aux banquiers créanciers, ce qui signifie que la "BANQUE-MES" a le contrôle sur tous les budgets des Etats membres, budgets constitués de l’argent des peuples, et de leurs impôts.


Comprenez-vous maintenant ce que signifie l’exigence d’inscription d’un « Frein a l´Endettement », et d’une « Maîtrise des Déficits et des Dettes Souveraines », dans les législations supérieures des Etats membres : Les peuples devront, de par la Loi, « épargner »…. au meilleur service des banques… ! Et comme toutes ces belles personnes savent très exactement quels ravages ils commettent envers les peuples, ils se construisent, avec la "BANQUE-MES", un espace de non-droit, un petit Etat en soi (Nota : les textes créateurs sont de même architecture que ceux de la Banque de Règlements Internationale, et ceux du FMI) :


FORME INSTITUTIONNELLE [ notamment voir art.26-33]

-1 Le siège de la "BANQUE-MES", une Organisation Internationale, est situé au Luxembourg, et dans son périmètre physique ne sera en vigueur que le corpus de Droit de la « BANQUE-MES » , et non pas celui d’autres pays, non plus, expressément, que celui des Etats membres de la « BANQUE-MES ».

-2 La "BANQUE-MES" détient la personnalité et la capacité juridiques, peut donc contractualiser, transiger, etc.

-3 Toutes les propriétés matérielles – où que ce soit dans le monde – de la « BANQUE-MES », bénéficient d’immunité et d’inviolabilité (par exemple, un immeuble appartenant à la « BANQUE-MES » ne peut être saisi, on ne peut y pénétrer sans consentement, ni le perquisitionner, même pour des recherches ordonnées par une décision judiciaire – et aucun document ou dossier appartenant à la " BANQUE-MES" ne peut être communiqué sous contrainte).

-4 La "BANQUE-MES" est libre de toute imposition et taxation, - droits de douane et TVA éventuellement acquittés doivent leur être « restitués »….

-5 Les collaborateurs de la "BANQUE-MES" n’acquittent pas d’impôt sur le revenu dans leur pays d’origine, sur leurs salaires et indemnités - financés par les peuples ! - versés par la « BANQUE-MES » en tant qu´ employeur.

-6 Tous les collaborateurs de la "BANQUE-MES" sont assignés à vie à la confidentialité sur leurs missions. Ils jouissent d’une immunité juridique, ainsi qu’EXPLICITEMENT LES REPRÉSENTANTS des Etats membres (Ministres des Finances , etc) qui travaillent avec la " BANQUE-MES", ou sont missionnés auprès d’elle….

Concrètement, cela signifie que, lorsque le peuple aura enfin compris qu’il a été pillé et vendu, et qu’il voudra faire payer leur ardoise aux traîtres à la nation, ceux-ci pourront se réfugier dans les propriétés de la "BANQUE-MES", acquises avec l’argent du peuple, et sous la protection de forces de sécurité, payées par le même peuple…



Tout au long de l'histoire de l'humanité, la création de dissensions et rivalités entre les peuples a été un ingrédient indispensable pour gagner ce jeu, dont le but ultime est qu’au bout du compte, les banques possèdent TOUT, que ce TOUT soit grec, allemand, français…..

Diffusez et faites diffuser aux citoyens, juristes et experts « intègres », d´urgence les informations, explications et documents ci-dessous, ne serait-ce que pour exiger un accès adéquat en langue française à ces documents afférents à la « BANQUE-MES ». Merci !


Source : AGORAVOX

Pour accéder aux notes, cliquez sur le lien ci-dessus

[1] FESF - anglais
[2a] Décision du Conseil Européen du 25 mars 2011 modifiant l’article 136 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne du25mars2011
[2b] Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne – Wikipédia
[2c] Traité sur l'Union européenne - « Traité de Maastricht » – Wikipédia
[2d] Aide de l'UE : Quel est l'obstacle de l'article 125 ? – article juridique en francais+allemand du 12/03/2010
[3a] Conclusions des chefs d´État ou de gouvernement de la zone Euro du 11/03/2011 ( MES, pacte pour l´euro etc )
[3b] p. 13-20 pacte pour l´euros plus / p.21-34 Modalités de fonctionnement du MES
[4] Projet de « Contrat BANQUE-MES » - anglais
[4] Projet de « Contrat BANQUE-MES » - allemand
[5] article en francais du 06/07/2011 : RFA - Le procès devant la Cour constitutionnelle fédérale : Les plans d'aide européens sont-ils illégaux ?






Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 16 Juil 2011 - 6:36

Asca a écrit:
Rire Rire Rire Rire

Des mecs, dans la place, te confirmes ce que Bob et moi gueulont et raportont depuis ..... 6-8 mois ?! et là tu prends ça au sérieux !

La bourse est une escroquerie par essence, par le procédé du "fruit de l'usure", ça fait des mois que Bob et moi on te le crie, et que tu balayes avec des théories que seul, tu suivais.

C'est pas fini, puisque l'Euro doit aussi tomber, pour une nouvelle monnaie du "Nouvel Ordre Mondial", avec la nouvelle monnaie, l' "Amero"

En tout cas c'est le plan, mais comme des centaines de connards dans mon style, transmettent l'info, c'est pas gagné pour leur tronche de cons.


Welcome to the real world ... Quenelle

Rire Rire Rire

Je crois que tu n'avais pas lu ni compris ce que j'avais posté alors.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 16 Juil 2011 - 6:39


Voici des messages que j'avais posté en Octobre 2010 ....


Flav a écrit:
Salut cher Associé véreux ! Coucou

Je sais bien que la reprise est artificielle dans la plupart des secteurs d'où les guillemets.
Mais l'effet de cette reprise créée de toute part risque de continuer pendant quelques temps, jusqu'au big crash.
Après il est clair que la chine ainsi que les autres gouvernements ayant encore un peu de fric, ont intérêt à acheter un max de matière première... Ça finira par manquer, et ça garde la valeur.
Mais le BDI est loin d'être à ces niveaux de début 2008.

Par ailleurs la prise de commande des banques par l'état aurait posé des soucis règlementaire vis-à-vis de l'Europe (encore elle), et même au niveau de l'OMC.
En outre les lobbys des banques ont largement influé sur les décisions des états, car elles financent assez largement les campagnes électorales... Sans compter les graissages de pattes.
On se rend compte que les banques les plus influentes (Goldman Sachs), sont celles qui dépensent le plus en lobbying et en financement de ces campagnes électorales. Pour Goldman Sachs, cela représente une centaine de millions de $.

Je ne parle même pas des magouilles après la fin de Lehman Brothers ... Goldman Sachs tire bien les ficelles, et dispose d'un sacré paquet d'anciens de l'entreprise, directement au gouvernement américain...
Le fameux Paulson par exemple (Plan Paulson) : trente ans chez Goldman Sachs, dont il fut le PDG. Et des exemples comme celui là, je peux vous en sortir des dizaines, et tous à des postes hautement stratégiques.


Flav a écrit:
De toutes façons, même avec la "reprise" ça n'irait pas beaucoup mieux pour les états.

Si l'économie redémarre, et les taux remontent, le coût des dettes des pays va monter en flèche. Je vous dis pas la part du coût des remboursement des crédits dans le budget des états...
Le pire, c'est que les pays les moins bien noté (S&P, Moody's, Fitch) se feront encore plus saigner qu'aujourd'hui.

Pendant ce temps les planches à billets tournent à plein régime, ce qui provoque une dévaluation du $, ce qui après tout est voulu par les USA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 16 Juil 2011 - 6:51

Coucou Salut Flav

Tu pensais juste que ça tiendrai jusqu'en 2013 voir au delà clin doeil quand je voyais mal comment nous passerions le cap de 2011

Les paris restent ouvert, ce que je trouve fascinant chez les grands argentiers, c'est leur capacité à faire abstraction des peuples et de la réalité, ils sont déjà passé dans la cinquième dimension Rire Rire Rire

Potes Trinkaf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 16 Juil 2011 - 7:10

Bob a écrit:
Coucou Salut Flav

Tu pensais juste que ça tiendrai jusqu'en 2013 voir au delà clin doeil quand je voyais mal comment nous passerions le cap de 2011

Les paris restent ouvert, ce que je trouve fascinant chez les grands argentiers, c'est leur capacité à faire abstraction des peuples et de la réalité, ils sont déjà passé dans la cinquième dimension Rire Rire Rire

Potes Trinkaf

Salut Bob.

On verra encore combien de milliards ils injecteront pour faire tenir la baraque à flot. En attendant on met des rustines sur le rafiot en train de sombrer. Le capitaine aura quitté le navire avant. clin doeil

Potes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 16 Juil 2011 - 7:33

Tout le monde considère que ce sera un cataclysme si le système se casse la gueule

Moi je considère au contraire que c'est une fantastique opportunité qui s'ouvre devant nous de repartir sur des bases saines, même si ça va tanguer dur au départ

Le plus gros danger étant que les psychopathes qui nous gouverne parviennent à nous lancer dans des guerres fratricides.... Ce sera de toute façon leur solution pour essayer de garder le pouvoir à n'en pas douter
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Sam 16 Juil 2011 - 8:10

Bob a écrit:
Moi je considère au contraire que c'est une fantastique opportunité qui s'ouvre devant nous de repartir sur des bases saines, même si ça va tanguer dur au départ

Le plus gros danger étant que les psychopathes qui nous gouverne parviennent à nous lancer dans des guerres fratricides.... Ce sera de toute façon leur solution pour essayer de garder le pouvoir à n'en pas douter

Pas mieux ... D'où l'intérêt de savoir se servir de ses mains, et donc les pires seront ceux qui achetaient tout en déjà prêt et qui ne savaient rien faire d'autre qu'un taf débile, en délaissant leur vie et vie de famille pour ... une poignée de dollars pensant "travailler plus pour gagner plus", faut-il être tellement niaiseux, et espérer réellement améliorer sa vie en étant encore plus absent de sa propre existence, pour quelques dollars de plus ? bah
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Lun 18 Juil 2011 - 7:09

Nouvelles mesures d'austérité en vue au Portugal.

Lundi 18 juillet 2011 à 06:55

Le gouvernement portugais va faire adopter par le parlement de nouvelles mesures d'économies afin d'atteindre son objectif de déficit budgétaire pour 2011, a déclaré dimanche le Premier ministre Pedro Passos Coelho.

http://www.guysen.com/

Au dessus

Qui va gagner ? Le Portugal ou l'Italie ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Lun 18 Juil 2011 - 7:25

Asca a écrit:
Qui va gagner ? Le Portugal ou l'Italie ? scratch

A ça va être très serré mon cher Patrick, d'autant que l'Irlande casaque verte revient du diable vauvert pour coiffer tout le monde au poteau, cependant que l'Espagne et la Grèce n'ont pas dit leur dernier mot....

Quand aux USA, ils sont en train de fournir leur effort dans la dernière ligne droite , il risque d'y avoir photo finish pour départager tout ce petit monde clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Lun 18 Juil 2011 - 7:30

Va-t-on vers un match nul ? Mort de rire Mort de rire Mort de rire tous dans le mur Mur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Lun 18 Juil 2011 - 7:41

Tous dans le mur, oui... Mais là aussi je suis prêt à parier que le mur ne sera pas le même pour tous... Même dans la débâcle les états et les individus ne seront pas égaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Lun 18 Juil 2011 - 7:46

Tout à fait, peu importe le pays qui fera défaut en premier, il entrainera tous les autres dans sa chute.

Nous sommes exactement dans la même situation qu'en 2008 lorsque la Banque Lehman Brother a fait faillite, à une nuance près, à l'époque les Etats étaient préteurs en dernier ressort... Or là ce sont ces mêmes Etats qui sont en cessation de paiement et il n'y a plus de préteurs en dernier ressort..... La crise systémique globale est en route et plus rien ne semble pouvoir l'empêcher.

La vraie question à se poser : Tout a t-il été tenté pour empêcher cette crise, ou Tout a t-il été tenté pour la provoquer ???

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Lun 18 Juil 2011 - 16:26

La Bourse de Paris finit à son plus bas de l'année

La Bourse de Paris a signé sa troisième séance de baisse consécutive, plombée par les doutes des investisseurs sur la résolution de la crise de la dette en zone euro.

L'or atteint un nouveau sommet historique



La Bourse de Paris a signé sa troisième séance de baisse consécutive lundi 18 juillet, perdant 2,04% dans un volume d'échanges de 3,379 milliards d'euros et tombant ainsi à son plus bas niveau depuis le début de l'année, plombée par les doutes des investisseurs sur la résolution de la crise de la dette en zone euro.
Le CAC 40, qui tutoyait encore les 4.000 points le 1er juillet, touche son plus bas niveau en clôture en 2011, effaçant le précédent point bas du 16 mars à 3.696,56 points. Il est à un niveau plancher depuis le 30 novembre 2010 (3.610,44 points).
"Le marché parisien est très dépendant des marchés européens. Toutefois, ce ne sont pas des points bas qui vont nous sauver mais bien des décisions politiques sur la zone euro, qui ne cessent d'être retardées", souligne Yves Marçais, vendeur d'actions chez Global Equities.
Les investisseurs sont extrêmement dubitatifs quant à la résolution de la crise de la dette, à l'approche du sommet des dirigeants européens, prévu jeudi, qui doit boucler le deuxième plan d'aide à la Grèce et déterminer le rôle des banques dans l'histoire.
Les valeurs bancaires ont connu une nouvelle séance tumultueuse, malgré leur réussite aux tests de résistance, car elles restent toujours en première ligne en cas d'aggravation de la crise de la dette. BNP Paribas a perdu 3,64% à 43,63 euros et la Société Générale 5,48% à 32,80 euros.

La semaine promait d'être très Rock'n Roll

Paix Paix Paix

Mon conseil garder du liquide chez vous clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   Lun 18 Juil 2011 - 19:38

Bob a écrit:

Mon conseil garder du liquide chez vous clin doeil

Ok je gère ! Discret




Mort de rire Mort de rire Mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Archives II ] La petite rubrique économique de Bob   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Archives II ] La petite rubrique économique de Bob
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 41Aller à la page : 1, 2, 3 ... 21 ... 41  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite recherche
» Le pan de la petite maison au fond du jardin...
» Petite aile de baston
» [ANG] La chute du modèle économique des clubs anglais ?
» Petite araignée dans le compteur digital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: Général :: INFOS - NEWS - NOUVELLES-
Sauter vers: