Univers Mercedes
Le 5 Mai 2013

Bonjour,

Ce forum est fermé. L'aventure Mercedes-Benz s'arrête ici.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur.

Partagez | 
 

 [Historique] Les MB-trac (1972-1991)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Lun 18 Juil 2011 - 10:29

Les MB-trac
Par Gerhard Prien
Traduction : Bob







La gamme MB trac de 65 à 150 ch

MB trac 1800 turbo 180 ch, le plus puissant de la gamme

L'extension de la gamme Unimog donne lieu en mai 1966 à un anniversaire : les 100 000 exemplaires produits sont atteint. Au cours de sa carrière déjà forte de 20 années, l'Unimog a depuis longtemps acquis une réputation légendaire en tout terrain à travers le monde. Bien qu'envisagé initialement pour un usage agricole, il a finalement été assez peu utilisé à ces fins, hormis en usage forestier. Pour couvrir ce segment de marché Daimler-Benz va lancer un engin supplémentaire en 1972 : le MB-trac, un tracteur agricole du troisième type.


MB trac 65/70 65ch le premier d'un longue lignée

Les chiffres de ventes de son secteur agricole ne cessant de diminuer, Mercedes-Benz perd de plus en plus de parts de marché. Il faut noter que dans certains pays L'Unimog n'est pas reconnu comme un tracteur agricole, mais taxé comme un camion. C'est pourquoi il va être développé sur la base Unimog un tout nouvel engin, un tracteur reconnu sans restriction sur tous les marchés.

MB trac : Le culte du tracteur
Construire un tracteur puissant et polyvalent basé sur le concept de l'Unimog, facile à utiliser, c'est l'idée de Gustav Krettenauer, ingénieur agricole chez Daimler-Benz à l'usine de Gaggenau, et de son équipe en 1967. L'agriculture est dans une phase transitoire de concentration et de mécanisation, de moins en moins de fermes, produisent de plus en plus, l'homme et la machine doivent être rentable.

Dès le début, le cahier des charges du MB trac est le suivant : Quatre roues motrices de taille égale, comme l'Unimog dont il doit reprendre de nombreuses pièce par soucis d'économie et de fiabilité. La vitesse de pointe doit être de 25 km/h, le contrôle et le verrouillage des différentiels doit s'effectuer depuis la cabine. Le siège conducteur doit avoir une disposition centrale afin de permettre une position réversible par simple rotation. Le poids doit porter sur l'essieu avant afin de favoriser la puissance de traction à pleine charge et un système de contrôle hydraulique puissant doit-être présent à l'avant et l'arrière avec un système de relevage pré-planifié. Enfin la zone derrière la cabine doit offrir la possibilité de monter des équipements supplémentaires


MB trac équipé pour les semis, à l'avant un outil de préparation du sol
A l'arrière le semoir et derrière la cabine une trémie pour les semis

MB trac transformé en ensileuse à maïs avec poste de pilotage inversé

MB trac en arracheuse à betteraves, tandis que l'attelage avant supporte une effeuilleuse,
l'attelage arrière tracte l'arracheuse

Le département design élabore un prototype en Mars 1968, il s'agit d'un engin de 60 chevaux construit à partir d'éléments d'Unimog et conforme aux exigences du cahier des charges. En avril 1969, le prototype est prêt à être testé et les premiers résultats sont impressionnants, le développement de la version définitive commencera en août 1970.
Le prototype A60 a déjà les caractéristiques essentielles du MB-trac : Il combine la technologie Unimog, quatre roues motrices (ce qui est banal aujourd'hui, mais peu répandu dans les années 70) et une transmission particulièrement sophistiquée aux quatre roues d'égales dimensions. Novateur dans son aspect, par rapport aux tracteurs existants, son capot long et étroit, sa cabine angulaire à position de conduire haute située entre les essieux entièrement fermée améliore grandement les conditions de travail.

Cependant, des divergences internes au sein du conseil d'administration vont retarder le développement. Mais l'équipe de Gaggenau ne se décourage pas et quelques prototypes maquillés, continuent à travailler discrètement en Hollande. Ces essais très encourageants motivent l'équipe à poursuivre le projet et finalement le MB-trac 65/70 sera dévoilé au public lors du salon DLG agricole à Hanovre. L’accueil est excellent et 350 commandes sont enregistrées. La désignation précise est TA trac 65/70 (65 pour ch DIN & PS pour 70 ch SAE) Ce premier tracteur est animé par le moteur quatre-cylindres OM 314.


OM 314 Diesel 65/70 65 ch DIN


Les premiers MB trac étaient blanc et rouge, par la suite il recevront une teinte verte

Un conception innovante
Le MB trac de part sa conception particulière offre un certain nombre d'avantages par rapport à ses concurrents plus classiques:
- Les roues arrières suivent l'axe de direction.
- Une forte puissance de traction grâce à ses roues de taille égales.
- Une basse pression au sol.
- Une garde au sol élevée
- Une gamme de vitesse allant de 0,14 à 25 km/h.
- Un confort de travail sans égal à l'époque avec la direction assistée, des suspensions sur l'essieu avant, une cabine suspendue, totalement hermétique et la climatisation en option.
- La distribution des masses est de 60% à l'avant et 40% à l'essieu arrière : En fonctionnement avec les outils, il en résulte un ratio optimal de 50-50%.
- L'essieu arrière rigide permet un guidage des outils plus précis et une plus grande capacité de levage.
- Le dispositif d'attelage rapide Unimog.
- La présence de systèmes hydrauliques de relevages et de prises de force aussi bien à l'avant qu'à l'arrière permettant l'utilisation de plusieurs outils simultanément.

A l'époque c'est le seul engin de cette puissance à offrir toutes ces caractéristiques, ce qui lui assure une grande polyvalence comme son cousin l'Unimog. Le MB-Trac est très novateur, il sera très utilisé en sylviculture grâce à toutes ces caractéristiques particulières.

Ce n'est qu'en Juillet 1973 qu'il entre en production. Il faut noter qu'en 1972, la Firme Deutz présente également un tracteur innovant nommé Intrac. L'idée de Deutz est de pouvoir effectuer plusieurs travaux agricoles en un seul passage. Ce concept de tracteur inhabituel muni de trois espaces de montage, d'une cabine avant, de portes coulissantes, d’un relevage et d’une prise de force à l’avant n'est pas passé inaperçu. C'est également la première fois que des moteurs diesel cinq cylindres sont utilisés.


Deutz Intrac 1972

L'arrivée de ce concurrent (dont nous reparlerons plus tard) va avoir un effet bénéfique et hâter la décision de mettre en production le plus rapidement possible le MB-trac. En 1973, l'usine de Gaggenau fabrique 520 tracteurs, fin 1974, 2714 exemplaires sont sortis des chaînes de montage. Rapidement, il est évident que le MB trac a un potentiel qui va bien au-delà du secteur agricole et de fait beaucoup d'entreprises de BTP & de VRD l'adopteront pour toute une gamme de travaux divers et variés.

[center]




Encouragé par ce succès Daimler-Benz présente en 1974 un tracteur plus puissant. L'idée étant que le modèle de base peut générer toute une gamme en conservant le concept initial. Le MB trac 95/105 est présenté lors du salon comme prototype afin de tester l’accueil du public. En août 1975, sortent le MB trac 700, avec le moteur 65 ch de son prédécesseur, ainsi que le nouveau MB trac 800 de 53 kW/72 ch DIN, successeur du 65/70. La cabine et quelques détails sont légèrement modifiés. Fin 1975, plus de 3000 tracteurs sont sortis des chaînes de montage.




Les versions agricoles, et forestières sont épaulés par des versions à destination de l'industrie du BTP et des collectivités locales. Avec des attelages appropriés, des pneus adaptés et d'autres caractéristiques spécifiques, les MB trac peuvent tracter des charges jusqu'à 60 tonnes.








Au SIMA 1976 à Paris, Daimler-Benz présente le MB trac 1000 de 70 kW/95 ch. puis au mois de mai au DLG de Munich, le MB trac 1100 de 81 kW/110 ch avec un couple maximal de 363 Nm atteint à 1600 rpm ainsi qu'une version suralimentée de 92 kW/125 ch et un couple de 393 Nm, le MB trac 1300. Cette nouvelle série lourde est l'occasion d'une refonte complète de la gamme. Les nouveaux tracteurs n'ont plus aucunes pièce communes avec la nouvelle gamme Unimog 425 et 435.
L'usine l'Unimog et MB-trac de Gaggenau investi plus de 70 millions de marks pour le lancement de cette nouvelle gamme. Extérieurement les MB trac 1100 et 1300 annoncent la refonte complète de la série 700 et 800 avec des moteurs plus puissants, des quatre-cylindres 3,8L, aux six cylindres 5,7L et un capot noir avec une calandre légèrement inclinée.


La gamme MB trac 1976-1982

TA Trac 65/70 : 1972-1976 CV : 65 WDB 440.161

TA Trac 800 : 1975-1982 CV : 72/75 WDB 440.163
TA Trac 700 : 1976-1982 CV : 65 WDB 440.162
TA Trac 1100 : 1976-1980 CV : 110 WDB 442.161
TA Trac 1300 : 1976-1987 CV : 125 WDB 443.161
TA Trac 1500 : 1976-1987 CV : 150 WDB 443.162

L'arrivée des MB trac 1100 & 1300 est une réussite et environ 3.000 tracteurs sont vendus dans les deux premières années. Depuis le lancement de la série en 1973, jusqu'en avril 1979, le nombre total s'élève à 10 000 unités avec une proportion particulièrement importante pour le MB trac 1300. La demande des agriculteurs européens, comme celle des pays étrangers avec de vastes terres arables est prometteuse. Bientôt apparaissent les nouveaux fleurons, les MB trac 1300 et 1500 à turbocompresseur.

Cependant, le marché baisse globalement et cette tendance va se poursuivre. L'évolution de l'agriculture qui avait favorisé au départ l'émergence du MB trac à savoir une concentration et une rationalisation croissante a entrainé une forte diminution du nombre d'exploitations. De 1980 à 1986, les immatriculations de tracteurs vont chuté de 22% en Allemagne et de près de 30% en Europe.
Dans le même temps le nombre de tracteurs quatre roues motrices n'a cessé de croitre. De même que le concept du MB trac va bien sûr être reprit par d'autres constructeurs. Pour ces raisons, le chiffre annuel de production ne dépassera jamais le record de 3.000 unités produites à la fin des années 70.
Néanmoins Mercedes continue à apporter de multiples améliorations et n'a de cesse d'élargir sa gamme afin de répondre le plus étroitement possible aux besoins d'un clientèle de plus en plus diversifiée. une nouvelle version 700S de la série légère s'ajoute au MB trac 700 K.


La gamme MB trac - Unimog 1982-1987

TA Trac 900 : 1981-1982 CV : 85 WDB 440.164

TA Trac 700 : 1982-1987 CV : 65 WDB 440.167
TA Trac 800 : 1982-1987 CV : 75 WDB 440.168
TA Trac 900 : 1982-1987 CV : 85 WDB 440.169
turbo+
TA Trac 1000 : 1982-1987 CV : 95 WDB 441.161
TA Trac 1100 : 1982-1987 CV : 110 WDB 443.160

Le MB trac 900 reçoit à son tour un turbocompresseur. Puis en mai 1982 à Munich apparait le MB trac 1000 qui comble le fossé entre le 900 et le 1100. Il reçoit le nouveau six cylindres OM 352, la cabine est entièrement repensée, les portes sont hérités directement de la série supérieure. Extérieurement, le nouveau venu offre un capot de conception moderne, tandis qu'à l'intérieur le conducteur profite d'une insonorisation améliorée, d'un siège à amortissement hydraulique et d'une ventilation à surpression. Le levier de vitesses et les autres leviers de contrôle précédemment positionné entre les jambes du conducteur sont regroupés à la droite du pilote.
Près de 500 clients vont signé un bon de commande lors du salon. La même année apparait, une variante forestière, le MB trac F 1000.
Pour son dixième anniversaire tous les modèles reçoivent la même cabine confortable ainsi qu'une nouvelle peinture verte brillante plus moderne. Entièrement modernisée, la nouvelle gamme comprend alors trois séries MB trac et sept types de base.






TA Trac 700 : 1987-1991 CV : 68 WDB 440.171
TA Trac 800 : 1987-1991 CV : 78 WDB 440.172
TA Trac 900 : 1987-1991 CV : 90 WDB 440.173
turbo+
TA Trac 1000 : 1987-1991 CV : 100 WDB 441.162
TA Trac 1100 : 1987-1991 CV : 110 WDB 441.163
TA Trac 1300 : 1987-1991 CV : 125 WDB 443.163
turbo+
TA Trac 1400 : 1987-1991 CV : 136 WDB 443.164
turbo+
TA Trac 1500 : 1987-1991 CV : 156 WDB 443.166
turbo+
TA Trac 1800 : 1987-1991 CV : 180 WDB 443.166
+ intercooler

Les désignations des types des MB trac 1800 et 1600 turbo+ intercooler sont identiques, car les principales différence sont la présence d'un échangeur de chaleur, d'un radiateur d'huile de boîte de vitesse, d'un filtre à air modifié (renflement devant) et l'inscription Intercooler.


Au milieu des années 1980, l'industrie européenne des machines agricoles est en proie à une grave crise. Les ventes se sont effondrées de façon spectaculaire. Une vague de fusions entre constructeurs conduit à des conglomérats toujours plus important et à une guerre des prix féroce. Daimler-Benz recherche alors un partenaire pour l'activité agricole de plus en plus en difficulté bien qu'en 1986 près de 3.000 MB trac sont encore produit à Gaggenau. Mais ce chiffre respectable est très éloigné des objectifs.

Malgré la présentation en avril 1987 d'une toute nouvelle série de huit tracteurs, Daimler-Benz passe un accord avec KHD Deutz (Kloeckner-Humboldt-Deutz) La Trac Engineering Corporation est créée pour le développer conjointement de nouveaux produits. L'objectif étant de garantir l'avenir de la conception des tracteurs et de développer le concept éprouvé dans l'intérêt des clients.
L'idée est alors de créer une gamme unifiée et inter-entreprises avec une offre de 70 à 200 ch (51 à 147 kW).
La société KHD est majoritaire et détient 60% des actions. Les principaux changements introduits en 1987 pour la dernière génération MB trac sont l'apparition des moteurs OM364 & OM366, l'expansion de la gamme moyenne MB trac 1100 et une série modernisée lourde avec les nouveaux types de turbo 1300, 1400 et 1500 Turbo. Le MB trac est à l'apogée de sa carrière, il peut servir, avec une gamme complète pour toute application.

La chute du mur de Berlin et la réunification de l'Allemagne va donner un nouveau souffle à l'entreprise et stimuler le marché. Les coopératives de production agricole des nouveaux Länder allemands ont, même après la réunification des tailles immenses. La demande en tracteurs de forte puissance explose. Daimler Benz présente alors son nouveau porte étendard en 1990 dans le nord de Hanovre. Le MB trac1800 turbo intercooler, qui diffère des autres MB trac par un petit renflement au-dessus de la calandre et des pneus plus grands. Mais le MBtrac 1800 Intercooler sera construite seulement en 190 exemplaires.


Le dernier MB trac 1800 turbo intercooler dans une livrée spéciale

Alors que le société TTE travaille activement à la succession des Deutz Intrac et des MB trac en exploitant certaines caractéristiques des deux engins. Une nouvelle gamme commune semble sur le point d'apparaitre. Cependant en 1991 apparait une série de nouveaux Unimog, basés sur de nouveaux composants. Pour des raisons commerciales, le sort des MB trac est scellé, les deux gammes n'étant pas compatibles, d'autant que les estimations de prix de vente de la future génération de tracteurs sera selon les études de 10 à 15% plus cher que la génération actuelle, dans ces conditions, le marché n'apparait pas rentable. Les estimations de vente sont quand à elles assez incertaines. Après presque 20 ans de production et 41 365 unités vendues dans le monde, la production de MB trac tire sa révérence le 17 Décembre 1991 à Gaggenau. Aujourd'hui environ 30.000 MB trac sont encore en service.


KHD Intrac

Prototype 01 MB trac - KHD Intrac

Prototype 02 MB trac - KHD Intrac



Dans le musée Unimog de Gaggenau, on peut admirer un des dernier MB Trac "letztgebauten" dans une livrée noire anthracite spéciale "Black Beauty " une sorte de black série pour commémorer un engin vraiment en avance sur son temps.

À partir de 1993, l'entreprise Werner technique industrielle et forestière de Trèves reprendra la construction sous licence et créera à partir du MB trac un engin spécifique pour la sylviculture le WF Trac.

















Source : MBtrac portail
Photos : commons.wikimedia.org

Coucou A suivre.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Lun 18 Juil 2011 - 10:46

j en ai vu un au travail dans les forêts des vosges c est vraiment un engin avec un couple démoniaque

et les gens qui l utilisaient me disaient qu ils gagnaient environ un jour de travail par semaine avec ce tracteur

mais a un prix mercedes Etonné
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Lun 18 Juil 2011 - 10:51

Pour plus d'infos le très bon site : www.unimog-mania.com



Unimog & MB trac
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Lun 18 Juil 2011 - 11:01

Lorsque que l'ai vu, je me suis dit "Tiens, un UNIMOG avec une cabine de Tracteur" j'étais pas tombé loin clin doeil Super cet article, encore une corde à l'arc de l'historique MB. Marrant de voir un clone sur base UNIMOG, finir par être complètement différent en évoluant et finir par disparaitre, remplacé par un UNIMOG encore plus polyvalent. Nul doute que la volonté Européenne de supprimer un max d'agriculteurs n'est pas étranger à l'arrêt de production. Fabriquer un Tracteur c'est bien, mais sans agriculteurs pour les acheter ... Quenelle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Lun 18 Juil 2011 - 11:03

chepnico a écrit:
j en ai vu un au travail dans les forêts des vosges c est vraiment un engin avec un couple démoniaque

et les gens qui l utilisaient me disaient qu ils gagnaient environ un jour de travail par semaine avec ce tracteur

mais a un prix mercedes Etonné

Coucou Bonjour Chep

Je n'ai aucune idée des prix, cependant quand on voit que les trois quart des MB trac produits sont encore en service alors que les derniers sont sortis de chaine il y a plus de dix ans.... Je pense que le surcoût initial doit largement s'amortir. Il a une réputation de fiabilité pour ne pas dire d’indestructibilité non usurpée comme son cousin l'Unimog clin doeil

Aujourd'hui, il semble banal, mais en 1970 c'était un OVNI dans le monde agricole, la Rolls des tracteurs, le concept à d'ailleurs été repris par JCB avec son Fast-trac, mais pas avec la même fiabilité.....


Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Lun 18 Juil 2011 - 11:22

Asca a écrit:
Lorsque que l'ai vu, je me suis dit "Tiens, un UNIMOG avec une cabine de Tracteur" j'étais pas tombé loin clin doeil Super cet article, encore une corde à l'arc de l'historique MB. Marrant de voir un clone sur base UNIMOG, finir par être complètement différent en évoluant et finir par disparaitre, remplacé par un UNIMOG encore plus polyvalent.

Disons que l'Unimog de part son architecture à cabine avancé, présente un gros inconvénient pour l'agriculture, la visibilité vers l'arrière sur les outils. L'architecture du MB trac avec sa cabine centrale résout ce problème. L'Unimog dernière génération est en effet plus polyvalent, mais à contrario moins bien adapté au monde agricole et pour le coup prohibitif au niveaux prix, sans parler de sa complexité et de l'électronique omniprésente....

Citation :
Nul doute que la volonté Européenne de supprimer un max d'agriculteurs n'est pas étranger à l'arrêt de production. Fabriquer un Tracteur c'est bien, mais sans agriculteurs pour les acheter ...

Certes, mais surtout depuis les années 70 tous les constructeurs offrent des tracteurs qui reprennent les principales caractéristiques du MB trac, alors qu'à l'époque il était absolument unique en son genre...

Ceci dit Mercedes est toujours présent dans le domaine agricole, c'est un des fournisseurs de moteurs, notamment pour la Firme Class un peu comme en F1 avec Mc Laren Rire Rire Rire

Biere



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Lun 18 Juil 2011 - 12:38

je ne connais pas le FAST-TRAC de chez JCB mais pour avoir travailler dans leur SAV je te garantie que en matiére de tracto c était vraiment la rolls

d ailleurs en SAV nous n étions guére dérangés

la politique d UNIMOG il y a de nombreuses années était de détruire le véhicules que l on récupérait en reprisepour obliger les gens a en acheter des neufs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Mar 19 Juil 2011 - 9:19






















Un ouvrage totalement consacré aux MB trac




Mb trac transformé en pulvérisateur automoteur

Réalisation Spéciale

Châssis Unimog, à noter que les tracteurs classiques n'ont pas de châssis.
C'est l'ensemble moteur/boite/pont qui sert de structure porteuse










Après l'arrêt de la production du MB trac, les sociétés LTS Schonebeck, puis Doppstadt Schonebeck Duitsland ont tentés de poursuivre l'aventure, mais apparemment sans succès. Malgré mes recherches, je n'ai pas trouvé grand chose à part deux photos....

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Mar 19 Juil 2011 - 9:23

Quand je faisais mes études agricole,c'était mon tracteur favoris et j'ai eu la chance d'être en stage dans une exploitation qui en avait deux!!!le pied Amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Mar 19 Juil 2011 - 9:32

chepnico a écrit:
je ne connais pas le FAST-TRAC de chez JCB

Les premiers Fastrac reprenaient intégralement l'architecture et le concept MB trac



Puis comme pour le MB trac, la gamme a évolué avec des tracteurs de plus en plus puissant



Citation :
Pour avoir travailler dans leur SAV je te garantie que en matiére de tracto c était vraiment la rolls, d'ailleurs en SAV nous n étions guére dérangés

Le problème principal provenait des transmissions, le Fastrac (tracteur rapide) a été conçu avec l'idée de se déplacer plus rapidement qu'un tracteur conventionnel à pleine charge.... La boite avait du mal à supporter le traitement, je pense que depuis ce problème a été corrigé.

Citation :
la politique d UNIMOG il y a de nombreuses années était de détruire le véhicules que l on récupérait en reprise pour obliger les gens a en acheter des neufs

Il en reste tout de même pas mal qui ont beaucoup d'heures de vol Rire Rire Rire

Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Mar 19 Juil 2011 - 9:45

Bob a écrit:



Mb trac transformé en pulvérisateur automoteur

Etrange comme modif avec la cabine déporté en avant et ces roues fines scratch Loupe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Mar 19 Juil 2011 - 10:05

Les roues étroites pour un pulvérisateur, c'est normal, ça permet de marquer les traces afin de repasser toujours au même endroit lors des traitements et de ne pas écraser trop les cultures clin doeil



Là, il s'agit d'une transformation artisanale, celui-ci est désormais dédié exclusivement aux traitements des cultures



La plateforme derrière la cabine permettait aussi ce genre de montage



Hey Hey Hey Voilà tu sais tout Hey Hey Hey

Biere
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Mar 19 Juil 2011 - 10:32

Potes Trinkaf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Jeu 21 Juil 2011 - 12:21

Le véritable ancêtre du MB trac

Le tracteur agricole OE 1928 de 24 ch (18 kW)









Dernière édition par Bob le Sam 7 Juil 2012 - 6:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Jeu 21 Juil 2011 - 12:28

Le véritable ancêtre du tracteur agricole OE 1928 de 24 ch (18 kW)



Mort de rire Mort de rire Mort de rire Mort de rire




DéjaDehors
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Ven 29 Juil 2011 - 7:54











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Sam 30 Juil 2011 - 20:04

Sympa cette documentation sur les mb trac! Hey
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Dim 31 Juil 2011 - 14:40




moteur mercedes benz 2xom 460 la d'une puissance de 830 ch , bec cueilleur pouvant aller jusqu'a 12 rangs



moteur Mercedes Benz om 502 la d'une puissance de 500 ch , largeur de coupe allant jusqu’à 10.56m , les barres de coupe recommandées sont la V900 d'une largeur de 9.12m et la V1050 d'une largeur de 10.56m toute 2 équipées du laser pilot et auto contour . trémie d'une capacité de 12000 litres
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Lun 6 Aoû 2012 - 10:10



Coucou


je vous les ai deja presenter le les range au garage des MB










Potes Biere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Lun 6 Aoû 2012 - 18:41

Sympa! D accord
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Mar 2 Oct 2012 - 9:29



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Mar 2 Oct 2012 - 18:46

C'est quand tu l’achètes Bob, je pense que ça t'irait bien avec une ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Sam 24 Nov 2012 - 8:11







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   Sam 24 Nov 2012 - 13:46

ça déménage!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Historique] Les MB-trac (1972-1991)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Historique] Les MB-trac (1972-1991)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: Les Utilitaires :: Autres Utilitaires-
Sauter vers: