Univers Mercedes
Le 5 Mai 2013

Bonjour,

Ce forum est fermé. L'aventure Mercedes-Benz s'arrête ici.

Un énorme MERCI à tous les membres qui y ont participé, pour leur temps passé et leur générosité, ce lieu est désormais une source d'infos consultables à tout moment, espérant que cette source de savoir répondra à vos questions ou à votre problème.

Cordialement,

Asca.


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Forum Univers-Mercedes est fermé. Il restera accessible en ligne pour le consulter en visiteur.

Partagez | 
 

 [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 19 ... 33  Suivant
AuteurMessage
Asca




MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Jeu 17 Mar 2011 - 20:54

Pierro 40 a écrit:
On serait déjà à environ 10% de rejets, par rapport à Tchernobyl ... en seulement 6 jours.
Vous noterez que personne ne se soucie des rejets en mer Mur

Ben .... La France, entre autre, faisait ces essais nucléaire dans le Pacifique ... c'est drôle d'ailleurs Doute Etre dans le "Pacifique" pour tester des "armes de destruction massive" ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Ven 18 Mar 2011 - 6:36

Carte animée des répliques au Japon.... Un vrai feu d'artifice !!!! Choqué Choqué Choqué

http://www.japanquakemap.com/

Impressionnant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Ven 18 Mar 2011 - 6:41

c est incroyable le nombre de séismes
ça n a pas l air de se calmer Etonné
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Ven 18 Mar 2011 - 6:53

Coucou Salut Chep

Pour que le Japon ait bougé de 2.40 mètres et l'axe de la terre de 10 cm, je te laisse imaginer les forces en présence....

De plus, il semble que nous soyons actuellement dans une conjonction particulière, avec une disposition des planètes assez inhabituelle qui favoriserait ces mouvements tectoniques... l'apogée intervenant entre le 19 Mars et le 26 Mars, mais je ne sais pas ce que ça vaut, je ne suis pas un spécialiste de la question..... Siffle Siffle Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Ven 18 Mar 2011 - 7:01

dans tous ces reportages ce qui m épate c est la dignité de ces gens là Choqué
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Ven 18 Mar 2011 - 7:10

chepnico a écrit:
dans tous ces reportages ce qui m épate c est la dignité de ces gens là Choqué

La dignité certes, mais servie par l'ignorance, il semble que là bas les infos soient assez lénifiantes. Moi ce qui m'impressionne c'est le dénuement dans lequel sont laissé les populations dans le Nord du pays... On a l'impression que personne n'en a rien à foutre du sort des survivants... Les journalistes arrivent sur place mais pas les secours !!!! cmalade
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Ven 18 Mar 2011 - 10:39

Ouah Choqué 563 secousses ou répliques en une semaine .... Mais il parait selon 3 ou 4 connards des US que la moyenne annuelle sur les 100 dernières années ne sera pas affectée ... Niqué

Merci pour le lien Bob, Potes c'est vrai que ça fait feu d'artifice ... Choqué
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Ven 18 Mar 2011 - 11:20

Asca a écrit:

Merci pour le lien Bob, Potes c'est vrai que ça fait feu d'artifice ... Choqué

+1 superbe illustration Biere

Les chinois se ruent sur le sel ... pour avoir leur dose d'iode scratch
Mais les Japonnais y avaient pensé avant, iles envoient l'iode directement dans les piscines et sur les réacteurs Ok
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Ven 18 Mar 2011 - 11:43

Pierro 40 a écrit:
Mais les Japonnais y avaient pensé avant, iles envoient l'iode directement dans les piscines et sur les réacteurs Ok

J'ai regardé hier soir au journal les largages... vu d'où ils larguent et vu l'état des centrales.... pas sur que ça ait servi à grand chose...

Pour info les piscines font 1000 M3 et chaque hélico largue au mieux 7000 litres.....

Il y a plusieurs années, j'avais lu un ouvrage sur Tchernobyl et à la fin l'auteur s'interrogeait sur ce qui ce passerait, si le même type d'accident arrivait, non pas dans un système dirigiste mais dans une démocratie.... nous y sommes, à Tchernobyl les pilotes se sont littéralement tués à la tache, il passaient au raz des bâtiments sans tenir compte des radiations, doivent tous être morts depuis longtemps....

En Démocratie je suggère que ce soit les concepteurs et les actionnaires de la centrale qui aillent nettoyer le merdier... cmalade

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Ven 18 Mar 2011 - 12:01

Bob a écrit:

En Démocratie je suggère que ce soit les concepteurs et les actionnaires de la centrale qui aillent nettoyer le merdier... cmalade


Ça devrait être stipulé dans le contrat !
Les largages sont réalisés à près de 1000 m. d'altitude, doit pas tomber grand chose dans la piscine Mur

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Ven 18 Mar 2011 - 12:25

Ce texte est un « article presslib’ »

LA SITUATION A FUKUSHIMA
16 mars 2011 par François Leclerc

www.pauljorion.com/blog/


Mise à jour n°61 (vendredi 12H38)

Le premier ministre japonais vient de reconnaître que « d’énormes difficultés » étaient toujours rencontrées à Fukushima.

========================================================

Mise à jour n°60 (vendredi 11H58)

Les réacteurs continuent d’être refroidis par des injections d’eau de mer, semble-t-il via des camions citernes, tandis que les canons à eau poursuivent leur projections d’eau sous pression sur le réacteur n°3. Mais ces dispositifs de fortune ne règlent en rien la situation, s’ils parviennent tout au mieux à relativement la stabiliser, sans garantie pour la suite.

Tous les espoirs sont mis dans le rétablissement des liaison électriques haute tension permettant de remettre en marche les pompes, si celles-ci fonctionnent, les conduites d’eau étant par ailleurs probablement partiellement endommagées en raison des explosions intervenues. Leur mise en service est sans arrêt reculée, en raison de difficultés qui ne sont pas données. On peut penser que le voisinage immédiat des réacteurs les plus endommagés est rendu impossible en raison du niveau des radiations.

Il ne restera plus qu’à prendre la décision d’ensevelir les réacteurs et de construire des sarcophages. Une solution qui suppose elle-aussi de s’approcher des réacteurs, ce que les canons à eau de l’armée actuellement en service évitent de faire, les modèles précédents – du type maintien de l’ordre – n’ayant pu être maintenus, leurs conducteurs trop exposés.

=========================================================

Mise à jour n°59 (vendredi 11H25)

L’hypothèse de l’ensevelissement des installations comme solution d’ultime recours est maintenant évoquée.

=======================================================

Mise à jour n°58 (vendredi 10H34)

Tepco aurait augmenté le nombre des techniciens opérant sur le site, remplaçant ceux qui s’y trouvaient. Ils seraient désormais plus de 300 après avoir été environ 180. Les 6 réacteurs présentent à des degrés divers des situations non contrôlées, ce qui explique l’accroissement des moyens. Les réacteurs n°1, 5 et 6 sont dans les situations les moins critiques.

Le réacteur n°3, chargé au Mox, concentre les efforts, mais la situation de toutes les piscines reste préoccupante. Celles des réacteurs n°5 et 6 tendent à se vider lentement, les éléments de combustible risquant d’être ultérieurement partiellement hors d’eau, comme c’est déjà le cas dans les piscines n°3 et 4.

Les relevés de température effectués par le drone de l’armée américaine ne sont pas communiqués. Les rejets radioactifs dans l’atmosphère se poursuivent, afin de réduire la pression au sein des réacteurs. La ligne électrique ne pourra être mise en service que samedi, est-il maintenant annoncé par Tepco.

L’agence de sûreté nucléaire japonaise a relevé de 4 à 5 le niveau de l’accident.
========================================================

Mise à jour n°57 (vendredi 09H50)

7 camions de l’armée sont depuis la mi-journée utilisés pour à nouveau inonder le réacteur n°3, les hélicoptères n’intervenant pas. Un drone de l’armée américain survole la centrale afin de détecter les points chauds et de permettre de comprendre l’état des différentes installations.
Le raccordement électrique n’est pas intervenu.

Pas d’information sur la température des réacteurs et des piscines, ainsi que sur le niveau de radioactivité. Il n’y aurait pas de dégradation significative de la situation, laissant à penser qu’une relative stabilisation serait intervenue, ne signifiant pas que le danger est écarté.

Les vents sont toujours orientés vers la mer.

==========================================================

Mise à jour n°56 (jeudi 23h59)

Selon le quotidien japonais Mainichi, Tepco aurait demandé au gouvernement en début de semaine l’autorisation de totalement évacuer le site de la centrale, ce qui lui aurait été refusé: « L’évacuation est impossible, que Tepco s’écroule n’est pas la question, ce qui compte c’est que le Japon va mal ».

======================================================
Mise à jour n°55 (jeudi 19h15)

Les autorités japonaises ont informé l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique) qu’un câble électrique avait été installé jusqu’au réacteur n°2. Toutefois la fourniture de la haute tension ne pourra intervenir que lorsque les arrosages d’eau du réacteur n°3 seront achevées. Tout dépendra ensuite de l’état des pompes.

======================================================

Mise à jour n°54 (jeudi 16h49)

Les largages d’eau et arrosages à haute pression ont été interrompus pour la nuit, les militaires en charge des derniers confirmant que si les 30 tonnes d’eau qu’ils ont déversés sont bien entrés dans le bâtiment du réacteur n°3, il ne leur est pas possible de dire s’ils sont atteint la piscine.

=========================================================

Mise à jour n°53 (jeudi 15h00)

100 tonnes d’acide borique sont acheminés par avion au départ de la France. Absorbant les neutrons, l’acide borique est un retardateur de fission (et non de fusion), qui serait utilisé afin de freiner un tel processus dégageant une importante radioactivité et énergie.

Sur site, les équipes se sont succédés aux commandes des camions aspergeant le réacteur n°3, afin d’éviter une trop forte exposition.

La nuit tombe sur Fukushima, ralentissant les opérations qui pourraient être interrompues selon NHK.

==========================================================

Mise à jour n°52 (jeudi 14h42)

Selon Tepco, l’arrosage du réacteur n°3 fait baisser sa température, sans plus de précisions. D’autres sources japonaises expliquent par contre que l’évaluation est en cours.

La radioactivité a augmenté sur le site de la centrale, selon Kyodo.

Des informations successives contradictoires continuent d’être données par Tepco, à propos de l’alimentation électrique, aux dernières nouvelles toujours pas effective. Les pompes devront ensuite être testées pour vérifier leur fonctionnement lors de la remise en marche.

Par ailleurs, de très nombreux réfugiés continuent d’être dans une situation de grande précarité, alors que le froid augmente dans tout le pays et que la neige tombe, perturbant encore plus l’acheminement de l’aide.

==========================================================
Mise à jour n°51 (jeudi 14h09)

Pas de rétablissement de l’électricité avant vendredi, selon Tepco. Donc, pas de tentative possible de remise en marche des pompes.

L’arrosage prioritaire du réacteur n°3, par 5 camions désormais, semble résulter d’un arbitrage, étant donné sa dangerosité particulière (combustible MOX).

Selon l’agence Kyodo, le taux de radioactivité monterait autour de certains réacteurs.

========================================================

Mise à jour n°50 (jeudi 13h19)

Deux camions citernes de l’armée ont commencé à arroser le réacteur n°3.
L’ambassade de France a commencé à distribuer, « à titre préventif », des capsules d’iodes aux 3.000 Français résidents à Tokyo et dans ses environs.

========================================================

Mise à jour n°49 (jeudi 12h43)

Selon l’autorité de sûreté nucléaire française (ASN), le seul moyen disponible pour tenter de stabiliser la situation est d’apporter de l’eau en quantité suffisante pour refroidir les installations.

Tous les moyens sont bons, mais ils ne font – précise-t-elle – que retarder un peu le processus en cours.

En effet, chaque passage d’hélicoptère ne peut au mieux permettre que de larguer au maximum 7,5 mètres cubes d’eau, non compte-tenu d’une déperdition qui semble importante, dans des piscines dont la contenance est de 1.000 mètres cubes.

Il faut ajouter que les pilotes ne peuvent pas multiplier les rotations, exposés aux radiations à chaque passage au dessus des réacteurs, et que l’opérateur est aveugle, n’ayant pas de vision de l’intérieur des piscines.

D’après les études « les plus pessimistes », selon l’ASN, le rayon de la zone devant être évacuée autour de la centrale – si des rejets radioactifs plus importants qu’actuellement intervenaient, comme cela en prend le chemin – pourrait être de 60 kms (Tokyo est à 250 km, mais des villes importantes seraient concernées).

===========================================================

Mise à jour n°48 (jeudi 11h38)

L’utilisation du canon à eau s’avère impossible en raison du niveau des radiations.

=========================================================

Mise à jour n°47 (jeudi 11h05)

Les habitants de la zone comprise entre un rayon de 20 et 30 kms autour de la centrale vont être évacués par autobus à leur demande, « très rapidement » est-il précisé.

136.000 résidents sont dénombrés ainsi que 5.000 réfugiés. Les autorités s’attendent à ce que 30.000 personnes demandent à bénéficier de cette mesure.

=========================================================

Mise à jour n°46 (jeudi 10h47)

Un nouveau point de la situation de l’IRSN, la source paraissant la plus fiable, précise que deux piscines sont en ébullition, celles des réacteurs n°3 et 4. Il semble finalement que la piscine n°4 contienne de l’eau, à un niveau non évalué, résultat d’observations lors du passage d’un hélicoptère, mais une perte de l’étanchéité de celle-ci est possible. Les effets des largages d’eau ne sont pas estimables et ne permettent, selon l’IRSN, que de « retarder très légèrement la dégradation de la situation ».

Les quantités d’assemblages de combustibles présents dans chaque piscine sont confirmées, respectivement 514 et 1500 pour les n°3 et 4.

Les salles de commande des 4 réacteurs sont « très irradiantes », « limitant le temps de présence des intervenants ».

=========================================================

Mise à jour n°45 (jeudi 09h30)

Située pour sa région la plus proche à 1.000 kms du Japon, et pour pour Pékin à 2.000 kms, la Chine demande publiquement au gouvernement japonais des informations « opportunes et précises » à propos de l’évolution de la situation à Fukushima et les prévisions sur celle-ci.

==========================================================

Mise à jour n°44 (jeudi 09h13)

Les images des largages d’eau diffusées par NHK montrent la forte imprécision de ceux-ci, l’hélicoptère faisant des passages d’assez haut par rapport aux sommets des édifices des réacteurs et sans faire de point fixe.

==========================================================

Mise à jour n°43 (jeudi 08h45)

En confrontant les différentes sources d’information disponibles, il n’est pas possible d’établir la réalité de la situation sur des points cruciaux. Notamment le niveau de l’eau dans les piscines des réacteurs n°3 et 4.

La situation au réacteur n°3 s’est aggravée, en raison d’une augmentation de la pression interne, se manifestant par des fumées au dessus de l’édifice (radioactives ?).

L’incidence des largages d’eau par hélicoptère n’est pas connue, tandis que le canon à eau, disponible, n’est pas mis en service.

Le niveau des radiations aux environs des réacteurs et en salles de contrôle n’est pas communiqué.

Conformément aux prévisions, le vent continue de souffler en direction de la mer.

========================================================

Mise à jour n°42 (jeudi 07h55)

Des hélicoptères ont largué de l’eau sur les réacteurs n°3 et 4, dont la situation est la plus préoccupante.

L’agence de sûreté japonaise a annoncé que l’alimentation électrique en haute tension pourrait être « partiellement rétablie » dans l’après-midi.

Le niveau de radioactivité sur le site est selon Tepco en baisse.

=========================================================

Mise à jour n°41 (mercredi 23h36)

L’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) vient de rendre public la température des piscines des réacteurs 4, 5 et 6, qui sont en dehors des enceintes de confinement. Au lieu d’être inférieure à 25° C – ce qui est la norme – il a été mesuré aujourd’hui respectivement 67,5° C et 60° pour les réacteurs 5 et 6. Aucune donnée n’est disponible pour la piscine du réacteur n°4, ce qui semble bien confirmer qu’elle est vide. Il se confirme également que la même séquence d’événements se reproduit pour chaque réacteur.

========================================================

Mise à jour n°40 (mercredi 23h18)

L’annonce par Tepco du proche raccordement au réseau électrique des installations de la centrale était prématurée, notamment en raison de la radioactivité présente sur site.

=========================================================

Mise à jour n°39 (mercredi 22h08)

Tepco concentre tous ses efforts pour restaurer l’alimentation électrique des pompes par de nouvelles lignes, dont la construction s’achève, qui devraient permettre de remplir les piscines et les réacteurs. Aucun délai de donné, si ce n’est « aussitôt que possible ».

=========================================================

Mise à jour n°38 (mercredi 20h34)

Tepco a annoncé qu’une ligne d’alimentation électrique avait été construite et allait pouvoir être mise en service, sans préciser quel usage va en être fait. Des pompes pourraient en bénéficier.

========================================================

mise à jour n°37 (mercredi 20h12)

Le Foreign office conseille aux ressortissants britanniques de quitter Tokyo et le nord du pays.

La sécurité civile française, engagée dans des opérations de secours, vient de quitter Sendaï, situé à 80 kms de Fukushima, pour se regrouper 350 kms plus au nord.

==========================================================

mise à jour n°36 (mercredi 19h50)

Phase finale de la course contre la montre.

Selon un responsable de la NRC – l’autorité de régulation nucléaire américaine – la piscine du réacteur n°4 serait à sec, ayant pour effet que des radiations d’un niveau « extrêmement élevé » s’en dégageraient, suggérant que les barres de combustible ont commencé à se désagréger, un processus qui exige une intervention immédiate.

Il n’y a plus aucun obstacle entre la piscine et l’atmosphère.
=========================================================

mise à jour n°35 (mercredi 18h45)

Un drone de l’armée américaine devrait survoler la centrale et prendre des photographies afin de permettre d’observer l’état de l’intérieur des réacteurs. Un canon à eau destiné à tenter de remplir à distance la piscine du réacteur n°4 devrait être mis en service jeudi matin (heure de Tokyo).

L’ambassade américaine a invité les ressortissants américains à évacuer une zone dans un rayon de 80 kms de la centrale.

========================================================

Mise à jour n°34 (mercredi 15h58)

L’armée américaine va remettre aux autorités japonaises des pompes à eau haute pression, afin d’arroser le réacteur n°4.

========================================================
Mise à jour n°33 (mercredi 15h13)

La direction des vents est devenu un facteur déterminant. Tels qu’ils sont orientés actuellement, ils poussent l’essentiel des rejets radioactifs vers la mer, au bord de laquelle Fukushima se trouve.

Un changement d’orientation serait très alarmant.

Les prévisions météorologiques prévoient la possibilité qu’un anticyclone s’installe sur le Japon à partir de vendredi. Il en résulterait un vent quasiment nul et un accroissement inévitable de la pollution dans la région, suivant un rayon impossible à déterminer.

=========================================================

Mise à jour n°32 (mercredi 14h12)

Le pire se précise.

Un expert de l’IRSN considère qu’au cas où le niveau de l’eau adéquat ne pourrait pas être rétabli dans la piscine du réacteur n°4, de très importants rejets radioactifs interviendraient dans l’atmosphère. Il estime le délai de cette éventualité à un jour ou deux maximum.

D’ores et déjà, l’accès à proximité du réacteur est impossible, en raison du niveau des radiations, rendant l’opération de mise en eau du combustible très problématique.

En cas de rejet massif, l’expert estime que l’on serait « dans la même gamme de rejet que Tchernobyl ».

Fukushima est à 250 kms d’une zone urbaine de 35 millions de personnes, dont fait partie Tokyo et dont l’éventuelle évacuation dans ces délais n’est évidemment pas concevable.

=========================================================

Mise à jour n°31 (mercredi 13h50)

Deux évolutions plus ou moins dramatiques et difficiles à cerner de la situation sont désormais attendues :

1. Soit une poursuite des rejets de radio-éléments, aboutissant à une progression plus ou moins lente de la radioactivité, avec d’éventuelles brusques augmentations comme déjà intervenues, affectant d’abord le site de la centrale pour ensuite s’étendre autour, dans une zone amenée à progressivement s’élargir, et selon une direction dépendant de celle du vent.

2. Soit une brutale et importante accélération de ces rejets, provenant prioritairement des combustibles surchauffés de la piscine du réacteur n°4, où la situation est la plus critique.

L’hypothèse d’un arrêt prochain des rejets n’est pour l’instant pas envisageable.

========================================================

Mise à jour n°30 (mercredi 13h26)

En dernier ressort, l’opérateur envisage d’utiliser un canon à eau pour arroser le réacteur n°4, dont le combustible continue de chauffer.

L’impression domine que l’inéluctable ne peut qu’être retardé.

============================================

Mise à jour n°29 (mercredi 11h25)

Deux événements peuvent accélérer les événements, dont les conséquences sont des rejets permanents dans l’atmosphère de radio-éléments. Pouvant impliquer une évacuation définitive du site (ou le sacrifice des personnels qui y resteraient), aboutissant à un total saut dans l’inconnu.

1. De nouvelles ruptures des enceintes de confinement des réacteurs combinées avec des rejets radioactifs plus massifs.

2. Une rupture d’une ou de plusieurs cuves de réacteurs dont les conséquences seraient encore plus redoutables.

Fonction des vents, l’élévation de la radioactivité autour de la centrale n’est pas homogène. Celle-ci décroît avec la distance, mais les avis sont partagés entre experts à ce propos. Des zones à très fortes densité de population pourraient être soumises à des taux considérés comme dangereux, si ce n’est déjà le cas.

Il est par ailleurs démenti par l’agence Kyodo – qui l’avait précédemment annoncé – que des traces de césium auraient été trouvées dans le réseau d’eau de la ville de Fukushima.

==============================================

Mise à jour n°28 (mercredi 11h10)

La course contre la montre continue.

La nuit tombée, tout nouvel essai de largage d’eau par hélicoptère sur le réacteur n°4, où l’évolution de la situation est la plus préoccupante, est très peu probable. De nouveaux moyens terrestres d’apports d’eau sont étudiés.

Le temps presse. Selon l’IRSN, l’eau de la piscine du réacteur n°4 est en ébullition. Si son évaporation devait se poursuivre, des rejets de radio-éléments encore plus forts qu’actuellement interviendraient, selon un délai estimé à « quelques jours ».

C’est sous ce même délai qu’une entrée en ébullition de l’eau des réacteurs n°5 et 6 pourrait également intervenir.

Les rejets radioactifs sont alimentés par les dépressurisations régulières de l’enceinte de confinement du réacteur n°1, ainsi que par celles qui interviennent en continu depuis le réacteur n°2, dont l’enceinte est endommagée. Ce pourrait être aussi le cas pour le réacteur n°3.

Il est confirmé que les personnels évacués sont revenus en salle de contrôle des réacteurs, où le niveau de radioactivité n’est pas connu.

Un « article presslib’ » est libre de reproduction sur support numérique en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Paul Jorion est un « journaliste presslib’ » qui vit exclusivement de ses droits d’auteurs et de vos contributions. Il pourra continuer d’écrire comme il le fait aujourd’hui tant que vous l’y aiderez. Votre soutien peut s’exprimer ici.

www.pauljorion.com/blog/
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Ven 18 Mar 2011 - 23:47

12h23: Nissan va tester la radioactivité de ses voitures
«Nous allons continuer de prendre toutes les mesures appropriées pour rassurer le public sur le fait que tous nos produits sont conformes aux niveaux de sûreté recommandés», promet le constructeur automobile. Nissan va donc tester les voitures sorties de ses usines japonaise «jusqu'à ce que nous soyons sûrs que tout risque de contamination a été écarté».

12h32: Le transport aérien mondial va souffrir de la catastrophe japonaise
La catastrophe qui frappe le Japon va provoquer un «ralentissement majeur» pour le transport aérien qui ne se remettra pas avant le second semestre, prévient l'Association internationale du transport aérien (Iata). Il est trop tôt pour chiffrer l'impact à long terme du séisme, du tsunami et de la crise nucléaire qui ont touché le pays mais le marché japonais du transport aérien, évalué à 44,4 milliards d'euros, représente 6,5% du trafic mondial et 10% du chiffre d'affaires du secteur et il est peu probable que la situation s'améliore «jusqu'à ce que les effets d'un rebond lié à la reconstruction ne se fasse sentir au cours du second semestre de l'année».

19h00: Tsunami japonais d'au moins 23 mètres
Le tsunami qui a dévasté les côtes du nord-est du Japon à la suite d'un violent séisme le 11 mars a atteint une hauteur d'au moins 23 mètres, selon une étude japonaise citée aujourd'hui par le quotidien Yomiuri Shimbun, rapporte l'AFP. L'Institut de recherche sur les ports et aéroports du Japon a mesuré à Ofunato, dans la préfecture d'Iwate, le tsunami qui a rayé de la carte des villes côtières entières, selon le journal. Le plus fort tsunami jamais survenu après un séisme au Japon a été mesuré à 38,2 mètres en 1896, précise le quotidien. L'étude de l'institut a été menée grâce au système de positionnement satellitaire GPS et d'autres instruments de mesure, ajoute le Yomiuri Shimbun. L'Autorité d'information géospatiale du Japon a annoncé qu'au moins 400 kilomètres carrés avaient été inondés par le tsunami du 11 mars. Ce chiffre pourrait encore être révisé à la hausse, a indiqué cette autorité, car il lui reste à faire l'analyse des photos aériennes de 20% des zones sinistrées.

19h10: Les industriels du monde entier impactés par le séisme au Japon
Les conséquences du séisme et du tsunami qui ont frappé le Japon vendredi dernier commencent à se faire sentir à travers le monde, les problèmes d'approvisionnement, notamment en composants électroniques, pesant sur différentes filières, rapporte Reuters.
Après ces événements, et alors que les autorités japonaises tentent d'éviter une catastrophe nucléaire de grande ampleur, la production a été arrêtée dans de nombreux sites de l'archipel. Le troisième constructeur automobile nippon, Honda, a ainsi décidé vendredi de prolonger de trois jours, soit jusqu'à mercredi prochain, la suspension de sa production au Japon, où il fabrique plus de 20% de ses voitures.
Plusieurs composants clés de la nouvelle version de l'iPad d'Apple commercialisé depuis la semaine dernière aux Etats-Unis, dont la batterie et la mémoire flash, sont fabriqués au Japon, selon le cabinet de recherche IHS iSupply, qui évoque un risque de pénurie pour la firme à la pomme.

http://www.20minutes.fr/article/689488/monde-revivez-evenements-japon-direct-situation-voie-stabilisation-centrale-atomique-edf-areva-envoient-robots-pouvant-remplacer-homme-milieu-irradie



NUCLÉAIRE - Un sarcophage de sable et de béton est envisagé, mais tout n’est pas si simple ...

Une solution de type Tchernobyl pourrait être le dernier recours du Japon pour empêcher un nuage radioactif de se former à la centrale de Fukushima, qui serait ainsi enfouie sous du sable et du béton. Cependant, cette opération n'est pas aisée, ne peut être conduite dans l'immédiat et rendrait inhabitable une très large zone du pays pendant des décennies. Les autorités japonaises considèrent qu'il est trop tôt pour parler de mesures à long terme et que leur priorité va au refroidissement des six réacteurs de la centrale nucléaire et de leurs piscines de stockage du combustible usagé.

http://www.20minutes.fr/article/689866/monde-catastrophe-nucleaire-japon-tchernobyl-secours-fukushima













L'amateurisme et l'irresponsabilité de gens qui prônent le nucléaire est des plus navrant, Quand on leur dit et démontre que c'est dangereux, on balaye du revers de la main, se targuant que tout est prévu et que l'électricité sera moins cher ... les factures explosent sans "jeu de mots" et en deux catastrophes nucléaires majeures, la solution est d'enterrer le problème dans une couche de béton ... irradiant la terre pour des dizaines voir centaines d'années, ce monde ne peut pas être le mien, trop de bâtards, de blaireaux et de hyènes, affamés de dollars, d'euros et de yens Mortel

Alcool Brun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 7:50

J'aurai enfin des pièces fluorescentes dans mon Almera.
Plus besoin d'acheter de batteries, la voiture a suffisamment emmagasinée d'énergie. Rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 7:52

De moins en moins d'infos sur ce qui se passe là bas..... Comme si tout était entré comme par magie dans l'ordre Hey Hey Hey

Pour info tout de même le réacteur 3 vieux de près de 40 ans a été chargé en août 2010 avec du MOX d'Areva Siffle Siffle

Dans un article du JAPAN TO DAY daté du 18 septembre 2010, ayant pour titre : "La production d’électricité Pluthermal (Plutonium-Thermique) commence à la centrale de Fukushima 1"

"Lors de l’activation la compagnie a indiqué qu’elle a eu des difficultés à démarrer le réacteur n ° 3 de la centrale située à Fukushima et a reporté l’activation initialement prévue pour vendredi soir." "The company said the alarm light indicating the conditions of the pipe valve for the emergency core cooling system did not function properly." "La compagnie a déclaré que le voyant d’alarme indiquant des conditions anormales de la vanne de commande des tuyaux pour le système de refroidissement d’urgence ne fonctionnait pas correctement."

En mars 2011, aux vues des événements, cette information prend une toute autre dimension.

FUKUSHIMA ALERTE PLUTONIUM

Le MOX, pour "Mixed Oxydes" est un combustible hautement toxique et dangereux composé d’environ 6 à 7 % de dioxyde de plutonium récupéré en "retraitant" du combustible nucléaire usé qui est mélangé à du dioxyde d’uranium neuf appauvri. Le MOX entre plus facilement en fusion que les combustibles classiques, il est utilisé dans 20 des réacteurs du parc nucléaire français. Le problème majeur est que le plutonium du MOX est très toxique à court et à long terme. En voix aériennes, on estime qu’une quantité de l’ordre d’une dizaine de milligrammes provoque le décès d’une personne ayant inhalé en une seule fois des oxydes de plutonium. La relation dose-effet mise en évidence comporte un seuil d’apparition des tumeurs au poumon pour une dose millésimale, de plus une part importante inhalée passe des poumons au sang qui le diffuse vers d’autres organes (ganglions lymphatiques, foie, etc …), plus ou moins vite selon la taille des particules, pour aboutir aux cancers.

D’après les informations de dernières minutes, le vieux réacteur 3 de Fukushima Dai Ichi est entré partiellement en fusion, un risque de désintégration est une hypothèse qui n’est non pas à exclure, mais dans le domaine du probable. Cela aurait pour conséquence un rejet massif dans l’environnement et dans l’atmosphère de particules hautement radiotoxiques.

Le pire étant que le réacteur 3 avec 784 MW est 1,5 fois plus puissant que le réacteur 1 de 460 MW chargé avec de l’uranium enrichi, ce qui signifie que son chargement en combustible, donc en plutonium, est beaucoup plus conséquent, avec en parallèle une chaleur dégagée à l’arrêt nettement plus importante à gérer.

Mais il y a pire que pire dans un des scénarios possibles avec le réacteur 3 de Fukushima : Le combustible MOX qui est un mélange, a un point de fusion nettement plus bas que les autres combustibles dits classiques, en conséquence, dans une configuration accidentelle comme actuellement le risque dit de criticité, c’est à dire l’enclenchement d’une réaction nucléaire en chaîne incontrôlable est beaucoup plus important. D’autres problèmes collatéraux aggravent encore la situation pour "les pompiers de services" qui se sacrifient pour éviter que la cuve ne fonde pas, en effet l’eau mélangée au bore qui sert à atténuer les effets d’échauffement de la radioactivité (absorbe les neutrons) est d’une efficacité moindre avec le MOX.

La France vient d'envoyer 100 tonnes de Bore au japon.....

Côté chiffres, ils sont effrayants, la masse de plutonium présente dans le réacteur 3 du site nucléaire de Fukushima Dai Ichi est considérable, elle se chiffre à plusieurs centaines de kilogrammes, une catastrophe planétaire inégalée, créée par l’homme, est donc possible pour la première fois dans l’histoire de l’humanité.

Pendant ce temps, même en zappant pas moyen d’y échapper, sur les plateaux de télévision un tandem composé d’un monsieur qui "sait tout" appelé Eric Besson, accompagné par l’inoxydable NKM qui ne sait rien, mais qui parle beaucoup pour ne rien dire, n’évoquent évidemment pas le MOX, mais sont les rois de l’INTOX. Avec le MOX Français d’AREVA au Japon, mieux vaut actuellement adopter un profil bas ! Ce tandem irréel veut rassurer et ils ressassent à qui veut l’entendre que ce n’est pas la partie nucléaire qui a failli sur les réacteurs de la centrale de Fukushima Dai Ichi, mais les tuyaux, c’est-à-dire les systèmes de refroidissement et de secours inclus à cause du tsunami, cela est hautement inenvisageable en France, etc … Certaines problématiques des risques issues des catastrophes naturelles majeures sont par essence ingérables, en conséquence gérer une centrale atomique avec un risque zéro est donc impossible : sur ce postulat et actualité oblige, les personnes en charge de responsabilités devraient en tirer les conclusions qui s’imposent. Andréas Heumann, chercheur au CNRS a déclaré : "Le problème avec le nucléaire, c’est que cette technologie n’est pas maîtrisable, on peut arriver à garder le contrôle dans des conditions normales. Mais il y a tellement de situations anormales qui peuvent survenir".

Source : bistrobarblog.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 10:30

Je dis que les Multinationales ne devraient pas avoir le droit de porter une nationalité. Déjà pasqu'une entreprise seule ne représente pas un pays, mais plus encore, qu'elle est implantée partout dans le monde. Une fois encore pour du papier torche-cul, une poignée de connards d'une multinationale recycle ? non, non, refourgue en douce des déchets nucléaires, et dans le contexte, ce le pays entier qui est montré du doigt ...


Bon alors, sinon ....

11h04: Nouveau séisme de magnitude 6,1, des immeubles tremblent à Tokyo
Il n'y a pas d'alerte au tsunami, selon la télévision japonaise NHK. Cette nouvelle réplique du tremblement de terre dévastateur du 11 mars dernier a été ressentie jusqu'à Tokyo, où des bâtiments ont tremblé sur leurs bases. On ne signalait dans l'immédiat aucune victime ni dégât matériel. Son épicentre était situé à proximité de celui du séisme du 11 mars, qui a été suivi de centaines de répliques et a endommagé la centrale nucléaire de Fukushima.


9h27: Les Japonais priés de prendre de l'iode près de Fukushima
Les autorités japonaises ont recommandé aux personnes ayant évacué la zone située dans un rayon de 20 km autour de la centrale nucléaire de Fukushima de prendre de l'iode, rapporte l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA). L'iode stable peut être administrée à titre préventif, sous forme de pastilles ou de sirop, pour lutter contre le développement de cancers de la thyroïde en cas d'exposition à des radiations dues à un accident nucléaire.

8h33:Des niveaux de radioactivité anormalement élevés dans le lait et les épinards
Ce qui a été détecté dans les préfectures de Fukushima et d'Ibaraki, proches de la centrale nucléaire accidentée, a déclaré ce matin le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano.

http://www.20minutes.fr/article/690120/monde-les-evenements-japon-direct-nouveau-seisme-61-magnitude-immeubles-tremblent-tokyo


Quand on dit que les épinards c'est plein d'energie .... Amusé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 12:43


Pour info les quatre pays les plus nucléarisés au monde

- USA : accident de Three Milles Island
- URSS : Tchernobyl
- Japon : Fukushima
- France : ???? Siffle

Peur Peur Peur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 13:34

Bob a écrit:
France : ????

c'est sarko qui va sauter ... Rire
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 13:43

Amen ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 13:50

Asca a écrit:
Amen ...

Mort de rire





JAPON : de l'iode radioactif et du césium dans l'eau du robinet


12h23:Des traces d'iode radioactif et de cesium ont été trouvées dans l'eau du robinet à Tokyo et ses environs. Selon le gouvernement japonais, ces proportions de contamination sont inférieures aux limites légales et ne présentent pas risques pour la santé.




Faut voir Peur .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 14:08

ça va changer ... ils vont pisser jaune fluo ... Rire Rire ... avec le bout de la quequette qui clignotte ... Rire Rire
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 14:46

REPORTAGE - Les rescapés du tsunami vivent désormais dans la peur d'un accident nucléaire...

Dans le nord-est du Japon, les rescapés du tsunami vivent désormais dans la peur d'un accident nucléaire majeur et beaucoup n'ont plus confiance dans les informations données par les autorités, qui leur parviennent en outre de manière parcellaire ou déformée.

La radioactivité «c'est pire qu'un tsunami. Un tsunami est visible. Là on ne voit rien», s'alarme Hiromitsu Miyakawa, un commerçant de Kesennuma, l'une des villes les plus touchées par la vague dévastatrice. «Les radiations font extrêmement peur», ajoute-t-il.

Kesennuma est situé à plus de 150 km de Fukushima. La ville est donc très éloignée de la zone d'exclusion de 20 km autour de la centrale dont les habitants ont été évacués.


«Le gouvernement ment»

Mais, traumatisés, sans domicile et contraints à trouver un nouveau départ dans la vie, de nombreux survivants du tsunami du 11 mars manquent d'informations sur le monde extérieur et peinent à comprendre les dangers et les conséquences des fuites radioactives.

Teechi Sagama, un directeur d'école du petit port de Miyako, exprime ainsi sa frustration devant les déclarations à ses yeux confuses et contradictoires des autorités. «Je veux juste que le gouvernement nous dise la vérité», réclame-t-il.

Un peu plus loin au sud à Rikuzentakata, une localité rayée de la carte par la catastrophe, Shiori Hosoya, 18 ans, se méfie encore davantage des propos rassurants tenus par les dirigeants du pays. Pour cette jeune femme, «le gouvernement ment. Tous ces experts qu'il fait parler pour expliquer ce qui se passe ne sont que des vieux qui racontent ce que le gouvernement veut bien entendre». «Ils affirment que ça ne sera pas comme à Tchernobyl, mais c'est vraiment effrayant.»

Des informations déformées

Vendredi, l'agence japonaise de sûreté nucléaire a relevé de 4 à 5 sur une échelle de 0 à 7 la gravité de l'accident de la centrale de Fukushima, ce qui en fait, avec celui de Three Mile Island aux Etats-Unis en 1979, le plus grave dans le monde après celui de Tchernobyl.

A la peur et à la méfiance s'ajoute le fait que les survivants du tsunami n'ont souvent que des informations de seconde ou de troisième main. A cause de l'absence d'électricité dans les zones détruites, très peu d'entre eux ont accès à la télévision, tandis que la diffusion des journaux est également aussi très perturbée.

Les nouvelles se propagent donc par le bouche à oreille et peuvent donc facilement être déformées ou exagérées. Une série de courriels diffusés par téléphone portable a évoqué la formation d'un nuage très hautement radioactif et mis en garde la population contre des pluies toxiques.

http://www.20minutes.fr/article/690192/monde-japon-radioactivite-c-pire-tsunami-tsunami-visible-la-voit-rien

Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 14:56

L’OMS ne recommande pas d’annuler les voyages au Japon!
http://realinfos.wordpress.com/

Etonné

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi que les niveaux de radiation détectés à Tokyo étaient en hausse, mais qu’ils ne représentaient pas encore un risque pour la santé et qu’elle ne voyait pas de raison d’interdire les voyages au Japon en raison de sa crise nucléaire.

Un porte-parole de l’OMS, Gregory Hartl, a déclaré que l’organisation «ne suggérait pas de restrictions des déplacements vers le Japon» à l’extérieur de la zone d’exclusion de 30 kilomètres autour du complexe nucléaire de Fukushima.

M. Hartl a indiqué que cela comprenait Tokyo, où «les niveaux de radiation ont très légèrement augmenté, mais se situent toujours bien en bas des niveaux absolus où cela représenterait un danger pour la santé publique».

Le porte-parole a poursuivi en précisant «qu’en ce moment, le risque pour la santé publique à l’extérieur de la zone d’exclusion est petit».

Il a ajouté «qu’en général, les voyageurs revenant du Japon ne représentent pas un risque médical».

Pendant ce temps, les émanations radioactives provenant des réacteurs nucléaires japonais endommagés ont atteint le sud de la Californie, mais les premiers relevés sont bien au-dessous des niveaux qui pourraient constituer un problème de santé, a indiqué un diplomate, vendredi.

Ce dernier, qui a accès aux relevés de radiation de l’organisation de l’ONU chargée de faire respecter l’interdit de tests nucléaires, a cité des données d’une station de détection située en Californie.

Les relevés initiaux se situent à «environ un milliard de fois sous des niveaux qui seraient dangereux pour la santé», a déclaré le diplomate à l’Associated Press. L’individu s’exprimait sous le couvert de l’anonymat, puisque cette organisme onusien ne divulgue pas ses résultats.

Lire la suite ...



Quenelle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 15:31

rien n'est dangereux pour la santée et rien n'est pollunationner pour la planète ... rien ... tout va bien ... Cocktail
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 18:49

cmalade Peur
Revenir en haut Aller en bas
Asca




MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   Sam 19 Mar 2011 - 23:37



Japon: La situation se stabilise à Fukushima, le bilan de la catastrophe porté à près de 20.000 morts et disparus

DRAME - On dénombre aussi près de 340.000 disparus...

Alors que des rejets radioactifs pourraient toucher la France mercredi, la situation se stabilise à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima-Daiichi. Mais l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a souligné samedi qu'elle pouvait encore se détériorer. Le réacteur n°3 a été arrosé pendant la moitié de la journée, ce qui a permis de refroidir ses barres de combustible nucléaire surchauffées, a détaillé le gouvernement. Cette unité focalise les principales inquiétudes car elle contient un combustible instable à base de plutonium. «La situation se stabilise un peu», a expliqué le secrétaire général du gouvernement, Yukio Edano.

http://www.20minutes.fr/article/690334/monde-japon-situation-stabilise-fukushima-bilan-catastrophe-porte-pres-20000-morts-disparus

Japon: Des rejets radioactifs en France dès mercredi?

http://www.20minutes.fr/article/690320/france-japon-rejets-radioactifs-france-des-mercredi




Alcool Brun
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Info] Japon : Fukusima Daiishi et ses conséquences ...
Revenir en haut 
Page 5 sur 33Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 19 ... 33  Suivant
 Sujets similaires
-
» info courses
» info sur 406
» où commander des leurre au japon
» Info Confidentielle
» Info sur achat vérin de tri benne chez univoit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Mercedes :: Général :: INFOS - NEWS - NOUVELLES-
Sauter vers: